Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Sécurité d'abord, sécurité toujours


DG-ONEPC'est désormais bien compris et unanimement accepté : il n'y a pas de développement sans sécurité ! Fort heureusement, au Niger, les dirigeants n'ont jamais perdu de vue cette réalité. En effet, c'est pour avoir très tôt établi l'évidence de cette corrélation étroite entre le développement et la sécurité que le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des armées, SE
Issoufou Mahamadou, dès son accession au pouvoir, a placé la sécurité au centre de ses priorités.
Sur cette question, il a d'ailleurs donné le ton en novembre 2013, lors de la visite, au Niger, d'une haute délégation conduite au Niger par le Secrétaire général des Nations Unies. C'est ainsi qu'il soulignait dans une allocution prononcée à cette occasion, que le Programme de Renaissance ''établit une liaison étroite entre sécurité et développement''.
C'est donc en connaissance de cause que, de 2011 à nos jours, sous son impulsion le Niger a réhaussé considérablement ses
dépenses de défense et de sécurité en y consacrant en moyenne 5% de son PIB. A titre illustratif, on notera qu'en 2016, l'Etat a investi dans la sécurité 17% de ses
ressources budgétaires et 21% en 2017.
Le Président de la République s'est personnellement investi pour que les capacités opérationnelles et la force de frappe des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) soient renforcées. Il a mis tous les moyens afin que les conditions de vie et de travail du personnel des FDS soient améliorées et le moral des troupes rehaussé. Notre pays s'est doté d'équipements ultra-modernes et autres matériels de pointe afin de permettre aux FDS de faire face, avec efficacité, bravoure et combativité à toutes les menaces et à toutes les éventualités.
En cela le Président de la République et avec lui l'ensemble du peuple nigérien resteront éternellement reconnaissants pour le sacrifice de ces dignes fils de la Nation qui se battent pour préserver et sauvegarder l'intégrité du pays et celle de sa population. La noblesse de notre cause dans ce combat nous conforte dans notre détermination sans faille et notre foi en la victoire finale sur ces forces du mal.
La Nation nigérienne restera également reconnaissante de l'expertise et des appuis multiformes des forces alliées qui nous
soutiennent dans ce combat.
Le professionnalisme et la vaillance de notre armée reconnus et salués par tous continueront à être renforcés au-delà de toute considération réductrice ou simpliste. Le gouvernement en assure jusqu'ici en y consacrant plus de 21 % de son budget.
Aujourd'hui, grâce à DIEU, le Niger reste un havre de paix au milieu d'un environnement jonché de foyers de tensions. Aujourd'hui, on peut le clamer haut et fort pour mieux s'en réjouir, la sécurité publique est une garantie au Niger. Aujourd'hui, les
Nigériens dorment tranquilles et les quelques rares gangsters sont démantelés et mis hors d'état de nuire. Aujourd'hui, la quiétude sociale règne au Niger, au grand bonheur de tous.
Le Président Issoufou Mahamadou l'a dit et répété, en dépit des effets néfastes des crises libyenne et malienne, les conséquences des actes terroristes de Boko Haram au Nigeria voisin, et des narco-terroristes dans le Sahel, le Niger reste un îlot de paix dans une région tourmentée''.
Pour maintenir ce climat de sécurité, tant pour les Nigériens, le Niger que dans la sous-région, le Président Issoufou
Mahamadou s'est pleinement investi pour débarrasser le Niger et les pays voisins des menaces terroristes. Cet engagement total et cette farouche volonté sans concession, ont d'ailleurs fini par lui conférer un leadership incontestable sur toutes les questions liées à la paix et à la sécurité, dans la sous-région, en Afrique, voire au niveau
international.
C'est ainsi qu'il a mis à profit toutes les
tribunes régionales et internationales pour faire de la question sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne des préoccupations majeures. Et dans tous les Sommets, fora et autres
rencontres de haute portée, le Président
Issoufou n'a cessé d'attirer l'attention de la communauté internationale sur la corrélation entre la sécurité, le développement et le triptyque Démocratie, Développement, Défense. « Il est désormais évident qu'il existe une corrélation très forte entre sécurité et développement. La situation dans le bassin du lac Tchad en constitue, s'il en est besoin, une parfaite illustration. En effet, si Boko Haram a connu une certaine
audience, notamment auprès des jeunes, c'est bien parce que les conditions d'accès aux ressources dans cette région, se sont dégradées, suite notamment au retrait des eaux du lac, conséquence à la fois de la pression démographique et du changement climatique. Par conséquent, au-delà de la solution sécuritaire qui permet de traiter les symptômes, nous devons nous attaquer à la racine du mal, nous devons mettre fin à la paupérisation grandissante que connaissent les populations du bassin», disait le Président Issoufou Mahamadou lors du Sommet régional sur la paix d'Abuja au Nigéria.
Grâce à cette vision majeure du Président Issoufou Mahamadou, notre pays est devenu un partenaire incontournable dans le traitement des questions sécuritaires régionales. Mieux, le Niger, à travers son Président qui jouit d'une aura inconstable sur la scène internationale, se voit de plus en plus confier des responsabilités au sein des instances régionales et internationales.
Actuellement, grâce à l'implication directe du Président de la République dans la lutte contre le terrorisme et dans la préservation de la paix et de la sécurité à travers la sous-région, les Etats ont mutualisé leurs forces notamment dans la lutte contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad et à travers le G5 Sahel. Aussi des contingents de nos FDS sont déployés un peu partout au sein des missions de maintien de la paix, comme c'est le cas actuellement au Mali, en Côte d'Ivoire, au Congo, au Soudan, au Nigeria, et même dans certains pays lointains où la sécurité des citoyens est menacée.
Toutes choses qui prouvent que ce n'est pas le fait du hasard si le Président Issoufou Mahamadou occupe actuellement les hautes fonctions de Président en exercice du G5 Sahel, de la Commission du Bassin du Lac Tchad, Champion de l'Union
Africaine de la ZLECA, et également de co-président de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, etc.
Et c'est de tout mérite pour le Niger et son Président !
M. Alio Daouda

