Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Déclaration conjointe Niger-UE à la suite du Dialogue de Haut Niveau dans le cadre du suivi du Sommet de La Valette : Cinq projets au profit du Niger pour un montant de près de 50 milliards FCFA

eco-1Dans le contexte de la visite du Ministre des Affaires Etrangères de la République Fédérale Allemande, Monsieur FRANK WALTER STEINMEIER et du Ministre Français des Affaires Etrangères, Monsieur JEAN MARC AYRAULT, qui a permis de faire un tour d'horizon sur de nombreux sujets d'intérêt commun, les deux Ministres ont reçu un mandat de la Haute Représentante de l'Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité et Vice-Présidente de la Commission Européenne (HRVP), Madame FEDERICA MOGHERINI, pour conduire aujourd'hui avec le Niger une rencontre dédiée aux suivis du dialogue de haut niveau sur la migration tenu à La Valette.
Ce dialogue a été conduit par les deux Ministres des Affaires Etrangères au nom de la HRVP, en présence du Représentant Spécial de l'Union Européenne, MONSIEUR ANGEL LOSADA et de l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union européenne au Niger, Monsieur RAUL MATEUS PAULA, avec S.E.M. BRIGI RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Niger, MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, Ministre d'Etat chargé de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation des Affaires Coutumières et Religieuses, MONSIEUR. ABOUBA ALBADÉ, Ministre d'Etat chargé de l'Agriculture et de l'Elevage, MONSIEUR IBRAHIM YACOUBA, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens de l'Extérieur.
1. Le Niger et l'Union européenne entretiennent d'excellentes relations de partenariat et de coopération qui couvrent divers domaines. L'UE et ses Etats membres sont ainsi le premier bailleur de fonds du Niger. Egalement engagé en appui à la stabilité et la sécurité au Sahel, la mission EUCAP Sahel Niger, présente au Niger depuis 2012, contribue à la formation et au conseil de forces de sécurité civiles nigériennes.
2. Le Sommet UE-Afrique sur la migration des 11 et 12 Novembre 2015 à La Valette, a fourni une excellente base pour traiter conjointement des questions migratoires dans tous leurs aspects, guidés par les principes de solidarité, de partenariat et de responsabilité partagée, A la suite de la participation de S.E.M Mahamadou Issoufou, Président de la République, Chef de l'état, du Niger au Sommet Afrique-UE à La Valette, il a été retenu d'étendre cette coopération dans le domaine des migrations, notamment en tenant régulièrement des Dialogues de Haut Niveau. La rencontre de ce jour s'inscrit ainsi dans la suite des visites au Niger de la HRVP Federica Mogherini en Septembre 2015 et du Commissaire au Développement, Neven Mimica en Novembre 2015.
3. Les deux parties ont souligné la convergence entre le Plan d'Action de La Valette et les politiques nationales du Niger en matière migratoire, y compris la législation adoptée en mai 2015 pour combattre la traite des êtres humains. Les deux parties ont discuté de la mise en œuvre, avec la collaboration de l'OIM dont le Centre d'accueil à Niamey a été visité par les deux ministres des Affaires Etrangères Allemand et Français, des cinq priorités prévues dans le cadre du Plan d'Action de La Valette:
- Lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées. Dans un esprit de partenariat, le gouvernement du Niger et l'UE s'engagent à promouvoir une croissance économique inclusive en offrant des perspectives d'investissement et en créant des emplois, notamment pour la jeunesse. Les programmes de coopération substantiels de TUE et de ses Etats membres au Niger témoignent de l'engagement sur ce sujet.
- Intensifier la coopération concernant la mobilité légale. Les parties estiment que de nouveaux efforts doivent être déployés pour renforcer les possibilités de mobilité légale, notamment pour favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs Nigériens à travers les appels annuels d'Erasmus+ et les actions au titre du programme "Marie Sklodowska-Curie".
- Protection. Le gouvernement du Niger et l'Union européenne soulignent que les efforts pour, protéger des réfugiés et autres personnes déplacées, de défendre les droits de l'homme de tous les migrants, est une responsabilité que se partagent les deux parties.
- Prévenir la migration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des êtres humains et lutter contre ces phénomènes. Les deux parties partagent l'avis qu'il y a un besoin accru de sensibilisation de la population contre les risques de la migration irrégulière. La gestion des frontières, la lutte contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants sont considérés comme des axes prioritaires de la collaboration entre les deux parties. Dans ce cadre, le travail de la mission EUCAP Sahel Niger a été salué par les deux parties.
- Retour, réadmission et réintégration. Les deux parties partagent l'avis que la mise en œuvre d'une politique efficace de retour systématique des personnes en situation irrégulière constitue une partie intégrante de la gestion des migrations et est le meilleur moyen de dissuader des personnes - et surtout les jeunes - de s'embarquer dans une aventure particulièrement périlleuse de traversée de la Méditerrané qui n'enrichit que les trafiquants et qui met en péril leur vie. Dans ce contexte, en ligne avec le plan d'action de La Valette et l'Art.13 de l'Accord de Cotonou, les deux parties ont convenu de la nécessité d'accroître l'efficacité des procédures du retour, tels que l'identification des personnes en situation irrégulière et la délivrance en temps opportun des documents de voyage requis pour le retour, et de réintégration des migrants en situation irrégulière, dans le respect et la dignité de ces personnes..
4. Lors de leurs échanges, les deux parties ont reconnu le statut particulier du Niger comme pays de transit de flux migratoires dont les origines se situent essentiellement dans d'autres pays de la sous-région. Ils se sont montrés préoccupés de la récente augmentation du nombre de départs des migrants irréguliers en destination du nord, dépassant le nombre de 10.000 personnes dans la 3ième semaine du mois d'Avril. Ils se sont mis d'accord de renforcer leur coopération pour travailler conjointement pour réduire le nombre de départs illégaux du territoire nigérien, conforment à la législation en vigueur, en vue d'éviter les risques des pertes de vie inutiles, vus les dangers encourus.
5. Les deux parties se sont félicitées de la mise en place par l'UE d'un Fonds fiduciaire d'urgence pour lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière en Afrique, d'un montant de 1,8 milliard d'euros (soit 1.180 milliards FCFA) lors du Sommet de La Valette. Cinq projets au profit du Niger ont déjà été approuvés pour un montant de € 74,9 millions (soit près de 50 milliards FCFA). Ces projets sont destinés à proposer des nouvelles perspectives économiques d'emploi notamment au jeunes, à renforcer la résiliences des populations vulnérables et à renforcer les capacités des services nigériens en matière de gestion des frontières et de lutte contre la traite d'êtres humains. Il a été convenu par ailleurs que les deux parties continueront de travailler ensemble en vue de la présentation d'autres documents de projet pertinents au Fonds Fiduciaire qui correspondent aux priorités des deux parties.

