Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Redonner au CILSS sa crédibilité d'antan


DG onepLe Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) débute les travaux de sa 18ème Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement à Niamey. Cette session porte sur des questions essentielles dans la vie de l'institution sous régionale dont les activités tournent au ralenti.
Assurer la sécurité alimentaire, s'adapter au changement climatique, renforcer les résiliences des populations dans une région particulièrement confrontée à la sécheresse et à d'autres catastrophes naturelles telles les inondations, réformer l'institution, lui redonner ses lettres de noblesse, assurer le financement du CILSS, faire face à l'énorme stock d'arriérés de paiement des contributions des Etats membres, etc, tel est le menu des dossiers qui seront présentés aux Chefs d'Etat membres au cours de cette 18ème Session.
En effet, créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70, le CILSS qui regroupe aujourd'hui treize (13) États membres (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo) a pour objectif général l'investissement dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.
A ces objectifs initiaux est venu se greffer le changement climatique avec ses conséquences de catastrophes naturelles accentuant de fait une forte pression sur les Etats membres.
Aujourd'hui, l'organisation qui était en avant-garde dans le combat contre la sécheresse et la désertification au Sahel se débat dans des difficultés inextricables.
En fait, en dépit des efforts multiformes déployés, des actions hardies entreprises par cette organisation dans la contribution au développement durable des pays membres, le CILSS reste une organisation fragile évoluant dans un environnement marqué par des défis majeurs tels que la sécurité physique des personnes et des biens, la transition démographique et le changement climatique.
Et pourtant, le CILSS est l'une des rares organisations régionales disposant d'une expertise avérée en conception de projets et programmes qu'il peut mettre à la disposition des Etats et de leurs partenaires. Il mène régulièrement des études de fond sur des thèmes liés à la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, les liens entre population et développement, et produit une abondante littérature scientifique tous les ans à travers les mémoires des étudiants.
C'est pour toutes ces raisons que les Etats membres ont l'obligation de tout mettre en œuvre pour sortir l'organisation commune de sa léthargie et atteindre l'objectif de faim zéro dans l'espace sahélien à court terme.
Le défi parait énorme, mais avec la détermination et l'engagement, tout devient possible. Et en, confiant les rênes de l'organisation commune à un homme de conviction, le Président Issoufou Mahamadou, les Etats membres du CILSS ont fait un choix judicieux. En effet, le Président Issoufou, porteur de l'ambitieux programme ''Initiative 3N'', est fortement animé de cette conviction de faire en sorte que «les sécheresses récurrentes ne soient plus synonymes de famine ». Il le fait déjà pour le Niger, il le fera sans doute pour les autres pays membres du CILSS pour endiguer les cycles récurrents de crise alimentaire.
Aujourd'hui du fait de la crédibilité internationale retrouvée par le Niger, le Président de la République Issoufou Mahamadou, Président en exercice du G5 Sahel, Président en exercice du CILSS, Président en exercice de la Commission du Bassin du Lac Tchad, Champion de l'Union Africaine du ZLEC, également co-président de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, mettra toute son énergie, sa conviction et sa capacité de persuasion afin que le CILSS retrouve toute sa crédibilité d'antan.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Culture

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

Festival des continents : Une participation remarquée du Niger

L'ambassadeur, délégué permanent du Niger auprès de l'Unesco, SE Inoussa Ousseini a représenté notre pays, aux cérémonies du Festival des Continents, organisées du 5 au 9 juillet au Fort de Querqueville, Cherbourg-en Cotentin, dans le nord de la France.Ce festival, dont c'est la première édition, fondé par Monsieur Boubekeur Khelfaoui, a été placé sous la présidence de Monsieur Oumar Keita, ambassadeur, délégué permanent du Mali auprès ...

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Niamey/Culture - Concours Miss Littérature Niger 2018 : Mlle Ali Firdaoussi du clab remporte le concours

Le samedi 19 mai dernier a eu lieu, la finale de la première édition, du concours « Miss Littérature Niger 2018 » au Centre Culturel Oumarou Ganda, dans la salle de conférence du Centre des Réseaux de Bibliothèques et de la Lecture Publique. C'est Mlle Ali Firdaoussi, élève en classe de 2nde A au lycée CLAB qui remporté le concours avec une note générale de 19,5/20 et s'adjuge ainsi le titre de Miss Littérature Niger 2018. Mlle Mahamane...

