Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), à Lomé, au Togo : Bonne tenue de l'activité économique au premier trimestre et des perspectives économiques favorables dans les pays de l'UEMOA pour le reste de l'année

Une-vue-des-membres-du-Conseil-des-ministres--louverture-des-travauxLe Conseil des ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s'est réuni en session ordinaire, les 24 et 25 juin 2016, dans les locaux de l'Agence Principale de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) à Lomé, en République Togolaise, sous la Présidence de Monsieur Amadou BA, Ministre de l'Economie, des Finances et du Plan de la République du Sénégal, son Président en exercice. Ont également pris part à ces travaux, M. Cheikhe Hadjibou Soumaré, Président de la Commission de l'UEMOA, M. Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO, M. Christian Adovelande, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et M. Jeremias António da Cruz Pereira, président du Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF), indique un communiqué de presse rendu par la Commission de l'UEMOA.
Au titre de la BCEAO, souligne le communiqué, le Conseil des ministres a examiné la situation économique et monétaire récente de l'Union. Aussi, a-t-t-il a relevé la bonne tenue de l'activité économique au premier trimestre 2016 et les perspectives économiques favorables dans les pays de l'UEMOA pour le reste de l'année 2016. « En effet, la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de l'Union est ressortie à 7,1%, en glissement annuel, après 7,2% le trimestre précédent, sous l'effet des bonnes performances des secteurs secondaire et tertiaire», indique le communiqué fin al issu de la rencontre.
« Sur l'ensemble de l'année 2016, l'activité économique se consoliderait à 7,2%, après 7,0% en 2015. Le Conseil a également noté avec satisfaction la décélération de l'inflation dont le taux est passé de 1,3% en décembre 2015 à 0,8% en mars 2016, en liaison avec la disponibilité des céréales sur les marchés et la répercussion sur les prix des carburants à la pompe de la baisse des cours internationaux du pétrole brut dans certains pays de l'Union», souligne le communiqué.
Les ministres ont cependant souligné l'urgence d'assurer une gestion adéquate des risques liés aux problèmes sécuritaires, à l'évolution défavorable des cours des matières premières exportées et à la détérioration des conditions financières au plan international, pour conforter durablement la croissance dans les pays membres. Ils ont, en outre, encouragé les Etats membres à poursuivre les efforts d'amélioration des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques, afin d'imprimer au déficit budgétaire une orientation lui permettant de s'inscrire dans le respect de la norme communautaire de 3,0% du PIB à l'horizon 2019.
Selon la même source, les ministres ont souligné la nécessité de mettre en œuvre une politique d'endettement interne et externe appropriée, en vue de préserver la soutenabilité macroéconomique des Etats.
D'autre part, poursuit le communiqué de presse, le Conseil a adopté deux projets de lois uniformes. « Le premier est relatif à la répression du faux monnayage et des autres atteintes aux signes monétaires dans les Etats membres de l'UMOA. Le second porte sur le crédit-bail dans les Etats membres de l'Union Monétaire Ouest Africaine. Il a été recommandé, aux Etats membres de l'Union, de procéder à l'insertion de ces textes dans leurs ordres juridiques internes dans un délai de six (6) mois », indique le communiqué.
Les Ministres ont également adopté le document-cadre de politique et de stratégie régionale d'inclusion financière dans l'UEMOA, le plan d'actions ainsi que le budget y afférents. Cette stratégie, élaborée dans un contexte marqué par le rôle prépondérant de la microfinance et de la forte expansion des services financiers via la téléphonie mobile, vise à assurer, sur un horizon de cinq (5) ans, l'accès et l'utilisation d'une gamme diversifiée de produits et services financiers, adaptés et à coûts abordables, à 75% de la population adulte de l'UEMOA.
