Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouillardise et exploitation


d-1Le phénomène ne semble nullement choqué et pourtant le travail des enfants prend de l'ampleur à Niamey. Partout en effet, on constate que des enfants, souvent de moins de dix ans, sont en train de se mouiller véritablement la chemise ou la robe pour effectuer un travail qui dépasse des fois largement leur capacité moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes dérisoires. Ils sont talibés, scolaires ou bien ils ont abandonné les bancs de l'école depuis belle lurette. Les filles ne sont pas en reste, elles qui travaillent comme domestiques dans certains ménages. Certes pour certains parents, le travail des enfants est normal, mais en suivant pas à pas les concernés dans leurs œuvres, on peut affirmer que les enfants triment véritablement pour gagner leur pain au risque de leur santé, leur avenir, leur vie... Dossier.
Il n'est un secret pour personne que pour vivre heureux et indépendant, il faut nécessairement travailler. En effet, nous avons trouvé des enfants qui travaillent et selon eux, ils le font de façon régulière et tous les jours. Ce triste constat que nous avons vu est amer, très amer. Car les tâches qui sont confiées à ces nombreux enfants que nous avons rencontrés est au-dessus de leur capacité.
En fait, qui sont ces enfants que l'on croise partout dans la ville de Niamey dans les marchés, sur des chantiers de construction, dans des ateliers... Des enfants qui effectuent aussi des tâches ménagères pendant de longues heures dans un milieu ou une situation inconvenante, dans des lieux dangereux et nécessitant l'utilisation d'outils et de matériaux dangereux ou encore obligeant l'enfant à porter souvent des objets trop lourds.
Pour qui travaillent-ils et pour quelle raison ou à quels prix? La plupart de ces enfants sont des talibés venus des villages environnants, qui souvent retournent au village dès la tombée de la première pluie. Mais malheureusement, certains enfants préfèrent rester en ville pour travailler, en s'adonnant au transport des bagages communément appelé ''Kaya Kaya'' ».
Ibrahim Soumaila est l'un de ces enfants talibés, envoyé par ses parents il y a à peine 6 ans. Aujourd'hui, il affirme qu'il fait ''le Kaya-kaya'' depuis l'année passée : « Je travaille avec cette charrette depuis longtemps ; c'est un monsieur qui nous donne ces charrettes en location, en raison de 300 F CFA par jour. Nous versons les 300 F juste avant la descente dans les environs de 18 H. Vraiment, Dieu merci, souvent on gagne 2000 voire 2500 FCFA par jour. Je déduis seulement les frais de location de la brouette et le reste, je l'empoche pour la maison. Mais, il arrive souvent qu'on ne trouve pas de brouette à louer ; quand on arrive en retard. Là, on est obligé de transporter les produits sur la tête. C'est ça qui est le plus difficile et on gagne moins», a-t-il expliqué.
Ali Hassane, que nous avons vu au marché Djamadjé avec sa charrette qu'il pousse tout au long de la journée, amène des marchandises à des revendeurs dans les environs du marché. Nous nous sommes intéressés aussi aux enfants qui, très tôt le matin, convergent vers les différents marchés de la capitale. Bien sûr démunis et même vulnérables, pour aller au marché, ils arrêtent de manière pitoyable et polie tout motard ou véhicule qui se dirige vers le Grand marché en disant '' Béré, aï Kabey'' ou '' Tonton occasion''. Au grand marché, où nous avons trouvé un enfant du nom de Almoustapha Boubacar, venu du quartier Talladjé. En notre présence, l'enfant a aperçu une grande dame dans une boutique. La femme a fait un gros achat et attendait l'emballage, l'enfant s'approcha d'elle en disant « Hajia, Kaya-kaya no ? ». Après un petit silence durant lequel elle semblait se demander si le petit qui lui parait bizarre et étrange pourra transporter ses bagages. Tristement, elle a chargé le petit Almoustapha comme un âne. Il fallait voir la charge! Et surtout quand on se rend compte que le petit n'a même pas encore 12 ans. C'est avec grande-peine que le petit garçon bien chargé habillé par ses légers haillons déchirés a pu transporter les bagages à la gare des taxis de Yantala. Après un long moment à la recherche de taxi, le bagage toujours sur la tête de l'enfant, la bonne dame sort de son sac à mains une pièce de 50 F et dit : « Tiens, petit. Je n'ai pas assez d'argent pour te donner. Que Dieu te bénisse ». La routine! Et c'est comme ça que Almoustapha et bon nombre d'enfants passent leur journée.
Alhaji Amadou, commerçant, affirme que « les enfants là que vous voyez passent toutes leurs journées à transporter des bagages pour des miettes qu'on leur donne, souvent 50 F ou une simple bénédiction». Par ailleurs, il a ajouté que la plupart des enfants qui viennent dans les marchés ne vivent que de leur force, travaillant généralement pour des adultes. Cet avis semble être partagé par Hadjia Mohawe qui estime pourtant que « le travail des enfants permettra de faire des économies pour faire face à certaines dépenses scolaires ; c'est aussi un coup de pouce à la famille.» Mieux, cela les responsabilise. Selon elle, à l'école comme en famille, il faudrait apprendre à l'enfant quelque chose d'utile. « Donc, il faut faire travailler l'enfant. Seulement, il ne faut pas les exploiter en leur donnant des travaux difficiles qui peuvent durer trop longtemps, surtout quand l'enfant est trop jeune », a-t-elle conseillé.
Abdoul Aziz Ibrahim Souley
09/06/17

