Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite officielle au Niger du Vice-gouverneur et ministre de l'Education de l'Etat Fédéré de Kano : Faire du Collège bilingue un véritable instrument de renforcement de la coopération fructueuse liant nos deux pays


visiteLe Vice-gouverneur et ministre de l'Education de l'Etat Fédéré de Kano, M. Hafiz Abubakar est arrivé, hier à Niamey, accompagné d'une forte délégation. Il s'agit à travers cette visite, de s'entretenir avec le ministre des Enseignements Secondaires, M. Maman Sani Abdourahamane, sur notamment le Collège Bilingue pour Garçons de Niamey. Plusieurs activités ont marqué cette mission dont une visite au Collège bilingue de Niamey, une réunion technique ayant regroupé les diplomates et techniciens nigérien et nigérian ainsi que les responsables de la Commission Mixte Nigéro-Nigériane de Coopération et une signature de convention. Cette visite se poursuivra aujourd'hui à Zinder où, une autre réunion se tiendra relativement aux travaux de construction du Collège Bilingue pour Filles.
A Niamey, la délégation Nigériane accompagnée par le ministre des Enseignements secondaires s'est rendue au collègue bilingue pour garçons où elle a visité la clinique, les dortoirs, les classes, la cafétéria, et la cuisine dudit collège. Peu avant la visite, il y a eu une montée des couleurs nationales des deux pays. S'adressant aux élèves, les deux ministres ont tenu à expliquer à quel point la coopération entre les deux pays compte sur eux pour le développement de nos deux nations, voire de l'Afrique. Tout en rappelant les similitudes entre les deux peuples frères, ils les ont encouragés à mettre leurs études au-devant de toute chose. Le directeur du Collège Bilingue a pour sa part relevé des manquements d'ordre pédagogique et matériel avec notamment l'insuffisance de lits pour les quelque 548 élèves, ou encore l'absence d'espace de jeux.
Au terme de cette visite, la délégation s'est rendue au niveau de la salle de conférence de la Commission Mixte Nigéro-Nigériane de Coopération. Il s'agissait à ce niveau pour les deux délégations de procéder entre autres à l'évaluation du respect des engagements pris par chaque partie en vue du bon fonctionnement du Collège Bilingue ; de faire des propositions de perspectives pour les élèves qui passeront l'examen du Brevet en Juin 2017 et d'échanger sur les possibilités de garder dans le système éducatif, les élèves qui doivent être exclus du Collège Bilingue de Niamey pour faible moyenne générale. Par ailleurs, les deux parties ont échangé sur l'introduction d'un système d'enseignement bilingue suivie de quelques propositions de profil et de conditions à remplir. Au terme des échanges, un document a été adopté en vue de finaliser la pose des jalons d'une meilleure gestion de ces établissements bilingues et de rappeler les rôles dévolus à chaque partie.
Dans l'allocution qu'il a prononcée lors de la rencontre, le ministre des Enseignements Secondaires, M. Maman Sani Abdourahamane, a expliqué que cette visite s'inscrit dans le cadre des échanges qu'entretiennent régulièrement les autorités éducatives de l'Etat Fédéré de Kano et son département ministériel, ce, pour la bonne marche du Collège Bilingue, fruit de la coopération entre la République du Niger et l'Etat Fédéré de Kano. « Au-delà d'une simple activité diplomatique, ce fruit s'affirme comme l'enracinement des relations séculaires, les valeurs familiales, sociales, culturelles communes et les échanges commerciaux entre nos deux peuples. L'ouverture d'un Collège Bilingue des filles à Zinder est la voie indiquée pour une formation des élites qui pourront servir nos pays et mettre fin à la barrière linguistique qui, souvent constitue un obstacle dans nos échanges. De ces temples du savoir sortiront des cadres bilingues pouvant valablement travailler pour nos pays dans ce monde de globalisation » a précisé M. Maman Sani Abdourahamane.
Cette coopération fructueuse entre l'Etat de Kano et notre pays dans le secteur des enseignements secondaires cadre bien avec les objectifs de la Renaissance acte II du Président de la République. Pour sa part, le Vice-gouverneur et ministre de l'Education de l'Etat Fédéré de Kano, M. Hafiz Abubakar a souligné que l'accueil qui leur a été réservé par les autorités nigériennes est la marque de l'excellente relation de fraternité, de respect, et est aussi la preuve des relations séculaires qui ont toujours existé entre nos deux pays. «Nous avons échangé avec les élèves, les enseignants et les membres de l'administration du Collège Bilingue. C'est l'occasion pour notre comité technique de s'asseoir avec leurs homologues du Niger pour porter des amendements sur la première convention de partenariat. Nous voulons améliorer certaines dispositions de cette convention » a indiqué M. Hafiz Abubakar.
Il a ajouté que sa délégation a été impressionnée par les conditions de vie et de travail dans lesquelles évoluent les enfants. Mais, la délégation a également été touchée par le rôle de supervision des autorités nigériennes et l'intérêt personnel qu'accorde le ministre des Enseignements Secondaires à cet établissement. Le Vice-gouverneur et ministre de l'Education de l'Etat Fédéré de Kano a relevé que le 23 décembre 2016, le conseil exécutif de son Etat a approuvé la construction d'autres annexes de dortoirs au niveau du collège bilingue de Niamey ainsi que la construction de résidence pour le personnel pour un montant de 146 millions de Nairas. Il a assuré que les entrepreneurs seront mobilisés incessamment.
Relativement à la construction du collège bilingue fille de Zinder, il a indiqué que le chantier dépend entièrement de l'Etat de Kano. Les entrepreneurs sont déjà sur place et attendent l'arrivée des deux délégations ce mercredi. « Nous prendrons les décisions qui s'imposent une fois sur le terrain pour respecter les dispositions de cet accord signé par le gouverneur de Kano et qui est significatif à plus d'un titre. C'est un projet qui d'une part va assurer un futur plus radieux pour la jeunesse de nos deux pays et d'autre part, il va favoriser l'intégration de nos deux nations. Je veux réaffirmer aux autorités nigériennes notre ferme engagement dans le cadre de ce projet qui est pour nous prioritaire» a conclu M. Hafiz Abubakar.
Dans l'après-midi, les deux parties ont, au terme de la réunion technique, signé le document de convention révisée, cela en vue d'améliorer la gestion de ces projets chers à nos pays.

Samira Sabou(onep)

www.lesahel.org

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.