Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La chanteuse Philomène Fayosseh Fawoubo : Filo, la diva aux accents gospel


filo ladiva-1Dans un univers musical nigérien totalement dominé par des hommes, Philomène fait partie des rares femmes qui essaient de s'affirmer et d'émerger.Depuis son jeune âge, elle chante dans les gospels, les chorales des églises. A dix ans déjà, elle passait tout son temps à chanter et à danser. Une décennie après, elle s'est frayée un chemin dans un monde fait de hauts et de bas ; elle possède une voix angélique qui fait d'elle aujourd'hui une chanteuse sollicitée partout. Et à chacune de ses apparitions sur scène, elle soulève des tonnerres d'applaudissements.
L'artiste est une chanteuse-auteur-compositeur. Fayosseh Fawoubo Philomène est originaire du Togo ; elle est née et a grandi à Niamey, il y a 26 ans. Bercée dans la musique depuis l'enfance, elle ne trouve pas de difficultés à intégrer en 2007 plusieurs groupes de musique de la capitale où, elle fait véritablement ses premiers pas et trouve sa voie. Sept ans après, voulant faire une carrière solo, Philomène prend ''Filo La Diva'' comme nom de scène. Elle fait alors ses premières scènes et emmagasine de l'expérience en solo. Celle-ci se concrétise en 2014 avec un de ses tous premiers tubes « Ne t'éloignes pas » qui rencontre un beau succès. Depuis, elle multiplie ses références au zouk, à l'afro pop, à la soul music, au funk...
Démarche élégante, taille moyenne, toujours souriante, Philo fait parler d'elle dans le monde artistique nigérien. « Les gens ont tendance à considérer les artistes comme des délinquants ; c'est un métier comme tout autre qui nous permet de gagner notre pain et c'est un choix », explique-t-elle. Dans une énumération bien cousue, elle nous parle de son amour pour la nature, le paysage : « je préfère aller faire mes clips hors des brouhahas de la ville, des grands bâtiments, loin des regards inquisiteurs. J'utilise plus les endroits éloignés, je préfère la brousse, respirer l'air pur et être en contact avec mes frères et sœurs qui vivent bien loin des centres urbains. Il faut valoriser cette richesse qu'est la brousse. Niamey ne se limite pas aux grands bâtiments, aux piscines des hôtels, aux grands carrefours et aux ponts et échangeurs, je veux montrer l'autre facette de mon pays qui est le milieu rural ou périphérique ».

Le vrai messager, c'est d'abord l'artiste
« Le public nigérien, particulièrement mes fans, constituent ma force. Il m'encourage dans tout ce que je fais. C'est le public qui fait un artiste et en retour, nous devons les satisfaire. J'aime beaucoup le public nigérien ; quand tu es sur scène, il suit attentivement et arrive souvent à chanter en chœur avec toi ; il répond, tu le sens présent, il donne la joie lors des spectacles ; c'est ce que j'aime », soutient Filo.
Elle vient juste de mettre dans les bacs son premier album audio de onze titres dénommé « Phénoménal », qui est un jeu de mots.
Dans les onze titres, on trouve la world music, l'afro pop, le zouk... Pour avoir une ouverture à toutes les générations, je ne veux pas me limiter à un seul genre. Ses sources d'inspiration, c'est le vécu quotidien et la chorale de l'église.
« Mes tournées musicales se sont limitées au Burkina Faso, au Sénégal et au Bénin ; mais bientôt, je compte aller un peu partout au Niger, au Togo et en Côte d'Ivoire. J'ai eu à participer à des festivals au Bénin : lors de CONAVAB Bénin, j'ai remporté le premier prix ; j'ai valablement défendu les couleurs nigériennes et c'est un honneur pour moi et pour mon pays », a-t-elle commenté.

Pour une production de qualité, il faut un coût énorme
Notre artiste nous fait comprendre que la production d'un album coûte excessivement cher ; c'est pourquoi, il n'est pas facile de mettre sur le marché un CD. Rien que pour produire, on dépense des centaines de mille dans un studio local. De l'enregistrement audio en passant par un clip vidéo sans compter la publicité pour promouvoir le produit, la duplication, la distribution, c'est un long processus financièrement difficile. C'est pourquoi elle invite les populations, notamment les jeunes à acheter les CD, à éviter le piratage et à ne pas hésiter à venir aux concerts des artistes. Quand un artiste est invité à un concert, son plus grand soulagement, c'est de voir les gens faire le déplacement en masse. C'est un soutien énorme, le fait de payer les tickets d'entrée aux concerts. Rares sont les sponsors qui nous épaulent en investissant dans ce secteur.
Elle dit compter sur l'équipe forte et dynamique, un staff qu'elle a mis en place et qui est composé de managers, de conseillers et des expérimentés pour l'aider à faire valoir ses talents. « Ces derniers temps, je communique plus ; dès que j'ai un projet, je suis ouverte, je communique, expose mes ambitions et discute avec mes fans en tenant compte de leurs suggestions », affirme-t-elle.
Notre vedette dit compter sur son public, sur les autorités de tutelle pour que la musique nigérienne sorte de l'ornière ; les jeunes en font beaucoup mais ils manquent d'accompagnement. « J'apprécie beaucoup le comportement de mes sœurs et frères artistes, notre collaboration est parfaite ; avec plusieurs titres déjà dans les bacs et trois clips vidéos », a dit Filo.
Elle se dit prête à chanter pour la bonne cause, et à chaque fois que le collectif des artistes fait appel à elle pour chanter et décrier certains maux qui minent la société, c'est avec plaisir qu'elle le fait. A l'exemple de la chanson dédiée à la paix où ils étaient nombreux à appeler les populations à la culture de la tolérance, de la paix...»
L'artiste Filo est aussi déterminée à apprendre dans d'autres domaines. Ainsi parallèlement à la musique, elle poursuit ses études et effectue des stages de perfectionnement pour multiplier ses chances.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