Audiences

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini s'est entretenu hier d'après-midi avec l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger S.E Zhang Lijun. A l'issue de cette audience, le diplomate chinois a déclaré avoir échangé avec le Chef du gouvernement sur les conclusions du 10ème congrès du Parti Communiste Chinois qui s'est tenu du 18 au 24 octobre dernier. ......Pour lire la suite abonnez- vous

A l'Assemblée nationale : Le président de l'institution reçoit une délégation de Plan international

A l'Assemblée nationale : Le président de l'institution reçoit une délégation de Plan international

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a reçu hier en audience une délégation de Plan international du siège de la région Ouest africaine et Centrale, de la région du Sahel, conduite par le représentant résident de Plan international Niger, M. Johnson Bien Aimé. A l'issue de l'audience, le directeur régional de l'Afrique de l'Ouest et du Centre de Plan international a déclaré que « nous venons de rencontrer le présiden...

Audience au cabinet du Premier ministre : L'ambassadeur du Royaume de Belgique reçu par le Premier ministre

Audience au cabinet du Premier ministre : L'ambassadeur du Royaume de Belgique reçu par le Premier ministre

Le premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a reçu en audience, hier jeudi, l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger avec résidence à Ouagadougou au Burkina Faso, M. Lieven De La Marche. En mission de travail au Niger, le représentant du Roi des Belges mettra à profit son séjour pour rencontrer plusieurs membres du gouvernement dont le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décent...

À l'Assemblée Nationale : Le président de l'Institution reçoit une délégation de notaires d'Afrique

À l'Assemblée Nationale : Le président de l'Institution reçoit une délégation de notaires d'Afrique

Le président de l'Assemblée Nationale SE OusseiniTinni a reçu hier soir à son cabinet, une délégation des notaires d'Afrique qui participaient aux assises du 29ème congrès des notaires d'Afrique, tenues du 5 au 7 décembre à Niamey. Cette délégation est conduite par la présidente de la chambre des notaires du Niger, Maître Dodo Dan Gado Haoua. Au sortir de l'audience, le vice-président de l'Union internationale du Notariat, Mr Mouhamed T...

À la primature : Le Premier ministre reçoit des délégations de notaires et de la Overseas Uranium Ressources Development…

À la primature : Le Premier ministre reçoit des délégations de notaires et de la Overseas Uranium Ressources Development Company (OURD)

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a accordé hier deux audiences. Dans la matinée, Brigi Rafini s'est entretenu avec une délégation de notaires présents à Niamey pour les assises du 29ème congrès des notaires d'Afrique. La délégation était conduite par Maitre Dodo Dan Gado Haoua, présidente de la Chambre nationale des Notaires du Niger. Dans l'après-midi, le Chef du gouvernement a reçu une délégation de la sociét...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les Ambassadeurs de France et de la République Populaire de …

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les Ambassadeurs de France et de la République Populaire de Chine au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a accordé hier dans l'après-midi une audience à l'Ambassadeur de France au Niger, SE Marcel Escure, porteur d'une lettre d'invitation adressée au Chef de l'Etat par le Président français, pour prendre part à la rencontre des Chefs d'Etat et de Gouvernement qui se tiendra le 13 décembre prochain à Paris sur le soutien au G5 Sahel et la force qui est en train d'être créé...

Le Chef de l'Etat a reçu plusieurs personnalités

Le Chef de l'Etat a reçu plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a accordé vendredi dernier dans la soirée, une audience à une délégation des ministres du Commerce d'Afrique en conclave à Niamey dans le cadre de la zone continentale de libre-échange. La délégation était conduite par la ministre nigériane du commerce, présidente des travaux de la 4ème réunion Dr Aisha Abubakar, accompagnée de son homologue du Niger, M. Sadou Seydou e...

En marge du 5ème Sommet Union Africaine -Union Européenne à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Le Chef de l'Etat reçoit en audien…

En marge du 5ème Sommet Union Africaine -Union Européenne à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Le Chef de l'Etat reçoit en audience le ministre français de l'Intérieur

A Abidjan où il prend part aux travaux du 5ème Sommet Union Africaine -Union Européenne, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a accordé, hier, une audience au ministre français de l'Intérieur, M. Gérald Collomb.A l'issue de l'entretien avec le Président de la République, M. Gérald Collomb a confié que leurs échanges ont porté essentiellement sur la problématique du contrôle de la situation sécuritaire ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Président du conseil de gouvernement d'entente nationale …

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Président du conseil de gouvernement d'entente nationale de l'Etat de Libye

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a reçu en audience hier, le Président du conseil de gouvernement d'entente nationale de l'Etat de Libye. En mission de travail au Niger, M Fayez El Serraj a dit avoir rencontré le Président Issoufou Mahamadou pour évoquer de nombreux sujets communs mais aussi et surtout échanger sur le dernier développement de la situation en Libye.M El Serraj, a souligné la convergence...

À la Primature : Le Premier ministre reçoit le Président de la croix rouge nigérienne et l'Ambassadeur de l'Union Europé…

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a reçu, hier en audience l'Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger, SE Raul Mateus Paula, ainsi que le Président de la Croix Rouge Nigérienne (CRN), M. Ali Bandiaré. En ce qui le concerne, l'Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger, SE Raul Mateus Paula a déclaré avoir évoqué avec le Premier ministre toute une série de questions relatives au partenariat entre l'Union Europ...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.