6. Les deux parties ont convenu que le dialogue en matière de migration sera poursuivi, aussi bien à Haut niveau qu'au niveau technique. Le prochain dialogue de Haut Niveau est envisagé avant la fin de l'année 2016 pour faire le bilan des progrès accomplis.

Onep
www.lesahel.org

Economie

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l…

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l'autorité de l'Etat sur la Douane aussi et casser cette organisation de captation des recettes de l'Etat », assure M. Massoudou Ha

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a animé, hier matin, une conférence de presse motivée par la sortie médiatique du Syndicat national des Douanes (SNAD), elle-même consécutive à la nomination du nouveau Directeur général des Douanes.Dans son intervention préliminaire, le ministre des Finances a rappelé que, dans le cadre de l'exercice normal de ces prérogatives, le Gouvernement a décidé de faire des nominations dans les e...

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) milli…

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changemen…

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changement de comportement du citoyen s'impose

La ville de Niamey est salle. On ne le dira jamais assez. Mais le plus inquiétant est que ...

jeudi 16 février 2017

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour as…

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour assurer la propreté de nos villes et campagnes

A voir les monticules et même les montagnes de déchets solides ainsi que les mares et rivi...

jeudi 16 février 2017

Insalubrité urbaine

Insalubrité urbaine

A une heure indue de la nuit, nombreux sont les noctambules qui voient ces braves hommes e...

jeudi 16 février 2017

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mardi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin ou la fête des amoureux. L'occasion é...

jeudi 16 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.