Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention entre la BAGRI et le ProDAF : Un accord de financement au profit de 1440 producteurs ruraux de Maradi, Zinder et Tahoua

ecoLe ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, M. Maidadji Allambèye, a présidé hier matin une cérémonie consacrée à la signature d'une convention pour la mise en place de crédits à coûts partagés entre le Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) et la Banque Agricole (BAGRI). D'un coût global de près de 300 millions de FCFA, cette convention permettra d'offrir aux exploitations familiales des régions de Maradi, Zinder et Tahoua, l'accès au financement bancaire à des conditions souples mais sécurisées. C'est le directeur général de cette Banque, M. Abdoulaye Djadah, et l'assistant technique senior du ProDAF, M. Assadeck Mohamed, qui ont apposé leurs signatures sur les documents pour matérialiser cet accord. La cérémonie s'est déroulée en présence du Haut commissaire à l'Initiative 3N et de l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Niger.
L'opérationnalisation de cette convention permettra, à terme, d'aménager environ 360 ha au profit de 1440 producteurs répartis dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder. Le volume total du financement s'élève à 270 millions de FCFA, intégrant la contribution des producteurs au titre d'un apport personnel de 13 millions 500 mille francs FCFA; la subvention 94 millions 500 mille FCFA apportée par le ProDAF ; et le crédit de 162 millions de FCFA octroyé par la BAGRI.
Le ProDAF contribue ainsi, à l'instar du Projet NIG018 dans la région de Dosso, au financement de l'agriculture familiale et de la petite irrigation au Niger.
En présidant la cérémonie, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, M. Maidadji Allambèye, a expliqué que la mise en œuvre du ProDAF, qui s'étalera sur huit ans, contribuera sans nul doute à assurer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à renforcer les capacités de résilience aux crises des exploitations agricoles familiales des régions de Maradi, Tahoua et Zinder.
A cet effet, le Projet intègre et met en échelle les activités initiées à travers les projets PASADEM, le PPI-Ruwanmu et le PUSADER, en mobilisant de nouveaux financements, a-t-il dit, précisant que le ProDAF viendra particulièrement en appui aux promoteurs d'activités agricoles ou en lien avec les activités agricoles (exploitations agricoles familiales, groupements de producteurs, coopératives, etc.) qui mènent des activités économiquement viables et rentables, orientées vers le marché.
Cet appui se fera par la mise en place d'un mécanisme de financement à coûts partagés, visant à encourager les entreprises agricoles et les exploitations rurales ainsi que leurs organisations à effectuer des investissements productifs au sein des Pôles de Développement Economiques (PDE) de la zone d'intervention du ProDAF. Ce nouveau mécanisme de financement des activités agricoles dans le cadre de ce programme cadre parfaitement avec le Fonds d'Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN) de l'Initiative 3N et la Stratégie de la Petite Irrigation au Niger (SPIN), deux politiques nationales qui balisent le financement de la petite irrigation au Niger. Ces deux stratégies s'appuient sur le financement à coûts partagés qui combine l'apport personnel et le crédit à la subvention. Ce mécanisme de financement prévoit la contribution du promoteur à hauteur de 5 à 10% sous forme d'apport personnel, la subvention du ProDAF à hauteur de 30 à 35%, et le crédit qui sera octroyé par la BAGRI à hauteur de 60%. II est ainsi aisé de constater que cette convention, qui porte sur la mise en œuvre d'une première opération de cofinancement des producteurs dans le domaine de la petite irrigation pour les régions de Tahoua, Maradi et Zinder, place définitivement la BAGRI au cœur de son objet social qui est le financement du secteur rural en particulier, et celui du développement du Niger en général. Ce schéma de financement, a indiqué le Ministre d'Etat, a tous les atouts. Il est en effet gage de durabilité dans le cadre du financement des actions de développement, et permet d'améliorer l'offre des services financiers. ''Nous apprécions l'effort fait par les différents acteurs que nous invitons à assurer une large vulgarisation de la convention auprès des potentiels bénéficiaires afin de toucher le maximum de producteurs possibles des régions cibles'', a-t-il dit. M. Maidadji Allambèye en a appelé au sens de responsabilité des bénéficiaires pour un remboursement à date, car a-t-il dit, c'est la seule façon de pérenniser cette initiative salutaire.
Le directeur général de la BAGRI, M. Abdoulaye Djadah, a pour sa part souligné que cette cérémonie est l'aboutissement des efforts assidus de plusieurs équipes pour le grand bonheur des producteurs agricoles. Il a ajouté que cette convention permettra d'offrir aux exploitations familiales des régions de Maradi, Zinder et Tahoua, l'accès au financement bancaire à des conditions souples et sécurisées. Cette préoccupation, a-t-il dit, s'inscrit dans la mission première de la Banque, celle de développer un mécanisme de financement adapté aux réalités de l'agriculture nigérienne dont la production est assurée à plus de 80% par des exploitations familiales. Il a remercié et félicité le Fonds International pour le Développement de (FIDA) et le ProDAF qui, en dépit du contexte concurrentiel difficile, ont voulu faire confiance à la BAGRI en ne privilégiant que la qualité de l'offre de la Banque et les intérêts des populations bénéficiaires.
''Nous sommes honorés et fiers d'être associés dans l'exécution du ProDAF, qui est l'un des projets les plus importants intervenant dans le secteur agricole. Le ProDAF est en effet financé à hauteur de 103,6 milliards de FCFA dont une dizaine de milliards sera consacrée à la promotion de la petite irrigation, à travers ce mécanisme innovant'', a-t-il dit avant de rassurer les différents partenaires que la BAGRI remplira tous les engagements prescrits par la Convention, avec le professionnalisme et le sérieux requis.
Dans son intervention, le Haut commissaire à l'Initiative 3N, M. Ouendéba Botorou, a exprimé sa satisfaction de voir se concrétiser la mise en œuvre opérationnelle des dispositions prévues par le Fonds d'Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN). Il a rassuré que son institution fera tout pour mettre, à la disposition de tous les acteurs, des outils appropriés de la politique afin que les appuis prévus à l'intention des producteurs leur parviennent le plus vite possible.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

Economie

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.