Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

DISCOURS PRONONCE PAR LE CHEF DE L'ETAT, SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU AU FORUM SUR LA PAIX

En effet, le forum sur la paix, la sécurité et le développement qui nous réunit, aujourd'hui, constitue pour moi un événement de la plus haute importance. Depuis mon accession à la magistrature suprême, la recherche et la consolidation de la paix ont été pour moi une préoccupation constante. J'ai tenu à ce que partout, dans notre pays, ce sujet soit au cœur des actions de l'Etat, convaincu que rien de durable ne saurait se construire sans la paix et la sécurité.

Mesdames et Messieurs,

La région de Diffa qui nous accueille aujourd'hui est riche d'histoire et de culture. Cette région fut avec celle d'Agadez et pendant des siècles, la voie de passage du commerce africain en direction de la Méditerranée et du golfe de Guinée, ouverte sur un énorme espace allant du Nil à la vallée du Sénégal. Elle a été partie prenante de la civilisation bornouane dont l'Afrique est aujourd'hui si fière. Elle a été le creuset d'une civilisation brillante dont nous retrouvons encore les traces à travers les fantasias, ces belles parades montées sur ces chevaux si richement harnachés. Et nous avons tous à l'esprit les célèbres sons d'algaïta, ou encore les voix de ces cantatrices émérites qui soulèvent en nous tant d'émotions. Ces références là, d'une certaine façon, nous renvoient à notre préoccupation du moment, celle de bâtir un pays fondé sur la paix et l'unité nationale.

La région de Diffa a aussi su attirer de nombreuses communautés qui vivent aujourd'hui en parfaite intelligence, et qui ont su tisser, au fil de l'histoire, des liens très solides, cimentés par un islam tolérant porté par des érudits bien connus pour leur savoir et leur sagesse dans toute la région, à l'instar de Ibrahim Muhammad, surnommé Al Kanimi, né à Bilma au milieu du 12ème siècle et qui visita le Maroc et l'Espagne musulmane. Nous avons tous à l'esprit que l'Islam s'est épanoui ici dès le 10ème siècle, il y a donc plus de mille ans de cela. Il faut aussi noter le rayonnement international de l'université islamique de Koulam Bardo au 18ème siècle. Cet islam que symbolise bien la figure de Muhammad al-amin al-Kanemi, fondateur du Kanem Borno au 19ème siècle, est caractérisé par l'esprit de tolérance qu'il a véhiculé. En témoignent, les échanges de correspondances avec Sokoto qui révèlent une vision de l'Islam, ouverte sur le monde et qui constitue pour nous une source d'inspiration.

Mesdames et Messieurs,

Cette région, si attachante, est reconnue comme une région riche de diversités. Diversité des modes de vie et de production qui fait cohabiter des sédentaires et des nomades ; carrefour de rencontres et d'intégration économique en raison de l'existence du lac Tchad où nous sommes associés avec le Nigéria, le Tchad et le Cameroun à travers la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) dont j'assure actuellement la présidence. A ce titre, je tiens à réaffirmer notre engagement collectif à assurer la paix, la sécurité dans cette région. Ainsi, notre pays remplira ses engagements relativement à la mise en place d'une force multinationale mixte pour sécuriser les trente (30) millions d'habitants qui vivent dans le bassin du lac Tchad. Je fonde évidemment l'espoir que la CBLT constitue pour la région de Diffa un atout de développement en raison du potentiel que constituent les ressources que chacun des Etats membres apporte à l'œuvre commune d'intégration régionale.

Votre région est le berceau de ressources naturelles considérables : ressources agricoles importantes en raison des potentialités en terres comme celles de Mamouri et hydriques qu'offrent notamment la Komadougou Yobé et le lac Tchad ; ressources animales avec un cheptel impressionnant par sa beauté et son nombre ; biodiversité riche qu'il faut à tout prix préserver. Ressources naturelles dont le pétrole qui constitue aujourd'hui un atout majeur dans la stratégie de développement de notre pays. Mais il est important d'avoir constamment à l'esprit que toutes ces richesses et les perspectives qu'elles offrent en termes de développement n'auront de sens que si nous réussissons à faire de cette région en particulier et de notre pays en général, un havre de paix, où il fait bon vivre, où on peut investir en toute sécurité et prospérer par le travail.

