Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Portrait d'Artiste : Hassane Boukary, artiste engagé pour la promotion de la paix


artisteHabillé d'un costume traditionnel nigérien, l'artiste tenait entre ses mains une canne en bronze en forme de vipère. Souriant et très ouvert, Hassane Boukary surnommé « Nounou » est auteur compositeur. Il avait débuté le métier d'artiste depuis son jeune âge. « J'ai embrassé la musique par amour, je ne l'ai pas hérité. Aucun membre de ma famille n'est chanteur », a-t-il déclaré. Selon lui, à travers la musique, il pense apporter sa contribution au renforcement de la cohésion sociale et du développement des liens de solidarité, surtout la consolidation de la paix et de la sécurité au Niger et au niveau international.
Pour appuyer son engagement et sa détermination à la culture nigérienne, l'artiste Hassane Boukary confie, « quand j'étais enfant, je dansais avec les femmes et les enfants de chez moi. Je me rappelais que, mon grand frère me frappait à cause de la danse traditionnelle». Après ses études secondaires, l'enfant de Tanout, un département de la région de Zinder (Est du Niger) dont le père est Kanouri de Zinder, s'est retrouvé dans la profession de journaliste animateur en langue Haoussa à la création de la Radio Télévision Ténéré en 1998. En 2001, l'artiste Hassane Boukary s'intéressait à l'immigration qui l'a conduit en Belgique où, après avoir passé plus de trois années, il avait pu s'inscrire dans une université pour étudier les relations internationales. A la fin des études, l'artiste a regagné le pays avant de s'aventurer vers les Etats Unis d'Amérique. « Je suis allé aux Etats Unis où, j'ai passé plus de 15 ans. Je travaillais dans un restaurant pour économiser de l'argent. Ensuite avec mes économies, je suis allé à Harrisburg pour étudier la chorégraphie et la décoration dans une école des arts. Après avoir empoché mon diplôme, j'ai embrassé encore une autre carrière de décorateur en effectuant plusieurs déplacements entre les Etats pour des prestations de service», a expliqué l'artiste.

Dans l'exercice du métier d'artiste chanteur, Hassane Boukary a, à son actif, six (6) albums dont le premier est Marayya (orphelin) sorti en 2008 avec 11 titres. Le deuxième album est Tékou (Océan) composé de 12 titres pour passer un message à tous les peuples sur le bon vivre en communauté. Son troisième album est Amana (Confiance) qui véhicule un message pour interpeller, tous ceux qui trahissent leurs compagnons dans ce monde. En effet, « j'ai été plusieurs fois trompé par des gens à qui j'avais confiance », a-t-il affirmé. Le 4ème album de Hassane Boukari est Hankuri (patience) qui incite les gens à être patient dans la vie. Quant au cinquième 5ème album, il est intitulé Koréwa (Expédition). Le sixième porte le titre de Zaman Dunia (la vie d'ici bas monde). En 2011, l'artiste nigérien Hassane Boukary avait crée sa propre compagnie de production aux Etats Unis dénommé « Hassane Boukary Company ».

Cette structure de production emploie des agents de plusieurs nationalités : africaines, européennes, américaines et asiatiques. Nounou livre des concerts dans tous les pays du monde. « J'ai voyagé dans plusieurs pays pour produire des concerts qui sont très prisés par les différents publics. J'ai bien vendu au monde entier la culture nigérienne et la solidarité africaine. Il m'arrive de pleurer par émotion à cause du public qui assistait massivement. Certains sont tout le temps ébahis quand ils nous voient faire la danse traditionnelle nigérienne », a-t-il affirmé. Au moi de mai 2016, Hassane Boukary avait organisé un concert à Niamey pour la consolidation de la paix au Niger. « Ce concert avait pour invité d'honneur, la Première Dame, Hadjia Aichatou Issoufou que je salue au passage. Je remercie également le président de l'Assemblée Nationale, l'ambassadrice des Etats Unis au Niger, les artistes nigériens et tous ceux qui ont contribué à la réussite de l'évènement de Niamey », a indiqué l'artiste.

