Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : La lutte traditionnelle, vecteur d'unité nationale


DG onepLa 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin, mercredi dernier, à l'arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder avec le sacre de Tassiou Sani de Zinder face à Yahaya Kaka de Tahoua.
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, comme à son habitude, depuis son accession à la magistrature suprême de notre pays, a apporté tout son soutien à la réussite du Sabre national. C'est ainsi qu'en plus de la contribution de l'Etat dans le budget de l'organisation de cette édition, il a débloqué trente-cinq millions cinq cent cinquante (35.550.000) FCFA ; 538 sacs de riz et 538 sacs de mil pour les différents acteurs de la lutte.
Le président de l'Assemblée Nationale, le Premier Ministre, ainsi que plusieurs autres bonnes volontés ont également mis la main à la poche pour que cette grande fête des retrouvailles entre les fils du Niger se déroule dans une symbiose de fraternité et d'unité nationale.
Malheureusement, en dépit de ces appuis multiformes, cette édition a connu plusieurs couacs, qui sont d'ailleurs reconnus par le ministre de la Jeunesse et des Sports. M. Kassoum Moctar, lors de son allocution de clôture, a en effet décrié la série des réclamations et les cas d'arrangements enregistrés entre lutteurs ainsi que d'autres comportements qui sont à tous points de vue antinomiques aux idéaux de la Renaissance culturelle.
En effet, les hésitations, l'indécision, l'irresponsabilité, l'intolérance, le hooliganisme d'un certain public passionné et irresponsable, l'indiscipline caractérisée de certaines ligues régionales, le manque de sanctions appropriées contre les fauteurs de troubles, la peur de prendre des décisions qui s'imposent, mais surtout le manque de fair-play et d'esprit sportif de certains acteurs de la lutte traditionnelle ont terni l'image de cette édition,pourtant dédiée spécialement à la jeunesse.
Or, les plus hautes autorités ont engagé un combat sans merci contre ces tares de notre société, cette dégradation éhontée de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté, de rigueur morale, d'entraide, de solidarité, du respect de la parole donnée, du don de soi au travail, du respect de l'autre, du respect des biens d'autrui, de tolérance, du respect des lois, etc.
C'est vrai que la lutte traditionnelle par essence, suscite des passions, mais ces passions doivent être contrôlées et contenues dans le cadre sportif, et le respect strict de l'adversaire qui est avant tout, un frère nigérien. Le respect scrupuleux des décisions arbitrales doit être inscrit en lettres d'or dans le code de la lutte. Les arbitres et tous ceux qui sont en charge du bon déroulement des compétitions se doivent d'être impartiaux, intraitables et n'obéissant qu'aux règles édictées, et ne se laisser guider que par le souci de faire triompher des valeurs qui sous-tendent la cohésion sociale.
C'est pourquoi, il est impérieux, voire indispensable, que notre lutte traditionnelle, conçue pour être un véritable vecteur d'unité nationale,soit repensée,et son code réformé. Le ministre Kassoum Moctar l'a d'ailleurs promis, et cette réforme doit permettre de cadrer ces compétitions annuelles de lutte traditionnelle avec les exigences des idéaux de la Renaissance culturelle. Celle-ci exige un changement profond de mentalité et de comportement pour ne retenir que les valeurs positives qui font toute la force et l'authenticité denotre société.
Ainsi, le sens de l'honneur, le fair-play, l'esprit sportif, la tolérance, l'acceptation et le respect scrupuleux des décisions des arbitres, la responsabilisation et la conscientisation des arbitres et autres jurys et la rigueur dans la prise de décisions doivent être élevées au rang des valeurs cardinales à respecter en tout temps, et en toute circonstance.
Car, comme l'a déjà dit le Président de la République, le Nigérien modèle, c'est celui-là qui cultive le patriotisme et le dévouement à la collectivité, qui privilégie partout et toujours le sens de l'intérêt général et la culture du civisme.
Il faut donc rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ;cultiver la confiance en soi; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; promouvoir la solidarité et la responsabilité; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme.
C'est en agissant ainsi que la lutte traditionnelle nigérienne retrouvera toutes ses lettres de noblesse pour servir de ciment de l'unité nationale.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

05/01/18

Audiences

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, s'est entretenu, hier dans l'après-midi, avec le haut commissaire des Nations Unies pour les Refugiés, M. Filippo Grandi, en mission de travail dans notre pays. A l'issue de cette audience, le diplomate onusien a déclaré avoir remercié sincèrement le Chef de l'Etat pour l'accueil exemplaire que le Niger offre aux refugiés des pays voisins, en l'occurrence le Nigeria ...

