Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Dossier1 20170426 061346Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du monde musulman. Cette rencontre internationale, dont les cérémonies d'ouverture et de clôture ont été présidées par le maire de la ville de Mashhad, M. Seyyed Solat Mortazavi, en présence de plusieurs invités, a rassemblé 40 maires de 27 pays qui ont partagé leurs expériences et renforcé la coopération entre les municipalités de leurs pays respectifs.
Selon les initiateurs, l'objectif principal est de réunir les dirigeants locaux du monde islamique afin de discuter des projets innovants des villes, présenter les meilleurs résultats, échanger sur les méthodes d'aménagement urbains, la gestion urbaine, le transport, la gestion des déchets, etc.
Après des discussions multilatérales et considérables sur de vastes sujets sur les questions urbaines islamiques, le premier sommet des maires du monde islamique a conclu ses travaux avec une déclaration conjointe sur l'importance de l'architecture islamique, de la fraternité, de la sympathie et du soutien des capacités communes. Selon le président du comité international du sommet, Dr Hossein Kashiri, l'événement a eu d'autres résultats satisfaisants, comme la nomination de Ghobeiry comme prochain lieu pour tenir l'assemblée en 2019 et d'élire Mashhad en tant que secrétariat permanent du sommet des maires islamiques. « La convocation a été réalisée avec succès à l'Hôtel Homa avec une large participation de 40 maires de 27 pays. Les points de vue des maires participants expliquent l'importance et la réussite de la rencontre », a-t-il déclaré.
A l'ouverture des travaux, le maire de la ville de Mashhad, M. Seyyed Solat Mortazavi a rappelé que l'imam Reza s'est investi pour le développement de la connaissance de la culture et l'art islamique. Cette valeur léguée a permis que, la ville soit classée cette année de 2017 Capitale culturelle du monde islamique par l'UNESCO. « Aujourd'hui, le monde musulman connait une évolution fulgurante qu'on doit encourager et protéger», a-t-il dit.
Pour lui, plus de 60% de la population mondiale vit dans les villes, et la plupart des problèmes dans la gestion des villes sont liés. Pour faire face à ces problèmes, les mairies nouent des relations de partenariat afin d'atteindre les objectifs des affaires municipales et des politiques générales et leur promotion. Selon M. Seyyed Solat Mortazavi, en dépit des solutions pratiques, les mairies des pays musulmans doivent fournir des efforts pour résoudre les problèmes et y apporter une solution adaptée au musulman qui a la riche culture islamique fondée sur les enseignements du Coran et des Hadiths ; les musulmans doivent être actifs et efficaces sur la scène internationale pour prendre à bras le corps leurs stratégies afin de développer leurs municipalités.
Pour lui, le maire doit être soucieux de la vie quotidienne de sa population. Il doit les approcher et les écouter. « L'essentiel pour nous est le rapprochement entre les villes du monde islamique. Cette nouvelle relation, que nous venons d'entreprendre permettra également le renforcement de la diplomatie et le renforcement de la coopération culturelle. Donc, il revient aux maires de s'y mettre. La solidarité entre les pays islamiques nécessite un engagement de tout un chacun afin d'atteindre notre objectif commun. Nous devons nous unir autour de nos idéaux communs à savoir la défense de notre religion qui est l'islam », a-t-il conseillé, avant de dire qu'au 21ème siècle, la consistance de l'interaction et la coopération dans le monde de l'islam constituent une grande réussite de l'expérience humaine à la disposition du réseau des capitales du monde. Pour lui, sans aucun doute, « le développement des communautés urbaines de la mondialisation doit reposer sur des meilleures bases et la stratégie de développement durable au niveau des municipalités doit faire un modèle de développement urbain dans tous les pays musulmans. Pour ce fait, le rapprochement entre les pays musulmans doit également passer par les municipalités », a martelé le maire de Mashhad.
M. Seyyed Solat Mortazavi a donné plusieurs exemples d'actions menées par la ville de Mashhad qui ont permis à la municipalité de faire des économies et d'apporter un grand changement, à savoir le développement culturel et la participation des citoyens à la gestion locale.
Il a enfin dit que Mashhad a des institutions scientifiques, intellectuelles et universitaires qui remontent à 700 ans. Al Risalah Dhahabiah est le seul texte à survivre des clans Mouhammad, où l'imam bienveillant, Reza a écrit sur la santé physique dans le style de vie islamique. Ce traité est connu sous le nom de traité d'or et aucun expert en histoire islamique ne peut ignorer son rôle indispensable en conduisant la civilisation humaine à un succès prospère.

Visite des maires sur quelques sites touristiques de la capitale entretenus par la municipalité
Les participants ont entrepris une courte visite de la ville le matin du 25 avril avant l'ouverture des travaux sur des attractions historiques, religieuses et récréatives de Mashhad. Ils ont eu des moments incroyables au sanctuaire de l'Imam Ridha, à l'exposition temporaire Mashhad et au jardin botanique. Dans la soirée, ils ont eu le plaisir de faire du café ; la décoration légère, les feux d'artifice et le grand banquet de nuit ont montré l'esprit vibrant du centre de réseautage, la cordialité et l'hospitalité iranienne.
Le maire central de la ville de Niamey, M. Hassane Seydou, qui a conduit la délégation nigérienne, a affirmé qu'il est « profondément content de trouver Mashhad comme ville verte et propre. Nous avons échangé avec les responsables de la mairie de Mashhad sur des questions d'intérêts communs en signant un accord de jumelage de la ville avec la municipalité de Mashhad et réaliser la croissance potentielle de Mashhad surtout dans le domaine du nettoyage de la ville et le transport urbain. Cette rencontre nous a été utile parce que nous avons signé plusieurs accords de partenariat avec Mashhad et d'autres projets de partenariat avec les autres mairies du monde musulman», a-t-il affirmé.
Seini Seydou Zakaria (ONEP)
19/05/17