Hassane Boukary ne s'arrête pas là, il compte organiser le 15 avril 2017 à Niamey, un concert au Palais des sports qui d'après luis, sera coparrainé par le ministre en charge de la Défense et le ministre en charge de l'intérieur avec pour invitée d'honneur la Première Dame Dr Lalla Malika et deux invités d'honneur, le chef d'Etat major et le gouverneur de la région de Niamey. Après, un autre concert sera organisé le 22 avril à Zinder sous le parrainage du gouverneur de la région avec invités d'honneur le Sultan de Zinder et le commandant de zone. «Il faut préciser que, les retombées de ces concerts vont directement aux familles des soldats tombés sur le champ d'honneur », a-t-il précisé.
Pour appuyer les artistes locaux à être des ambassadeurs de la culture nigérienne, Hassane Boukary organisera à la fin du mois de mai 2017, un festival international de brassage de culture américaine et nigérienne à Atlanta aux Etats Unis. Les invités d'honneur de cet évènement sont ; le Sultan de Zinder, Honorable Aboubacar Sanda et le maire d'Atlanta avec le parrainage de l'ambassadeur du Niger aux Etats Unis. Notre artiste a également un projet de tournage d'un film comique dont une partie sera tournée au Niger et la suite aux Etats Unis. Pour Hassane Boukary, dans chaque métier, on rencontre des problèmes, il suffit d'être persévérant. L'artiste conclu en disant qu'il entretient de bonnes relations avec le Ministère de la Culture du Niger et les artistes avant d'appeler ces derniers à être persévérants et créatifs dans leurs œuvres.

Seini Seydou Zakaria
www.lesahel.org

Culture

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

Le Slam : Une pratique artistique à l'assaut des scènes nigériennes

« Je déclame, tu m'acclames » : tel est le nom donné aux sessions de Slam qu'accueille depuis février dernier la scène du Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN-Jean Rouch) de Niamey chaque 1er jeudi du mois. Fait de déclamation de textes poétiques sur scène, le Slam qui est un mouvement artistique, culturel et social né à Chicago aux Etats-Unis à la fin des années 80, a gagné les scènes de Niamey, comme d'autres villes, où son audience ...

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Quelques conseils utiles sur les journées du Ramadan

Le Ramadan 2017 a débuté depuis le 27 mai, ouvrant une période de jeûne d'un mois au cours de laquelle les obligations que doit respecter le fidèle ne sont pas toujours celles que l'on croit. Le ramadan, tradition religieuse tirée du Coran, souffre de nombreuses idées reçues, notamment sur les véritables interdits à respecter lors de ce jeûne. Une chose est sûre toutefois : les musulmans doivent respecter trois interdits majeurs pendant...

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

Portrait du styliste Ousmane Sambo Hamidou : «Il faut aider les couturiers nigériens à habiller tous les nigériens»

« Je suis né dans la mode ; mon père était un grand tailleur à Zinder ; ma mère et tous les autres membres de ma famille étaient couturiers et tailleurs aussi », affirme tout de go Ousmane Sambo Hamidou, un styliste né le 8 juin 1972 à Zinder et aujourd'hui père de deux enfants.L'environnement familial aidant, c'est à tout juste neuf (9) ans qu'Ousmane Sambo Hamidou commença à coudre. Sa scolarité allait en pâtir car il arrêta ses étude...

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le pub…

Conte « La marmite musicale » à la 10ème édition du Festival ''Emergences'' : La conteuse Rahina Ballarabé séduit le public jeune

Les sociétés africaines disposent d'un patrimoine culturel riche et varié, qui peut servir de source d'inspiration pour les artistes. Pour faire revivre les anciens temps à la nouvelle génération, la 10ème édition du Festival ''Emergences- Art et Racines a, programmé dans le cadre de ses activités, le conte parmi les spectacles qui ont eu lieu dans les centres des jeunes de Niamey. Le 25 mai dernier, la conteuse Rahina Ballarabé que con...

