Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Je me réjouis aujourd'hui de ce que le Projet Régional «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel,» ait vu le jour suite à l'appel de Niamey», déclare le Premier ministre Brigi Rafini

SEM. Brigi Rafini SEM. Brigi Rafini


«Honorables Députés ;
-Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
-Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique et Consulaire,
-Monsieur le Directeur régional de la Banque Mondiale
-Monsieur le Directeur régional du Bureau UNFPA de l'Afrique de l'Ouest et du Centre
-Monsieur le Représentant de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé ;
-Mesdames et Messieurs les Représentants des Bureaux Pays de UNFPA
-Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Internationales ;
-Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Non Gouvernementales et des Associations ;
-Mesdames et Messieurs les Chefs de délégations et Représentants des pays amis concernés par la mise en œuvre du Projet Régional «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel» ;
-Distingués Invités ;
-Mesdames et Messieurs,
Il y'a de cela deux ans, ici même au palais des congrès le 06 novembre 2013, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, lançait un appel à l'action sur les questions de population et développement, en présence de grands témoins notamment, Monsieur Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies, Monsieur Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque Mondiale, Madame Lamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union Africaine et Monsieur Babatundé Osotimehin, Directeur Exécutif du Fonds des Nations Unies pour la Population.
En cette même circonstance, le Président de la République exhortait les pays du Sahel à sortir du cercle vicieux de la pauvreté pour enclencher le cercle vertueux du développement humain. Aussi, il avait en l'occurrence insisté sur la nécessité de mettre davantage en valeur le capital humain car la richesse fondamentale de tous les pays en général et celle de ceux du Sahel en particulier, réside dans les peuples.
Aussi avait-il également mis en exergue des préoccupations d'actualité notamment les mariages précoces, l'autonomisation des femmes et la scolarisation des enfants en particulier celle des jeunes filles, qui constituent de réels défis pour nos Etats.
Faisant suite à cet appel, la Banque Mondiale et l'ONU se sont engagées à soutenir activement les pays du Sahel pour leur permettre d'accélérer le dividende démographique par la prise en charge des questions de santé, de nutrition et de capital humain.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Je me réjouis aujourd'hui de ce que le Projet Régional « Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel, » ait vu le jour suite à l'appel de Niamey. C'est un projet multisectoriel d'appui à la Santé et à la population, dans nos différents pays. Il vient en appui aux pays du sahel ( Mali, Niger, Mauritanie, Tchad, Burkina Faso) auxquels s'ajoute la Côte d'Ivoire pour développer et mettre en œuvre des interventions appropriées afin de bénéficier du dividende démographique, à travers notamment l'accroissement de l'utilisation des services de santé de la reproduction, maternelle, néonatale, infantile, l'amélioration de l'état nutritionnel des femmes et des enfants, ainsi que l'autonomisation des adolescentes, des femmes et des jeunes.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Ce Projet que nous lançons ce jour, d'un montant de 103 millions de dollars US, soit environ 52 milliards de F CFA, entièrement financé par la Banque Mondiale, apportera un appui aux secteurs sociaux de base afin d'avoir à moyen et long terme des effets sur la maîtrise de la croissance démographique, l'amélioration des conditions de vie de la population et par conséquent une réduction de la pauvreté. Ceci est en conformité avec les stratégies définies dans nos Plans de Développement, nos plans sectoriels et la Stratégie de Partenariat de la Banque mondiale avec nos pays respectifs.
Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
L'objectif assigné à ce Projet est : «d'intensifier la production, la diffusion et l'adoption des meilleures pratiques régionales en matière de réduction de la fécondité dans les pays participants » par : des interventions de l'offre (approvisionnement et distribution de produits de qualité, la disponibilité et la qualité des agents de santé) et ; des interventions dirigées vers la demande (communication du changement social et comportemental, autonomisation des femmes et filles).
Mesdames et Messieurs,
Comme vous le savez, les pays du Sahel font face à de nombreux défis dont entre autres l'analphabétisme, les faibles niveaux d'éducation surtout chez les filles, le mariage précoce, la pauvreté, les faibles taux de contraception moderne, l'extrême jeunesse de la population, l'insuffisance de la promotion d'emplois des jeunes, l'insécurité alimentaire, l'inadéquation entre la croissance démographique et les ressources économiques du pays, etc.
En effet, dans le Sahel, la transition démographique tarde à se concrétiser. Alors que la mortalité infantile est en baisse, les taux de fécondité restent les plus élevés au monde. Cette situation se traduit entre autres par : une structure d'âge défavorable qui entrave considérablement la croissance économique ; d'importants besoins budgétaires ; et des demandes massives d'emplois des jeunes.


Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Cette situation peut être fortement améliorée si des investissements stratégiques sont faits notamment dans les domaines de la population, de la santé et de l'éducation incluant l'éducation informelle des adolescentes, et si des bonnes politiques économiques sont mises en œuvre, à travers une bonne gouvernance.
Dès lors, la mise en œuvre de ce projet sera une réponse adéquate pour relever les principaux défis sociodémographiques et économiques du Sahel que j'évoquais tantôt.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Aujourd'hui la préoccupation de nos pays ayant une population jeune reste tournée vers le dividende démographique. Pour y parvenir, nous nous devons de mettre l'accent sur l'amélioration du système éducatif, les logements sociaux, la santé de la reproduction, l'accès équitable aux services, l'emploi, etc.
Nous devons investir plus dans la scolarisation de la jeune fille et l'alphabétisation de la femme, de la réduction de la mortalité maternelle et infantile, l'augmentation du taux de prévalence contraceptive, les mesures de gratuité des produits de Planification Familiale et l'amélioration des conditions d'accès aux services de santé.
En somme, il nous faut investir plus dans le capital humain, dans la création d'emplois décents et dans la bonne gouvernance. Nos pays respectifs doivent agir en synergie pour relever les défis en améliorant la disponibilité des services de santé reproductive, maternelle, infantile et nutritionnelle, en renforçant la communication sociale, et en partageant les expériences et initiatives.

Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs ;
Ma présence à vos côtés pour présider la présente cérémonie traduit l'engagement du Président de la République et du gouvernement à œuvrer résolument pour l'amélioration la situation des femmes et des adolescentes.
Je voudrais, tout particulièrement, saluer la présence des délégations des six pays concernés : le Burkina-Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
En leur nom, j'adresse mes sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers, en particulier la Banque Mondiale et le Fonds des Nations Unies pour la Population pour leur soutien et leur appui financier important.
Sur ce, je déclare officiellement lancées les activités du Projet Régional « Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel ».
Je vous remercie. »

Onep
www.lesahel.org

Economie

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

Le Premier ministre prend part au 11ème forum international économique des Amériques, à Toronto, au Canada : «Il est tem…

Toronto, la capitale de l'Etat de l'Ontario, au Canada, abrite depuis le 30 octobre dernier le 11ème forum économique international des Amériques. Ayant pour thème "redéfinir ou repenser la globalisation ", cette édition du forum international économique des Amériques regroupe les grandes multinationales ainsi que les porteurs de projets structurant pour les Amériques et le reste du monde.Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. B...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.