Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le Niger sur le podium de la 12ème édition d'Africa Movie Academy Awards (AMAA) à Port Harcourt : Trophée du meilleur documentaire africain de l'année, pour Aicha Elhadj Macky avec ''L'arbre sans fruit''

La--ralisatrice-Aicha-Macky-juste-aprs-avoir-reu-le-trophe-du-meilleur-film-documentaire-2016Le Niger était sur les premières marches de la 12ème édition de l'Africa Movie Academy Awards (AMAA) le 11 juin dernier à Port Harcourt dans l'Etat de Rivers au Nigeria. La réalisatrice Aicha Elhadj Macky a remporté le trophée de meilleur documentaire africain de l'année 2016, avec son film ''L'arbre sans fruit'', sorti cette année même. Aicha Macky était à Port Harcourt, avec deux autres Nigériens, notamment le réalisateur Moussa Hamadou Djingarey, et Beidari Hamani Yacouba, respectivement nominés pour les catégories meilleure fiction et meilleur acteur.
«Sans une équipe compétente, un réalisateur ne réussit jamais son œuvre. Et sans les diffuseurs et les médias, lui et son œuvre restent cachés et inconnus du public. Je ne serai pas arrivée là sans le soutien de tout ce monde. Mais je n'oublierai pas le soutien de la famille qui est capital, surtout pour la femme que je suis'', s'exprimait ainsi Aicha Elhadj Macky dans un entretien en ligne depuis Port Harcourt, après avoir remporté le trophée de meilleur documentaire africain de l'année 2016, avec son film ''L'arbre sans fruit''.
Le 4 juin dernier, à l'issue de la projection du film au Palais des Congrès de Niamey, le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte-parole du Gouvernement, M. Assoumana Malam Issa, remettait à Aicha Elhadj Macky et ses compatriotes le drapeau du Niger qu'ils allaient représenter à l'AMAA de Port Harcourt. Et c'est finalement l'œuvre de Aicha Elhadj Macky qui a été primée.
Les AMAA sont, d'une certaine manière, les oscars à l'africaine. C'est un peu une lapalissade que de dire qu'Aicha Elhadj Macky a dû se battre pour en arriver là. En effet, la réalisation de ce documentaire n'a pas été du tout aisée. Non pas parce que, comme dans d'autres pays, les réalisateurs africains sont confrontés au problème de moyens financiers ou matériel, mais surtout parce que la réalisatrice du documentaire ''L'arbre sans fruit'' a peiné pour trouver les personnes qui ont témoigné sur un sujet aussi ''tabou'' et grave que celui des couples qui n'arrivent pas à avoir d'enfant. Ces passages du synopsis justifient le projet du film, et révèlent la gravité du sujet du film dont la réalisatrice est un des principaux personnages, car elle-même concernée par le problème abordé.
''Il y a quelques années, je me suis mariée, et aujourd'hui encore, nous n'avons pas d'enfant. Cette situation est ''hors-norme'' dans mon pays, le Niger, dans lequel le statut marital somme le couple d'enfanter le plus tôt possible. Mais au Niger, comme partout dans le monde, il y a des problèmes d'infertilité. Ce documentaire se conçoit comme un carnet de vie. Il trace le cheminement de mon rapport à la maternité, et prend pour point de départ cette mère inconnue dont je n'ai comme souvenir qu'une photo floue (NDLR, la photo de la mère de la réalisatrice qu'elle a perdue à l'âge de 5 ans). A travers mon expérience personnelle, je cherche à sonder le destin des femmes autour de l'enfantement, et recueillir le ressenti des femmes présumées infécondes''.
Dans le film réalisé à travers le Niger, la ''briseuse de tabous'' a abordé la question de l'infertilité, des couples sans enfant, avec des spécialistes, des oulémas, à travers des débats radiophoniques, et surtout avec des femmes qui, comme elle, souffrent du ''regard des autres'', et de ''la pression exercée sur les femmes infécondes'', qu'elles sont accusées d'être. Pour porter leurs ''histoires'' à l'écran, Aicha Elhadj Macky a dû user de beaucoup de tacts pour convaincre certaines à témoigner. ''Il a fallu un peu me mettre en danger pour convaincre les autres. Se faire filmer, c'est se mettre en danger surtout sur des thématiques assez sensibles. La démarche du sujet à la première personne a aidé à gagner la confiance des personnages sans lesquels mon histoire seule ne suffirait pas à faire un film'', confie la réalisatrice.
Mais comme le relève Aicha, ce que le film donne à voir d'ailleurs, il n'y a pas que la femme qui en pâtit. ''Le couple aussi peut être mis en danger s'il ne répond pas aux exigences de la vie maritale''. Le documentaire ''L'arbre sans fruit '', qui est l'histoire de la réalisatrice, mais aussi celle d'autres femmes, tente ainsi de briser le tabou que constitue la vie, l'histoire de nombreuses femmes nigériennes et africaines.
A trente deux ans, Aicha Elhadj Macky, cette ''briseuse de tabous'', est en train de se frayer un passage dans la sphère cinématographique avec une filmographie qui promet, car avant ''L'arbre sans fruit'', elle a réalisé " Savoir faire le lit'', ''Moi et ma maigreur'', la fiction ''Le dilemme de Binta''. Elle promet pour les cinéphiles ''Ziguegué'', ''Les erreurs" et ''Les faux compagnons'', qui sont en cours de réalisation.

