Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société

cscLe président du Conseil Supérieur de la Communication, M. Abdourahamane Ousmane, a présidé hier matin, l'ouverture de la session ordinaire du CSC, au titre du mois de Mars 2017. Au cours de cette session, les participants débattront de six points inscrits à l'ordre du jour dont la mise en place d'un Groupe de Travail chargé d'examiner les dossiers de demandes de fréquences de radiodiffusion.
La session procédera également à l'examen et l'adoption du procès verbal de la session ordinaire de Février 2017. Les autres points inscrits à l'ordre du jour des travaux sont : informations sur le CSC, examen et adoption du rapport d'activités du CSC au titre de l'année 2016 la mise en place d'un Groupe de Travail chargé d'examiner les dossiers de demandes de fréquences de radiodiffusion ; examen et adoption des rapports du Conseil de presse et questions diverses.
En ouvrant la session, le président du Conseil Supérieur de la Communication, M. Abdourahamane Ousmane, a rappelé que cette session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication, au titre du mois de Mars 2017, se tient au lendemain de l'adoption par la Plénière de la délibération n° 001-17/CSC du 7 Mars 2007, portant composition, organisation et fonctionnement du Conseil de Publicité, tout en précisant que ce conseil, composé de neuf membres, aura essentiellement pour tâches de donner des avis motivés sur toutes les questions relatives à la publicité par voie de presse.
« D'ores et déjà, le Bureau du CSC s'est attelé à la mise en place prochaine de cet organe, en demandant à toutes les structures de désigner leurs représentants conformément aux critères établis par la Délibération citée plus haut», a assuré M. Abdourahamane Ousmane.

Mamane Abdoulaye(onep)
www.lesahel.org

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.