Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival Tamadi'Arts : ''Le festival Tamadi'Arts est un cadre de rencontres et d'échanges entre des artistes professionnels venus des quat

Culture-Directrice-artisDanseuse chorégraphe d'origine burkinabè, Aminata Sanou est la directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, qui a initié le Festival Tamadi'Arts qui se tient depuis 2012 à Carvin dans la région Haut de France. Ce festival, qui est un cadre de brassage, vise la promotion de des cultures africaine, afro-brésilienne et afro-contemporaine, de la culture tout court à travers notamment la musique, la danse, le théâtre. Dans cet entretien, l'artiste Aminata Sanou parle des préparatifs de la 6ème édition de cet événement culturel qui aura lieu du 15 au 21 mai 2017.

Mme Aminata Sanou, vous êtes danseuse professionnelle et directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, qui a initié, en 2012, Festival Tamadi'Arts qui se tient à Carvin dans le Pas-de-Calais en France. Où en êtes-vous concernant les préparatifs de la 6ème édition de ce festival qui se tient cette année au mois de mai ?
La sixième édition du festival Tamadi'Arts approche à grands pas. Les préparatifs avancent très bien. Nous avons une programmation diversifiée qui se concrétise au fur et à mesure, ce qui donne plus de visibilité sur l'ensemble du festival. Les Affiches, flyers, teaser sont prêts. Les lettres d'invitation officielle ou de demande de location et autres, ainsi que les contrats de cession sont terminés. Nous venons tout juste d'avoir des réponses positives concernant les visas des artistes. Nous continuons actuellement toutes les diffusions sur les réseaux sociaux, par courriers/mails, à travers la distribution de flyers, les affichages concernant la programmation, la restauration et plus particulièrement sur les spectacles/concerts et les inscriptions des stages/ateliers qui ont lieu le week-end. L'équipe de la compagnie est à pied d'œuvre et est animée de volonté, de rigueur et de patience pour relever le défi, et faire face aux imprévus comme lors des éditions passées, afin que cette belle aventure continue.

Pour l'édition 2017 de ce festival pluridisciplinaire, vous annoncez beaucoup d'activités. Quels sont les grands moments du Tamadi'Arts et quelles sont les innovations pour cette édition ?
Plusieurs activités sont effectivement prévues. Pour les grands moments de la 6ème édition du festival Tamadi'Arts, il y a d'abord la formation professionnelle qui sera assurée par Olivier Tarpaga, danseur et chorégraphe qui nous vient des Etas Unis. Il y a également des séances de dédicace à la librairie et une conférence sur le thème ''La danse, du sacré au profane, en Afrique de l'Ouest''. Plusieurs stages et workshop avec des artistes et professeurs de qualité vont rythmer le week-end du festival. Chaque soirée, le public va plonger dans une ambiance festive, avec du Farafina, solo de Diwélé Lubi, Bala Nyama, Ba Cissoko, et la toute dernière création 2017 de la Compagnie Aminata Sanou, ''Le temps des Griots'', plus le Salon Afro, et la restauration assurée par une talentueuse cuisinière. Il y en a pour tous les goûts, les curieux, les amateurs et les professionnels. Rien n'a été oublié pour la satisfaction de tous.

Le festival Tamadi'Arts, qui vise entre autres la promotion des cultures africaine, afro-brésilienne et afro-contemporaine, a une évocation fortement africaine. Alors, qu'est-ce qui explique le choix de la France pour abriter cette rencontre culturelle?
Le siège de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International est basé à Carvin, dans la région Haut de France. Je suis d'origine burkinabè, mais le choix de la France a vite été fait, pour faire du lien, créer de nouvelles opportunités de dialogue en valorisant la diversité culturelle. Le festival est une contribution à la valorisation des arts et de la culture africaine. Le festival se veut être un cadre de rencontres et d'échanges entre des artistes professionnels venus des quatre coins du monde, et le public. C'est un espace pour promouvoir la culture, (se) connaitre, découvrir (se) comprendre. La différence fait notre force.

Malgré les moyens qu'exige l'organisation d'un festival, le Tamadi'Arts réussit à se tenir régulièrement depuis 2012, avec de plus en plus de pays invités. Quels sont les partenaires de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, dans l'organisation du festival ?
Nos principaux partenaires sont la ville de Carvin, Carvin Culture, Métaphone 9.9bis, IN OUT Dance Festival de Bobo Dioulasso, le Centre Effel, Farafina, Don QuiShirt, Dark Face Film, Foxotel, la boucherie et la librairie de Carvin. Chacun de ces partenaires, à son échelle, et avec ses compétences, participe à l'organisation et à la promotion du festival.

Comment les autorités et la population de Carvin apprécient l'organisation du Tamadi'Arts ?
Depuis le début de l'aventure, chaque édition est attendue avec impatience. D'année en année, la programmation devient de plus en plus riche et diversifiée. Le festival gagne en notoriété et compte parmi les grands événements de l'agenda culturel de Carvin. C'est un moment de partage, de convivialité, de joie. La programmation de cette 6ème édition nous plonge directement dans une ambiance afro à ne pas manquer, mais chacune se veut singulière et mémorable.
Réalisée par Souley Moutari (ONEP)

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.