Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la mission de revue des services du FMI au Niger : Les résultats macroéconomiques du Niger, globalement satisfaisants

fmiUne mission des services du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Cheikh Anta Gueye a séjourné à Niamey du 25 avril au 9 mai 2016 pour mener les discussions portant sur les sixième et septième revues du programme appuyé par un accord du FMI au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). Le programme fut approuvé par le Conseil d'administration du FMI le 16 mars 2012, annonce le FMI dans son communiqué de presse n° 16/208, en date d'hier, mardi 10 mai 2016. A préciser que la FEC est le principal outil dont dispose le FMI pour apporter un soutien financier à moyen terme aux pays à faible revenu. Le taux d'intérêt des financements accordés au titre de la FEC est de 0 %, avec un différé d'amortissement de cinq ans et demi et une échéance maximale de 10 ans.
A l'issue de la mission, lit-on dans le communiqué de presse, M. Gueye, a fait la déclaration par laquelle il a souligné que «les autorités nigériennes et l'équipe du FMI ont convenu, au niveau des services du FMI, d'un accord en vue de la conclusion de la huitième revue du programme appuyé par la FEC. Sous réserve de l'approbation de la Direction générale et du Conseil d'administration du FMI, le Niger aurait droit à un décaissement de 12,34 millions de DTS (environ 10,28 milliards de FCFA). L'examen par le Conseil d'administration du rapport sur la huitième revue pour le Niger est prévu en juillet 2016 ».
Dans cette même déclaration, poursuit le communiqué, le chef de la mission du FMI a certifié que « dans l'ensemble, les résultats macroéconomiques du Niger sont restés satisfaisants, en dépit des chocs sécuritaires et humanitaires, et des prix de matières premières défavorables. Après une accélération à 7% en 2014, tirée par l'agriculture et les services, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) est estimée à 3,5% en 2015, du fait d'une croissance moins forte de l'agriculture, et d'une baisse de la production des secteurs pétrolier et minier. L'inflation annuelle moyenne, qui était négative en 2014 (-0,9 %), est restée contenue en 2015 (1%) ».
La mission a également mentionné que « le faible montant des recettes recouvrées, reflétant en partie les prix bas des matières premières et des problèmes économiques dans la sous-région, les dépenses de sécurité imprévues et des pressions sur la masse salariale, sont autant de facteurs qui ont eu des effets négatifs sur la situation budgétaire, y compris l'accumulation d'arriérés de paiements intérieurs; aussi, la plupart des objectifs budgétaires du programme pour fin 2015 n'ont-ils pas été atteints ».
Amélioration de la situation budgétaire au cours du premier trimestre de 2016
De même, souligne la même source, M. Gueye a affirmé dans sa déclaration que « la situation budgétaire s'est améliorée au cours du premier trimestre de 2016, traduisant la faible exécution des dépenses d'investissement sur ressources propres ». Ainsi, poursuit-t-il, les objectifs du programme pour fin mars 2016 relatifs au financement intérieur net du gouvernement et à la réduction des arriérés de paiements intérieurs ont été atteints. « Le gouvernement a également fait des progrès dans la mise en œuvre des réformes structurelles, et a maintenu un niveau adéquat de dépenses prioritaires », a noté le Chef de la mission du FMI.
Dans ce contexte, la mission a noté que « le gouvernement soumettra à l'Assemblée nationale un projet de loi de finances rectificative pour 2016 en phase avec les priorités de développement et l'amorce de la correction progressive des déséquilibres budgétaires, en vue de préserver la viabilité budgétaire ». Selon la même source, « il a été établi un calendrier révisé de réformes structurelles pour le reste de 2016 centrées sur la mobilisation des recettes, la gestion de la dette et des dépenses publiques, la gestion des ressources naturelles et le climat des affaires ».
Les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables...
Selon les termes du communiqué, la mission a relevé que « les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables, mais sont sujettes à des risques intérieurs et extérieurs considérables ». En effet, explique la même source, « la croissance du PIB réel devrait augmenter à 5,2% en 2016, tirée par l'agriculture et reflétant le relèvement prévu de la production minière et pétrolière. L'inflation devrait être contenue à moins de 2%. La croissance du PIB réel devrait s'établir à 6% en moyenne de 2017 à 2019, grâce surtout à l'expansion du secteur des industries extractives et à l'augmentation des investissements publics et privés. L'inflation devrait se maintenir autour de 2 %, c'est-à-dire bien en deçà du critère de convergence de 3% de l'UEMOA. Au nombre des principaux risques figurent les retombées négatives des conflits régionaux et
la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, ainsi que les difficultés économiques dans la sous-région ».
Le communiqué rappelle que la mission a été reçue en audience par le Président de la République, S.E. M. Issoufou et le Premier Ministre, S.E. M. Rafini. « La mission a en outre eu des séances de travail avec le Ministre des Finances, M. Sidibé, les Ministres en charge de l'Energie et du Pétrole, du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, des Mines et de l'Industrie, le
Directeur National de la BCEAO, M. Karim, ainsi que d'autres hauts cadres de l'administration. La mission a également rencontré des représentants de la société civile, du secteur privé et des partenaires techniques et
financiers. La mission des services du FMI tient à remercier les autorités de leur chaleureuse hospitalité et de l'esprit constructif qui a animé les entretiens.», conclut le communiqué.
Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Economie