Mesdames et Messieurs,

L'Etat a mis en place une politique de redistribution des richesses issues de l'exploitation des ressources pétrolières afin qu'elles ne soient pas, comme ailleurs, sources de malédiction. A cet égard, je confirme que les régions continueront à bénéficier effectivement des dispositions de la loi qui leur rétrocède 15% des recettes tirées de l'exploitation des ressources naturelles. La région de Diffa bénéficiera de ces dispositions, ce qui lui permettra d'accéder à des ressources financières importantes et à des investissements substantiels à même de lui garantir son propre développement. Je fonde beaucoup d'espoir sur ces politiques de redistribution qui devront permettre d'améliorer les conditions de vie des populations. D'ores et déjà, on peut citer parmi les retombées immédiates du pétrole, outre la création d'emplois directs, le lancement officiel, aujourd'hui même, des travaux de la route Diffa-frontière Tchad. Cette route sera, avec la route du pétrole, un outil de désenclavement et un facteur de développement et de modernisation pour toute la région. La réalisation de cette route, constituée de deux tronçons dont le tronçon Diffa-N'Guigmi qui correspond à un investissement de renouvellement et le tronçon N'Guigmi-frontière avec le Tchad qui correspond à un investissement de développement est la poursuite de l'aventure de la route de l'unité initiée il y a des décennies par le Président Diori Hamani (paix à son âme). Du côté Tchadien il est aussi prévu de bitumer totalement la liaison N'Djamena- frontière avec le Niger. Progressivement, viendra le jour où le pèlerin Nigérien pourra aller faire ses obligations religieuses avec sa voiture, par la route et le bâteau. J'ai demandé à la CNPC de réaliser 15 km de goudron dans les villes de Diffa, Mainé Soroa, N'Guigmi, ce qui porte les travaux à réaliser à 200 Km. Par ailleurs, j'ai demandé à la CNPC de commencer, sans tarder, les études pour le bitumage de la route du pétrole Dirkou-Bilma-Agadem-N'Gourti-N'Guigmi.

Mesdames et Messieurs,

Toutes ces infrastructures, au-delà de leur intérêt économique, ont un but politique éminent, celui de renforcer l'unité de notre pays et d'y assurer la paix. L'importance de l'unité nationale et de la paix n'est pas à démontrer, surtout dans cette région de Diffa qui a été meurtrie par une rébellion armée aux conséquences désastreuses. Rendons grâce à Dieu que notre pays ait réussi à asseoir les bases d'une unité et d'une paix aujourd'hui retrouvées et qu'il faut à tout prix sauvegarder. C'est un souci qui doit être au centre de ce forum. Vous devez lui accorder toute l'attention qu'il mérite.

Notre pays bénéficie d'une rente de l'histoire fondée sur les relations séculaires que partagent toutes les composantes de la société nigérienne. Ces relations constituent des ressources à capitaliser et à cultiver. Il faut en être jaloux et il importe de les conserver avec la plus grande attention, car elles constituent des bases fondatrices pour notre pays. Je veillerai à ce que l'unité nationale soit fondée aussi sur des valeurs républicaines, telle que notre constitution les a institutionnalisées et sur notre volonté de vivre ensemble pour fonder une communauté qui chérit au plus haut point les valeurs de liberté, de justice d'égalité et de solidarité, valeurs qui donnent les mêmes chances à tous les enfants Nigériens.

Mesdames et Messieurs ;

Aujourd'hui notre pays peut se prévaloir d'avoir mis en place un dispositif institutionnel solide, qu'il faut savoir valoriser dans les possibilités qu'il donne à tous dans la recherche d'une paix durable. C'est ainsi que les députés, le Gouvernement, les élus locaux, les chefs traditionnels et religieux et tous les leaders d'opinion sont engagés dans cette œuvre de portée nationale. La Haute Autorité à la Consolidation de la Paix et la Commission de Contrôle et de Collecte des armes Illicites font un travail de prévention et d'assainissement remarquable. Notre politique de décentralisation permet, à travers la création des communes et des régions, aux populations de gérer leurs affaires au niveau local.

En outre, l'Etat s'emploie à marquer sa présence partout, en mettant en place une politique qui lui permettra un meilleur encadrement des populations dans toutes les régions. C'est ainsi qu'il faut comprendre la création des nouveaux départements. L'Etat s'emploie également à mettre en place des services sociaux de base notamment ceux relatifs à l'éducation, à la santé et à l'eau. J'ai la conviction que cette continuité du service public et son accessibilité à tous et partout dans le pays sont une condition indispensable au renforcement de l'unité nationale et à la paix. La bonne gouvernance, que prône le programme de renaissance et dont la promotion est en cours dans tous les secteurs, y contribuera certainement.

