Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Ouverture officielle de la 9ème Edition du Salon International de l'Artisanat pour la Femme (SAFEM) : Pour la promotion et la valorisation des produits artisanaux au Niger

Coupure de ruban à l’ouverture du SAFEM Coupure de ruban à l’ouverture du SAFEM

Espace commercial, d'échange d'expériences, de créativité et de découverte de la qualité des produits artisanaux africains en général et ceux du Niger en particulier, le Salon International de l'Artisanat pour la Femme (SAFEM) suscite au fil des années un engouement spectaculaire. Institutionnalisé en 2005, le SAFEM est un événement biennal d'envergure nationale. Cette année, il est à sa 9ème édition avec comme région phare Niamey et le Royaume du Maroc comme invité d'honneur. Le thème central de l'édition 2015 est : « Transformation agro-alimentaire, facteur de résilience des femmes artisanes au Niger ». C'est la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, marraine du SAFEM qui a officiellement procédé vendredi dernier, au Palais du 29 Juillet, avec le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini et la ministre Marocaine de l'Artisanat et de l'économie sociale et solidaire Mme Fatima Marouan, à la coupure du ruban, consacrant ainsi l'ouverture de cet événement qui se déroulera du 23 Octobre au 1er Novembre 2015.
Tout comme les éditions précédentes, cette 9ème édition a vu la participation de plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest et du Centre. Il est attendu au cours de cet événement, une trentaine de pays participants, 1.500 exposants et 120.000 visiteurs. La cérémonie d'ouverture a été marquée par la présence des présidents des Institutions de la République ; des députés nationaux ; des membres du gouvernement ; les épouses du président de l'Assemblée Nationale et du Premier ministre ; le gouverneur de la Région de Niamey, les représentants du corps diplomatique et ceux des organisations internationales. Plusieurs animations culturelles, des discours et un défilé de mode ont ponctué l'ouverture de cette édition.


