Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Soirée d'enregistrement en direct de l'émission ''Couleurs Tropicales'' sur la radio RFI : Les talents musicaux du Niger à l'honneur sur RFI


rifAprès la région de Dosso, c'était au tour de la région de Niamey d'accueillir vendredi dernier, au palais des congrès, la soirée d'enregistrement en direct sur la radio RFI de l'émission ''Couleurs Tropicales''. Cette soirée s'est déroulée en collaboration avec le gouvernement du Niger, l'Assemblée Nationale, et le Ministère de la Renaissance Culturelle des Arts et de la Modernisation Sociale. Aussi, plusieurs sponsors dont l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP) a apporté son concours.
C'est la quatrième (4ème) fois que l'émission ''Couleurs Tropicales'' animée par M. Claudy Siar et diffusée sur la radio RFI est enregistrée au Niger. Cependant, ces quatre (4) enregistrements ont été très espacés. En effet, l'avant dernière émission enregistré au Niger datait d'il y a quatre (4) ans et la première remonte à 20 ans. C'est du reste pourquoi, la présente soirée d'enregistrement en direct de l'émission ''Couleurs Tropicales'' a fait salle archicomble. Le public était participatif et était conquis surtout à travers notamment les danses, ce, lors de chaque prestation des artistes. Des groupes musicaux ''Studio Shap Shap'' à l'orchestre ''Tal National'' en passant par la prestation solo du ''reggae man'' Yoni Mamoudou, de Fati Mariko et son fils, l'ambiance a été portée à son comble.
La particularité de cette manifestation est qu'elle a permis aux musiciens, tout en leur offrant grâcieusement l'occasion de participer à l'enregistrement et à la diffusion de cette émission. «C'est un plaisir de revenir au Niger. C'est un instant indescriptible, un vrai moment de bonheur et de partage. Je fais partie de ces gens qui combattent pour nos pays d'Afrique et pour notre identité. J'en ai assez que l'on montre le Niger tel qu'il n'est pas. C'est vrai qu'il y a des difficultés comme partout ailleurs, c'est vrai qu'il y a Boko Haram, toutefois, ce n'est pas dans le quotidien des Nigériens. Nous avons marre qu'on parle toujours de l'Uranium et d'Areva. Le Niger vit, le Niger avance et c'est cela que nous voulons faire entendre aux quatre (4) coins du monde à travers la musique et au moyen de RFI » soutient l'animateur Claudy Siar.
Au terme de sa prestation la musicienne du groupe ''Studio ShapShap'', Mme. Laetitia Cécile explique qu'ils sont au nombre de six musiciens dans son groupe dont quatre Nigériens, un Tchadien, et elle-même qui est Runionnaise. Elle souligne qu'il est question à travers leur musique de démontrer qu'il existe un langage commun même quand on vient de divers horizons. «C'est important avec notre art d'illustrer la nécessité de se réapproprier la tradition pour mieux la dépasser. Nous n'avons pas besoin de faire une division entre le traditionnel et le moderne, le vieux et le nouveau. Il est mieux de mettre tout cela ensemble pour démontrer une identité culturelle. C'est cela qui reflète notre musique qui est, par ailleurs à cheval sur plusieurs genres» précise Mme. Laetitia Cécile.
Pour le spectateur Tchadien, M. Ahmat Mahamat Outman il était important de participer à cet évènement, car il écoutait les émissions ''Couleurs Tropicales'' sur RFI depuis son Tchad natal, mais n'a jamais eu l'occasion de comprendre le mode d'organisation de cet enregistrement dans les coulisses.
Samira Sabou(onep)
www.lesahel.org

Culture

Point de presse du ministre du Tourisme et de l'Artisanat sur la tenue du Festival de l'Air : Pour la relance du tourism…

Point de presse du ministre du Tourisme et de l'Artisanat sur la tenue du Festival de l'Air : Pour la relance du tourisme au Niger

C'est en prélude à la 12ème édition du Festival de l'Air, qui est un grand événement touristique pour le Niger en général et particulièrement pour la région d'Agadez, que le ministre du Tourisme et de l'Artisanat M. Ahmed Boto a animé samedi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère, un point presse pour le lancement des préparatifs de ce rendez vous. Le festival de l'Air, édition 2017 est prévu du 10 au 12 mars prochain à Ifer...

Théâtre : « La petite orange de ma mère » de Mamane M.I. Zeinabou : Sexe, sueur, salive et sang

Théâtre : « La petite orange de ma mère » de Mamane M.I. Zeinabou : Sexe, sueur, salive et sang

Le monologue, « la petite orange de ma mère » est une pièce écrite, mise en scène et jouée par Mamane Malam Issoufou Zeinabou, étudiante en master2 Arts du spectacle à la Faculté des Lettres et Sciences Humaine (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). La pièce a été jouée la nuit du 27 janvier 2017 sur la scène « plein air », échafaudée dans l'enceinte de la FLSH, à l'occasion de la journée événement de la filière Arts du ...

Rétrospective 2016/ Secteur de la Culture : La Renaissance culturelle en marche

Rétrospective 2016/ Secteur de la Culture : La Renaissance culturelle en marche

Année électorale, 2016 a surtout brillé, au plan culturel, par trois actes majeurs : le choix du Président de la République, Chef de l'Etat, de « Promouvoir la renaissance culturelle » au rang de premier « axe prioritaire » de son second mandat (2016-2021), sa décision de dédier un ministère plein à cette Renaissance culturelle et à la Modernisation sociale et la déclinaison de cette volonté politique dans la Déclaration de Politique Gé...

