Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Agir pour prévenir les catastrophes


DG onepAu moins onze personnes tuées. Pour la plupart, des enfants arrachés à l'affection de leurs parents du fait des pluies diluviennes qui se sont abattues, dans la nuit de mardi à mercredi derniers, sur la capitale Niamey. Des morts de plus, survenus dans l'effondrement de maisons, des chutes de murs dans différents quartiers et des dégâts matériels impressionnants.
150 mm de pluie déversées sur une ville dépourvue de toutes infrastructures d'assainissement dignes de ce nom. Nous voilà devant un scénario catastrophe d'une ville hantée par la menace des inondations, avec des habitants indisciplinés et des mairies amorphes, sans initiatives et inefficaces.
Aujourd'hui, après le passage du torrent, Niamey offre un spectacle de désolation totale avec de routes impraticables et des quartiers inaccessibles. Des maisons éventrées et d'autres sur le point de tomber à tout instant. Des bâtiments publics menacés. Comme mauvaise image illustrative de ce chaos général, le mur de clôture du Tribunal de Grande Instance de Niamey reconstruit l'année dernière, s'est encore affaissé comme un château de cartes.
Et pourtant, Niamey s'attendait à un tel déferlement de la nature. Tous les spécialistes l'avaient prévu et les autorités politiques alertées ont pris les devants. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, et le Chef du Gouvernement, ont créé trois (03) départements ministériels pour faire face à la gestion des problèmes liés à l'urbanisme, à la salubrité et à la gestion des catastrophes. Mieux, un programme entier spécialement à la modernisation des infrastructures au sein de la ville, dénommé ''Niamey Nyala'' est mis en place; le tout soutenu par les actions du Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU), sans oublier les communes dont la première vocation est de servir un cadre de vie agréable à leurs administrés.
Malheureusement, en dépit de toute cette armada, il a suffi d'une pluie pour que la catastrophe s'avère imparable. A vrai dire, ce n'est pas la volonté politique qui manque dans la prise en charge des problèmes d'assainissement qui se pose avec acuité à Niamey. Cette volonté politique, réaffirmée au plus haut sommet de l'Etat, est hélas quelque peu plombée par le manque d'anticipation et d'initiatives à plusieurs niveaux de responsabilité.
D'abord à commencer par les trois Ministères en charge de l'urbanisme, de cadastre, de la salubrité et des catastrophes. Nous estimons que gérer les problèmes urbains et les catastrophes, c'est d'abord anticiper pour prévenir les situations de détresse. Or, il n'est un secret pour personne que la plupart des quartiers, pour ne pas dire toute la ville de Niamey, sont érigés dans des zones inondables. Et pourtant, qu'est-ce qu'on constate ? Niamey, c'est cette ville qui manque de l'essentiel pour assurer les évacuations des eaux de pluie ; où les caniveaux sont inexistants dans certains quartiers ou mal entretenus ; où certaines habitations sont situées dans le lit du fleuve et l'aménagement urbain de la ville n'est pas respecté.
Ces Ministères ont été créés pour une coordination rapide des services de l'Etat intervenant dans ce genre de fléau ; ils doivent donc envisager tous les scenarios possibles et s'y préparer en conséquence et non pas attendre chaque année que l'irréparable se produise pour courir à droite, à gauche sans savoir par où commencer. Il ne faut pas avoir d'état d'âme, il faut déclarer d'utilité publique tous les terrains d'habitation se trouvant sur le lit du fleuve et les confisquer sans ménagement tout en dédommageant les légitimes propriétaires.
Le Programme Niamey Nyala ensuite doit prioriser ses interventions. Autant il est utile d'embellir Niamey avec l'érection de plusieurs infrastructures modernes, autant il faut investir dans la réalisation d'ouvrages d'assainissement de la ville, partout où c'est nécessaire, tout en prévoyant la réalisation des pavés afin de protéger les routes bitumées des risques d'ensablement. Mieux, une rigueur doit être observée dans l'entretien, par chaque commune, des arbres plantés en bordure des grandes artères de la ville.
Pour sa part, le Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU) devrait mettre ses actions en synergie avec les autres acteurs pour que les problèmes de la ville de Niamey connaissent enfin un début de solution.
Enfin les communes de Niamey qui dorment d'un sommeil profond, attendant que la providence fasse leur travail doivent se réveiller pour faire effectivement leur boulot. Ces communes doivent être à la première loge de ce combat commun pour faire de Niamey une ville digne de capitale d'un pays renaissant, comme le veut le Président de la République à travers le programme Niamey Nyala.
S'agissant plus spécifiquement du cas de l'indiscipline générale des habitants de la capitale, doter la police municipale des moyens conséquents en l'appuyant avec des brigades sanitaires pour patrouiller dans tous les quartiers de Niamey de jour comme de nuit pour réprimander sévèrement tous ceux qui déversent leurs détritus et eaux usées sur la voie publique.
Le laisser-aller a trop duré ! Il faut agir vite et avec rigueur afin que les uns et les autres changent de mentalité et se comportent enfin en citadins.
Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
16/06/17

Audiences

Audience au cabinet du président du Conseil économique social et culturel (CESOC) : Le président de l'Institution recoit…

Audience au cabinet du président du Conseil économique social et culturel (CESOC) : Le président de l'Institution recoit l'ambassadeur du Bénin

Le président du Conseil économique social et culturel (CESOC) SE Moussa Moumouni Djermakoye a reçu hier en audience, le nouvel ambassadeur de la République du Bénin près le Niger, SE Noel Koumba Koussey.Le nouveau diplomate béninois, qui a pris officiellement fonction en mars dernier après avoir présenté ses lettres de créances au Chef de l'Etat, le 2 mars dernier, a indiqué que sa rencontre avec le Président CESOC s'explique par la néc...