safem-2Le Salon International de l'Artisanat pour la Femme s'affirme aujourd'hui comme l'une des manifestations socio-économiques les plus importantes consacrées à l'artisanat en Afrique. Pour la marraine du SAFEM, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le nombre d'exposants et des pays qui répondent à ce rendez-vous biennal prouve à suffisance l'intérêt qu'il suscite et contribue de fait à la relance des économies africaines en leur insufflant une dynamique à même de favoriser l'intégration régionale à laquelle aspirent nos Etats respectifs. En assumant le rôle de marraine du SAFEM depuis 2011, Hadjia Aissata Issoufou pense agir dans l'espoir de changer le quotidien de ses sœurs et frères surtout ceux vivant en milieu rural.
Aussi, le génie créateur des femmes artisanes contribue chaque jour selon la marraine du SAFEM, à agrémenter notre cadre de vie, à travers notamment la transformation agro-alimentaire, l'ameublement et la décoration de nos habitations, l'embellissement de nos villes et le développement de l'artisanat utilitaire pour l'allégement des tâches des familles. La pertinence du thème de cette année réside dans le fait qu'il évoque les préoccupations de l'heure au Niger. Car si les Nigériens doivent nourrir les Nigériens, c'est sans doute en portant une attention à l'étape qui suit la production, autrement dit la transformation agro-alimentaire. Par ailleurs, la Première Dame a exhorté les artisanes et artisans à s'engager résolument pour une protection de leurs œuvres auprès de la propriété intellectuelle, afin de réduire les manques à gagner économiquement préjudiciables dont ils sont victimes du fait de la contrefaçon d'une part et de sauvegarder notre patrimoine culturel du pillage qu'il ne cesse de subir, d'autre part.
Pour sa part, la ministre du Tourisme et de l'Artisanat Mme Yahaya Baaré Haoua Abdou, a indiqué que la 9ème édition du SAFEM vise une plus large ouverture sur le monde. C'est pourquoi, le Royaume du Maroc dont l'engagement des autorités royales en faveur de l'artisanat est cité en exemple au plan international, a été proposé comme invité d'honneur de la 9ème édition. Ce qui justifie d'ailleurs la présence effective et remarquée de la délégation du Royaume du Maroc, conduite par la ministre de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire Mme Fatima Marouan.safem-3
Aussi, l'engagement du gouvernement à soutenir le secteur de l'artisanat, a dit la ministre a permis au ministère de réaliser une des actions les plus déterminantes dans la conduite du processus de son organisation, à savoir la mise en place de la chambre des métiers de l'artisanat du Niger pour faciliter le dialogue et jouer le rôle d'interface entre les pouvoirs publics et les artisans. La ministre du Tourisme d'ajouter que des réflexions sont actuellement en cours en vue de la création de la «Maison de l'artisan» pour permettre au secteur et à ses acteurs de se promouvoir davantage. Les efforts du gouvernement dans la recherche d'une dynamique nouvelle à insuffler au secteur de l'artisanat, ont largement aussi contribué à la promotion du SAFEM et à l'accroissement de sa notoriété au-delà de nos frontières.
Auparavant, la ministre marocaine de l'Artisanat et de l'Economie Sociale et Solidaire Mme Fatima Marouan dont le Royaume est l'invité d'honneur a formulé le vœu qu'on puisse œuvrer ensemble pour faire de la coopération bilatérale mutuellement bénéfique, un modèle en matière de coopération Sud-Sud et d'en renforcer les bases et les jalons. Elle a rendu un hommage mérité aux femmes artisanes pour leur savoir-faire, leur génie créatif, leur raffinement et l'originalité de leur touche artistique. Ces femmes, dit-elle qui débordent de créativité et d'imagination, se servent de tous matériaux qu'offre la nature, pour produire de si belles œuvres. La participation du Maroc au SAFEM, a relevé la ministre Fatima Marouan s'inscrit dans le cadre de la politique de coopération Sud-Sud, multidimensionnelle, solidaire et efficace, érigeant le développement humain durable en axe prioritaire et qui puise ses racines dans l'histoire séculaire de nos deux Etats.
Pour la Directrice générale de l'agence SAFEM Mme Mariama Amadou, cet établissement public à caractère professionnel a connu diverses mutations ayant permis de lui conférer une autonomie de gestion avec un organe exécutif et une instance de délibération.

Hassane Daouda(onep)
www.lesahel.org

Culture

Cérémonie d'ouverture de la 2ème édition du Festival Afrique-Asie des jeunes : Raffermissement des liens culturels entre…

Cérémonie d'ouverture de la 2ème édition du Festival Afrique-Asie des jeunes : Raffermissement des liens culturels entre les deux continents

Environ 400 représentants issus de plus de 40 pays africains et asiatiques se sont réunis dans la province de Shaanxi pour l'ouverture de la cérémonie de la deuxième édition du Festival des Jeunes. Ils étaient là, pour échanger, partager les expériences et nouer des partenariats entre eux. Ces acteurs majeurs pour le développement sont appelés à contribuer de façon significative dans le rayonnement de leurs pays respectifs. Ces jeunes s...

Adama Dahico /Artiste -Comédien-Humoriste et écrivain ivoirien

Adama Dahico /Artiste -Comédien-Humoriste et écrivain ivoirien

25 ans de carrière, des milliers d'heures d'émissions humoristiques radio et des séries TVNé en mai 1968, le jeune humoriste a commencé sa carrière en 1992 avec une émission à la radio, Les Echos de l'allocodrome, le nom qu'il attribue aux maquis qui servent entre autres des bananes frites ou allocos. Son art humoristique est apprécié dans toute la sous-région, notamment au Niger. «J'adapte les expressions au lieu où je suis ; au Niger,...

Conférence inaugurale de la 17ème édition de Clap Ivoire : Contribuer à l'éclosion et à la révélation des jeunes talents

Conférence inaugurale de la 17ème édition de Clap Ivoire : Contribuer à l'éclosion et à la révélation des jeunes talents

Du 4 au 9 septembre, Abidjan est le carrefour des talents du cinéma et de l'audiovisuels de la sous-région (UEMOA) avec la 17ème édition de Clap Ivoire qui va mettre en compétition des jeunes réalisateurs de courts métrages. Initiée dans un esprit de célébration de l'intégration sous régionale à travers le cinéma, le concours s'adresse à tous les Pays ressortissants de l'UEMOA, dont le nôtre. Pour les organisateurs, à travers cette renc...

