Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Lancement officiel du projet régional « autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel » : Valorisation du capital humain pour en faire un instrument de richesse fondamentale dans nos pays

La table de séance lors du lancement La table de séance lors du lancement

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier à Niamey au lancement officiel du projet régional « autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel. Ce projet concerne six (6) pays du sahel à savoir : le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Il importe de rappeler que cette cérémonie est l'aboutissement de l'appel solennel lancé, le mercredi 06 novembre 2013, lors de la visite de haut niveau des responsables des Nations Unies, de la Banque Mondiale, par le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou. Dans cet appel relatif aux défis démographiques au Sahel, le Président Issoufou Mahamadou avait particulièrement insisté sur la nécessité de mettre davantage en valeur le capital humain constituant la richesse fondamentale de tous les pays.
L'objectif principal de ce projet régional est de permettre aux principales bénéficiaires, les femmes et les jeunes filles, d'être autonomes et de pouvoir prendre des décisions qui contribueront, de façon durable, au développement de leurs communautés. Il vise également à améliorer la demande pour la planification familiale et les services de santé maternelle et infantile. La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence des députés nationaux, des membres du gouvernement, des ministres en charge des questions de population des pays concernés par la mise en œuvre du projet, des représentants du corps diplomatique et consulaire, du directeur régional de la Banque Mondiale, du directeur régional du bureau de l'UNFPA de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, du représentant de l'organisation Ouest Africaine de la Santé, des représentants des bureaux pays de l'UNFPA, des représentants des Organisations Non Gouvernementales, des associations et de plusieurs invités.


En procédant au lancement, le Premier ministre a indiqué que l'autonomisation des femmes est un facteur important pour le développement d'un pays. « Je me réjouis que le projet régional « autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel ait vu le jour suite à l'appel de Niamey. C'est un projet multisectoriel d'appui à la santé et à la population dans nos différents pays. Le Projet régional d'autonomisation des femmes du Sahel et de dividende démographique est financé à hauteur de 205 millions de dollars par la Banque mondiale. Sa durée est de quatre ans. Avec ses trois volets, le projet vise à améliorer la demande pour la planification familiale et les services de santé maternelle et infantile. La deuxième composante permettra de mettre en place une capacité régionale pour la sécurisation des produits contraceptifs et de santé maternelle et infantile essentiels et pour la formation des agents de santé qualifiés tels que les sages-femmes et le troisième pour aider à l'habilitation des filles et des femmes.
Dans ce projet, le Niger bénéficie de 52 milliards de francs CFA. Il apportera selon le Premier ministre un appui aux secteurs afin d'avoir, à moyen et long termes, des effets sur la maîtrise de la croissance démographique, l'amélioration des conditions de vie de la population et une réduction de la pauvreté. « Ceci est en conformité avec les stratégies définies dans nos Plans de Développement, nos plans sectoriels et la stratégie de partenariat de la Banque mondiale avec nos pays respectifs », a déclaré SE Brigi Rafini.
La région du Sahel est caractérisée par une incidence élevée de pauvreté, d'insécurité alimentaire ainsi que par de multiples contraintes qui ont un impact négatif sur sa sécurité et son développement. En raison de leur profil démographique, les pays n'arrivent pas à tirer profit de la croissance inclusive. Mais, le Sahel peut capitaliser sur sa démographie, en particulier les jeunes qui constituent la majorité de la population et récolter les avantages du dividende démographique. C'est pourquoi dans son allocution, la ministre en charge de la population, Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi, a salué l'appel du Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, qui a soutenu que, les pays du Sahel peinent à exploiter une population qui a un taux de fécondité élevé, qui, pourtant constitue un formidable potentiel. Selon la ministre en charge de la population, le Président de la République a renouvelé son engagement ainsi que celui du gouvernement du Niger à investir dans la santé et la nutrition des femmes et des enfants du Niger afin de leur offrir un meilleur avenir. Il a aussi invité les partenaires internationaux à accompagner les pays du sahel dans ce sens.
Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi, en réponse à cet appel solennel du Président de la République, le Secrétaire Général de l'ONU, M. Ban Ki-Moon avait réaffirmé l'engagement de son institution à soutenir les pays du sahel. La ministre a en outre souligné qu'il convient de préciser que des efforts louables ont été consentis au Niger dans le cadre de l'autonomisation économique de la femme. Convaincu que les femmes constituent le levier de développement d'un pays, l'Etat du Niger, à travers le Ministère de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant a soutenu et soutient le renforcement des capacités des groupements féminins en mettant à leur disposition du matériel d'allégement des lâches et pour les activités génératrices de revenues.
Quant au directeur régional du bureau de l'UNFPA de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, M. Mabingue Ngom, il a indiqué le projet financé par la Banque Mondiale a reçu l'accompagnement technique du bureau de l'UNFPA de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et de la fondation Bill Gates, est une réponse directe aux défis importants. Il répond aux attentes des dirigeants des pays concernés. Selon lui, l'accélération de la transition démographique constitue un passage obligé pour encourager le dividende démographique, qui correspond à l'accélération de la croissance inclusive, qui pourrait résulter la transformation de la structure par âge de la population. M. Mabingue Ngom pense qu'ensemble, ils parviendront à l'atteinte des objectifs. «Ensemble, nous y parviendrons par une contribution efficace de la mise en œuvre de la réalisation de l'agenda 2030 pour le développement durable et surtout de l'agenda 2063 que l'Union Africaine en fasse avec ses six (6) objectifs qui consiste à bâtir un continent où le potentiel des femmes et des jeunes réalisés. Nous pouvons ensemble réussir en accélérant nos efforts dès le départ», a-t-il espéré.
Pour le responsable des opérations de la Banque Mondiale pour le Niger, M. Siaka Bakayoko, le projet régional va promouvoir l'émergence et le partage des meilleures pratiques en matière d'autonomisation des femmes et de communication pour un changement de comportement. Selon lui, c'est le moment pour le Niger avec le projet d'appui à la santé et à la population de déclencher une autonomisation des femmes et un dividende démographique.
Ensuite les ministres et chefs de délégations des pays concernés ont successivement pris la parole afin de présenter les politiques nationales de population dans leurs pays respectifs. Ils ont tous salué l'appel de Niamey lancé par le Président de la République SE Issoufou
Mahamadou qui a abouti au financement du projet. Ils ont enfin remercié l'ensemble des partenaires techniques et financiers intervenant dans le projet régional.

Seini Seydou Zakaria(onep)
www.lesahel.org

Economie

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 millions de FCFA de garantie pour renforcer les capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards de FCFA pour améliorer le taux d'accès à l'électricité au Niger

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

L'Union Européenne vient d'effectuer un décaissement 57 millions d'euros, soit plus de 37 milliards de FCFA au profit de notre pays, selon un communiqué de presse daté du 26 juin 2017 et publié par la Délégation de l'Union européenne au Niger. Ces fonds sont destinés à soutenir plusieurs secteurs essentiels pour le développement socio-économique du Niger notamment la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de l'agriculture durable ; l'é...

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil …

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil et le sorgho

Le prix du maïs et du riz sont restés stables et les marchés ouest africains sont correctement alimentés au mois de mai ; une situation qui s'explique par les bonnes productions (de riz et de maïs) enregistrées au cours de la présente campagne. Cependant, pour le mil et le sorgho, les stocks baissent de plus en plus et les hausses saisonnières commencent à se faire déjà sentir sur bon nombre de marchés des principaux pays producteurs. C...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.