A là la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Premier ministre Bissau Guinéen

A là la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Premier ministre Bissau Guinéen

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a reçu hier en début de soirée en audience à la Résidence présidentielle, le Premier ministre Bissau Guinéen SE. Umaro Sissoco Embalo, qui revenait du Congo. «J'ai profité de mon escale pour venir présenter au Chef de l'Etat, les condoléances du peuple bissau guinéen et exprimer au nom du président de Guinée Bissau et en mon nom propre, la solidarité africaine pour tou...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Espagne et une délégation des ministres afri…

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Espagne et une délégation des ministres africains en charge du Commerce

Le président de la République SE. Issoufou Mahamadou a reçu vendredi dernier en fin de matinée, l'ambassadeur sortant du Royaume d'Espagne au Niger SE. José Luis Pardo. À sa sortie d'audience, le diplomate espagnole a dit être venu faire ses adieux au Chef de l'Etat, à l'issue de sa période de mission au Niger. Le président Issoufou Mahamadou et l'ambassadeur Pardo ont saisi cette opportunité pour faire un bref bilan de la coopération e...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de l'Agence Française de développement (AFD)

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit une délégation de l'Agence Française de développement (AFD)

Le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou s'est entretenu hier, avec une délégation de l'Agence Française de développement (AFD) conduite par le Directeur général délégué de ladite agence M. Jérémie Pellet. À leur sortie d'audience, M. Pellet a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur l'appui et l'accompagnement de l'Agence au Niger. «Nous accompagnons le Niger à la fois dans son développement humain e...

À la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Président directeur général de la Fondation des États-Unis pour le Dé…

À la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Président directeur général de la Fondation des États-Unis pour le Développement en Afrique

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a reçu, hier après-midi, en audience, M. C.D. Glin, Président directeur général de l'US African Development Foundation ou Fondation des États-Unis pour le Développement en Afrique. À l'issue de l'audience, M. C.D. Glin a expliqué que sa fondation intervient dans le développement à la base en finançant des projets de développement économique, précisant qu'elle intervient dans l...

Le Chef de l'Etat reçoit l'administrateur du FMI, représentant le Niger au Conseil du Fonds et le Directeur du Départeme…

Le Chef de l'Etat reçoit l'administrateur du FMI, représentant le Niger au Conseil du Fonds et le Directeur du Département Afrique du FMI

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a accordé, vendredi dernier, des audiences à deux hauts cadres du Fonds monétaire international (FMI) en mission dans notre pays. C'est ainsi qu'il s'est entretenu dans la matinée avec M. Daouda Sembène, Administrateur du FMI, représentant les pays du groupe Afrique II (auquel appartient le Niger) au Conseil du Fonds. L'audience s'est déroulée en présence du ministre...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, le président de la…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, le président de la Commission de l'UEMOA et une délégation de la Banque mondiale

Le Président de la République accordé, hier matin, une audience à l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Niger, SE Turki Bin Naji Al Ali. Le raffermissement des liens de coopération entre le Niger et l'Arabie Saoudite a été au centre des échanges de la première rencontre.Le Chef de l'Etat a ensuite reçu et le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), notre compatriote M. Abdalah Boureima. A l'iss...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice des opérations de la Banque mondiale

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Directrice des opérations de la Banque mondiale

Le Président de la République, Chef de l'Etat Issoufou Mahamadou, a reçu, hier matin en audience, la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, la Guinée, le Niger et le Tchad. Nouvellement désignée à ce poste et après avoir pris fonction, le 1er mai dernier, Mme Soukeyna Kane est venue réaffirmer l'engagement de son institution à accompagner le gouvernement nigérien dans ses efforts pour l'atteinte des objectifs de d...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a accordé hier trois audiences. Dans la matinée, il a reçu M. Aliber Muchanga, Commissaire chargé du commerce et de l'industrie à la Commission de l'Union Africaine. A sa sortie d'audience le Commissaire de l'UA a rappelé que le Président de la République du Niger, SE. Issoufou Mahamadou est le Champion pour le processus de mise en place de la Zone de Libre Echange Co...

Audiences au cabinet du premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg et …

Audiences au cabinet du premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg et la Directeur des opérations de la Banque mondiale

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a accordé hier deux audiences respectivement à l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg avec résidence à Ouagadougou, Mme Martine Schommer, et à la Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad, Mme Soukeyna Kane.Au cours de la première audience le Premier ministre et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont mis leur entrevue à profit pour ...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.