Portrait/Abdoulaye Adamou Mato Ingénieur de son, régisseur Général et scénographe nigérien : «Le manque d'implication de…

Portrait/Abdoulaye Adamou Mato Ingénieur de son, régisseur Général et scénographe nigérien : «Le manque d'implication des compétences locales dans la réalisation sonore des cinéastes nigériens est à déplorer»

Avec plusieurs stages à son actif au Niger et des bourses d'études de l'Institut Imagine au Burkina Faso et de l'Organisation International de la Francophonie (OIF), Abdoulaye Adamou Mato s'est spécialisé dans l'art de la scène et radiophonique, en studio, en régie son et lumière au Centre Arabo Africain de Formation et de Recherche Théâtrale en Tunisie.L'évolution technologique dans l'audiovisuel a poussé Abdoulaye Adamou Mato pour maî...

Les vertus du henné : Tatouages et soins de beauté au henné

Les vertus du henné : Tatouages et soins de beauté au henné

A l'approche de la fête de la Tabaski, l'ambiance bat son plein à Niamey. Les femmes prennent d'assaut les marchés et les salons pour se faire belle. Fête rime avec élégance chez beaucoup d'entre elles et des marchés et salons d'esthétique se créent de façon spontanée au grand bonheur des commerçants et promoteurs. De jour, comme de nuit, ces lieux, grouillent de monde. Nombreuses sont les femmes qui utilisent le henné comme tatouage au...

Portrait : Rahina Balarabé, conteuse et comédienne : Conter sans compter

Portrait : Rahina Balarabé, conteuse et comédienne : Conter sans compter

Rahina Balarabé est une conteuse, d'ailleurs une des rares femmes qui pratique ce métier au Niger. Cette diplômée de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) est bien connue du grand public nigérien grâce à son émission télévisée « c'est l'heure du conte ».Passionnée de contes depuis son jeune âge, Rahina Balarabé a commencé à écrire en 2006, avec l'ambition de faire un livre de contes, mais...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son doctorat en littérature à l'Ecole Doctorale, Lettres, Arts, Sciences de l'Homme et de la Société (ED- LASHS) de l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Amadou Edouard Lompo se spécialise sur la connaissance des grands héros du Niger, plus précisément les épopées. Confronté à un manque d'ouvrages littéraires dans les ann...

Les spectacles Artistiques et Culturels du FESCUAO 2017 : Des prestations sur les valeurs d'unité, de paix, de solidarit…

Les spectacles Artistiques et Culturels du FESCUAO 2017 : Des prestations sur les valeurs d'unité, de paix, de solidarité et de dialogue

Les spectacles artistiques et culturels se poursuivent activement à Ouagadougou, la capitale du Faso, dans le cadre des festivités de la 14ème édition du Festival Scientifique et Culturel des Clubs UNESCO Universitaires de l'Afrique de l'Ouest (FESCUAO) à laquelle participent 450 festivaliers.Les troupes artistiques et culturelles des clubs UNESCO des pays participants se sont produites chacune en théâtre, en danse traditionnelle et mod...

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne nigérienne Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné. Du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias Balla Fasseké Kouyaté (CAMM/BFK) de Bamako à sa vie professionnelle, Mlle Akiné qui est âgée de 23 ans a déjà, à son actif, plus de 2500 œuvres dans sa carrière d'artiste plasticienne. On peut dire sans se tromper que tout, prédisposait...

8emes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou …

8emes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le public

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la France. Ces cinq sélectionnés se retrouveront pour la grande finale du concours de conte. C'est à l'issue de quatre jours de compétition au cours desquels 20 pays se sont affrontés, qu'ils ont pu valider leur ticket.Cependant, la publication des résultats par le jury a suscité quelques grincements...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.