Selon le communiqué, le Conseil des Ministres de l'UMOA a, par ailleurs, approuvé le texte réglementaire instituant la supervision sur une base consolidée des établissements de crédit maisons-mères et des compagnies financières dans l'Union. Il a, en outre, procédé à la nomination des représentants des Etats au sein du Comité de Stabilité Financière dans l'UMOA (CSF-UMOA) et au renouvellement des mandats arrivés à échéance. Il a également donné mandat au Président du Conseil des Ministres, à l'effet de procéder à la nomination des représentants du Bénin, du Burkina et du Niger au sein du CSF-UMOA.
La même source précise que le Conseil des Ministres a été informé des conclusions de la réunion du Comité de Politique Monétaire du 1er juin 2016, de l'évolution de la balance des paiements et de la position extérieure globale régionales au titre de l'année 2014 ainsi que du démarrage des activités du Bureau d'Information sur le Crédit dans les pays membres de l'UMOA.
Le Conseil a pris acte du compte-rendu de l'exécution de l'émission inaugurale de la BOAD sur le marché financier international. L'opération, qui s'est déroulée le 28 avril 2016, a permis à l'institution de mobiliser 750 millions de dollars. Les obligations émises sont assorties d'un coupon annuel de 5,50% et d'une maturité de 5 ans. Des opérations de couverture ont été conclues afin de couvrir le risque de change lié à l'emprunt. Les ressources collectées renforceront la capacité d'action de la BOAD au service de l'économie régionale.
Les ministres ont également été informés du compte-rendu de la revue annuelle 2016 de la notation de la BOAD par les agences de rating Fitch et Moody's. A l'issue de leurs évaluations, elles ont confirmé la qualité de crédit de la BOAD dans la catégorie ''investment grade''. Fitch a ainsi reconduit la note BBB. Pour sa part, Moody's a de nouveau attribué à la BOAD le rating Baa1. Enfin, la BOAD a informé le Conseil de l'état de recouvrement des créances sur prêts au 31 mai 2016, du bilan des réalisations à mi-parcours des prévisions financières de l'exercice 2016 et du relevé des décisions de la 101ème réunion de son Conseil d'Administration tenue le 20 juin 2016 à Lomé.
D'autre part, ajoute le communiqué, le Conseil des ministres a procédé à la nomination des membres du Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers de l'UMOA. Il a également procédé à la nomination des représentants des Etats au sein des Conseils d'Administration des Structures Centrales. « Enfin, les membres du Conseil des Ministres ont été informés des activités du marché financier régional au cours du premier trimestre 2016. Le Conseil a pris connaissance des conclusions des travaux de la cent quatrième (104ème) session de la Commission Bancaire ».
Au titre de la Commission de l'UEMOA, note le communiqué de presse, le Conseil des ministres a examiné le rapport semestriel d'exécution de la surveillance multilatérale, qui met l'accent aussi bien sur les performances macroéconomiques que les contraintes pouvant compromettre la convergence des économies nationales. « Le rapport indique que trois Etats membres ont respecté les critères de convergence en 2015 comme en 2014 et met en exergue les domaines où des efforts sont nécessaires pour remplir les conditions de convergence des économies des Etats membres à l'horizon 2019. Il s'agit surtout de préserver la viabilité de la dette publique et d'améliorer les recettes fiscales. Le Conseil a félicité la Commission pour la qualité du rapport », souligne le communiqué.
En outre, conclut le communiqué de presse, le Conseil des ministres a adopté la Recommandation relative aux orientations de politique économique au titre de l'année 2017, invitant les Etats membres à procéder, conformément à la Décision N°08/2015/CM/UEMOA du 2 juillet 2015, à l'évaluation et à la réduction des dépenses fiscales. Le Conseil des ministres a, par ailleurs, été informé de l'état d'exécution du Budget général des Organes de l'Union au 30 juin 2016 et a adopté le premier collectif au Budget général des Organes de l'Union au titre de l'exercice 2016 afin d'intégrer au budget des ressources provenant des partenaires extérieurs.

Assane Soumana (Source : Direction de la Communion et des Archives de la Commission de l'UEMOA)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.