Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Société

Malika 0059Comme à son habitude, à la veille du mois béni de Ramadan, la Fondation Tattali-Iyali de la Première Dame Dr. Malika Issoufou a fait un don de vivres, et divers autres produits à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger. La remise officielle de ce don est intervenue vendredi dernier à la Maison d'arrêt de Niamey devant quatre régisseurs sur les cinq centres pénitentiaires concernés par ce don. C'est le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou qui a réceptionné le don des mains de la Première Dame Dr. Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali-Iyali.

A travers ce nième geste, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame Dr. Malika
Issoufou vient en aide à une catégorie de la population vulnerable en raison de sa privation de liberté. Le don ainsi réceptionné est destiné aux prisons civiles de Niamey ; de Kollo ; de Koutoukale ; de Say et de Diffa. Il est composé de 50 tonnes de riz ; 30 tonnes de mil ; 500 bidons d'huile de 5 litres ; 230 moustiquaires ; 230 couvertures ; 100 pagnes antampa ; 230 seaux en plastiques ; 10 sacs de lentille ; 25 bâches ; 25 matelas pour les infirmeries ; 240 paquets de
ciprofloxacin 500 mg ; 200 cartons de savon de Marseille ; 220 paquets (de 100) de Ceftriaxone Sodium 1g ; 17 paquets (de 100) d'acefyline 500 mg ; 85 paquets (de 10) d'ampicilline de 1g et 95 speculum.
Pour la secrétaire exécutive de la Fondation Tattali-Iyali Mme Sidikou Aissatou Alassane, l'objectif visé à travers ce don est d'aider la population carcérale. «Nous savons très bien que les détenus sont vulnérables. Les vivres sont destinés à tous les détenus des cinq maisons d'arrêt. Par contre, les non vivres notamment les savons ; les pagnes et les bâches sont destinés uniquement aux mineurs et aux femmes incarcérées'', a précisé Mme Sidikou Aissatou Alassane.
Auparavant, le ministre de la Justice, Garde des sceaux M. Marou Amadou a remercié, au nom du gouvernement et à son nom propre, la première Dame Dr. Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali-Iyali pour ce geste qui intervient à la veille du mois béni de Ramadan. '' Ce don témoigne de la solidarité que la première Dame Dr. Malika Issoufou a toujours manifesté à l'endroit de nos frères et sœurs incarcérées qui sont, chacun le sait des personnes en situation de vulnérabilité. Je pense que ce geste est sans précédent. C'est pourquoi, je demande aussi aux Nigériens de multiplier ce geste en direction de nos frères ; nos sœurs et nos enfants détenus'', a conclu le ministre de la Justice.
Après la remise officielle du don, la première Dame Dr. Malika Issoufou a visité successivement le quartier des mineurs et celui des femmes. Les pensionnaires de ces deux quartiers ont fait savoir à la présidente de la Fondation Tattali-Iyali et au ministre de la Justice, Garde des Sceaux que leur sempiternel problème est celui de la lenteur de la Justice. Rebondissant sur le problème évoqué, le ministre de la Justice a rassuré principalement les mineurs que leur jugement connaitra une accélération.
Hassane Daouda (ONEP)
29/05/17

Publié dans Société
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.