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûte…

Finale de la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or : Les candidats affûtent leur plume en prélude à la grande finale de Cotonou en août prochain

L'ONG Aide Sociale et Réinsertion des Oubliés (ASRO), en collaboration avec le ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, a organisé samedi dernier à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) Djado Sékou de Niamey, la 1ère édition de la phase nationale du Concours Panafricain de Littérature Livre d'Or. Cette compétition est organisée en prélude de sa 2ème édition au plan Africain qui se tiendra à ...

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les pa…

Clôture, samedi dernier, de la 10ème édition du Festival Emergence Arts et Racine à Niamey : Les organisateurs et les participants se félicitent du bon déroulement de l'édition

La compagnie théâtrale Arène Théâtre a organisé du 24 au 27 mai 2017, la 10ème édition du festival Emergence Arts et Racine à Niamey. Plusieurs pays, notamment le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Mali et le Burkina Faso ont pris activement part à cette rencontre artistique annuelle de Niamey. Les festivités ont pris fin le samedi 27 mai 2017 dans la soirée au Centre des jeunes de Karadjé (village du festival) en présen...

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Le voile : Indispensable pour la femme musulmane pendant ce mois béni

Ces dernières années, partout au Niger, on rencontre des femmes et même des petites filles qui portent le voile : le corps est couvert entièrement de la tête jusqu'au pied ; souvent le visage est caché et on ne peut pas reconnaître la personne. Le port du voile est obligatoire dans la religion musulmane, nous enseignent les musulmans. Le "hijab" ou la "burqua" sont des tenues que les femmes musulmanes portent selon les principes de la r...

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentai…

Vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du pr Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou : Un documentaire qui met en exergue la problématique de l'indépendance énergétique

Vendredi dernier, c'est une salle archicomble du Palais des Congrès qui a accueilli le vernissage du film « Solaire made in Africa, l'œuvre du Professeur Abdou Moumouni» du réalisateur Malam Saguirou. Personnalités du pays, parents, amis et connaissances de Feu Professeur Abdou Moumouni ont pris d'assaut la grande salle du Palais des congrès pour visionner ce film qui célèbre l'illustre scientifique, un grand homme aux valeurs universel...

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

«Force morale » fait de plus en plus parler de lui à travers l'un de ses titres phares : ''s'amuser'' ; il gagne en audience car, sur scène, il séduit les mélomanes par sa voix mélodieuse et l'originalité qui caractérise ses morceaux. Son objectif : montrer à la face du monde qu'avec la musique, un pays peut se développer.Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'' est étudiant en troisième (3ème) année de gestion à l'Université Abdou ...

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival…

Interview de Mme Aminata Sanou, directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International et du festival Tamadi'Arts : ''Le festival Tamadi'Arts est un cadre de rencontres et d'échanges entre des artistes professionnels venus des quat

Danseuse chorégraphe d'origine burkinabè, Aminata Sanou est la directrice artistique de la Compagnie Aminata Sanou-Tamadia International, qui a initié le Festival Tamadi'Arts qui se tient depuis 2012 à Carvin dans la région Haut de France. Ce festival, qui est un cadre de brassage, vise la promotion de des cultures africaine, afro-brésilienne et afro-contemporaine, de la culture tout court à travers notamment la musique, la danse, le th...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel …

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel des femmes

Agadez est connu partout au Niger et ailleurs dans le monde pour son artisanat. Dans ce se...

vendredi 16 juin 2017

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des…

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des femmes artisanes d'Agadez : Les produits artisanaux de la région ont acquis une notoriété aux plans national et international

La présidente communale des femmes artisanes d'Agadez, Mme Inani Amado Mamoudou fait parti...

vendredi 16 juin 2017

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouilla…

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouillardise et exploitation

Le phénomène ne semble nullement choqué et pourtant le travail des enfants prend de l'ampl...

vendredi 9 juin 2017

L'air du temps

Il a plu des cordes sur Niamey

Il a plu des cordes sur Niamey

Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville de Niamey dans la nuit de...

vendredi 16 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.