Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....


d-1Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la capitale indienne dans le cadre d'un atelier organisé par le Centre de Recherche en Communication de Masse, en collaboration avec le Ministère des Affaires Extérieures. Mettant à profit ce séjour, notre reporter s'est intéressé à certains aspects de cette ville cosmopolite en pleine évolution, au site touristique du Taj Mahal et aussi au tourisme médical.
L'Inde devient peu à peu un pays attractif pour les Africains en quête de bien-être économique. Cela dans la foulée de la nouvelle politique de redynamisation et du renforcement des liens que les autorités indiennes ont lancée vis-à-vis de l'Afrique. Depuis quelques années, l'on constate un intérêt particulier des Africains qui choisissent l'Inde comme destination pour des raisons économiques, académiques, commerciales, médicales. Aujourd'hui, le nombre de ces hommes et femmes, qui tentent leur chance dans l'exercice du commerce dans ce pays devenu une plaque tournante d'affaires, est de plus en plus croissant. A la faveur d'une situation qui rend l'Inde de plus en plus attrayante, certains Africains s'y sont rendus et ont établi leur commerce afin de prendre part aux activités commerciales, au même titre que les autochtones.
A la Fédération Indienne de la Chambre de Commerce et d'Industrie (FICCI), la conseillère à la Division Afrique, Mme Sheila Sudhakaran, a affirmé qu'effectivement le nombre des Africains qui visitent ou vivent en Inde a connu une nette augmentation. La pratique du petit commerce des expatriés, notamment les Africains, en Inde semble plus ou moins prendre un envol. Certes, il n'y a pas de statistiques officielles disponibles sur le nombre exhaustif d'Africains exerçant le commerce en Inde.
Elle a souligné que les Africains commerçants s'adonnent essentiellement à la vente des produits africains. On trouve dans les boutiques d'Africains, dans plusieurs villes indiennes, des produits alimentaires, des produits de beauté ''Made in Africa''. Mme Sudhakaran explique que ''certains Africains ont commencé à s'engager dans la vente des spécialités alimentaires africaines pour répondre à la demande de plus en plus croissante de la part des étudiants, patients, opérateurs économiques vivant en Inde''. Cependant, a-t-elle souligné, la pratique du petit commerce pour les Africains n'est pas un long fleuve tranquille. L'existence de certaines formes de racisme et de xénophobie dont sont victimes certains étrangers de la part de certains nationaux rendent le séjour et l'exercice de commerce plus ou moins difficiles. Elle reste toutefois optimiste que la situation changera, s'appuyant sur l'engagement politique réaffirmé du Gouvernement indien.
Dans le marché ''na Market'', l'un des plus grands marchés de la capitale Delhi, nous avions rencontré Mme Mama Africa, une femme commerçante ressortissante de la République Démocratique du Congo. Arrivée en Inde en 2007, elle s'est établie à Delhi où elle exerce son commerce. Mama Africa, parlant couramment la langue locale Hindi, s'est spécialisée dans la vente des produits typiquement africains dans sa boutique sis au sous-sol dudit marché. ''Je suis venue en Inde avec mon fils et mes deux filles qui sont aujourd'hui étudiants. Depuis lors, je me suis engagée dans le commerce des produits africains. Mon objectif est d'aider les Africains qui visitent l'Inde ou qui y vivent à avoir certaines spécialités africaines'', explique-t-elle.
Grâce à sa patience et son courage, Mama Africa a su tisser un large réseau de clientèle et de fournisseurs à partir de l'Afrique. Comment vivre dans un pays étranger où l'on ne partage ni la langue, ni les coutumes, ni la religion? A cette question Mama Africa se veut optimiste. ''En dépit du contexte social dans lequel j'opère, différent de celui de mon pays et de mon continent, je peux affirmer que j'exerce mon business sans trop de menace. Mais nous faisons face à une sorte de discrimination de la part de certaines personnes qui, pour la plupart, ne connaissent pas les hommes noirs comme nous'', souligne la commerçante.
''Je suis reconnaissante vis-à-vis de mes collègues indiens pour leur compréhension et leur solidarité. Certes, il y en a qui ne nous acceptent pas. Ça ne me préoccupe pas tant. L'important pour moi, c'est que jusque-là, mes enfants et moi n'avons jamais été agressés. Et la clientèle se fait de plus en plus importante et mon business se développe bien'', ajoute-t-elle.
Dans le même marché, nous avions rencontré Mme Kike Davis. C'est une jeune femme nigériane vivant en Inde depuis deux ans. Elle exerce dans la restauration. ''Je suis en Inde depuis deux ans et j'évolue dans le business de la restauration et la vente des produits africains. Je vends mes produits aux commerçants indiens et africains disséminés un peu partout dans la ville''.
Exercer le commerce ici en Inde, en tant qu'Africain, est un travail difficile, mais Mme Kike Davis pense que la situation est en train de changer positivement dans la mesure où les clichés raciaux sont petit à petit abandonnés par beaucoup d'Indiens, notamment par ceux qui ont la chance de voyager à l'étranger. Parlant des relations sociales, Mme Kike affirme que leur séjour se passe plutôt bien, même s'ils sont confrontés parfois au racisme de certains autochtones.
''Le souhait des Africains que nous sommes est de voir la fin du racisme et des actes xénophobes le plus tôt possible, afin qu'on puisse vivre ensemble comme chez nous, et exercer nos activités malgré la différence de couleur, de langue et de culture'', a conclu Mme Kike Davis.