Mesdames et Messieurs

Je sais également que le début de la saison des pluies constitue une période volatile au cours de laquelle les questions foncières prennent un caractère conflictuel. J'invite les autorités administratives et judiciaires à faire preuve de discernement dans le traitement et la gestion des questions des pâturages, de l'accès aux points d'eau et de l'accès à la terre particulièrement dans le lit du Lac Tchad. Ce sont là les principales causes de conflits dans la région de Diffa. Pour mieux gérer ces conflits, je recommande de dynamiser le dialogue inter communautaire en y impliquant davantage nos leaders religieux et les autorités coutumières qui sont gardiennes des valeurs de cohésion séculaire permettant de renforcer la résilience du tissu social nigérien malgré les crises multiples de ces dernières décennies. Je note que les recommandations de la rencontre régionale sur la sécurité organisée par le Gouvernorat avec l'appui de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix en mars 2012 ainsi que l'étude sur les menaces et la vulnérabilité aux conflits dans la Région en 2011 ont également identifié la porosité des frontières, la criminalité et la circulation illégale d'armes à feu comme des facteurs aggravants les conflits dans la région de Diffa. De même, l'extrémisme religieux, porteur de violence, trahit notre conception de l'Islam qui est une religion de paix. Ce phénomène ne saurait laisser le Niger indifférent dans sa politique de la consolidation de la paix.

A tous ces facteurs, se sont ajoutées les séquelles de la crise libyenne avec ses conséquences notamment sur la circulation accrue des armes de guerre. Toutes ces questions nécessitent une plus grande mobilisation de nos forces de défense et de sécurité et l'implication des autorités administratives et coutumières dans la sensibilisation des populations. A ce niveau, je voudrais réaffirmer la politique ferme du gouvernement de faire de l'Etat le seul détenteur de la force. Comme je l'ai fait remarquer à Arlit, une société sans lois et sans justice conduit à la loi de la jungle et à l'anarchie. Dans pareille société il n'y aura de sécurité pour personne même pas pour le plus fort. J'encourage donc les autorités administratives à appuyer les efforts de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix et de la Commission de Collecte et de Contrôle des Armes Illicites dans l'accomplissement de leurs missions.

Mesdames et Messieurs,

Le Forum de Diffa a pour objectif essentiel de consolider la paix et de créer les conditions d'un développement durable de votre région. Il regroupe tous les acteurs capables d'atteindre cet objectif dans une approche concertée et coordonnée.

Au regard de la qualité des participants, je ne doute point que vos réflexions et échanges déboucheront sur des propositions d'actions pertinentes et réalistes à même de faire de votre région un exemple pour le reste de la nation.

VIVE L'UNITE NATIONALE !

VIVE LA REPUBLIQUE !

JE VOUS REMERCIE ! »

Discours

«La crise sécuritaire que connaît actuellement notre sous région, commande à nos Etats d'accorder une place de choix aux…

«Mesdames, Messieurs ; Honorables invités,Mon pays, le Niger, se réjouit de l'honneur qui lui est fait d'abriter pour la première fois la rencontre de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'AMP-UEMOA. Au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Elhadji IssoufouMahamadou, du Gouvernement et du Peuple nigériens, je vous souhaite la cordiale bienvenue au Niger. Je voudrais aussi vous exprimer ma profond...

DISCOURS DU CHEF DE L'ETAT AU DINER DE GALA OFFERT EN L'HONNEUR DU PREMIER MINISTRE TURC

«Votre grande vision vous a amené à tourner vos regards vers l'Afrique dont une partie importante était rattachée à l'Empire Ottoman», déclare SEM. Issoufou Mahamadou« Monsieur le Premier Ministre Erdogan,Madame Erdogan,Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,Monsieur le Premier Ministre,Messieurs les anciensPrésidents de la République et Chefs d'Etat,Mesdames et Messieurs lesResponsables des Institutions de la RépubliqueMesdames...

DISCOURS DU CHEF DE L'ETAT LORS DE LA VISITE OFFICIELLE D'AMITIE ET DE TRAVAIL DU PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT…

«Le Niger entend utiliser à fond le cadre tracé par ce partenariat pour développer la coopération entre nos deux pays dans tous les secteurs », déclare le SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat« Monsieur le Premier Ministre,Mesdames et Messieurs les Ministres,Mesdames, Messieurs,Nous sommes particulièrement honorés de recevoir, aujourd'hui, le Premier Ministre d'un pays riche de son histoire, important sur l...

