Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention entre la BAGRI et le ProDAF : Un accord de financement au profit de 1440 producteurs ruraux de Maradi, Zinder et Tahoua

ecoLe ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, M. Maidadji Allambèye, a présidé hier matin une cérémonie consacrée à la signature d'une convention pour la mise en place de crédits à coûts partagés entre le Programme de Développement de l'Agriculture Familiale (ProDAF) et la Banque Agricole (BAGRI). D'un coût global de près de 300 millions de FCFA, cette convention permettra d'offrir aux exploitations familiales des régions de Maradi, Zinder et Tahoua, l'accès au financement bancaire à des conditions souples mais sécurisées. C'est le directeur général de cette Banque, M. Abdoulaye Djadah, et l'assistant technique senior du ProDAF, M. Assadeck Mohamed, qui ont apposé leurs signatures sur les documents pour matérialiser cet accord. La cérémonie s'est déroulée en présence du Haut commissaire à l'Initiative 3N et de l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Niger.
L'opérationnalisation de cette convention permettra, à terme, d'aménager environ 360 ha au profit de 1440 producteurs répartis dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder. Le volume total du financement s'élève à 270 millions de FCFA, intégrant la contribution des producteurs au titre d'un apport personnel de 13 millions 500 mille francs FCFA; la subvention 94 millions 500 mille FCFA apportée par le ProDAF ; et le crédit de 162 millions de FCFA octroyé par la BAGRI.
Le ProDAF contribue ainsi, à l'instar du Projet NIG018 dans la région de Dosso, au financement de l'agriculture familiale et de la petite irrigation au Niger.
En présidant la cérémonie, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, M. Maidadji Allambèye, a expliqué que la mise en œuvre du ProDAF, qui s'étalera sur huit ans, contribuera sans nul doute à assurer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à renforcer les capacités de résilience aux crises des exploitations agricoles familiales des régions de Maradi, Tahoua et Zinder.
A cet effet, le Projet intègre et met en échelle les activités initiées à travers les projets PASADEM, le PPI-Ruwanmu et le PUSADER, en mobilisant de nouveaux financements, a-t-il dit, précisant que le ProDAF viendra particulièrement en appui aux promoteurs d'activités agricoles ou en lien avec les activités agricoles (exploitations agricoles familiales, groupements de producteurs, coopératives, etc.) qui mènent des activités économiquement viables et rentables, orientées vers le marché.
Cet appui se fera par la mise en place d'un mécanisme de financement à coûts partagés, visant à encourager les entreprises agricoles et les exploitations rurales ainsi que leurs organisations à effectuer des investissements productifs au sein des Pôles de Développement Economiques (PDE) de la zone d'intervention du ProDAF. Ce nouveau mécanisme de financement des activités agricoles dans le cadre de ce programme cadre parfaitement avec le Fonds d'Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN) de l'Initiative 3N et la Stratégie de la Petite Irrigation au Niger (SPIN), deux politiques nationales qui balisent le financement de la petite irrigation au Niger. Ces deux stratégies s'appuient sur le financement à coûts partagés qui combine l'apport personnel et le crédit à la subvention. Ce mécanisme de financement prévoit la contribution du promoteur à hauteur de 5 à 10% sous forme d'apport personnel, la subvention du ProDAF à hauteur de 30 à 35%, et le crédit qui sera octroyé par la BAGRI à hauteur de 60%. II est ainsi aisé de constater que cette convention, qui porte sur la mise en œuvre d'une première opération de cofinancement des producteurs dans le domaine de la petite irrigation pour les régions de Tahoua, Maradi et Zinder, place définitivement la BAGRI au cœur de son objet social qui est le financement du secteur rural en particulier, et celui du développement du Niger en général. Ce schéma de financement, a indiqué le Ministre d'Etat, a tous les atouts. Il est en effet gage de durabilité dans le cadre du financement des actions de développement, et permet d'améliorer l'offre des services financiers. ''Nous apprécions l'effort fait par les différents acteurs que nous invitons à assurer une large vulgarisation de la convention auprès des potentiels bénéficiaires afin de toucher le maximum de producteurs possibles des régions cibles'', a-t-il dit. M. Maidadji Allambèye en a appelé au sens de responsabilité des bénéficiaires pour un remboursement à date, car a-t-il dit, c'est la seule façon de pérenniser cette initiative salutaire.
Le directeur général de la BAGRI, M. Abdoulaye Djadah, a pour sa part souligné que cette cérémonie est l'aboutissement des efforts assidus de plusieurs équipes pour le grand bonheur des producteurs agricoles. Il a ajouté que cette convention permettra d'offrir aux exploitations familiales des régions de Maradi, Zinder et Tahoua, l'accès au financement bancaire à des conditions souples et sécurisées. Cette préoccupation, a-t-il dit, s'inscrit dans la mission première de la Banque, celle de développer un mécanisme de financement adapté aux réalités de l'agriculture nigérienne dont la production est assurée à plus de 80% par des exploitations familiales. Il a remercié et félicité le Fonds International pour le Développement de (FIDA) et le ProDAF qui, en dépit du contexte concurrentiel difficile, ont voulu faire confiance à la BAGRI en ne privilégiant que la qualité de l'offre de la Banque et les intérêts des populations bénéficiaires.
''Nous sommes honorés et fiers d'être associés dans l'exécution du ProDAF, qui est l'un des projets les plus importants intervenant dans le secteur agricole. Le ProDAF est en effet financé à hauteur de 103,6 milliards de FCFA dont une dizaine de milliards sera consacrée à la promotion de la petite irrigation, à travers ce mécanisme innovant'', a-t-il dit avant de rassurer les différents partenaires que la BAGRI remplira tous les engagements prescrits par la Convention, avec le professionnalisme et le sérieux requis.
Dans son intervention, le Haut commissaire à l'Initiative 3N, M. Ouendéba Botorou, a exprimé sa satisfaction de voir se concrétiser la mise en œuvre opérationnelle des dispositions prévues par le Fonds d'Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN). Il a rassuré que son institution fera tout pour mettre, à la disposition de tous les acteurs, des outils appropriés de la politique afin que les appuis prévus à l'intention des producteurs leur parviennent le plus vite possible.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégra…