Mission du ministre de la renaissance culturelle dans la région de Dosso : Identifier les sites historiques pour leur re…

Mission du ministre de la renaissance culturelle dans la région de Dosso : Identifier les sites historiques pour leur revalorisation

Après avoir pris part à la 38ème édition du sabre national tenue à Tahoua, le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte-parole du gouvernement M. Assoumana Malam Issa a effectué une visite de travail dans les régions de Tahoua et Dosso. L'objectif de ce déplacement et d'identifier les sites historiques de ces deux régions.Dans la région de Dosso, la délégation ministérielle s'est rendue à Loug...

Arts et culture : Portrait de Ibrahim Abdou dit Bagobiri, artiste chanteur

Arts et culture : Portrait de Ibrahim Abdou dit Bagobiri, artiste chanteur

Rien ne prédestinait Ibrahim Abdou à devenir chanteur. Né il y a environ 51 ans à Dangouna (village situé à dix kilomètres de Dan Daji dans le département d'Illéla, région de Tahoua), il vint à Niamey où, faute de mieux, il intégra la Samaria de Banizoumbou dans laquelle il joua trois ballets et effectuera ses toutes premières tournées à Ouallam et Téra dans l'actuelle région de Tillabéri. C'était sous le régime militaire de feu le Géné...

Dosso/Culture : Haoua Capochichi, artiste et enseignante

Dosso/Culture : Haoua Capochichi, artiste et enseignante

Issue d'une famille d'artistes, Janette Haoua Capochichi est arrivée dans la musique dans les années 1999 avec l'appui de son grand frère Roger le moine, lui-même artiste musicien. Elle rejoindra par la suite le groupe Toubal où elle apprit à faire le chœur avec feu Dargné Gadeyzé.Ayant acquis assez d'expériences, cette jeune femme de 36 ans fit sortir en 2001 son premier album intitulé Sodjaï Wandiya autrement dit la copine des militai...

Interview de notre compatriote Amadou Ousmane, auteur du livre ''Notre ami Kérékou'' : ''Afin que l'Histoire n'oublie pa…

Interview de notre compatriote Amadou Ousmane, auteur du livre ''Notre ami Kérékou'' : ''Afin que l'Histoire n'oublie pas Kérékou...''

M. Amadou Ousmane, vous êtes un écrivain bien connu au Niger, mais presque pas au Bénin. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?Je suis un fonctionnaire des Nations Unies à la retraite. J'ai servi 10 ans dans les missions de paix des Nations Unies au Burundi, comme Chef de l'Information et Porte-parole. J'ai aussi servi comme Chargé de Communication au National Democratic Institute (NDI) à Niamey et à Bujumbura. Avant cela, dans mon...

Agadez /Soirées culturelles d'Agadez Sokni : La jeunesse nigérienne en redemande

Agadez /Soirées culturelles d'Agadez Sokni : La jeunesse nigérienne en redemande

Dans toutes les festivités commémoratives, les soirées culturelles ont toujours été des moments privilégiés pour réconcilier la jeunesse nigérienne avec sa culture. Agadez Sokni n'a pas dérogé à cette règle. Les nuits culturelles ont attiré et conquis un public majoritairement juvénile assoiffé de spectacles. Quant aux artistes musiciens d'Agadez comme ceux venus des 4 coins du Niger, ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes.Les groupes mu...

Exposition à la bibliothèque de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni de…

Exposition à la bibliothèque de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM) : Dialogue culturel sur l'œuvre de Miguel Cervantès

Dans le cadre de la commémoration du 4ème centenaire de l'écrivain espagnol, Miguel de Cervantes, une initiative culturelle de l'Espagne à l'étranger en 2016 à travers des expositions des dessins a été lancée au niveau des ambassades au Niger, au Mali et en Guinée, qui sont les trois pays unis par le fleuve Niger pour faire connaître davantage la figure universelle de Don Quichotte. A Niamey, la cérémonie d'ouverture de l'exposition s'e...

Soirée d'enregistrement en direct de l'émission ''Couleurs Tropicales'' sur la radio RFI : Les talents musicaux du Niger…

Soirée d'enregistrement en direct de l'émission ''Couleurs Tropicales'' sur la radio RFI : Les talents musicaux du Niger à l'honneur sur RFI

Après la région de Dosso, c'était au tour de la région de Niamey d'accueillir vendredi dernier, au palais des congrès, la soirée d'enregistrement en direct sur la radio RFI de l'émission ''Couleurs Tropicales''. Cette soirée s'est déroulée en collaboration avec le gouvernement du Niger, l'Assemblée Nationale, et le Ministère de la Renaissance Culturelle des Arts et de la Modernisation Sociale. Aussi, plusieurs sponsors dont l'Office Nat...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changemen…

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changement de comportement du citoyen s'impose

La ville de Niamey est salle. On ne le dira jamais assez. Mais le plus inquiétant est que ...

jeudi 16 février 2017

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour as…

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour assurer la propreté de nos villes et campagnes

A voir les monticules et même les montagnes de déchets solides ainsi que les mares et rivi...

jeudi 16 février 2017

Insalubrité urbaine

Insalubrité urbaine

A une heure indue de la nuit, nombreux sont les noctambules qui voient ces braves hommes e...

jeudi 16 février 2017

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mardi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin ou la fête des amoureux. L'occasion é...

jeudi 16 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.