DISCOURS DE CLOTURE PRONONCE PAR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, SEM. BRIGI RAFINI AU 1ER FORUM ECONOMIQUE NI…

«Les relations entre les secteurs privés de nos deux pays connaîtront sans aucun doute un nouvel essor et il nous appartiendra, chacun dans sa sphère de compétence, de tout mettre en œuvre pour respecter les engagements pris »«Assalamou Alaykoum warahamatoullah wabarakatahouExcellence Monsieur RecepTayyib Erdogan, Premier Ministre de Turquie ;Mesdames et Messieurs les opérateurs du secteur privé turcs et nigériens ;Chers invités ;C'est ...

ALLOCUTION DE SEM. BRIGI RAFINI A LA CELEBRATION DE L'ANNEE INTERNATIONALE DES COOPERATIVES

« Le gouvernement entend créer les conditions favorables à la mise en œuvre de cette politique de développement durable des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques », assure le Premier ministre, SEM. Brigi RafiniMesdames et Messieurs,Je voudrais tout d'abord vous présenter les salutations du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou. L'année 2012 a été déclarée par les Nations Unies, année internationale des coopérati...

DISCOURS DE SEM. YAYI BONI A LA 1ERE SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE AU SOMMET DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE…

« J'ai le ferme espoir que ce partenariat contribuera à la réalisation des objectifs de renouveau de notre Communauté », déclare SEM. Yayi Boni, Président en exercice sortant« - Distingués invités ;- Mesdames et Messieurs ;Le devoir de mémoire est le meilleur témoignage de reconnaissance rendu aux grands hommes et de notre fidélité aux nobles idéaux qu'ils ont incarnés.

DISCOURS DE SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A LA 1ERE SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE AU SOMMET DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVER…

« Avec plus de deux millions de kilomètres carrés et plus de 68 millions d'habitants, l'espace que constituent les pays membres du Conseil de l'Entente est économiquement viable », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, dans son allocution de bienvenueMesdames et Messieurs,Le peuple Nigérien, par ma voix, souhaite aux Chefs d'Etat et de Gouvernement, ainsi qu'à leurs délégations, la très chaleureuse et fraternelle bienvenue au Niger. Permette...

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE A L'OUVERTURE DU FORUM REGIONAL PAYSAN OUEST AFRICAIN

«Ensemble, nous devons soutenir l'agriculture familiale et réfléchir aux meilleures stratégies pour son financement et sa modernisation», déclare SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement « Mesdames et messieurs,Je voudrais tout d'abord vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, SE Elhadji Issoufou Mahamadou, ainsi que ses voeux de succès aux travaux du présent forum.Je voudrais égal...

INTERVENTION DU PREMIER MINISTRE LORS DE LA VISITE OFFICIELLE DU PREMIER MINISTRE LIBYEN AU NIGER

«Cette visite est la preuve éclatante (...) de l'excellence des relations qui existent si fortement entre le Niger et la Libye, relations qui remontent loin dans l'histoire», déclare SEM. Brigi Rafini«Excellence Monsieur le PremierMinistre, Chef du Gouvernement de la Libye,Madame, Messieurs les Ministres,Distingués membres des délégations Libyenne et Nigérienne,

ALLOCUTION D'OUVERTURE PRONONCEE PAR LE PREMIER MINISTRE AU 2EME CONGRES DE L'AFRO MIDDLE EAST HERNIA SOCIETY (AMEHS)

« Nous voulons ainsi d'une médecine de qualité adaptée aux problèmes de santé des populations nigériennes », déclare SEM. BrigiRafini« Mesdames et messieurs ;Chers congressistes ;Je voudrais, tout d'abords, vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, parrain du 2eme Congrès de l'Afro Middle East Hernia Society ainsi que ses vœux de succès.

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel …

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel des femmes

Agadez est connu partout au Niger et ailleurs dans le monde pour son artisanat. Dans ce se...

vendredi 16 juin 2017

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des…

Mme Inani Amado Mamoudou, présidente communale des femmes artisanes d'Agadez : Les produits artisanaux de la région ont acquis une notoriété aux plans national et international

La présidente communale des femmes artisanes d'Agadez, Mme Inani Amado Mamoudou fait parti...

vendredi 16 juin 2017

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouilla…

Le travail des enfants à Niamey : Entre débrouillardise et exploitation

Le phénomène ne semble nullement choqué et pourtant le travail des enfants prend de l'ampl...

vendredi 9 juin 2017

L'air du temps

Il a plu des cordes sur Niamey

Il a plu des cordes sur Niamey

Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville de Niamey dans la nuit de...

vendredi 16 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.