Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Programme Sectoriel de l'Education et de la Formation (PSEF 2014-2024) : Le Premier ministre Brigi Rafini préside la réunion du Comité de pilotage

PM-rencontreLe Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a présidé le jeudi 11 avril dernier à Niamey, la réunion du Comité de pilotage du Programme Sectoriel pour l'Education et la Formation (PSEF). Cette réunion a regroupé autour du Chef du gouvernement, le ministre de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l'Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé, de celui de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale, M. Assoumana Malam Issa, et des représentants des Partenaires Techniques et financiers. L'ordre du jour de cette rencontre est la présentation du modèle de simulation du Programme de transition du PSEF.
Une projection de ladite présentation a été faite aux participants par le Consultant, M. Koffi. Des échanges fructueux et des propositions d'amélioration, proposées par de nombreux participants, ont suivi la présentation. Cette réunion traduit tout l'intérêt et toute l'importance que le gouvernement accorde à ce secteur clé, à savoir le secteur de l'éducation et de la formation, lequel occupe une place de choix dans le Programme de Renaissance II initié par le Président de la République. Le PSEF est mis en œuvre depuis 2014, avec l'appui des partenaires techniques et financiers, de la société civile active dans le secteur de l'éducation, des syndicats, des parents d'élèves et des éducateurs. Il s'agit d'un programme holistique, très ambitieux dont l'objectif principal est d'atteindre l'épanouissement des enfants nigériens, à travers une éducation et une formation de qualité pour tous d'ici l'horizon 2024, date marquant la fin du programme. Il vise entre autres la mise en œuvre intégrale de la politique de l'école obligatoire et gratuite jusqu'à l'âge de 16 ans, à travers l'approche de l'éducation de base élargie. La mise en œuvre du PSEF est un grand défi pour le gouvernement, un enjeu important pour l'école nigérienne, dont l'atteinte contribuera de manière significative à l'amélioration du rang du Niger dans l'Indice du Développement Humain (IDH), et par conséquent son élan de développement socio-économique. Le PSEF permettra d'améliorer, de manière substantielle, la qualité de l'éducation à travers la réforme des curricula.
Le souci de la qualité de l'éducation, objet de ladite rencontre, découle du PSEF 2014-2024, en cours de mise en œuvre par les autorités de la 7ème République qui, elles, se sont engagées à assurer une « éducation inclusive et équitable et un apprentissage tout au long de la vie », conformément à l'ODD 4.
Mahamadou Diallo (ONEP)
(15/04/2019)

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.