Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices



KaabaDans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints. Le début des vols à destination de l'Arabie Saoudite dans le cadre du hadj 2018 est en effet prévu pour la fin de ce mois de juillet. Le Hadj ou pèlerinage à la Mecque, est l'un des cinq piliers de l'Islam. Selon la religion musulmane, pour accomplir le hadj il faut croire en Dieu et en l'islam, être sain d'esprit, être majeur, être en bonne santé et avoir l'argent pour le voyage et le séjour, sans compromettre l'existence du reste de la famille. En somme, tout musulman adulte, homme ou femme ayant des moyens financiers suffisants et une bonne aptitude physique, se doit d'accomplir le hadj au moins une fois dans sa vie. Pour respecter ce pilier important de leur religion, certains musulmans nigériens n'ont financièrement aucune difficulté. D'autres par contre mettent les bouchées doubles pour trouver l'argent nécessaire à ce voyage de toute une vie dit on. Cela en économisant pendant des années pour acheter le billet pour la Mecque, ou en mettant sur le marché, maisons, parcelles, animaux et tout autre bien permettant de réunir la somme nécessaire pour le voyage.
Depuis quelques années, cette somme connait malheureusement une augmentation au Niger où, il faut aujourd'hui débloquer plus de 2 millions de F CFA pour effectuer le pèlerinage à la Mecque. Mais cela ne décourage nullement, les candidats au hadj dont le nombre ne cesse de croitre également au point ou des mesures sont prises pour les limiter. Au Niger par exemple, ceux qui ont déjà effectué ce voyage doivent débourser plus de 3 millions de FCFA pour retourner faire un autre pèlerinage. D'autres pays musulmans, ont mis en place, un tirage au sort pour désigner les fidèles qui accompliront le hadj. Ailleurs, il semble que selon une nouvelle réglementation entrée en vigueur lors du hadj 2013, un musulman ne pourra se rendre à la Mecque dans le cadre du hadj qu'une fois tous les 5 ans. Ce qui est sûr, c'est que ces dernières années, chaque pays reçoit un quota déterminant le nombre de pélerins qu'il est tenu de respecter. C'est ainsi que pour le hadj 2018, notre pays a droit à 15.891 pèlerins.
Chaque pays envoie donc un nombre déterminé de pèlerins qui se
retrouvent à la Mecque pour accomplir avec ferveur, les rites que le prophète Mohamed (PSL) avait accomplis lors de son dernier pèlerinage quelques temps avant sa mort. C'est dire toute l'importance du hadj qui ne doit pas être entrepris à la légère mais plutôt avec sincérité et dévotion envers Allah. Ce que les agences de voyage doivent s'acharner à expliquer aux pèlerins dont beaucoup n'ont d'autres intentions que d'aller faire des achats. Du coup, plus de temps est passé dans les boutiques ou dans les chambres d'hôtel pour parler politique qu'à la Kaaba par exemple pour faire des tawafs. Les agences se multiplient, mais certaines d'entre elles doivent aussi revoir leur encadrement afin d'aider les pèlerins à obtenir tous les avantages du Hadj. En effet, selon la tradition musulmane, le pèlerinage permet l'expiation et la rémission des grands et des petits péchés conformément à la parole du Prophète Mohamed (PSL) rapportée par Boukhari. En fait si le hadj s'est déroulé dans les conditions requises, la Hadjia ou le El Hadj devient exempt de péchés comme s'il venait de naître.
Parce que donc le pèlerinage a
plusieurs avantages parce qu'il constitue une série d'efforts, de sacrifices, d'épreuves à subir, de dépense financière importante, un accent particulier doit être mis pour encadrer les pèlerins sur les lieux saints afin qu'ils tirent profit du Hadj, ce voyage de tous les sacrifices.
A Niamey, le Commissariat chargé de l'organisation du Hadj, les agences de voyage et l'avionneur s'accordent à dire que les préparatifs se déroulent bien, gageons qu'ils sauront également relever le défi en terre sainte. Hadj Mabrour à tous les pèlerins.

Par Idé Fatouma(onep)
20/07/18

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.