Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille


ismoLa world music, c'est ce mélange d'Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce domaine figure Ismaël Diallo. Connu sous le nom de Ismo One, il est l'un des artistes en vue au Niger. Auteur compositeur, il représente une voix incontestée de la musique nigérienne (nouvelle génération). Dans les fadas et clubs des quartiers périphériques de Niamey comme sur les ondes ses créations font fureur. Basé aux Etats Unis depuis sept (7) ans, notre compatriote vient régulièrement à Niamey pour se ressourcer car trop attaché à la culture nigérienne. Il chante en français et en langue fulfuldé. Ses chansons sont à l'image de son état d'esprit : apaisées.
La musique est un rêve qu'il nourrit depuis l'âge de treize (13) ans. En réalité, la musique fait partie de son environnement. Ismo a grandi avec ses grands frères qui accordent beaucoup d'importance à la musique. « Mes frères adoraient écouter la musique américaine, congolaise. Je me suis initié avec les mélodies de ces différents pays. Et chaque fois, je chantais, je dansais, la musique faisait partie de ma vie. Mes parents n'approuvaient pas du tout mon goût prononcé pour la musique mondaine, notamment mon père. J'ai pris assez de temps pour leur donner des explications et les convaincre. Aujourd'hui ils font partie de mes premiers fans », dit-il avec un air décontracté.
Les conditions dans lesquelles sa première œuvre ''Toune gakay'' ou « lèves toi » en français, a été produite ont été particulièrement dures. « Tout début est difficile, j'ai mis assez de temps pour faire sortir ce premier single, en raison de multiples déplacements dans la capitale auprès de mes ainés de l'un des premiers groupes de rap pour l'enregistrement de mon album. J'avoue que ce n'était pas facile, mais j'ai bénéficié du soutien de ces professionnels ''DLM Outlow''qui ont fait tabac dans les années 2000, ainsi que des grands frères qui m'ont beaucoup soutenu et partagé leur expérience avec moi », a expliqué Ismo One tout en remerciant Maitre Bat qui lui a été aussi d'une grande utilité. Parlant de ce producteur, il dit ceci : « voilà un homme qui aime son travail et qui le respecte, et je n'oublierai jamais ce producteur. Dans le domaine musical, il est honnête et travailleur. Il respecte ce qu'il fait ; c'est pour cela qu'il va de l'avant ».
''Toune gaKay'' son premier single traduit en fait toutes les souffrances endurées pour le réaliser. Ce son, même s'il ne traduit pas son propre vécu de façon exacte, est un thème assez révélateur, qui touche chacun de nous. C'est une chanson qui parle à tout le monde, grands et petits. Notre vedette est un artiste qui fait de la world music ; il est artiste polyvalent, collé à l'actualité et essaie de ne pas se perdre dans les nouveaux styles.
« Dans mes chansons, je parle beaucoup d'amour, chose normale, l'amour est la meilleure chose que peut vivre un être sur terre. Quand on est amoureux, tout est rose mais il faut savoir l'entretenir et le maintenir. Il aborde notamment les thèmes de la confiance, la solidarité, l'entreaide pour une vue commune. Bref, il touche à tous les thèmes sociaux comme « le système de l'occident », « girl », « plus de musique », love you, sonka, kizomba et I know you want me.

Des expériences et une bonne dose de volonté
« Spécifiquement, j'écoute mon instrumental et j'attends que les mélodies me parlent : si les mélodies sont tristes, la chanson le sera aussi et pareil quand la mélodie est romantique, là c'est la romance, la joie et l'amour qui seront évoqués. Je suis dans un mélange avec des rythmes variés issus de notre terroir ; ce sont les différents genres musicaux que je fusionne pour avoir un bon son et un single parfait ; et je chante aussi bien en français qu'en fulfuldé pour que ceux qui vivent en milieu rural se sentent concernés et comprennent mes paroles », a-t-il souligné.
Il appelle ses frères artistes à donner de l'importance à la culture nigérienne, à la langue du terroir. « Avec les langues, nous artistes avons la chance de diversifier notre audimat. Et mon style passe beaucoup dans la langue fulfuldé, car mes chansons se vendent même hors du pays ». Il les exhorte à être dans le temps, à essayer de s'adapter et éviter de trop copier ce que les gens font déjà. « J'essaie de me démarquer des autres. Je puise mon inspiration dans tout ce qui se passe autour de moi, dans le monde, mes chansons me ressemblent car elles évoquent ma personnalité, mon identité et tout ce qui me touche particulièrement.
« Je suis bien aimé et bien suivi, et j'éprouve de la satisfaction quant à l'accueil réservé à mes productions. La musique, c'est ma voix, ma conviction, c'est de la pure passion, une mélodie. Il faut mettre en valeur le talent. Depuis mes premiers singles, je ne passe pas inaperçu ». S'agissant de son style musical, il dit : « on m'a toujours dit que j'ai une voix qui éblouit. Petit déjà, j'adorais imiter les grands chanteurs qui ont des voix remarquables ». Et d'affirmer : « j'ai la chance en tant qu'artiste de pouvoir m'exprimer et d'avoir un public. Cette chance vient de loin, c'est vrai pour tous les métiers, on a chacun une place importante dans la société ; l'art est partout, en tout temps et en tout lieu ; à nous de saisir les occasions ».