21/07/17

Culture

Admission du groupe Sogha au Conseil Africain de la Musique : Pour le rayonnement de la musique nigérienne

Admission du groupe Sogha au Conseil Africain de la Musique : Pour le rayonnement de la musique nigérienne

Le Comité Exécutif du Conseil Africain de la Musique dont le siège est basé à Brazzaville au Congo a décidé d'admettre le groupe nigérien Sogha comme membre du Conseil dans la catégorie des organisations nationales et spécialisées. L'annonce a été faite par l'administratrice du groupe Sogha, Aichatou Ali Soumaila dite Aïchatou Dankwali, lors d'une interview qu'elle a bien voulu nous accorder.Pour elle, cette adhésion du groupe permet de...

Culture : Le Musée national Boubou Hama réceptionne le pavillon rénové du pétrole

Culture : Le Musée national Boubou Hama réceptionne le pavillon rénové du pétrole

      La cérémonie de réception du Pavillon du musée national Boubou Hama dédié à l'exploitation du pétrole au Niger a eu lieu, le samedi 6 octobre dernier, dans l'enceinte de l'établissement. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado, de l'Ambassadeur de la Chine au Niger SE Zhang Lijun, du Secrétaire général du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modern...

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Deux ans après son film "dans le noir", Boubacar Djingarey Maiga nous revient avec une série de treize épisodes de treize minutes (13) chacun, tirée du réel des téléspectateurs. Intitulé ''femme actuelle'', le film à travers ces différentes séries montre le quotidien de certaines familles nigériennes. Il aborde des thèmes importants comme l'amour, la polygamie, la haine...Les principaux personnages sont Moussa, Idrissa, Aicha, Mina et M...

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Le gouverneur de la région d'Agadez M. Sadou Saloké a présidé la première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018. Au cours de cette réunion qui s'est tenue en présence de l'honorable Sultan de l'Aïr, du président du Conseil régional, et de plusieurs acteurs concernés par l'organisation du grand rassemblement des éleveurs, M. Sadou Saloké a invité les présidents des différentes commissions mises en place à tout faire pour que...

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et l…

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et le Niger

L'Ambassade du Royaume d'Espagne au Niger en collaboration avec l'Association Nigérienne des ciné-clubs et critiques de cinéma a initié la projection du film espagnol "La Novia ou la mariée". La projection s'est déroulée vendredi 24 Août 2018 dans l'après-midi au siège de ladite association, dans l'enceinte de la Radio Goudel. C'était en présence de l'Ambassadeur d'Espagne au Niger SE Ricardo Mor Solá et de ses proches collaborateurs ai...

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Pour relancer ses projets culturels et attaquer une nouvelle phase de sa carrière, l'orchestre Tal National a effectué, la semaine dernière, sa rentrée par un concert à la cité Tafadek. Le but de cette activité est de présenter au public les progrès du groupe Tal, notamment son nouvel album dans le back et des nouveaux matériels de sonorisation.Pour le Directeur artistique de Tal National Mouhamad Almoumine Youssouf, alias Almayda, la r...

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz i…

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz international

Connu à l'origine pour son style exclusivement inspiré par le Rap et le Hip Hop, le groupe ONEENS s'impose aujourd'hui dans les rythmes RnB, musique urbaine originaires des Etats-Unis dont raffole la jeunesse nigérienne et internationale. Après la sortie réussie de leur chanson « Together » en septembre dernier, le duo Gélé Karim Rock alias Rocksim et Frederik Bali Komenati alias Frédozo revient avec un titre positivement accueilli par ...

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement…

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement''

Monsieur Ousmane, vous venez de publier votre énième livre. Et vous l'avez titré : ''Propos Arbi''... du nom d'une rubrique bien connue publiée dans les colonnes du quotidien national ''Le Sahel'' dans les années '80. Ceux de nos lecteurs qui n'ont peut- être pas connu cette période-là voudraient bien savoir que contient cet ouvrage, et qui est Arbi ?Commençons par Arbi...Arbi est un personnage fictif, un citoyen lambda qui s'était donn...

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

L'ambassadeur, délégué permanent du Niger auprès de l'Unesco, SE Inoussa Ousseini a représenté notre pays, aux cérémonies du Festival des Continents, organisées du 5 au 9 juillet au Fort de Querqueville, Cherbourg-en Cotentin, dans le nord de la France.Ce festival, dont c'est la première édition, fondé par Monsieur Boubekeur Khelfaoui, a été placé sous la présidence de Monsieur Oumar Keita, ambassadeur, délégué permanent du Mali auprès ...

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Le samedi 19 mai dernier a eu lieu, la finale de la première édition, du concours « Miss Littérature Niger 2018 » au Centre Culturel Oumarou Ganda, dans la salle de conférence du Centre des Réseaux de Bibliothèques et de la Lecture Publique. C'est Mlle Ali Firdaoussi, élève en classe de 2nde A au lycée CLAB qui remporté le concours avec une note générale de 19,5/20 et s'adjuge ainsi le titre de Miss Littérature Niger 2018. Mlle Mahamane...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.