Culture

"Un coin du ciel noir" du réalisateur Djingarey Maïga : Quand l'amour triomphe des préjugés

"Un coin du ciel noir" du réalisateur Djingarey Maïga : Quand l'amour triomphe des préjugés

Âgé de 78 ans aujourd'hui, dont plus d'une cinquantaine d'années consacrées au cinéma, Djingarey Maïga vient de finir son neuvième film, "un coin du ciel noir", un long métrage de 90 mn. Ce film traite du sort pathétique réservé dans certaines sociétés aux personnes atteintes par l'albinisme, une particularité génétique qui se manifeste par un manque ou une absence de pigmentation de la peau, des cheveux, et des yeux.Après plus d'un an ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c'est ce mélange d'Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce domaine figure Ismaël Diallo. Connu sous le nom de Ismo One, il est l'un des artistes en vue au Niger. Auteur compositeur, il représente une voix incontestée de la musique nigérienne (nouvelle génération). Dans les fadas et clubs des quartiers périphériques de Niamey comme sur les ondes ses cr...

Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale : Installation de l'équipe nationale char…

Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale : Installation de l'équipe nationale chargée de l'élaboration du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l'UNESCO

Le Secrétaire général du Ministère de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale M. Oumarou Moussa a présidé, hier après midi, la cérémonie officielle d'installation de l'équipe nationale chargée de l'élaboration du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l'UNESCO.L'équipe qui a été mise en place est repartie en quatre groupes thématiques. Le premier groupe se penchera sur la ...

Cérémonie d'ouverture de la 2ème édition du Festival Afrique-Asie des jeunes : Raffermissement des liens culturels entre…

Environ 400 représentants issus de plus de 40 pays africains et asiatiques se sont réunis dans la province de Shaanxi pour l'ouverture de la cérémonie de la deuxième édition du Festival des Jeunes. Ils étaient là, pour échanger, partager les expériences et nouer des partenariats entre eux. Ces acteurs majeurs pour le développement sont appelés à contribuer de façon significative dans le rayonnement de leurs pays respectifs. Ces jeunes s...

Adama Dahico /Artiste -Comédien-Humoriste et écrivain ivoirien

25 ans de carrière, des milliers d'heures d'émissions humoristiques radio et des séries TVNé en mai 1968, le jeune humoriste a commencé sa carrière en 1992 avec une émission à la radio, Les Echos de l'allocodrome, le nom qu'il attribue aux maquis qui servent entre autres des bananes frites ou allocos. Son art humoristique est apprécié dans toute la sous-région, notamment au Niger. «J'adapte les expressions au lieu où je suis ; au Niger,...

Conférence inaugurale de la 17ème édition de Clap Ivoire : Contribuer à l'éclosion et à la révélation des jeunes talents

Du 4 au 9 septembre, Abidjan est le carrefour des talents du cinéma et de l'audiovisuels de la sous-région (UEMOA) avec la 17ème édition de Clap Ivoire qui va mettre en compétition des jeunes réalisateurs de courts métrages. Initiée dans un esprit de célébration de l'intégration sous régionale à travers le cinéma, le concours s'adresse à tous les Pays ressortissants de l'UEMOA, dont le nôtre. Pour les organisateurs, à travers cette renc...

Portrait/Abdoulaye Adamou Mato Ingénieur de son, régisseur Général et scénographe nigérien : «Le manque d'implication de…

Avec plusieurs stages à son actif au Niger et des bourses d'études de l'Institut Imagine au Burkina Faso et de l'Organisation International de la Francophonie (OIF), Abdoulaye Adamou Mato s'est spécialisé dans l'art de la scène et radiophonique, en studio, en régie son et lumière au Centre Arabo Africain de Formation et de Recherche Théâtrale en Tunisie.L'évolution technologique dans l'audiovisuel a poussé Abdoulaye Adamou Mato pour maî...

Les vertus du henné : Tatouages et soins de beauté au henné

A l'approche de la fête de la Tabaski, l'ambiance bat son plein à Niamey. Les femmes prennent d'assaut les marchés et les salons pour se faire belle. Fête rime avec élégance chez beaucoup d'entre elles et des marchés et salons d'esthétique se créent de façon spontanée au grand bonheur des commerçants et promoteurs. De jour, comme de nuit, ces lieux, grouillent de monde. Nombreuses sont les femmes qui utilisent le henné comme tatouage au...

Portrait : Rahina Balarabé, conteuse et comédienne : Conter sans compter

Rahina Balarabé est une conteuse, d'ailleurs une des rares femmes qui pratique ce métier au Niger. Cette diplômée de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) est bien connue du grand public nigérien grâce à son émission télévisée « c'est l'heure du conte ».Passionnée de contes depuis son jeune âge, Rahina Balarabé a commencé à écrire en 2006, avec l'ambition de faire un livre de contes, mais...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son doctorat en littérature à l'Ecole Doctorale, Lettres, Arts, Sciences de l'Homme et de la Société (ED- LASHS) de l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Amadou Edouard Lompo se spécialise sur la connaissance des grands héros du Niger, plus précisément les épopées. Confronté à un manque d'ouvrages littéraires dans les ann...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.