Culture

Le ministre de la Renaissance Culturelle co-anime une conférence de presse au siège de l'Unesco, à Paris : Une édition s…

Le ministre de la Renaissance Culturelle co-anime une conférence de presse au siège de l'Unesco, à Paris : Une édition spéciale FIMA au programme du Sommet de l'UA à Niamey

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, M. Assoumana Malam Issa, était récemment en visite à Paris, où il a pris part à une conférence de presse organisée au siège de l'Unesco. Principale annonce faite au cours de cette rencontre avec les médias : la tenue d'un FIMA spécial, à Niamey, à l'occasion du sommet de l'Union Africaine, prévu pour se tenir en juillet prochain dans notre pays. Il sera p...

Amélie M'Baye : MC, actrice, chanteuse sénégalo-américaine : À l'aise sur toutes les scènes

Amélie M'Baye : MC, actrice, chanteuse sénégalo-américaine : À l'aise sur toutes les scènes

C'est à travers le personnage d'Aline dans la série" Monia and Rama " de la réalisatrice burkinabè Apolline Traoré, qu'Amélie M'Baye a fait son entrée dans le cinéma en 2002. Et l'aventure continue avec cette réalisatrice, puisque dans son long métrage Frontières, sorti en 2016 c'est Amélie qui joue le rôle principal, celui d'Adjara. Elle a joué le rôle principal dans ce film qui raconte la vie des commerçantes africaines confrontées au...

Styliste, créatrice de mode et conseillère en image Mme Bellamy Biba Amadou Kountché : La marque ''Mabiba'' fascine par …

Styliste, créatrice de mode et conseillère en image Mme Bellamy Biba Amadou Kountché : La marque ''Mabiba'' fascine par ses créations

Basée à Paris en France, la styliste, créatrice de mode et conseillère en image Mme Bellamy Biba Amadou Kountché, est nigérienne. Après trois (3) ans d'exercice pratique, elle sort la marque ''Mabiba'' qui propose un style moderne avec un détail qui frappe et qui fait la différence, créant ainsi la surprise. Le samedi 28 février dernier, à l'occasion de la présentation de sa première collection avec pour thème''la paix au Niger ''et pou...

Portrait d'artiste : Solange Delanne ou Toula, la jeune fille sacrifiée au génie des eaux

Portrait d'artiste : Solange Delanne ou Toula, la jeune fille sacrifiée au génie des eaux

L'actrice principale du film fiction de ''Toula'' du réalisateur nigérien feu Moustapha Alassane a aujourd'hui la soixantaine sonnée. L'ancienne actrice incarnait la fille sacrifiée par son oncle, le roi du village de ''Yalambouli'' où loge dans la mare un génie. ''Toula'' est aujourd'hui mère de deux enfants (une fille et un garçon). Depuis sa retraite, Solange Delanne vit en France où elle dirige une association de chorale. « Nous org...

