Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Sports


sportL'Académie des Arts Martiaux de Niamey vibre depuis le 10 février dernier au rythme de la 2ème édition du championnat national de Kung-fu Wushu, couplée à l'Assemblée générale élective. La cérémonie d'ouverture a enregistré la participation du Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports, M. Laouali Abdou, de l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE Zhang Lijun, du président de la Fédération Nigérienne de Kung-fu, M. Abdou Samad Yahaya, des athlètes venus des différentes régions du pays et des invités.

Intervenant à l'ouverture de la cérémonie, le président de la FENIWUSHU a rappelé que la première édition du championnat national a été marquée la performance de certaines régions à savoir celles de Niamey qui a occupé la première place, suivie de Dosso et de Zinder. Selon lui cette performance est le travail remarquable opéré par les clubs, les maîtres ainsi que les structures dirigeantes notamment les ligues, les parents d'athlètes, les autorités administratives et les partenaires. En effet, il a noté que l'année 2018 a été pour la Fédération Nigérienne de Kung-fu Wushu, riche en activités. Outre le championnat national, la fédération a réalisé entre autres actions, la mise en place d'une Direction Technique Nationale étoffée avec des cadres appropriés et des ressources humaines adéquates capables de contribuer au développement et à la pratique du Kung-fu Wushu au Niger.
Parlant du développement humain, le président de la Fédération Nigérienne de Kung-fu Wushu a indiqué avoir mis un accent sur la formation. A cet effet, il a précisé que grâce à l'appui de l'Ambassadeur de Chine au Niger, SE Zhang Lijun, la FENIWUSHU a bénéficié de trois bourses de stage de formation au Temple de Shaolin dans la province de Henan en République Populaire de Chine. La fédération a procédé à la formation en arbitrage en Sanda et en Taolu ayant concerné des maîtres qui ont été identifiés dans toutes les huit régions du pays, et un guide pratique sur l'arbitrage constituant une référence en matière de règlement des contentieux arbitraux, a été élaboré.
Evoquant l'aspect partenarial, M. Abdou Samad Yahaya a dit avoir amorcé le processus d'établissement d'un partenariat avec le grand Maître DUAN en Chine et avec l'Association chinoise de WUSHU. Cette fédération s'est attelée en 2018 à consolider ses rapports avec l'Union des Fédération Ouest Africaine de WUSHU et la Confédération Africaine de WUSHU.
En ce qui concerne le championnat, il comporte trois volets à savoir, le Sanda ou la boxe chinoise qui enregistre la participation de 40 athlètes ; le Taolu moderne c'est à les enchainements modernes codifiés engageant 8 athlètes ; et le Taolu traditionnel qui enregistre 8 athlètes. Par ailleurs, la Fédération procédera au renouvellement de son Comité Exécutif National dont le mandat est arrivé à terme.
A l'issue de la cérémonie d'ouverture qui a été suivie de démonstrations, l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE Zhang Lijun a remis un important lot de matériels d'entrainements à la Fédération Nigérienne de Kung-fu Wushu. C'est le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports, M. Laouali Abdou qui a réceptionné ces matériels avant de les remettre au président de la Fédération Nigérienne de Kung-fu Wushu.

Laouali Souleymane(onep)
12/02/19

Publié dans Sports
Écrit par
En savoir plus...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !
© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.