« Nos langues locales sont importantes pour nous ; l'artiste est messager »

Pour ce qui est du regard qu'il porte sur la nouvelle génération d'artistes nigériens, Ismo One apprécie ce qu'ils font, mais tout de même les conseille : « nous les Nigériens, nous devons faire en sorte de créer notre histoire, chanter en langue, c'est quelque chose à encourager. Si à travers nos chansons, nous jeunes artistes faisons connaitre notre identité, notre culture, c'est une meilleure chose et un début pour changer les choses, changer la perception négative que les occidentaux ont de nous. On veut les imiter, copier tout ce qu'ils font. Je ne comprends pas pourquoi certains artistes de la nouvelle génération chantent dans les langues des blancs. Toi, tu es au Niger, tu n'as jamais mis pied en France, tu t'accroches à cette langue et tu veux te faire un nom ou être invité pour un concert à Paris. Tu fais tes chansons en anglais espérant qu'un jour tu vas te produire aux USA, alors que le rap est né en Amérique. Chante en Haoussa, Djerma, Fulfuldé, Tamacheq, Gourmantché... et tu verras, ça va passer partout ».
Selon notre interlocuteur, l'artiste doit brandir son identité, être fier de ce qu'il est ; on doit montrer le Niger aux Nigériens et aux peuples du monde. « Je respecte les artistes nigériens ; seulement, c'est un conseil de frère : attachons-nous à notre culture, c'est important. Certains d'entre eux reconnait-il, font des choses fantastiques ».
A la question de savoir quels sont ses projets, Ismo One répond tout simplement : « Mes projets, je pense que je vais les gardez pour moi. J'ai décidé de surprendre tout le monde et je m'excuse».
Aissa Abdoulaye Alfary(onep)
27/10/17

Culture

Portrait d'artiste : Hamsou Garba, la Diva de la chanson nigérienne

Portrait d'artiste : Hamsou Garba, la Diva de la chanson nigérienne

Chanteuse à la voix imposante et grande danseuse, âgée aujourd'hui de 58 ans, mère de 6 enfants et grand-mère de quelques petits-fils, a du dynamisme à revendre. Chaleureuse, sympathique et pleine d'entrain, madame Maïga Hamsou Garba est une artiste née, au don incontestable parce qu'elle compose elle-même ses chansons et sa musique. Avec la création de sa radio « Touraki » dénommée "la voix des artistes", la battante Hamsou Garba couro...

Admission du groupe Sogha au Conseil Africain de la Musique : Pour le rayonnement de la musique nigérienne

Admission du groupe Sogha au Conseil Africain de la Musique : Pour le rayonnement de la musique nigérienne

Le Comité Exécutif du Conseil Africain de la Musique dont le siège est basé à Brazzaville au Congo a décidé d'admettre le groupe nigérien Sogha comme membre du Conseil dans la catégorie des organisations nationales et spécialisées. L'annonce a été faite par l'administratrice du groupe Sogha, Aichatou Ali Soumaila dite Aïchatou Dankwali, lors d'une interview qu'elle a bien voulu nous accorder.Pour elle, cette adhésion du groupe permet de...

Culture : Le Musée national Boubou Hama réceptionne le pavillon rénové du pétrole

Culture : Le Musée national Boubou Hama réceptionne le pavillon rénové du pétrole

      La cérémonie de réception du Pavillon du musée national Boubou Hama dédié à l'exploitation du pétrole au Niger a eu lieu, le samedi 6 octobre dernier, dans l'enceinte de l'établissement. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado, de l'Ambassadeur de la Chine au Niger SE Zhang Lijun, du Secrétaire général du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modern...

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Projection de la série ''Femme actuelle'' de Boubacar Djingarey Maiga : Une série de treize épisodes présentée au public

Deux ans après son film "dans le noir", Boubacar Djingarey Maiga nous revient avec une série de treize épisodes de treize minutes (13) chacun, tirée du réel des téléspectateurs. Intitulé ''femme actuelle'', le film à travers ces différentes séries montre le quotidien de certaines familles nigériennes. Il aborde des thèmes importants comme l'amour, la polygamie, la haine...Les principaux personnages sont Moussa, Idrissa, Aicha, Mina et M...

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Agadez : Première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018

Le gouverneur de la région d'Agadez M. Sadou Saloké a présidé la première réunion préparatoire de la cure salée édition 2018. Au cours de cette réunion qui s'est tenue en présence de l'honorable Sultan de l'Aïr, du président du Conseil régional, et de plusieurs acteurs concernés par l'organisation du grand rassemblement des éleveurs, M. Sadou Saloké a invité les présidents des différentes commissions mises en place à tout faire pour que...

