Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Mondial-U-17 Inde 2017 (Niger 1- 0 RP. Corée ): La Victoire du MENA contée par Abdel-Malik Koudizé


Mena-2017Ce n'est pas la première fois que le Niger joue un match à grands enjeux, mais celui du samedi 7 octobre dernier avait une signification toute particulière. Le pays disputait le premier match de son histoire en Coupe du Monde de football.
Samedi 7 Octobre 2017, 20h00. C'est devant 2754 spectateurs au Jawaharlal Nehru International Stadium de KOCHI (Inde) que le Niger a disputé son Premier Match d'une compétition estampillée FIFA à l'occasion de la Coupe du Monde U17, Inde 2017. Une première réussie, puisque les cadets nigériens se sont imposés 1-0 face aux nord Coréens. Les garçons de Soumaila Tiemogo, marquent un but à la 59e minute, signé Abdourahmane A. Salim, le premier but mondialiste du Mena, qui sera synonyme de victoire.
Mains sur le cœur nous avons eu la fierté d'entendre l'hymne national joué pour la première fois sur la scène mondiale à l'occasion de cette entrée en lice en Coupe du Monde U-17 de la FIFA. La Nigérienne a retenti à 19h54 très exactement. J'ai le souvenir d'une évidence, presque d'une formalité. Je me souviens qu'assez vite, on s'est dit que ces nord-Coréens étaient jouables voire prenables. Mais on aura tremblé jusqu'à la fin. Passée l'émotion, le Mena Cadet est vite entré dans le vif du sujet et s'est porté à l'attaque, mais sans créer de réel danger. En face, les Asiatiques ont laissé passer l'orage avant de faire parler leur technique, leur rapidité et leur imagination, notamment sur des combinaisons sur coup franc. Mais les filets ne tremblent pas de part et d'autre en première période, 0-0.
Même scénario au retour des vestiaires, avec un Niger plus offensif, mais qui manque d'abord de précision, sauf que cette fois, les Nord-Coréens peinent à mettre leur jeu en place. Servi par Sofiane Habibou, Salim Abdourahmane en profite et se retrouve au cœur de la surface pour inscrire ce but historique (59e): le premier du Niger en Coupe du Monde. Le MENA restera imperméable, et le fait de mener au score nous avantageait sur le plan mental. Les nord-Coréens ont l'impression de jouer contre un mur. C'est difficile pour eux de passer le milieu de terrain de l'équipe nigérienne. Ils flanchent mentalement et perdent de vue leur jeu. Côté nigérien, même après la sortie sur blessure du capitaine Rachid Alfari dès la 29e minute et deux autres en fin de seconde partie, les joueurs restent soudés, solidaires, sûrs de leur force. Ils se jettent corps et âmes dans la bataille pour tenir cette victoire et ne pas céder face aux déferlantes répétées des Coréens, qui se montreront très engagés dans les 7 minutes de temps additionnel. A ce moment, je jette un coup d'œil sur mon téléphone pour voir mon compte à rebours. Hélas, plus de 1600 messages m'attendaient sur WhatsApp et Messenger. Pas le temps de répondre, alors je range et continue mes prières pour cette fin de match des plus folles.

L'ambiance au Stade de Kochi?

C'est le black-out complet. Puis lorsqu'interviennent les trois coups de sifflet de l'arbitre tahitien Zitouni Abdelkader, J'ai l'impression d'avoir ma tête dans un caisson. Il y a une émotion extraordinaire. Le temps est suspendu. On souhaite que cette communion soit éternelle. On prend conscience de l'engouement au pays lorsqu'on rentre en bus en direction de notre hôtel. Les gens sont unanimement derrière nous. Les utilisateurs des réseaux sociaux revenaient en boucle sur la victoire. Le bonheur s'est répandu des tribunes pour gagner toute la société. Cette première victoire est synonyme de 2e place derrière le Brésil, à égalité de point dans le groupe D, à l'issue de cette première journée. Après la bonne ambiance, place au sérieux car ce sera une suite de compétition très tendue, pour laquelle il faudra rapidement se reconcentrer et se pencher déjà sur les prochains adversaires qui, on le sait sont coriaces.

Abdel-Malik Koudizé,Officier Média de la FENIFOOT
10/10/17

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.