Réunion sur le libre-échange continental au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé : Pour une intégration économique du continent et un marché véritablement panafricain

Le Comité National Ad 'hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) a tenu hier, au Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, une réunion avec la Commissaire chargée du Commerce et de l'Industrie sortante de l'Union Africaine Mme Fatima Acyl Haram en mission de plaidoyer dans notre pays en faveur de la ZLEC. C'est le ministre du Commerce et de la Promotion du ...

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts''…

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Raccordement à l'électricité'', ''Obtention de prêts'' et ''Exécution des contrats'' : Améliorer le climat des affaires pour les investissements

Dans le cadre de la promotion du secteur privé en général et de l'amélioration du climat des affaires en particulier, le Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé mène une série d'activités de vulgarisation des indicateurs Doing Bussiness. Une démarche qui vise à informer et sensibiliser l'opinion nationale et internationale sur les reformes mises en œuvre par le Gouvernement du Niger. Hier matin, le Ministère en charge ...

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets éco…

Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d'Allemagne et le Niger : Développement des projets économiques au profit des jeunes pour combattre la migration

Le directeur général des Relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune et le chef de la Division Afrique de l'Ouest au Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dr Christoph Kohlmeyer ont procédé, hier au Ministère des Affaires étrangères, à la signature d'un contrat de coopération entre les deux pays. A travers ce contrat, l'Allemagne accorde une envelo...

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Ni…

Poursuite de la visite du ministre du Commerce au niveau des établissements d'import export et au marché Dar Eslam de Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de première nécessité sur les marchés en prélude au mois béni de ramadan

Poursuivant la série de visites qu'il a entreprises depuis la semaine passée dans les différents marchés de céréales et de produits de première nécessité à Niamey, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, s'est rendu hier matin successivement dans plusieurs établissements d'import-export de la capitale. Il s'agit entre autres des établissements Haddal Khalil ; Marina Market ; Bagué Daouda ; Adoua ; I...

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budg…

Cérémonie officielle de lancement du budget programme au Niger : «Le Niger passera à partir du 1er janvier 2018, du budget de moyens au budget de programmes basé sur des politiques publiques », déclare le ministre des Finances

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a présidé, lundi dernier à Niamey, la cérémonie de lancement du budget et programme au Niger. Le budget programme est une innovation introduite par les réformes dans la gestion des finances publiques par les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il constitue un outil de planification et de gestion budgétaire centré sur les objectifs et les résultats, tout...

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis d…

Atelier au Ministère en charge du Commerce sur le climat des Affaires : Vulgarisation des reformes relatives au Permis de construire, au transfert de propriété et au paiement des impôts et taxes

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture des travaux de l'atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ''Permis de construire'', transfert de propriété et paiement des impôts et taxes. C'était en présence des membres du gouvernement, des cadres du ministère en charge du Commerce, des opérateurs économiques, des représentants d...

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs s…

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour exam...

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la créa…

Signature de l'accord d'établissement du bureau national de la Banque Africaine de Développement au Niger : Vers la création d'un bureau de la BAD au Niger pour un rapprochement des prestations de service de la banque

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, et le Directeur général Afrique de l'Ouest de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Litse Janvier, ont procédé, jeudi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère à la signature des documents relatifs à l'accord d'établissement du bureau national de la BAD au Niger. La création d'un burea...

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commi…

Le ministère des Finances organise une réception : Honorer notre compatriote Abdallah Boureima élu président de la Commission de l'UEMOA

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a donné, vendredi dernier, dans l'après-midi, une réception sous le haut patronage du Premier ministre SE Brigi Rafini à l'intention de notre compatriote, M. Abdallah Boureima, élu président de la commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le 10 avril 2017. La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions natio...

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à …

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mashhad, la deuxième grande ville de la République…

Mashhad, la deuxième grande ville de la République Islamique d'Iran : Une cité classée par l'UNESCO « Capitale culturelle du monde islamique » en 2017

Du 25 au 27 avril dernier, s'est tenu à Mashhad, le premier sommet des Maires des pays du ...

jeudi 18 mai 2017

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashh…

Visite au mausolée de l'Imâm Ridha ou Rezâ à Mashhad : Héritage spirituel et architectural de l'histoire iranienne

L'Iran abonde de lieux de pèlerinage, non seulement musulmans, mais également chrétiens, j...

jeudi 18 mai 2017

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distracti…

Jardin botanique de Mashhad : Un lieu de distraction, de repos et de tourisme

Des espaces verdoyants, sereins, des espèces rares de plus de 4000 variétés. Des moments o...

jeudi 18 mai 2017

L'air du temps

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Vous avez dit autonomisation de la femme?

Une fois n'est pas coutume, les femmes nigériennes ont célébré, sans trop de faste, le wee...

jeudi 18 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.