Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Agir pour prévenir les catastrophes


DG onepAu moins onze personnes tuées. Pour la plupart, des enfants arrachés à l'affection de leurs parents du fait des pluies diluviennes qui se sont abattues, dans la nuit de mardi à mercredi derniers, sur la capitale Niamey. Des morts de plus, survenus dans l'effondrement de maisons, des chutes de murs dans différents quartiers et des dégâts matériels impressionnants.
150 mm de pluie déversées sur une ville dépourvue de toutes infrastructures d'assainissement dignes de ce nom. Nous voilà devant un scénario catastrophe d'une ville hantée par la menace des inondations, avec des habitants indisciplinés et des mairies amorphes, sans initiatives et inefficaces.
Aujourd'hui, après le passage du torrent, Niamey offre un spectacle de désolation totale avec de routes impraticables et des quartiers inaccessibles. Des maisons éventrées et d'autres sur le point de tomber à tout instant. Des bâtiments publics menacés. Comme mauvaise image illustrative de ce chaos général, le mur de clôture du Tribunal de Grande Instance de Niamey reconstruit l'année dernière, s'est encore affaissé comme un château de cartes.
Et pourtant, Niamey s'attendait à un tel déferlement de la nature. Tous les spécialistes l'avaient prévu et les autorités politiques alertées ont pris les devants. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, et le Chef du Gouvernement, ont créé trois (03) départements ministériels pour faire face à la gestion des problèmes liés à l'urbanisme, à la salubrité et à la gestion des catastrophes. Mieux, un programme entier spécialement à la modernisation des infrastructures au sein de la ville, dénommé ''Niamey Nyala'' est mis en place; le tout soutenu par les actions du Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU), sans oublier les communes dont la première vocation est de servir un cadre de vie agréable à leurs administrés.
Malheureusement, en dépit de toute cette armada, il a suffi d'une pluie pour que la catastrophe s'avère imparable. A vrai dire, ce n'est pas la volonté politique qui manque dans la prise en charge des problèmes d'assainissement qui se pose avec acuité à Niamey. Cette volonté politique, réaffirmée au plus haut sommet de l'Etat, est hélas quelque peu plombée par le manque d'anticipation et d'initiatives à plusieurs niveaux de responsabilité.
D'abord à commencer par les trois Ministères en charge de l'urbanisme, de cadastre, de la salubrité et des catastrophes. Nous estimons que gérer les problèmes urbains et les catastrophes, c'est d'abord anticiper pour prévenir les situations de détresse. Or, il n'est un secret pour personne que la plupart des quartiers, pour ne pas dire toute la ville de Niamey, sont érigés dans des zones inondables. Et pourtant, qu'est-ce qu'on constate ? Niamey, c'est cette ville qui manque de l'essentiel pour assurer les évacuations des eaux de pluie ; où les caniveaux sont inexistants dans certains quartiers ou mal entretenus ; où certaines habitations sont situées dans le lit du fleuve et l'aménagement urbain de la ville n'est pas respecté.
Ces Ministères ont été créés pour une coordination rapide des services de l'Etat intervenant dans ce genre de fléau ; ils doivent donc envisager tous les scenarios possibles et s'y préparer en conséquence et non pas attendre chaque année que l'irréparable se produise pour courir à droite, à gauche sans savoir par où commencer. Il ne faut pas avoir d'état d'âme, il faut déclarer d'utilité publique tous les terrains d'habitation se trouvant sur le lit du fleuve et les confisquer sans ménagement tout en dédommageant les légitimes propriétaires.
Le Programme Niamey Nyala ensuite doit prioriser ses interventions. Autant il est utile d'embellir Niamey avec l'érection de plusieurs infrastructures modernes, autant il faut investir dans la réalisation d'ouvrages d'assainissement de la ville, partout où c'est nécessaire, tout en prévoyant la réalisation des pavés afin de protéger les routes bitumées des risques d'ensablement. Mieux, une rigueur doit être observée dans l'entretien, par chaque commune, des arbres plantés en bordure des grandes artères de la ville.
Pour sa part, le Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU) devrait mettre ses actions en synergie avec les autres acteurs pour que les problèmes de la ville de Niamey connaissent enfin un début de solution.
Enfin les communes de Niamey qui dorment d'un sommeil profond, attendant que la providence fasse leur travail doivent se réveiller pour faire effectivement leur boulot. Ces communes doivent être à la première loge de ce combat commun pour faire de Niamey une ville digne de capitale d'un pays renaissant, comme le veut le Président de la République à travers le programme Niamey Nyala.
S'agissant plus spécifiquement du cas de l'indiscipline générale des habitants de la capitale, doter la police municipale des moyens conséquents en l'appuyant avec des brigades sanitaires pour patrouiller dans tous les quartiers de Niamey de jour comme de nuit pour réprimander sévèrement tous ceux qui déversent leurs détritus et eaux usées sur la voie publique.
Le laisser-aller a trop duré ! Il faut agir vite et avec rigueur afin que les uns et les autres changent de mentalité et se comportent enfin en citadins.
Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
16/06/17

Audiences

Au salon d'honneur de l'Aéroport International de Niamey : Le Chef de l'Etat reçoit le ministre algérien des Affaires Et…

Au salon d'honneur de l'Aéroport International de Niamey : Le Chef de l'Etat reçoit le ministre algérien des Affaires Etrangères

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou a accordé hier une audience au ministre algérien des Affaires Etrangères M. Abdelkader Messahel. C'était au salon d'honneur de l'Aéroport Internationale Diori Hamani de Niamey, juste à son retour d'une mission à l'extérieur du pays. À l'issue de cette audience, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré qu'il est porteur d'un message du Président algérien S.E Abdoul...