Souley Moutari(onep)
www.lesahel.org

Culture

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

« Je déclame, tu m'acclames » : tel est le nom donné aux sessions de Slam qu'accueille depuis février dernier la scène du Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN-Jean Rouch) de Niamey chaque 1er jeudi du mois. Fait de déclamation de textes poétiques sur scène, le Slam qui est un mouvement artistique, culturel et social né à Chicago aux Etats-Unis à la fin des années 80, a gagné les scènes de Niamey, comme d'autres villes, où son audience ...

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Le Ramadan 2017 a débuté depuis le 27 mai, ouvrant une période de jeûne d'un mois au cours de laquelle les obligations que doit respecter le fidèle ne sont pas toujours celles que l'on croit. Le ramadan, tradition religieuse tirée du Coran, souffre de nombreuses idées reçues, notamment sur les véritables interdits à respecter lors de ce jeûne. Une chose est sûre toutefois : les musulmans doivent respecter trois interdits majeurs pendant...

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

« Je suis né dans la mode ; mon père était un grand tailleur à Zinder ; ma mère et tous les autres membres de ma famille étaient couturiers et tailleurs aussi », affirme tout de go Ousmane Sambo Hamidou, un styliste né le 8 juin 1972 à Zinder et aujourd'hui père de deux enfants.L'environnement familial aidant, c'est à tout juste neuf (9) ans qu'Ousmane Sambo Hamidou commença à coudre. Sa scolarité allait en pâtir car il arrêta ses étude...

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le pub…

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le public jeune

Les sociétés africaines disposent d'un patrimoine culturel riche et varié, qui peut servir de source d'inspiration pour les artistes. Pour faire revivre les anciens temps à la nouvelle génération, la 10ème édition du Festival ''Emergences- Art et Racines a, programmé dans le cadre de ses activités, le conte parmi les spectacles qui ont eu lieu dans les centres des jeunes de Niamey. Le 25 mai dernier, la conteuse Rahina Ballarabé que con...

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûte…

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûtent leur plume en prélude à la grande finale de Cotonou en août prochain

L'ONG Aide Sociale et Réinsertion des Oubliés (ASRO), en collaboration avec le ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, a organisé samedi dernier à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) Djado Sékou de Niamey, la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or. Cette compétition est organisée en prélude de sa 2ème édition au plan Africain qui se tiendra à ...

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les pa…

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les participants se félicitent du bon déroulement de l'édition

La compagnie théâtrale Arène Théâtre a organisé du 24 au 27 mai 2017, la 10ème édition du festival Emergence Arts et Racine à Niamey. Plusieurs pays, notamment le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Mali et le Burkina Faso ont pris activement part à cette rencontre artistique annuelle de Niamey. Les festivités ont pris fin le samedi 27 mai 2017 dans la soirée au Centre des jeunes de Karadjé (village du festival) en présen...

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Ces dernières années, partout au Niger, on rencontre des femmes et même des petites filles qui portent le voile : le corps est couvert entièrement de la tête jusqu'au pied ; souvent le visage est caché et on ne peut pas reconnaître la personne. Le port du voile est obligatoire dans la religion musulmane, nous enseignent les musulmans. Le "hijab" ou la "burqua" sont des tenues que les femmes musulmanes portent selon les principes de la r...

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentai…

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentaire qui met en exergue la problématique de l'indépendance énergétique

Vendredi dernier, c'est une salle archicomble du Palais des Congrès qui a accueilli le vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du Professeur Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou. Personnalités du pays, parents, amis et connaissances de Feu Professeur Abdou Moumouni ont pris d'assaut la grande salle du Palais des congrès pour visionner ce film qui célèbre l'illustre scientifique, un grand homme aux valeurs universel...

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

«Force morale » fait de plus en plus parler de lui à travers l'un de ses titres phares : ''s'amuser'' ; il gagne en audience car, sur scène, il séduit les mélomanes par sa voix mélodieuse et l'originalité qui caractérise ses morceaux. Son objectif : montrer à la face du monde qu'avec la musique, un pays peut se développer.Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'' est étudiant en troisième (3ème) année de gestion à l'Université Abdou ...

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival…

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival Tamadi'Arts : ''Le festival Tamadi'Arts est un cadre de rencontres et d'échanges entre des artistes professionnels venus des quat

Danseuse chorégraphe d'origine burkinabè, Aminata Sanou est la directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, qui a initié le Festival Tamadi'Arts qui se tient depuis 2012 à Carvin dans la région Haut de France. Ce festival, qui est un cadre de brassage, vise la promotion de des cultures africaine, afro-brésilienne et afro-contemporaine, de la culture tout court à travers notamment la musique, la danse, le th...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel …

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel des femmes

Agadez est connu partout au Niger et ailleurs dans le monde pour son artisanat. Dans ce se...

vendredi 16 juin 2017

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des…

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des femmes artisanes d'Agadez : Les produits artisanaux de la région ont acquis une notoriété aux plans national et international

La présidente communale des femmes artisanes d'Agadez, Mme Inani Amado Mamoudou fait parti...

vendredi 16 juin 2017

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouilla…

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouillardise et exploitation

Le phénomène ne semble nullement choqué et pourtant le travail des enfants prend de l'ampl...

vendredi 9 juin 2017

L'air du temps

Il a plu des cordes sur Niamey

Il a plu des cordes sur Niamey

Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville de Niamey dans la nuit de...

vendredi 16 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.