Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réunion des ministres des finances de la Zone franc, à Yaoundé (Cameroun) : Nécessité de mettre en œuvre des politiques d'ajustement pour maintenir un cadre budgétaire et financier viable

ecoLes ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales de la Zone Franc se sont réunis le samedi 9 avril 2016 à Yaoundé, sous la présidence de M. Alamine Ousmane Mey, ministre des finances du Cameroun, indique un communiqué de presse rendu public à l'issue de cette rencontre.
Comme l'explique le communiqué de presse, il ressort de cette rencontre, que face aux risques persistant au niveau de l'économie mondiale et à l'ensemble des chocs qui affectent aujourd'hui l'Afrique subsaharienne et notamment la Zone franc, les ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales ont réitéré leur engagement à œuvrer pour le développement économique en mettant en œuvre des politiques publiques ambitieuses, contribuant au renforcement de l'inclusion économique et sociale des populations et garantes de la viabilité des finances publiques à long terme.
La même source souligne que les participants ont également étudié l'état de la convergence nominale et réelle en 2015 en Zone franc. Ils ont souligné l'hétérogénéité des performances macroéconomiques des États. « Alors que des pôles de croissance s'affirment, d'autres espaces de la Zone franc sont confrontés à des chocs importants qui pèsent sur l'activité. Les évolutions de la situation sécuritaire et des cours des matières premières seront déterminantes pour les perspectives économiques en 2016. Dans ce contexte, les participants ont souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des réformes structurelles et des programmes de diversification des économies afin d'améliorer la résilience globale de la Zone franc face aux chocs exogènes négatifs », lit-on dans le communiqué.
Avec le souci d'accélérer la convergence nominale et réelle et l'intégration régionale, note le communiqué de presse, « les ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales ont demandé au comité de convergence de la Zone franc de leur soumettre des propositions au cours de la prochaine réunion, en vue d'améliorer le suivi de la mise en œuvre des recommandations identifiées lors de leurs réunions semestrielles».
De même, poursuit la même source, les participants ont mené une réflexion commune sur les réponses à apporter à la forte baisse des cours des matières premières, en particulier des hydrocarbures, qui touche depuis plusieurs mois de nombreux pays de la Zone franc. « Ainsi, confrontés à ce choc, les États sont contraints d'adapter leurs politiques publiques pour tenir compte du ralentissement de l'activité et de la baisse des ressources budgétaires. Dans ce contexte, les participants ont débattu de la nécessité de mettre en œuvre à court terme les politiques d'ajustement permettant de maintenir un cadre budgétaire et financier viable, et de déployer en parallèle les réformes structurelles à même de soutenir la croissance à long terme », souligne le communiqué.
Les participants ont également estimé que « des efforts importants doivent être produits pour améliorer la mobilisation des recettes et rationnaliser les dépenses, sans toutefois remettre en question les investissements nécessaires au développement des États, mais en s'attachant plutôt à renforcer l'efficience des dépenses courantes. En outre, les participants ont reconnu le rôle que les bailleurs de fonds et les institutions financières internationales pouvaient jouer pour soutenir l'ajustement budgétaire. Ces partenaires peuvent aider les Etats à développer de nouveaux instruments, notamment fiscaux, de mobilisation des ressources intérieures publiques. A cet égard, ils ont invité les partenaires techniques et financiers à étudier les modalités d'adaptation de leurs instruments à la situation particulière des États touchés par un choc sur les exportations de matières premières, afin de maximiser l'impact de ces instruments ».
Par ailleurs, souligne la même source, les ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales ont réaffirmé leur souhait de travailler de concert à l'approfondissement de l'intégration régionale en Zone franc. Ils se sont accordés sur la nécessité de renforcer l'intégration commerciale pour que les flux commerciaux, encore faibles aujourd'hui, soient à la hauteur du potentiel offert par l'existence d'unions économiques et monétaires. « Les enjeux en la matière sont multiples. Ils portent sur la nécessaire harmonisation du cadre juridique, ce qui suppose en premier lieu la transposition et l'application de la règlementation communautaire. Les Etats doivent également s'attacher à supprimer les barrières non-tarifaires qui constituent des freins importants aux échanges. Le développement des infrastructures régionales de transport apparaît comme une priorité. Il convient désormais de coopérer plus étroitement, avec l'appui des bailleurs de fonds internationaux, pour développer et financer des projets concourant à renforcer le réseau régional d'infrastructures », a indiqué le communiqué.
Les ministres des finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales, tout en saluant le retour progressif de la paix en République Centrafricaine, exhortent les partenaires du développement à maintenir et renforcer leurs concours en faveur de ce pays. « Ils rappellent par ailleurs le choc auquel les pays du bassin du lac Tchad (Cameroun, Niger et Tchad) continuent de faire face. Ils expriment leur solidarité à l'égard des populations victimes de cette situation et invitent la communauté internationale à les soutenir », conclut le communiqué.

Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Economie

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l…

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l'autorité de l'Etat sur la Douane aussi et casser cette organisation de captation des recettes de l'Etat », assure M. Massoudou Ha

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a animé, hier matin, une conférence de presse motivée par la sortie médiatique du Syndicat national des Douanes (SNAD), elle-même consécutive à la nomination du nouveau Directeur général des Douanes.Dans son intervention préliminaire, le ministre des Finances a rappelé que, dans le cadre de l'exercice normal de ces prérogatives, le Gouvernement a décidé de faire des nominations dans les e...

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) milli…

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changemen…

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changement de comportement du citoyen s'impose

La ville de Niamey est salle. On ne le dira jamais assez. Mais le plus inquiétant est que ...

jeudi 16 février 2017

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour as…

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour assurer la propreté de nos villes et campagnes

A voir les monticules et même les montagnes de déchets solides ainsi que les mares et rivi...

jeudi 16 février 2017

Insalubrité urbaine

Insalubrité urbaine

A une heure indue de la nuit, nombreux sont les noctambules qui voient ces braves hommes e...

jeudi 16 février 2017

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mardi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin ou la fête des amoureux. L'occasion é...

jeudi 16 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.