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

En marge de la première session de la Haute Commission Mixte Nigéro-Algérienne, des organisations patronales de l'Algérie et du Niger s'étaient retrouvées hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, pour échanger sur les opportunités d'affaires. C'était à la faveur du Forum d'Affaires Nigéro-Algérien. C'est le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, et son homologue algérien SE Abdelmalek Sellal, qui ont présidé la cér...

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur …

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur de l'Agriculture et la lutte contre la criminalité organisée

Le ministre des Finances et le directeur général de l'Agence Française de Développement ont procédé à la signature de quatre (4) conventions de financement relatives au projet d'appui au développement d'activités rurales et de financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua et au Programme d'Appui à la Justice et à la Sécurité au Niger (AJUSEN). La cérémonie s'est déroulée hier matin dans la salle de réunion du ...

12ème conclave CII-Exim Bank de l'Inde sur le projet de partenariat Inde-Afrique : Le ministre du Commerce expose sur l'…

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l'occasion de cette importante rencontre d'échanges d'expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l'honneur ...

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPA…

Signature d'un accord de financement additionnel au Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO-Niger) : 15 millions de dollars US pour poursuivre la mise en œuvre du Projet

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko ont procédé, hier en début d'après midi, dans la salle de réunion du Cabinet de la ministre, à la signature de l'Accord de financement additionnel pour la poursuite de la mise en œuvre du Projet d'Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO).Dans leurs interventions peu après la signature de l'Acc...

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l…

12ème conclave de la CII-EXIM Bank d'Inde à New Delhi : Booster les opportunités d'affaires et d'investissements entre l'Inde et l'Afrique

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. La cérémonie de lancement des travaux du conclave auquel le Niger a pris activement part à travers son ministre du commerce M. Seydou Sadou et le ministre délégué au budget M Ahmat Jidoud, a été co-présidée par le président de la République d'Inde...

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon…

Signature d'un accord de don entre le Gouvernement du Niger et le Japon : Plus d'un milliard de FCFA offert par le Japon pour améliorer les capacités du Niger en matière de sécurité

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, l'ambassadeur du Japon au Niger S.E Kawamura Hiroshi et le représentant résident sortant du Système des Nations Unies M. Fodé Ndiaye ont apposé hier matin, dans la salle de réunions du ministère des Affaires Etrangères, leurs signatures sur les documents du Projet de renforcement des ...

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes da…

Signature d'accord avec la Banque mondiale au Ministère du Plan : 25 milliards de FCFA pour la poursuite des réformes dans les secteurs des finances publiques, de l'irrigation et de l'énergie

La Banque mondiale vient de mettre à la disposition de notre pays un appui budgétaire de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA, sous forme de don, au titre de l'année budgétaire 2016 dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (CARIP II). Pour matérialiser cet acte, la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Ba...

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adop…

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adoption du Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou a présidé samedi dernier, dans la salle de réunion de son département ministériel, l'ouverture de la première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion desFinances Publiques au titre de l'année 2017. Ce cadre composé des représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, et des représentants des institutions nigé...

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés …

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés par les perspectives de croissance au Niger

En prélude à une importante mission économique des opérateurs privés hollandais qui souhaitent venir investir au Niger, un forum sur les opportunités d'affaires au Niger s'est tenu le 09 février 2017 à Amsterdam, au Pays-Bas. Cette rencontre a été présidée par le directeur général de la NABC, Mme Irène Visser, en étroite collaboration avec l'ambassade du Niger au Pays-Bas représentée par l'attaché commercial, M. Inès Mazou.La NABC, est ...

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.