Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Déclaration conjointe Niger-UE à la suite du Dialogue de Haut Niveau dans le cadre du suivi du Sommet de La Valette : Cinq projets au profit du Niger pour un montant de près de 50 milliards FCFA

eco-1Dans le contexte de la visite du Ministre des Affaires Etrangères de la République Fédérale Allemande, Monsieur FRANK WALTER STEINMEIER et du Ministre Français des Affaires Etrangères, Monsieur JEAN MARC AYRAULT, qui a permis de faire un tour d'horizon sur de nombreux sujets d'intérêt commun, les deux Ministres ont reçu un mandat de la Haute Représentante de l'Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité et Vice-Présidente de la Commission Européenne (HRVP), Madame FEDERICA MOGHERINI, pour conduire aujourd'hui avec le Niger une rencontre dédiée aux suivis du dialogue de haut niveau sur la migration tenu à La Valette.
Ce dialogue a été conduit par les deux Ministres des Affaires Etrangères au nom de la HRVP, en présence du Représentant Spécial de l'Union Européenne, MONSIEUR ANGEL LOSADA et de l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union européenne au Niger, Monsieur RAUL MATEUS PAULA, avec S.E.M. BRIGI RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Niger, MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, Ministre d'Etat chargé de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation des Affaires Coutumières et Religieuses, MONSIEUR. ABOUBA ALBADÉ, Ministre d'Etat chargé de l'Agriculture et de l'Elevage, MONSIEUR IBRAHIM YACOUBA, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens de l'Extérieur.
1. Le Niger et l'Union européenne entretiennent d'excellentes relations de partenariat et de coopération qui couvrent divers domaines. L'UE et ses Etats membres sont ainsi le premier bailleur de fonds du Niger. Egalement engagé en appui à la stabilité et la sécurité au Sahel, la mission EUCAP Sahel Niger, présente au Niger depuis 2012, contribue à la formation et au conseil de forces de sécurité civiles nigériennes.
2. Le Sommet UE-Afrique sur la migration des 11 et 12 Novembre 2015 à La Valette, a fourni une excellente base pour traiter conjointement des questions migratoires dans tous leurs aspects, guidés par les principes de solidarité, de partenariat et de responsabilité partagée, A la suite de la participation de S.E.M Mahamadou Issoufou, Président de la République, Chef de l'état, du Niger au Sommet Afrique-UE à La Valette, il a été retenu d'étendre cette coopération dans le domaine des migrations, notamment en tenant régulièrement des Dialogues de Haut Niveau. La rencontre de ce jour s'inscrit ainsi dans la suite des visites au Niger de la HRVP Federica Mogherini en Septembre 2015 et du Commissaire au Développement, Neven Mimica en Novembre 2015.
3. Les deux parties ont souligné la convergence entre le Plan d'Action de La Valette et les politiques nationales du Niger en matière migratoire, y compris la législation adoptée en mai 2015 pour combattre la traite des êtres humains. Les deux parties ont discuté de la mise en œuvre, avec la collaboration de l'OIM dont le Centre d'accueil à Niamey a été visité par les deux ministres des Affaires Etrangères Allemand et Français, des cinq priorités prévues dans le cadre du Plan d'Action de La Valette:
- Lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées. Dans un esprit de partenariat, le gouvernement du Niger et l'UE s'engagent à promouvoir une croissance économique inclusive en offrant des perspectives d'investissement et en créant des emplois, notamment pour la jeunesse. Les programmes de coopération substantiels de TUE et de ses Etats membres au Niger témoignent de l'engagement sur ce sujet.
- Intensifier la coopération concernant la mobilité légale. Les parties estiment que de nouveaux efforts doivent être déployés pour renforcer les possibilités de mobilité légale, notamment pour favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs Nigériens à travers les appels annuels d'Erasmus+ et les actions au titre du programme "Marie Sklodowska-Curie".
- Protection. Le gouvernement du Niger et l'Union européenne soulignent que les efforts pour, protéger des réfugiés et autres personnes déplacées, de défendre les droits de l'homme de tous les migrants, est une responsabilité que se partagent les deux parties.
- Prévenir la migration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des êtres humains et lutter contre ces phénomènes. Les deux parties partagent l'avis qu'il y a un besoin accru de sensibilisation de la population contre les risques de la migration irrégulière. La gestion des frontières, la lutte contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants sont considérés comme des axes prioritaires de la collaboration entre les deux parties. Dans ce cadre, le travail de la mission EUCAP Sahel Niger a été salué par les deux parties.
- Retour, réadmission et réintégration. Les deux parties partagent l'avis que la mise en œuvre d'une politique efficace de retour systématique des personnes en situation irrégulière constitue une partie intégrante de la gestion des migrations et est le meilleur moyen de dissuader des personnes - et surtout les jeunes - de s'embarquer dans une aventure particulièrement périlleuse de traversée de la Méditerrané qui n'enrichit que les trafiquants et qui met en péril leur vie. Dans ce contexte, en ligne avec le plan d'action de La Valette et l'Art.13 de l'Accord de Cotonou, les deux parties ont convenu de la nécessité d'accroître l'efficacité des procédures du retour, tels que l'identification des personnes en situation irrégulière et la délivrance en temps opportun des documents de voyage requis pour le retour, et de réintégration des migrants en situation irrégulière, dans le respect et la dignité de ces personnes..
4. Lors de leurs échanges, les deux parties ont reconnu le statut particulier du Niger comme pays de transit de flux migratoires dont les origines se situent essentiellement dans d'autres pays de la sous-région. Ils se sont montrés préoccupés de la récente augmentation du nombre de départs des migrants irréguliers en destination du nord, dépassant le nombre de 10.000 personnes dans la 3ième semaine du mois d'Avril. Ils se sont mis d'accord de renforcer leur coopération pour travailler conjointement pour réduire le nombre de départs illégaux du territoire nigérien, conforment à la législation en vigueur, en vue d'éviter les risques des pertes de vie inutiles, vus les dangers encourus.
5. Les deux parties se sont félicitées de la mise en place par l'UE d'un Fonds fiduciaire d'urgence pour lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière en Afrique, d'un montant de 1,8 milliard d'euros (soit 1.180 milliards FCFA) lors du Sommet de La Valette. Cinq projets au profit du Niger ont déjà été approuvés pour un montant de € 74,9 millions (soit près de 50 milliards FCFA). Ces projets sont destinés à proposer des nouvelles perspectives économiques d'emploi notamment au jeunes, à renforcer la résiliences des populations vulnérables et à renforcer les capacités des services nigériens en matière de gestion des frontières et de lutte contre la traite d'êtres humains. Il a été convenu par ailleurs que les deux parties continueront de travailler ensemble en vue de la présentation d'autres documents de projet pertinents au Fonds Fiduciaire qui correspondent aux priorités des deux parties.

6. Les deux parties ont convenu que le dialogue en matière de migration sera poursuivi, aussi bien à Haut niveau qu'au niveau technique. Le prochain dialogue de Haut Niveau est envisagé avant la fin de l'année 2016 pour faire le bilan des progrès accomplis.

Onep
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.