Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société


Tillabri1Le Président du comité d'organisation des festivités de la prochaine édition de la fête tournante du 18 décembre 2019, dénommée "Tillabéry Tchandalo", M. Hamadou Adamou Souley, a rencontré hier dans l'après-midi au siège dudit comité, les opérateurs économiques de la région de Tillabéry pour un échange d'information sur le processus de l'organisation de l'évènement. Cette rencontre, la première du genre a regroupé plusieurs opérateurs économiques de la région.
Dans ses propos introductifs, le président du comité d'organisation "Tillabéri Tchandalo", M. Hamadou Adamou Souley, par ailleurs directeur de Cabinet du Premier ministre a tout d'abord adressé ses remerciements à l'assistance pour avoir répondu à l'invitation. Il a ensuite expliqué que l'organisation de la fête concerne tout le monde, chacun doit s'impliquer pour apporter sa contribution. « Des gros défis nous attendent. Mais je ne doute pas de votre engagement pour faire de "Tillabéry Tchandalo" une réussite. Cela demande un grand sacrifice pour relever ces défis », a-t-il déclaré.Tillabri2
En effet, le président du comité d'organisation de l'évènement, la modernisation des villes est un volet essentiel inscrit dans le programme de Renaissance du Niger dont l'ambition est la transformation de l'ensemble du pays à travers la réalisation d'infrastructures dans tous les domaines de la vie. Cette année de 2019, le chef-lieu de région de Tillabéry a été désigné pour abriter les festivités du 61ème anniversaire de la proclamation de la République, le 18 décembre.
Le programme "Tillabéry Tchandalo" est triennal, mais l'année en cours la priorité est accordée à un certain nombre d'infrastructures essentielles aux festivités du 18 décembre 2019 et qui contribueront sans aucun doute à la transformation de la commune urbaine de Tillabéry. « Nous voulons que le Président de la République et ses invités ainsi que le peuple nigérien, constatent que la ville de Tillabéry a changé de visage », a-t-il dit.
Selon M. Hamadou Adamou Souley, il manque des infrastructures dans la ville de Tillabéri, c'est pourquoi, a-t-il précisé, les travaux qui seront exécutés consisteront en la construction de la voirie urbaine et des infrastructures d'assainissement, des résidences d'hôtes, la tribune officielle, l'aménagement des carrefours et l'installation de l'éclairage public, la réhabilitation des infrastructures socioculturelles et sportives comme le stade régional, la maison de la culture, la maison des jeunes, le ravalement des façades des rues et plusieurs autres bâtiments administratifs. « Je compte sur votre engagement comme j'en ai vu à l'occasion du lancement des travaux, samedi 2 mars dernier à Tillabéry. Je demande aux populations de la région à faire de ce programme le leur pour son succès », a lancé M. Hamadou Adamou Souley.

Seini Seydou Zakaria (ONEP)
(19/03/19)

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.