Interview : Apolline Traoré, réalisatrice Burkinabè : «L'Afrique a d'énormes opportunités d'histoires extraordinaires à …

Interview : Apolline Traoré, réalisatrice Burkinabè : «L'Afrique a d'énormes opportunités d'histoires extraordinaires à raconter. Il y a encore de longues années d'exploitation», estime la réalisatrice burkinabè

Apolline Traoré est surtout connue à travers ses longs métrages, notamment Moi Zaphira en 2013, Frontières en 2017, Desrances sorti en fin 2018. Mais elle a commencé à réaliser des courts métrages depuis les années 2000 avec The Price of Ignorance (Le Prix de l'ignorance) en 2000, (sur la victime d'un viol à Boston, aux États-Unis), et Kounandi (La Personne qui porte chance) en 2003, sur une naine rejetée de tous. Elle réalise son premi...

19ème édition du Marché International du Cinéma Africain, en marge du 26ème FESPACO : Une participation remarquable pour…

19ème édition du Marché International du Cinéma Africain, en marge du 26ème FESPACO : Une participation remarquable pour le Niger

C'est en 1983, soit 14 ans après la création du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision d'Ouagadougou (FESPACO) que le Marché International du Cinéma Africain (MICA) a vu le jour. Cet espace qui, depuis fait partie des activités du FESPACO est né de la volonté des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel du continent d'avoir un marché autonome et propre au film africain. Pour sa 19ème édition qui a eu lieu du 24 février a...

12ème édition du FIMA en marge du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine en 2019 à Niamey : Le …

12ème édition du FIMA en marge du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine en 2019 à Niamey : Le FIMA de retour à Niamey

Le Promoteur du Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) M. Seidnaly Sidahmed Alphadi a organisé une conférence de presse, hier matin, à l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères. Cette conférence de presse a pour Objectif d'informer l'opinion nationale et internationale sur la tenue, en juillet 2019, à Niamey, de la 12ème édition dudit festival. C'est le ministre du Tourisme et de l'Artisanat M. Ahmed Boto ...

Musique moderne nigérienne : John Sofakolley refait surface

Musique moderne nigérienne : John Sofakolley refait surface

A l'état civil, il se nomme Abdou Halidou Maiguizo, mais tout le monde l'appelle John Sofakolley. Une carrière en dents de scie mais un talent indéniable pour celui qui vient de loin et qui participe à des causes humanitaires.Avant les années 2000, Abdou Halidou Maiguizo était en vue sur la scène musicale nigérienne. Il l'était tant pour son savoir-faire, que pour son engagement et sa créativité. A travers cet art, il a inspiré plus d'u...

26ème FESPACO / "La vie de Château" long métrage, 81 mn des réalisateurs Cédric Ido et Modi Barry, sorti en 20…

26ème FESPACO / "La vie de Château" long métrage, 81 mn des réalisateurs Cédric Ido et Modi Barry, sorti en 2017, projeté en séance spéciale au Ciné Burkina : Dans le quotidien tumultueux d'une communauté cosmopolite

"La vie de Château" : ce sont les différentes facettes de ces communautés dont les membres venus d'horizons divers poursuivent leurs rêves. Un film sur une thématique qui n'est certainement pas nouvelle, mais qui reste toujours d'actualité comme le désir de tous ceux-là qui s'illusionnent pour une meilleure vie de l'autre côté de la méditerranée.Nous sommes dans la zone de la Station Château d'Eau de Paris, où le film "la Vie de Château...

« Ma belle-mère Ma Coépouse » : La vie mouvementée d'une mégère

« Ma belle-mère Ma Coépouse » : La vie mouvementée d'une mégère

Sorti en 2018, « Ma belle-mère Ma Coépouse », 75 mn du réalisateur nigérien Moussa Hamadou Djingarey, était en projection panorama au FESPACO 2019.Tourné à Agadez, ville du nord Niger, « Ma belle-mère Ma Coépouse » porte sur la vie d'un jeune couple, Raicha une femme touarègue de 25 ans, mariée à Hamada, un instituteur d'une autre ethnie. La vie paisible que mène ce couple sera mise à rude épreuve par Agaïsha, la mère de Hamada qui, obn...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.