Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Noblesse d'un combat


DG-ONEP13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays. 13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays.

Alio Daouda

Audiences

Le Chef de l'Etat reçoit l'Envoyé spécial de l'Union Africaine et la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésio…

Le Chef de l'Etat reçoit l'Envoyé spécial de l'Union Africaine et la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté

Dans la matinée d'hier le Président de la République s'est aussi entretenu avec le Haut représentant, Envoyé spécial de l'Union Africaine, Raila Odinga. A l'issue de cette audience, l'Envoyé spécial de l'Union Africaine, a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat sur plusieurs questions touchant le développement du Continent africain. « Nous avons dans nos conversations abordé l'un des grands dossiers de l'Union Africaine qui est in...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de Chine au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'Ambassadeur de Chine au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a accordé hier matin une audience à l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE Zhang Lijun. Au sortir de l'audience, le diplomate chinois a indiqué qu'ils ont échangé sur la visite d'Etat que SE Issoufou Mahamadou va effectuer en Chine. « Il va répondre à une invitation du Président chinois Xi Jinping. C'est une visite très importante pour le renfo...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit le Directeur Général d'Atlantic Business International

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit le Directeur Général d'Atlantic Business International

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini a reçu, hier dans l'après-midi à son cabinet, le Directeur Général d'Atlantic Business International en visite de travail à Niamey. Les activités de la banque au Niger et les perspectives du développement de ces activités étaient au centre des échanges. La rencontre s'est déroulée en présence du directeur de Cabinet du Premier Ministre.« Nous sommes venus le saluer et à travers ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat s'entretient avec le Chargé d'Affaires de l'ambassade d'Arabie Saou…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat s'entretient avec le Chargé d'Affaires de l'ambassade d'Arabie Saoudite au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a accordé, hier dans la matinée, une audience au Chargé d'Affaires de l'Ambassade du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger, M. Oumar Zakaria. A sa sortie d'audience, M. Zakaria s'est dit honoré d'être reçu par le Président de la République, à qui il a transmis les sincères salutations du Serviteur des deux Saintes Mosquées, ainsi que ses vœux de santé et de bonheur, à lu...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat s'entretient avec l'Envoyé Spécial du président ghanéen

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat s'entretient avec l'Envoyé Spécial du président ghanéen

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a reçu, hier en audience, le ministre de la Sécurité Nationale du Ghana, M. Albert Kandaapah, l'Envoyé Spécial du Président Ghanéen, Nana Akufo-Addo.A sa sortie d'audience, l'Envoyé Spécial du président Ghanéen a indiqué être venu pour remettre au Président de la République, un message et une lettre de son frère et ami, le Président de la République du Ghana, SEM Nana...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Représentante de l'UNICEF au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Représentante de l'UNICEF au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a accordé hier matin, une audience à la Représentante du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (l'UNICEF) au Niger, Mme Félicité Tchibindat. A l'issue de l'audience, la diplomate a déclaré avoir échangé avec le Chef de l'Etat des questions de financement d'un certain nombre de projets sociaux.Selon la représentante, ils ont parlé «de facilités de financements pour ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le ministre gambien des Affaires Etrangères

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le ministre gambien des Affaires Etrangères

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, s'est entretenu, hier, en fin de matinée, avec le ministre gambien des Affaires Etrangères M. Tangara Mamadou. Le chef de la diplomatie gambienne est porteur d'un message du Président de la République de Gambie S.E Adama Barrow à son homologue, le Président Issoufou Mahamadou. Dans ce message, le Président gambien a exprimé son admiration pour le Président de la Répu...

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la PCA des Entreprises Agricoles de Turquie

A la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la PCA des Entreprises Agricoles de Turquie

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini a reçu hier en audience, Mme Ayse Aysin Isikgece, présidente du Conseil d'Administration des Entreprises Agricoles de Turquie, en mission au Niger. La rencontre s'est déroulée en présence du Directeur de Cabinet du Premier Ministre, de l'ambassadeur de Turquie au Niger et des membres de la mission.(9/05/2019)

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, …

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, S.E Zhang Lijun

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou s'est entretenu, hier avec l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, S.E Zhang Lijun. A sa sortie d'audience, le diplomate chinois a indiqué avoir échangé avec le Président Issoufou Mahamadou « sur les différents et multiples domaines de la coopération entre la Chine et le Niger et surtout sur les échanges entre des personnalités de haut niveau, des ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les membres de la Fondation de Brazzaville

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les membres de la Fondation de Brazzaville

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a reçu hier, en fin de matinée, en audience les membres de la Fondation de Brazzaville. La rencontre s'est déroulée en présence du ministre, Directeur de cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou.Au terme de leur entretien avec le Président de la République, M. Kabine Komara, ancien Premier Ministre de la Guinée Conakry, a décliné les raisons de le...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.