Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Médiature de la république : Maître Ali Sirfi Maiga reçoit les membres de la Commission de la Défense et de la Sécurité de l'Assemblée nationale et ceux du Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées de Suisse


mediateurLe Médiateur de la République, Maître Ali Sirfi Maiga, s'est entretenu, hier à son cabinet, avec les membres de la Commission de la Défense et de la Sécurité (CD/S) de l'Assemblée nationale conduite par le président de cette Commission et les membres du Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées de Suisse (DCAF). A l'issue de cette rencontre, le président de la Commission de la Défense et de la Sécurité, l'honorable député Hama Assah, a dit en substance que « cette rencontre nous a permis de nouer le premier contact avec le médiateur de la république. Cette rencontre avec le Médiateur de la République vise à trouver une vision commune en matière de sécurité qui permettra de prendre le besoin de la population car la sécurité est l'épine dorsale du développement ».
L'honorable député Hama Assah a rappelé qu'il est du rôle de sa commission aussi de s'entretenir avec la population pour toucher du doigt la réalité du terrain, c'est-à-dire de recenser les besoins et les préoccupations des populations pour qu'ensemble les pouvoirs exécutif, législatif et la médiature puissent agir en harmonie dans le sens du bien-être de cette population. Il a par ailleurs salué la disponibilité du médiateur à mutualiser les efforts pour orienter tout cela dans la même direction.
Pour sa part, la coordinatrice du Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces armées de Suisse, Mme Jolie Ruth Morand, a dit que ce centre vise à tisser un partenariat avec le Niger depuis 2014. « Nous travaillons principalement sur la question de gouvernance, notamment sur le domaine sécuritaire, avec les différents acteurs, à savoir ceux qui sont en charge du contrôle des services de sécurité, les parlements, la médiature et les Forces de défense et de sécurité (FDS) pour que tous ces acteurs puissent aller dans le même sens, c'est-à-dire la sécurité. Elle a estimé que la collaboration et le partenariat entre les acteurs clefs vont aller dans le sens de répondre aux besoins de la population en matière de la sécurité.
Selon elle, l'objectif de cette rencontre, c'est aussi de voir comment cette commission parlementaire en charge de sécurité et le médiateur pourraient cheminer ensemble vers cet objectif mais aussi de faciliter les relations entre les FDS et la population. Soulignant que souvent ces deux se regardent, la collaboration, la communication ne passe pas ou n'est pas souvent bonne.
A ce sujet, elle a estimé que les élus et le médiateur peuvent jouer le rôle de facilitateurs entre les populations et les FDS, précisant que le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées de Suisse sert de pont entre les deux parties en matière de sécurité. Mme Jolie Ruth Morand a indiqué que le médiateur et la Commission de la Défense et de la Sécurité de l'Assemblée nationale peuvent travailler ensemble dans la résolution des préoccupations de la population et ceux des FDS dans leur mission de protection et de sécurisation.

Mamane Abdoulaye(onep)
20/10/17

Artisanat

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

Demandez une Bourse d’études Australia Awards

australieFaites une différence
Demandez une Bourse d'études Australia Awards

Avez-vous le potentiel d'être un futur leader contribuant au développement durable du Niger ? Postulez dès maintenant pour obtenir une éducation de classe mondiale et devenez un chef de file de l'industrie ayant des liens étroits avec l'Australie.
L'appel à candidatures pour les bourses d'études Australia Awards - Africa pour étudier en Australie est ouvert du 1er septembre au 3 décembre 2018. Les candidatures peuvent être envoyées via http://www.australiaawardsafrica.org/.Australia Awards - Africa est un programme de bourses prestigieux qui contribue au leadership africain et au développement des capacités humaines depuis les années 1960.
Le programme offre des formations post-universitaires à court terme et des diplômes de Masters à des pro¬fessionnels nigériens de niveau intermédiaire ou supérieur, couvrant l'ensemble des frais.
Les anciens étudiants reviennent de leurs études avec les compétences, les connaissances et les réseaux nécessaires pour contribuer au développement durable de leur pays. En outre, ils rejoignent une commu¬nauté mondiale d'anciens étudiants ayant des liens permanents entre l'Afrique et l'Australie.Le processus de candidature est ouvert et concurrentiel, offrant des chances égales à toutes les personnes éligibles, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique et leur handicap.
Les candidats doivent avoir un minimum de compétence en anglais équivalant à un score global IELTS de 5,0.
Plus d'information:
• Les professionnels éligibles occupant des postes de niveau intermédiaire ou supérieur peuvent postuler à l'adresse suivante : www.australiaawardsafrica.org
• Pour en savoir plus sur les études en Australie, visitez : https://www.studyinaustralia.gov.au

Des séances d'information gratuites auront lieu à Niamey, au centre de conférences du Grand Hôtel tous les vendredis en novembre.

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.