Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Vigilance !


assane-soumanaCes derniers temps, avec le froid glacial qui s'abat sur notre pays, les rues de Niamey deviennent quasi-désertes la nuit, dès aux environs de 23 heures. Une situation favorable pour le retour en force des indésirables visiteurs de nuit au regard gluant, qui commencent déjà à reprendre du service. En effet, rien que cette semaine, la Police Judiciaire a présenté au public deux réseaux organisés très actifs, ces derniers temps dans la capitale, dans le vol de motos. C'est au total treize individus qui ont été appréhendés pour 18 motos volées.
Il semble aussi que les voleurs de bouteilles de gaz, de marmites et autres ustensiles de ménage entreposés dans les concessions s'y sont aussi mêlés de la partie. Même si, en fait de banditisme, le vol de marmite peut être assimilé à un forfait mineur, la recrudescence d'un tel phénomène est un élément à prendre au sérieux en ce sens qu'il constitue une alerte sur le fait que les rôdeurs au regard gluant sont tapis dans la pénombre, prêts à sévir.
Même si les forces de l'ordre et de sécurité sont toujours à la manœuvre pour veiller sur notre sécurité, notamment à travers des patrouilles nocturnes qui font la ronde dans tous les quartiers de la capitale, il y a toujours lieu de prendre des précautions préventives. Car, il faut toujours compter avec l'immensité du territoire que couvre la Communauté urbaine de Niamey, mais aussi et surtout, avec l'audace des malfaiteurs.
Aussi, il n'est jamais de trop de rappeler que la sécurité doit être l'affaire de tout le monde et que l'efficacité des actions des forces de défense et de sécurité dépend en grande partie du niveau de la collaboration des citoyens. Collaborer avec la police n'a rien d'un acte de délation ou même de mouchardage. Il s'agit d'aider la police à nous aider à vivre en toute sécurité. La moindre petite piste ne doit être négligée pour aider les FDS à remplir avec efficacité leur difficile mission de sécurisation des personnes et de leurs biens. Ainsi, dénoncer des activités suspectes, même d'un voisin, d'une connaissance ou même d'un ami, doit être un réflexe pour tout citoyen imbu de son sens de patriotisme. Ainsi, seulement les malfrats seront mis hors d'état de nuire au grand bonheur des paisibles citoyens.
Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Artisanat

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.