Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

26ème étape du Tour du Togo : Mahamadou Soumana du Niger remporte le maillot de Meilleur équipier


Mahamadou-Soumana-recevant-son-maillot-de-Meilleur-quipierAprès l'exténuante première étape entre Lomé et Danyi et la cauchemardesque grimpée vers ce village montagnard, les organisateurs de ce 26ème Tour du Togo ont fait un transbordement des coureurs sur la capitale du Centre, Sokodé distante d'environ 240 km de Kpalimé où ils ont passé la nuit. Très tôt hier matin, ils ont mis cap sur Niamtougou, une distance de 105km. Une épreuve physique et mentale à l'issue de laquelle le très vigoureux et combatif Mahamadou Soumana de l'équipe du Niger décroche le maillot de Meilleur équipier.
On pensait que cette distance allait être une partie de plaisir pour les coureurs. Mais c'était sans connaître les multiples difficultés que cache le terrain togolais. Pour les véhicules de dépannage des équipes A et B du Togo, de l'équipe du Ghana et de celle du Burkina Faso, les premières difficultés ont commencé au kilomètre 30, lorsque l'un après l'autre, leurs coureurs ont crevé leurs pneus pendant que le peloton était dans une vive allure. Il fallait intervenir et relancer rapidement le coureur, de peur qu'il ne souffre beaucoup dans l'effort de rattraper le peloton.
La fatigue se faisant sentir au fil du temps, certains coureurs se font distancer. Et comme pour corser les choses, la redoutable faille d'Aledjo avec ses montées vertigineuses et ses virages dangereux est venue mettre du piquant à la course. En effet, à la sortie de cette faille et du contournement de Bafilo, plusieurs coureurs ont été laissés en rade. Ce qui donna lieu à une échappée phénoménale animée de mains de maître par les équipes européennes de la France, de la Hollande, de la Belgique et des coureurs ivoiriens Sanogo Abou et Siaka Cissé le maillot jaune de cette 26ème édition du Tour du Togo. Le Nigérien Mahamadou Soumana a eu le mérite important de s'accrocher au deuxième peloton de tête et même de le diriger jusqu'à la ligne d'arrivée de Niamtougou après avoir franchi la ville de Kara.
Au classement à l'arrivée de cette deuxième étape, c'est le Hollandais Mers Peter qui remporte la première place devant le Belge Stain et l'ivoirien Sanogo Abou. Le maillot jaune, Siaka Cissé s'est classé 4ème et il conserve en même temps son maillot pour la suite de la compétition. Le Niger avec une équipe très jeune et inexpérimentée, a pu glaner le maillot de Meilleur équipier suite à un raid de Mahamadou Soumana dans le second peloton de tête. Demain jeudi, après un transbordement à Kanté, les coureurs disputeront la 3ème étape entre Kanté et Kara longue de 68 km et pourvue de nombreuses «surprises désagréables».

Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.