Par Zabeirou Moussa, envoyé spécial

Audiences

Audience au cabinet du président du Conseil économique social et culturel (CESOC) : Le président de l'Institution recoit…

Audience au cabinet du président du Conseil économique social et culturel (CESOC) : Le président de l'Institution recoit l'ambassadeur du Bénin

Le président du Conseil économique social et culturel (CESOC) SE Moussa Moumouni Djermakoye a reçu hier en audience, le nouvel ambassadeur de la République du Bénin près le Niger, SE Noel Koumba Koussey.Le nouveau diplomate béninois, qui a pris officiellement fonction en mars dernier après avoir présenté ses lettres de créances au Chef de l'Etat, le 2 mars dernier, a indiqué que sa rencontre avec le Président CESOC s'explique par la néc...

A là la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Premier ministre Bissau Guinéen

A là la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Premier ministre Bissau Guinéen

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en début de soirée en audience à la Résidence présidentielle, le Premier ministre Bissau Guinéen SE. Umaro Sissoco Embalo, qui revenait du Congo. «J'ai profité de mon escale pour venir présenter au Chef de l'Etat, les condoléances du peuple bissau guinéen et exprimer au nom du président de Guinée Bissau et en mon nom propre, la solidarité africaine pour tou...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Espagne et une délégation des ministres afri…

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Espagne et une délégation des ministres africains en charge du Commerce

Le président de la République SE. Issoufou Mahamadou a reçu vendredi dernier en fin de matinée, l'ambassadeur sortant du Royaume d'Espagne au Niger SE. José Luis Pardo. À sa sortie d'audience, le diplomate espagnole a dit être venu faire ses adieux au Chef de l'Etat, à l'issue de sa période de mission au Niger. Le président Issoufou Mahamadou et l'ambassadeur Pardo ont saisi cette opportunité pour faire un bref bilan de la coopération e...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de l'Agence Française de développement (AFD)

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de l'Agence Française de développement (AFD)

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou s'est entretenu hier, avec une délégation de l'Agence Française de développement (AFD) conduite par le Directeur général délégué de ladite agence M. Jérémie Pellet. À leur sortie d'audience, M. Pellet a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur l'appui et l'accompagnement de l'Agence au Niger. «Nous accompagnons le Niger à la fois dans son développement humain e...

À la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Président directeur général de la Fondation des États-Unis pour le Dé…

À la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Président directeur général de la Fondation des États-Unis pour le Développement en Afrique

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a reçu, hier après-midi, en audience, M. C.D. Glin, Président directeur général de l'US African Development Foundation ou Fondation des États-Unis pour le Développement en Afrique. À l'issue de l'audience, M. C.D. Glin a expliqué que sa fondation intervient dans le développement à la base en finançant des projets de développement économique, précisant qu'elle intervient dans l...

Le Chef de l'Etat reçoit l'administrateur du FMI, représentant le Niger au Conseil du Fonds et le Directeur du Départeme…

Le Chef de l'Etat reçoit l'administrateur du FMI, représentant le Niger au Conseil du Fonds et le Directeur du Département Afrique du FMI

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a accordé, vendredi dernier, des audiences à deux hauts cadres du Fonds monétaire international (FMI) en mission dans notre pays. C'est ainsi qu'il s'est entretenu dans la matinée avec M. Daouda Sembène, Administrateur du FMI, représentant les pays du groupe Afrique II (auquel appartient le Niger) au Conseil du Fonds. L'audience s'est déroulée en présence du ministre...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, le président de la…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, le président de la Commission de l'UEMOA et une délégation de la Banque mondiale

Le Président de la République accordé, hier matin, une audience à l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, SE Turki Bin Naji Al Ali. Le raffermissement des liens de coopération entre le Niger et l'Arabie Saoudite a été au centre des échanges de la première rencontre.Le Chef de l'Etat a ensuite reçu et le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), notre compatriote M. Abdalah Boureima. A l'iss...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice des opérations de la Banque mondiale

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice des opérations de la Banque mondiale

Le Président de la République, Chef de l'Etat Issoufou Mahamadou, a reçu, hier matin en audience, la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, la Guinée, le Niger et le Tchad. Nouvellement désignée à ce poste et après avoir pris fonction, le 1er mai dernier, Mme Soukeyna Kane est venue réaffirmer l'engagement de son institution à accompagner le gouvernement nigérien dans ses efforts pour l'atteinte des objectifs de d...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a accordé hier trois audiences. Dans la matinée, il a reçu M. Aliber Muchanga, Commissaire chargé du commerce et de l'industrie à la Commission de l'Union Africaine. A sa sortie d'audience le Commissaire de l'UA a rappelé que le Président de la République du Niger, SE. Issoufou Mahamadou est le Champion pour le processus de mise en place de la Zone de Libre Echange Co...

Audiences au cabinet du premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg et …

Audiences au cabinet du premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg et la Directeur des opérations de la Banque mondiale

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a accordé hier deux audiences respectivement à l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg avec résidence à Ouagadougou, Mme Martine Schommer, et à la Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad, Mme Soukeyna Kane.Au cours de la première audience le Premier ministre et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont mis leur entrevue à profit pour ...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.