Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin des activités culturelles de la fête Maradi Kolliya à la Maison des Jeunes et de la Culture : Plusieurs prix décernés aux artistes talentueux

Plusieurs troupes artisitiques et culturelles ont rivaluisé de talent Plusieurs troupes artisitiques et culturelles ont rivaluisé de talent

Les compétitions culturelles entrant dans le cadre de la fête nationale du 18 décembre, édition Maradi Kolliya 2015 ont pris, fin jeudi dernier dans la soirée, à la Maison des Jeunes et de la Culture Garba Dan Wardanga. A l'issue des proclamations des résultats, c'est le groupe « Tempête du désert de Niamey qui a remporté le premier prix avec son œuvre intitulé : « Tchaawon tarihi (la beauté de l'histoire), suivi de la troupe de Maradi avec son titre « Zaman Lahiya » autrement dit vivre en paix et le 3ème prix revient à la troupe de Tchirozérine avec son œuvre également « Zaman Lahiya », vivre en paix de la région d'Agadez. Les délibérés des résultats se sont déroulés en présence du ministre en charge de la culture, M. Gambo Habou, des membres du gouvernement, du président du comité national d'organisation Maradi Kolliya, M. Kalla Hankouraou, des conseillers à la présidence et ceux de la primature, du gouverneur de la région de Maradi, des autorités communales et devant un public venu nombreux.
Au cours de la délibération, le jury de la chanson présidé par Mme Fati Mariko a rendu un hommage mérité à la région de Diffa qui, malgré la situation sécuritaire difficile ont pris part aux festivités. Le jury a demandé au comité d'organisation de Maradi Kolliya d'accorder un appui spécial aux jeunes filles de Diffa. Le jury a également formulé des recommandations aux collectivités pour appuyer les groupes culturels et artistiques représentant leurs régions aux compétitions. Le jury a également demandé au gouvernement de prendre toutes les dispositions matérielles en vue de la sélection de meilleurs messages contenus dans les œuvres afin de les compiler dans une œuvre unique de sensibilisation au peuple nigérien.


Après c'est le tour du jury d'Arts plastiques présidé par Diori Mahamadou, artiste peintre et sculpture qui a proclamé les résultats du concours d'Arts Plastiques. Ainsi, en catégorie de photographie, le premier prix est remporté M. Achirou Garba de Zinder avec son œuvre esprit de cohérence. Le deuxième va à la région de Maradi avec l'œuvre la pêche artisanale présentée par Abdoulsalam Oumarou. Le troisième prix est remporté par Ousmane Ibrahim de Tillabéri avec son œuvre intitulé ; le fleuve une grande richesse pour le Niger. Le jury a déploré l'absence des deux régions dans les compétitions, il s'agit d'Agadez et de Diffa.
En peinture, c'est la région de Maradi qui a remporté le premier prix par Abdou Maman avec l'œuvre intitulé « les réfugier ». Quant au deuxième prix, c'est l'œuvre intitulé «Ebola » de Adamou Halidou Tchiombiano de la région de Niamey qui l'a remporté.
En sculpture, Lawan Elhadji Sabo de la région de Tahoua a raflé le premier prix avec l'œuvre intitulé « le sable ». Quant à la région de Niamey, elle a remporté le deuxième prix à travers l'œuvre de Adam Kondé, intitulé ; « braves soldats nigériens face aux menaces ». Le troisième prix est remporté par Maazou Ibrahim Lawal de la région Zinder avec son œuvre « conséquence»
En ce qui concerne la discipline de la littérature, c'est la région de Dosso qui a gagné le premier à travers la nouvelle intitulée « le nouvel employé » de Salifou Seyni Sidikou Nafissatou. Le deuxième prix est allé à la région de Zinder avec l'œuvre « l'envers de la scène » de Oumarou faroukou Moustafa Billo et le troisième prix est remporté par Aichatou François de la région d'Agadez avec son œuvre intitulé « l'ornière dune de rive ». En outre, le jury a recommandé de décerner un prix d'encouragement à Idrissa Abdou de Maradi avec son œuvre intitulé ; « plaie d'amour ne guérit pas »
Il faut souligner que l'ensemble des jurys ont formulé plusieurs recommandations pour la promotion de la discipline au Niger.
Dans son allocution de clôture, le ministre en charge de la culture, M. Gambo Habou a félicité les récipiendaires pour la qualité de leurs œuvres présentées. Il a également rendu un hommage mérité aux délégations de la région de Diffa pour leur éclatante participation aux festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête du 18 décembre édition de 2015. Il leur a souhaité un bon retour dans leurs foyers respectifs.
Au cours de la soirée, le ministre des Arts et de la Culture a procédé à la décoration de M. Bawa Souley Kaomi, directeur du Centre Culturel Franco Nigérien de la région de Zinder au nom du Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou pour sa détermination, son abnégation et son dévouement pour la préservation des œuvres culturelles. M. Bawa Souley Kaoumi est élevé au grade de chevalier de l'ordre de mérite du Niger.
Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Culture

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

« Je déclame, tu m'acclames » : tel est le nom donné aux sessions de Slam qu'accueille depuis février dernier la scène du Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN-Jean Rouch) de Niamey chaque 1er jeudi du mois. Fait de déclamation de textes poétiques sur scène, le Slam qui est un mouvement artistique, culturel et social né à Chicago aux Etats-Unis à la fin des années 80, a gagné les scènes de Niamey, comme d'autres villes, où son audience ...