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et l…

Niamey/Cinéma/projection du film espagnol La Novia ou la mariée : Promouvoir les échanges culturels entre l'Espagne et le Niger

L'Ambassade du Royaume d'Espagne au Niger en collaboration avec l'Association Nigérienne des ciné-clubs et critiques de cinéma a initié la projection du film espagnol "La Novia ou la mariée". La projection s'est déroulée vendredi 24 Août 2018 dans l'après-midi au siège de ladite association, dans l'enceinte de la Radio Goudel. C'était en présence de l'Ambassadeur d'Espagne au Niger SE Ricardo Mor Solá et de ses proches collaborateurs ai...

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Musique Tal National marque sa rentrée par un grand concert

Pour relancer ses projets culturels et attaquer une nouvelle phase de sa carrière, l'orchestre Tal National a effectué, la semaine dernière, sa rentrée par un concert à la cité Tafadek. Le but de cette activité est de présenter au public les progrès du groupe Tal, notamment son nouvel album dans le back et des nouveaux matériels de sonorisation.Pour le Directeur artistique de Tal National Mouhamad Almoumine Youssouf, alias Almayda, la r...

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz i…

Le Groupe de rap ONEENS (On Est Ensemble) : Rocksim et Frédozo, un duo qui porte loin la voix du Niger dans le showbiz international

Connu à l'origine pour son style exclusivement inspiré par le Rap et le Hip Hop, le groupe ONEENS s'impose aujourd'hui dans les rythmes RnB, musique urbaine originaires des Etats-Unis dont raffole la jeunesse nigérienne et internationale. Après la sortie réussie de leur chanson « Together » en septembre dernier, le duo Gélé Karim Rock alias Rocksim et Frederik Bali Komenati alias Frédozo revient avec un titre positivement accueilli par ...

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement…

Interview de Amadou Ousmane, auteur du livre '' Propos d'Arbi'' : ''Changeons les habitudes pour changer de comportement''

Monsieur Ousmane, vous venez de publier votre énième livre. Et vous l'avez titré : ''Propos Arbi''... du nom d'une rubrique bien connue publiée dans les colonnes du quotidien national ''Le Sahel'' dans les années '80. Ceux de nos lecteurs qui n'ont peut- être pas connu cette période-là voudraient bien savoir que contient cet ouvrage, et qui est Arbi ?Commençons par Arbi...Arbi est un personnage fictif, un citoyen lambda qui s'était donn...

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

L'ambassadeur, délégué permanent du Niger auprès de l'Unesco, SE Inoussa Ousseini a représenté notre pays, aux cérémonies du Festival des Continents, organisées du 5 au 9 juillet au Fort de Querqueville, Cherbourg-en Cotentin, dans le nord de la France.Ce festival, dont c'est la première édition, fondé par Monsieur Boubekeur Khelfaoui, a été placé sous la présidence de Monsieur Oumar Keita, ambassadeur, délégué permanent du Mali auprès ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

Demandez une Bourse d’études Australia Awards

australieFaites une différence
Demandez une Bourse d'études Australia Awards

Avez-vous le potentiel d'être un futur leader contribuant au développement durable du Niger ? Postulez dès maintenant pour obtenir une éducation de classe mondiale et devenez un chef de file de l'industrie ayant des liens étroits avec l'Australie.
L'appel à candidatures pour les bourses d'études Australia Awards - Africa pour étudier en Australie est ouvert du 1er septembre au 3 décembre 2018. Les candidatures peuvent être envoyées via http://www.australiaawardsafrica.org/.Australia Awards - Africa est un programme de bourses prestigieux qui contribue au leadership africain et au développement des capacités humaines depuis les années 1960.
Le programme offre des formations post-universitaires à court terme et des diplômes de Masters à des pro¬fessionnels nigériens de niveau intermédiaire ou supérieur, couvrant l'ensemble des frais.
Les anciens étudiants reviennent de leurs études avec les compétences, les connaissances et les réseaux nécessaires pour contribuer au développement durable de leur pays. En outre, ils rejoignent une commu¬nauté mondiale d'anciens étudiants ayant des liens permanents entre l'Afrique et l'Australie.Le processus de candidature est ouvert et concurrentiel, offrant des chances égales à toutes les personnes éligibles, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique et leur handicap.
Les candidats doivent avoir un minimum de compétence en anglais équivalant à un score global IELTS de 5,0.
Plus d'information:
• Les professionnels éligibles occupant des postes de niveau intermédiaire ou supérieur peuvent postuler à l'adresse suivante : www.australiaawardsafrica.org
• Pour en savoir plus sur les études en Australie, visitez : https://www.studyinaustralia.gov.au

Des séances d'information gratuites auront lieu à Niamey, au centre de conférences du Grand Hôtel tous les vendredis en novembre.

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.