Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le Comité Directeur de l'USN


prn-1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a accordé une audience, samedi dernier en sa résidence, au comité Directeur de l'Union de Scolaires Nigériens (Le CD/USN). La rencontre s'est déroulée en présence du Premier ministre chef du Gouvernement, M. Birgi Rafini.
A sa sortie d'audience, le Comité Directeur de l'USN, par la voix de son Secrétaire Général, M. Soumana Ousseini Sambo, a déclaré que l'entretien avait pour but de renouer le dialogue entre l'Union des Scolaires Nigériens et le gouvernement. M. Soumana Ousseini Sambo a indiqué que le Président de la République a donné des instructions fermes pour que le campus universitaire soit réouvert et que, dans les prochains jours, comme leur a promis le Chef de l'Etat, des grandes décisions vont sortir pour sanctionner tous ceux qui ont posé des forfaitures à l'encontre de l'organisation estudiantine.
«Les problèmes qui ont conduit l'Union des scolaires nigériens à poser ses revendications, trouveront des solutions », a souligné le S.G de l'USN, précisant que, dans les prochains jours, un comité interministériel dirigé par le Chef du Gouvernement sera mis en place pour débattre des problèmes que posent les scolaires.
Il a indiqué qu'une deuxième rencontre avec le Chef du Gouvernement est prévue, afin que les parties prenantes trouvent des solutions adéquates aux problèmes qui ont conduit l'USN à partir en mouvement. « La tuerie ne restera pas impunie, des sanctions vont tomber dans les prochains jours pour que l'âme du disparu repose en paix», a dit le SG de l'USN. Aussi, a-t-il indiqué, le comité Directeur appelle les différentes sections de l'USN, à reprendre, dans les prochaines jours, le chemin de l'Ecole.
«Nous allons partir négocier, et une fois que ces négociations seront terminées, nous adresserons des rapports aux sections a annoncé le SG de l'USN qui précise aussi que le Chef du Gouvernement leur a promis que d'ici lundi 17 Avril 2017, c'est fort possible que le campus universitaire soit libéré, tant à Niamey qu'à Maradi », a-t-il assuré.
A propos de leurs camarades qui sont entre les mains de la Justice, il a indiqué que l'engagement qui en découle, c'est que leurs camarades seront libérés mais après que la justice ait fait son travail, qu'elle les ait écoutés par rapport aux évènements qui se sont déroulés. En conclusion, le SG de l'USN a souligné que le Président de la République, au cours de l'audience, leur a tenu un franc langage et que de son côté, l'organisation estudiantine veillera au respect des engagements pris.
Issaka Saidou(onep)

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.