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Le Ramadan 2017 a débuté depuis le 27 mai, ouvrant une période de jeûne d'un mois au cours de laquelle les obligations que doit respecter le fidèle ne sont pas toujours celles que l'on croit. Le ramadan, tradition religieuse tirée du Coran, souffre de nombreuses idées reçues, notamment sur les véritables interdits à respecter lors de ce jeûne. Une chose est sûre toutefois : les musulmans doivent respecter trois interdits majeurs pendant...

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

« Je suis né dans la mode ; mon père était un grand tailleur à Zinder ; ma mère et tous les autres membres de ma famille étaient couturiers et tailleurs aussi », affirme tout de go Ousmane Sambo Hamidou, un styliste né le 8 juin 1972 à Zinder et aujourd'hui père de deux enfants.L'environnement familial aidant, c'est à tout juste neuf (9) ans qu'Ousmane Sambo Hamidou commença à coudre. Sa scolarité allait en pâtir car il arrêta ses étude...

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le pub…

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le public jeune

Les sociétés africaines disposent d'un patrimoine culturel riche et varié, qui peut servir de source d'inspiration pour les artistes. Pour faire revivre les anciens temps à la nouvelle génération, la 10ème édition du Festival ''Emergences- Art et Racines a, programmé dans le cadre de ses activités, le conte parmi les spectacles qui ont eu lieu dans les centres des jeunes de Niamey. Le 25 mai dernier, la conteuse Rahina Ballarabé que con...

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûte…

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûtent leur plume en prélude à la grande finale de Cotonou en août prochain

L'ONG Aide Sociale et Réinsertion des Oubliés (ASRO), en collaboration avec le ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, a organisé samedi dernier à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) Djado Sékou de Niamey, la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or. Cette compétition est organisée en prélude de sa 2ème édition au plan Africain qui se tiendra à ...

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les pa…

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les participants se félicitent du bon déroulement de l'édition

La compagnie théâtrale Arène Théâtre a organisé du 24 au 27 mai 2017, la 10ème édition du festival Emergence Arts et Racine à Niamey. Plusieurs pays, notamment le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Mali et le Burkina Faso ont pris activement part à cette rencontre artistique annuelle de Niamey. Les festivités ont pris fin le samedi 27 mai 2017 dans la soirée au Centre des jeunes de Karadjé (village du festival) en présen...

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Ces dernières années, partout au Niger, on rencontre des femmes et même des petites filles qui portent le voile : le corps est couvert entièrement de la tête jusqu'au pied ; souvent le visage est caché et on ne peut pas reconnaître la personne. Le port du voile est obligatoire dans la religion musulmane, nous enseignent les musulmans. Le "hijab" ou la "burqua" sont des tenues que les femmes musulmanes portent selon les principes de la r...

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentai…

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentaire qui met en exergue la problématique de l'indépendance énergétique

Vendredi dernier, c'est une salle archicomble du Palais des Congrès qui a accueilli le vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du Professeur Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou. Personnalités du pays, parents, amis et connaissances de Feu Professeur Abdou Moumouni ont pris d'assaut la grande salle du Palais des congrès pour visionner ce film qui célèbre l'illustre scientifique, un grand homme aux valeurs universel...

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

«Force morale » fait de plus en plus parler de lui à travers l'un de ses titres phares : ''s'amuser'' ; il gagne en audience car, sur scène, il séduit les mélomanes par sa voix mélodieuse et l'originalité qui caractérise ses morceaux. Son objectif : montrer à la face du monde qu'avec la musique, un pays peut se développer.Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'' est étudiant en troisième (3ème) année de gestion à l'Université Abdou ...

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival…

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival Tamadi'Arts : ''Le festival Tamadi'Arts est un cadre de rencontres et d'échanges entre des artistes professionnels venus des quat

Danseuse chorégraphe d'origine burkinabè, Aminata Sanou est la directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, qui a initié le Festival Tamadi'Arts qui se tient depuis 2012 à Carvin dans la région Haut de France. Ce festival, qui est un cadre de brassage, vise la promotion de des cultures africaine, afro-brésilienne et afro-contemporaine, de la culture tout court à travers notamment la musique, la danse, le th...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel …

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel des femmes

Agadez est connu partout au Niger et ailleurs dans le monde pour son artisanat. Dans ce se...

vendredi 16 juin 2017

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des…

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des femmes artisanes d'Agadez : Les produits artisanaux de la région ont acquis une notoriété aux plans national et international

La présidente communale des femmes artisanes d'Agadez, Mme Inani Amado Mamoudou fait parti...

vendredi 16 juin 2017

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouilla…

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouillardise et exploitation

Le phénomène ne semble nullement choqué et pourtant le travail des enfants prend de l'ampl...

vendredi 9 juin 2017

L'air du temps

Il a plu des cordes sur Niamey

Il a plu des cordes sur Niamey

Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville de Niamey dans la nuit de...

vendredi 16 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.