Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020


signatureLa ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Environnement et du Développement Durable M. Almoustapha Garba, du représentant du Haut Commissariat à l'Initiative ''3N'' et des invités.
Dans ses propos liminaires, la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a rappelé que le Document Cadre de Programmation Pays (l'UNDAF 2014-2018) élaboré par les Agences du Système des Nations Unies s'articule autour des trois axes de coopération notamment la résilience ; la gouvernance ; et le développement du capital humain. Il vise à accompagner les autorités nigériennes dans leurs efforts pour subvenir aux besoins des populations rurales. D'ores et déjà la FAO appuie le Niger dans la mise en œuvre de l'Initiative ''3N'' afin de relever les défis de la « faim zéro à l'horizon 2025 », et le « renforcement de la résilience des populations dans les zones les plus vulnérables ». En 2016, dit-elle, la mise en œuvre du premier Cadre de Programmation Pays (2013-2016) de la FAO a permis d'obtenir des résultats satisfaisants dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle du monde rural.
C'est pourquoi, le gouvernement du Niger et la FAO ont convenu de reconduire et de renforcer pour la période 2017-2020, les mêmes domaines prioritaires d'intervention. L'UNDAF 2017-2020 est en parfait adéquation avec le Plan de Développement Economique et Social(PDES) 2017-2021 récemment adopté par le gouvernement. La ministre du Plan a par ailleurs rassuré que ce deuxième Cadre de Programmation Pays vise à renforcer davantage le partenariat entre le gouvernement du Niger et la FAO. Elle a souligné que le déroulement des trois domaines prioritaires retenus se fera notamment à travers l'accroissement, la diversification et la valorisation des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques et la promotion de la nutrition ; la création d'un environnement politique et institutionnel favorable au développement agricole, à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la gouvernance durable des ressources naturelles et enfin le renforcement de la résilience des groupes vulnérables à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle face aux changements climatiques, aux crises et catastrophes. Des actions concerneront également la réduction des inégalités hommes-femmes, l'autonomisation économique et sociale des populations rurales avec un accent particulier sur les femmes et les jeunes, la protection sociale des ménages ruraux pauvres et le renforcement de la gouvernance dans le domaine a gricole.Pour sa part le représentant de la FAO au Niger M. Lassad Lachal a précisé que le présent Cadre de Programmation Pays s'inscrit dans la droite des objectifs de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI Niger 2035), de l'agenda post 2015, décliné dans les Objectif du Développement Durable (ODD) ; des politiques agricoles régionales telles que le Programme Détaillé de Développement de l'Agriculture Africaine ainsi que des Programmes Régionaux et Nationaux d'Investissements Agricoles. M. Lassad Lachal a, à cet effet réaffirmé l'engagement de la FAO à travailler au renforcement du dialogue avec le gouvernement, les partenaires techniques et financiers et toutes les parties prenantes, précisant que la FAO compte sur l'engagement des toutes les parties afin que les objectifs définis de commun accord dans le Cadre de Programmation Pays soit atteints.
Laouali Souleymane(onep)
04/10/17

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.