Culture/ Le tissu pagne africain : Objet et support de belles créations

Culture/ Le tissu pagne africain : Objet et support de belles créations

Le pagne africain est le vêtement le plus usité par les femmes en Afrique, c'est une tradition vivace, d'environ un siècle; il fait parler de lui en mode. Le tissu pagne marque encore plus sa présence à travers des accessoires de mode tels que les bracelets, les chaines, les boucles d'oreilles, les sacs, les chaussures, les serres têtes, les trousseaux de maquillage...Cette mode est beaucoup prisée par les femmes, certains artistes y ex...

Le Monument de la Renaissance Africaine, à Dakar (Sénégal) : Un ouvrage pour la "dignité" du Continent ?

Le Monument de la Renaissance Africaine, à Dakar (Sénégal) : Un ouvrage pour la "dignité" du Continent ?

Le Monument de la Renaissance Africaine est l'un des grands projets du président Abdoulaye Wade. C'est une statue de 52 mètres de haut en bronze et cuivre, érigée à Ouakam sur une des collines volcaniques, les « mamelles », qui surplombent Dakar sur la pointe de l'Océan Atlantique. Inauguré le 3 avril 2010, à la veille du cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal, l'ouvrage représente une famille dressée vers le ciel, l'homme portant ...

"Un coin du ciel noir" du réalisateur Djingarey Maïga : Quand l'amour triomphe des préjugés

"Un coin du ciel noir" du réalisateur Djingarey Maïga : Quand l'amour triomphe des préjugés

Âgé de 78 ans aujourd'hui, dont plus d'une cinquantaine d'années consacrées au cinéma, Djingarey Maïga vient de finir son neuvième film, "un coin du ciel noir", un long métrage de 90 mn. Ce film traite du sort pathétique réservé dans certaines sociétés aux personnes atteintes par l'albinisme, une particularité génétique qui se manifeste par un manque ou une absence de pigmentation de la peau, des cheveux, et des yeux.Après plus d'un an ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c'est ce mélange d'Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce domaine figure Ismaël Diallo. Connu sous le nom de Ismo One, il est l'un des artistes en vue au Niger. Auteur compositeur, il représente une voix incontestée de la musique nigérienne (nouvelle génération). Dans les fadas et clubs des quartiers périphériques de Niamey comme sur les ondes ses cr...

Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale : Installation de l'équipe nationale char…

Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale : Installation de l'équipe nationale chargée de l'élaboration du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l'UNESCO

Le Secrétaire général du Ministère de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale M. Oumarou Moussa a présidé, hier après midi, la cérémonie officielle d'installation de l'équipe nationale chargée de l'élaboration du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l'UNESCO.L'équipe qui a été mise en place est repartie en quatre groupes thématiques. Le premier groupe se penchera sur la ...

Cérémonie d'ouverture de la 2ème édition du Festival Afrique-Asie des jeunes : Raffermissement des liens culturels entre…

Environ 400 représentants issus de plus de 40 pays africains et asiatiques se sont réunis dans la province de Shaanxi pour l'ouverture de la cérémonie de la deuxième édition du Festival des Jeunes. Ils étaient là, pour échanger, partager les expériences et nouer des partenariats entre eux. Ces acteurs majeurs pour le développement sont appelés à contribuer de façon significative dans le rayonnement de leurs pays respectifs. Ces jeunes s...

Adama Dahico /Artiste -Comédien-Humoriste et écrivain ivoirien

25 ans de carrière, des milliers d'heures d'émissions humoristiques radio et des séries TVNé en mai 1968, le jeune humoriste a commencé sa carrière en 1992 avec une émission à la radio, Les Echos de l'allocodrome, le nom qu'il attribue aux maquis qui servent entre autres des bananes frites ou allocos. Son art humoristique est apprécié dans toute la sous-région, notamment au Niger. «J'adapte les expressions au lieu où je suis ; au Niger,...

Conférence inaugurale de la 17ème édition de Clap Ivoire : Contribuer à l'éclosion et à la révélation des jeunes talents

Du 4 au 9 septembre, Abidjan est le carrefour des talents du cinéma et de l'audiovisuels de la sous-région (UEMOA) avec la 17ème édition de Clap Ivoire qui va mettre en compétition des jeunes réalisateurs de courts métrages. Initiée dans un esprit de célébration de l'intégration sous régionale à travers le cinéma, le concours s'adresse à tous les Pays ressortissants de l'UEMOA, dont le nôtre. Pour les organisateurs, à travers cette renc...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Vagues d'inondations

Vagues d'inondations

Selon le bilan de la situation des inondations dressé par OCHA, à la date du 18 juillet 20...

vendredi 20 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.