A la Primature : Le Premier ministre reçoit le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés

A la Primature : Le Premier ministre reçoit le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés

Le Premier ministre Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a accordé hier dans l'après-midi à son cabinet une audience, à M. Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés en visite de travail au Niger.Le diplomate onusien est venu rendre un hommage mérité aux autorités nigériennes et son peuple pour l'accueil exemplaire réservé au flux des réfugiés des pays voisins et ceux qui viennent de loin. « Malgré que, le p...

Le Chef de l'Etat s'entretient avec le Directeur général de la FAO et la Vice-présidente du FIDA : La lutte contre l'ins…

Le Chef de l'Etat s'entretient avec le Directeur général de la FAO et la Vice-présidente du FIDA : La lutte contre l'insécurité alimentaire et la pauvreté au centre des échanges

En visite de travail et d'amitié en Italie, depuis dimanche dernier, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou s'est entretenu, hier matin à Rome, avec le Directeur général de la FAO, M. José Graziano Da Silva, puis avec la Vice-présidente du Fonds International pour le Développement agricole (FIDA), Mme Cornelia Richter. La question de la coopération dans le domaine de l'accroissement de la production agrico...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu les lauréats du programme Mandela Washington fellow ship et …

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu les lauréats du programme Mandela Washington fellow ship et le président de la Fédération Pour Paix Universelle

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM, Issoufou Mahamadou, a reçu en audience, vendredi et samedi derniers, respectivement un groupe de sept (7) jeunes nigériens qui prendront part au programme Mandela Washington fellow ship du Département d'Etat Américain, et le président de la Fédération Pour Paix Universelle, DK Thomas G. Walsh.La rencontre du 15 juin avec les jeunes nigériens qui prendront part auprogramme Mandela Washi...

A la Présidence de la République : Le chef de l'Etat reçoit une délégation de l'OIF, l'ambassadeur de Chine au Niger et …

A la Présidence de la République : Le chef de l'Etat reçoit une délégation de l'OIF, l'ambassadeur de Chine au Niger et le directeur Afrique du NDI

Le Président de la République, chef de l'Etat, Issoufou Mahamadou, a accordé trois audiences, le mercredi 13 juin dernier. C'est ainsi qu'il s'est d'abord entretenu avec une délégation de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), conduite par M. Robert Dossou, chef de mission. La délégation de l'OIF est au Niger dans le cadre des consultations politiques pour une meilleure organisation des élections générales prévues en 20...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de France au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de France au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a accordé une audience, vendredi dernier en début d'après midi, à l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure. La rencontre s'est déroulée en présence du Directeur de Cabinet du Président de la République.A sa sortie d'audience, le diplomate français a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la visite officielle du Président de la République en F...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Chargé d'affaires de l'Ambassade de la République Islamiq…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Chargé d'affaires de l'Ambassade de la République Islamique du Pakistan au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, s'est entretenu hier avec le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République du Pakistan au Niger, M. K.K Ahsan Wagan. A sa sortie d'audience, le diplomate pakistanais a déclaré qu'il est venu transmettre les salutations du Président pakistanais au Président Issoufou Mahamadou à l'occasion de ce mois béni de Ramadan. '' J'ai été instruit par mon gouvernement pour v...

Audiences à la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République Fédérale …

Audiences à la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République Fédérale d'Allemagne et le nouveau chef de la mission EUCAP Sahel Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini s'est entretenu hier matin avec le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République Fédérale d'Allemagne au Niger, M. Nils Wortmann.Dans l'après midi, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a reçu en audience, l'Ambassadeur de la Délégation de l'Union Européenne en République du Niger, M. Raul Mateus Paula et le nouveau Chef de mission de EUCAP Sahel Niger, M. Frank Van Der...

Le président de l'Assemblée nationale reçoit le bureau de la Cour des Comptes : Présentation et remise du Rapport Généra…

Le président de l'Assemblée nationale reçoit le bureau de la Cour des Comptes : Présentation et remise du Rapport Général 2015-2016 au président de l'Assemblée nationale

Le Président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a reçu en audience, hier à son cabinet, le bureau de la Cour des Comptes, conduit par le président de l'institution, M. Saïdou Sidibé. Cette rencontre a été consacrée à la présentation et à la remise du Rapport Général 2015-2016.A l'issue de l'audience, le Président de la Cour des Comptes, M. Saïdou Sidibé a rappelé qu'ils ont fait également cet exercice la semaine dernière, avec...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de la France au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de la France au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu en audience le vendredi 25 mai dernier, l'Ambassadeur de France au Niger, SE Marcel Escure.Onep

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Banditisme rampant

Banditisme rampant

Mais enfin, qu'est ce qui se passe dans la tête de tous ces jeunes qui espèrent pouvoir ga...

vendredi 22 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.