Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Football : La FIFA nomme les membres du comité de normalisation de la Fécafoot


sportAprès la décision du 23 août 2017 d'installer un nouveau comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), la FIFA et la CAF ont rendu officielle la liste de ses membres. Me Dieudonné Happi, avocat, va assurer la présidence dudit comité. Il sera assisté de Me Marcelle Denise Ambono comme Vice-Présidente, de Maurice Samuel Bellet Edimo, du Dr Abdou Oumerou et de Kevin Njomo Kamdem. Cette équipe a désormais la lourde tâche de créer le climat de sérénité nécessaire à l'organisation des élections au sein de la fecafoot.
La mission conjointe FIFA-CAF, conduite par le président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie, place deux hommes de droit à la tête de la Fécafoot. En compagnie des autres membres, ils doivent siffler tous les anti-jeux et permettre au football camerounais de sortir des tribunaux où il avait pratiquement élu domicile. « Nous leur souhaitons plein succès. Ils ont les compétences nécessaires pour gérer et faire sortir la Fédération camerounaise de football des difficultés qui existent depuis longtemps », a dit le Mauritanien Ahmed Ould Yahya.
Dans le détail, ce comité dont le mandat s'achève le 28 février 2018 a pour missions de gérer les affaires courantes de la Fécafoot; d'élaborer, en consultation avec toutes les parties prenantes, de nouveaux statuts qui soient en conformité avec les Statuts et standards de la FIFA ainsi qu'avec la législation nationale obligatoire en vigueur ; de réviser les statuts des ligues régionales et départementales et s'assurer de leur conformité vis-à-vis des statuts de la Fécafoot ; d'identifier les délégués de l'assemblée générale de la Fécafoot ainsi que des ligues régionales et départementales et d'organiser les élections d'un nouveau comité exécutif. Leurs actions devraient donc définitivement mettre un terme aux querelles interminables qui secouent la fédération depuis le mois de septembre 2015.
On se rappelle que c'est à cette date là qu'un comité exécutif présidé par M. Tombi Roko Sidiki, avait été élu au terme d'une assemblée générale houleuse, finalement annulée par la chambre de conciliation et d'arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNONSC). Cette décision avait été confirmée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne en Suisse. C'est donc la deuxième fois que la Fédération camerounaise est mise sous normalisation. Le Cameroun en avait déjà été contraint pour régler la crise en cours à la Fécafoot en juillet 2013. Une normalisation qui était prévue s'achever en mars 2014, sous le contrôle du Pr Joseph Owona, mais elle avait finalement duré jusqu'en septembre 2015.
Oumarou Moussa(onep)

12/09/17

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.