Audience au cabinet du Premier ministre : Le chef du gouvernement reçoit le commandant des opérations civiles d'Eucap Sa…

Le Premier ministre, chef du Gouvernement M Brigi Rafini a reçu hier en audience, le commandant des opérations civiles de la mission Eucap Sahel Niger M Kenneth Deane. Accompagné de l'ambassadeur de l'Union Européenne au Niger M. Raul Mateüs Paula, le haut responsable de la mission Eucap Sahel au Niger a dit avoir eu un entretien fructueux avec le chef du Gouvernement sur le partenariat solide qu'entretiennent les deux parties dans le c...

Assemblée nationale : Le président de l'Institution s'entretient avec une délégation du parlement de la CEDEAO

Le président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini a reçu en audience, vendredi dernier dans l'après midi, une délégation de parlementaires de la CEDEAO conduite par SE. Moustapha Cissé Lo, président du parlement de la CEDEAO. Cette délégation du parlement communautaire séjournait au Niger dans le cadre de la réunion délocalisée de la Commission mixte ''Genre, promotion de la femme et protection de l'Enfant''-''Droit de l'homme'' qui s'...

A la Présidence de la République : Le Sénateur nigérian et ancien Gouverneur de Sokoto, l'honorable Aliou Magatakarda Wa…

A la Présidence de la République : Le Sénateur nigérian et ancien Gouverneur de Sokoto, l'honorable Aliou Magatakarda Wamako, reçu par le Chef de l'Etat

Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, a reçu, vendredi dernier, le Sénateur du nigérian et ancien Gouverneur de l'Etat fédéré de Sokoto, l'honorable Aliou Magatakarda Wamako.Aux termes de l'audience, qui s'est déroulée en présence du Premier ministre, SE. Brigi Rafini, le Sénateur a exprimé toute sa satisfaction de se retrouver au Niger pays auquel il voue un grand attachement et un immense respect pour ses autorités.«...

A l'Assemblée Nationale : SE. Ousseini Tinni reçoit une délégation de Lion's Club International

A l'Assemblée Nationale : SE. Ousseini Tinni reçoit une délégation de Lion's Club International

Le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni a reçu, hier en fin d'après midi en audience, une délégation de Lion's Club International conduite le gouverneur Moussa Toumany Diakité et en présence du président de Lion's Club International Niger M. Yahaya Baré Mainassara. Au terme de cet entretien M. Moussa Toumay Diakité a indiqué qu'ils sont venus faire un plaidoyer auprès des plus hautes autorités, cela parce que les Lion'...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit M. Akinwumi Adesina, président de la BAD

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit M. Akinwumi Adesina, président de la BAD

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a reçu hier matin, le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina en visite de travail dans notre pays. L'entretien s'est déroulé en présence de la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama, et du délégué Budget M. Ahmet Jidoud.Onep27/09/17

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit le président de la BAD

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit le président de la BAD

Le Premier ministre, chef du Gouvernement Brigi Rafini s'est entertenu, hier après midi, avec le président de la Banque africaine de développement M. M. Akinwumi Adesina, en visite de travail dans notre pays. L'audience s'est déroulée en présence de la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et du ministre délégué au Budget M. Ahmet Jidoud. Cette l'audience a été suivie d'une séance de travail élargie à la délégation de la BAD et à c...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit Georges Weah, candidat à l'élection présidentielle au Liberi…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit Georges Weah, candidat à l'élection présidentielle au Liberia

Le Président de la République, chef de l'Etat, S.E.M. Issoufou Mahamadou, a reçu, hier dimanche en fin de matinée, M. Georges Weah ; candidat aux prochaines élections présidentielles du Liberia.A l'issue de cette audience, qui s'est déroulée en présence notamment du ministre directeur de Cabinet du Chef de l'Etat, l'ancien international de football libérien a déclaré avoir évoqué deux sujets avec le Président Issoufou Mahamadou : l'inté...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu, hier matin, le Gouverneur de Kebbi State (Nigeria)

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu, hier matin, le Gouverneur de Kebbi State (Nigeria)

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E.M. Issoufou Mahamadou, a reçu, hier matin, le Sénateur Abubakar Attiku Bagudu, Gouverneur de l'Etat de Kebbi au Nigeria.M. Abubakar Attiku Bagudu était porteur d'un message de condoléances du Président Mahamadu Buhari à son homologue nigérien Issoufou Mahamadou suite au décès de 36 personnes dans une embarcation sur le fleuve Niger ce mercredi dans le département de Gaya.Interrogé sur l...

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Institution reçoit l'ambassadeur du Sénégal au Niger

A l'Assemblée Nationale : Le président de l'Institution reçoit l'ambassadeur du Sénégal au Niger

Le président de l'Assemblée Nationale, S.E Ousseini Tinni, s'est entretenu, hier matin, avec l'ambassadeur du Sénégal au Niger, S.E Abdoul-Khadir Agne. A sa sortie d'audience, le diplomate sénégalais dit être venu au cabinet du président de l'Assemblée pour une visite de courtoisie dans le cadre de l'affermissement des liens d'amitié et de coopération entre les Institutions des deux pays.'' Nous avons échangé naturellement sur l'état de...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.