Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Australie, d'une ville à une autre


AAAA-Vue-panoramique-de-lesplanade-du-Parlement---CanberraPour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capitale de l'État d'Australie-Occidentale, est assurément un passage obligé. En effet, l'arrêt dans cette cité située à l'extrême au sud-ouest de la côte occidentale de l'Australie s'impose au voyageur après la longue traversée de l'océan indien. Avec une population de 2 021 200 habitants en 2014, Perth s'impose comme la quatrième ville du pays des kangourous. Ville active et moderne, Perth est présentée comme la ville australienne la plus développée après Sydney. Cela, en dépit du handicap de l'enclavement. E effet, cette ville côtière adossée à l'Océan Indien porte la triste réputation de la ville la plus isolée au monde, la ville australienne la plus proche Adélaïde, est à 2 104 k. Ce qui fait dire aux habitants de la ville que ''Perth est très loin de tout''.
Mais les atouts de Perth sont de loin plus forts que le handicap de l'isolement. En effet, cette cité minière jouit des énormes retombées que lui confère l'exploitation de ses ressources minières (or, nickel et diamants). Mieux, Perth a aussi la chance d'être dans le même fuseau horaire que certaines grandes puissances asiatiques. Cette proximité géographique et temporelle assure un développement économique dynamique et certain.
Autre ville australienne que nous avons visitée, Canberra, la cité sereine. Capitale de l'Australie et du Territoire de la capitale australienne, Canberra est située à l'extrémité nord du territoire, à 280 kilomètres au sud-ouest de Sydney et à 680 km au nord-est de Melbourne. Pour la petite histoire, la ville de Canberra a été choisie comme capitale australienne en 1908 ; suite à un compromis entre les deux plus grandes villes du pays-continent, à savoir Sydney et Melbourne, rongées par les rivalités qui les opposaient. Ceci pourrait d'ailleurs expliquer pourquoi « canberra » désigne un « lieu de rassemblement » en ngunawal, la langue aborigène locale.
Capitale politique et administrative de l'Australie, Canberra abrite le gouvernement australien, le Parlement et la Haute Cour ainsi que de nombreux ministères et directions nationales mais c'est également le siège de nombreuses institutions sociales et culturelles comme la Galerie nationale, le National Museum, le Mémorial de la guerre, l'Université nationale australienne. D'où sa vocation de ville des fonctionnaires.
La conception de la ville fut fortement influencée par l'idée de ville verte ; ainsi Canberra dispose de vastes zones de végétation naturelle qui lui ont valu le nom de « capitale du bush ». Avec seulement moins de 400.000 habitants, la ville est tranquille avec un trafic routier limpide.
Tout le contraire de Sydney, cette ville qui bourdonne et qui bouge. Avec ses 4 840 600 habitants, Sydney est la ville la plus peuplée d'Australie, devant Melbourne et Brisbane, ainsi que du continent océanien. Ses habitants, les Sydneyites ou Sydneysiders en anglais, et les Sydnéens en français, sont des grands fêtards.
Le week-end, la ville brille de mille feux merveilleux, avec une valse interminable d'autos, de motos et de piétons prenant d'assaut les différents coins chauds. Et pour encadrer les extravagances des joyeux noctambules, la police se déploie dans presque toutes les rues animées.
Quoi de plus normal, quand on sait que Sydney est la capitale économique de l'Australie. Jouissant de la renommée de plus grand centre commercial et financier d'Australie, elle est incontestablement un des centres financiers les plus importants sur la zone Asie-Pacifique, sachant qu'elle abrite l'Australian Stock Exchange et la banque centrale d'Australie, de même que les sièges sociaux de quatre-vingt-dix banques et de plus de la moitié des principales entreprises australiennes.
Sydney, c'est aussi et surtout la plus grande destination touristique internationale du pays. Ce sont en effet des millions de touristes qui affluent chaque année pour visiter cette ville
Une renommée qui vient de nos jours démentir à tous point de vue la triste réputation historique de cette cité qui, autrefois, abritait les bagnards déportés de la Grande-Bretagne.
Assane Soumana, envoyé spécial(onep)
20/10/17

Artisanat

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.