Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités


prn-PDGLe Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a accordé hier des audiences à plusieurs personnalités. C'est ainsi qu'il s'est d'abord entretenu avec le Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) M. Sidi Ould Tah. À l'issue de l'audience, M. Ould Tah a déclaré avoir fait, avec le chef de l'Etat, le tour d'horizon concernant les préparatifs de la table ronde de Paris. Cette rencontre, a-t-il dit, sera l'occasion de mobiliser des fonds pour le Niger, et c'est dans cette optique que la BADEA travaille avec le Gouvernement du Niger pour la mobilisation de tous les bailleurs arabes pour qu'ils soient présents à Paris et pour qu'ils annoncent des contributions substantielles au financement du PDES. « Nous sommes optimistes quant à l'état d'avancement des préparatifs de cette table ronde, car nous avons constaté avec plaisir que le Ministère du Plan et l'ensemble des autorités ont réalisé un travail laborieux qui a permis de sortir un très bon document, un très bon plaidoyer. Nous sommes prêts pour aller à Paris pour que réellement la mobilisation des ressources se fasse le plus large possible. Et que le Niger reçoive suffisamment pour la mise en œuvre de son programme », a déclaré le Directeur Général de la BADEA.prn-dg-afrik
Toujours dans la matinée le Chef de l'Etat a reçu l'émissaire du Président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Litsé Janvier. « J'ai été envoyé par le Président de la BAD pour échanger sur certains sujets communs notamment le projet du Barrage de Kandadji et la table ronde qui aura lieu du 13 au 14 décembre à Paris» a-t-il précisé, à sa sortie d'audience. Les deux personnalités ont parlé ainsi du barrage de Kandadji, des voies et moyens pour que le projet devienne une réalité au Niger. Relativement à la table ronde sur le Programme de Développement prévue la semaine prochaine à Paris en France, prn-notaires« le Président de la BAD m'a dit de rassurer le Président de la République de sa présence effective à la rencontre. Le Président de la BAD sera là pour parler de la position de l'Institution sur les financements futurs au Niger et fonde l'espoir d'une belle moisson pour le développement du Niger » a confié M. Listé Janvier.
prn-BMLe Chef de l'Etat a ensuite reçu une délégation des notaires venus des quatre coins du monde pour les assises du 29ème congrès des notaires d'Afrique qui a eu lieu à Niamey du 5 au 7 décembre dernier. La délégation est conduite par Maitre Mouhamed Tchassona Traoré Vice-Président de l'Union International du Notariat. « Nous sommes là pour témoigner au Président de la République, la reconnaissance de la famille notariale des 87 pays qui sont membres de l'Union Internationale du notariat, pour avoir placé les rencontres de Niamey sous sa haute autorité », a-t-il déclaré, avant de remercier le chef de l'Etat pour tout ce qu'il a pu faire en termes de moyens pour la réussite de cet évènement. Selon Maitre Mouhamed Traoré, la thématique a porté sur le foncier, et les notaires se sont penchés sur ce problème reçurent pour apporter leur aide dans la recherche de solution à cette situation au niveau continental.
Dans l'après midi, le Chef de l'Etat a reçu le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko. A sa sortie d'audience, M. Bakayoko dit avoir échangé avec le Président sur deux thèmes essentiels. Selon le représentant résident de la Banque mondiale, le premier point a porté sur l'appui budgétaire que le conseil d'administration de l'Institution a approuvé pour le Niger à hauteur de 120 millions de Dollars. Ce qui dit-il, témoigne de la confiance que les autorités de la Banque ont pour le Niger. Le second point était de pour reconfirmer au Chef de l'Etat l'appui et l'engagement de la Banque mondiale pour la table ronde qui aura lieu à Paris. « Nous serons à Paris et nous allons aider le Niger pour la mobilisation des ressources et je pense que nous aurons suffisamment de ressources pour le développement du pays» a conclu M. Siaka Bakayoko.prn-chefs--tradi
Enfin le Chef de l'Etat s'est entretenu avec une délégation de l'Association des Chefs Traditionnel du Niger.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
07/12/17

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.