Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le Niger : Pays d'élevage, à forte potentialités minières

prn-nigerPays, en forme longue s'étendant sur une superficie de 1 267 000 km2, le Niger est le plus vaste des pays de l'Afrique Occidentale et se classe 6e à l'échelle continentale. Ce pays d'Afrique de l'Ouest steppique, est situé entre l'Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, la Libye, le Mali et le Nigeria. Avec comme capitale est Niamey, le Niger constitue une terre de contact entre l'Afrique subsaharienne et l'Afrique du Nord.
Dirigé depuis avril 2011 par le Président Issoufou Mahamadou, réélu à l'issue des élections présidentielles de mars 2016, le Niger est une ancienne colonie française devenue État indépendant en 1960. Après l'indépendance, le Niger est gouverné par le président Hamani Diori. En 1974, une sécheresse dévastatrice et des accusations de corruption aboutissent à un coup d'État mené par le lieutenant-colonel Seyni Kountché. Ce dernier dirige le pays jusqu'à sa mort en 1987. Son chef d'état-major, le colonel Ali Saibou lui succède, et promulgue une nouvelle Constitution création l'ère de la décrispation favorable à la tenue de la conférence nationale, en juillet 1991, qui a préparé la transition vers des élections libres et transparentes, dirigée par le Premier ministre Amadou Cheiffou. En avril 1993 Mahamane Ousmane devient le premier Président démocratiquement élu.
Les résultats des élections législatives de 1995 forcent à la cohabitation entre le président et son rival, ancien premier ministre; cette paralysie gouvernementale mène le colonel Ibrahim Baré Maïnassara au pouvoir en 1996. L'autorité militaire qu'il mène, le Conseil de Salut national, le temps d'une transition de 6 mois, rédige une nouvelle constitution pour une Quatrième République, en 1996. Baré organise l'élection présidentielle en juillet de la même année. Le 9 avril 1999, Baré est tué dans un coup d'État mené par le commandant Daouda Malam Wanké, qui établit un régime de transition pour un retour à la démocratie. Lors des élections législatives et présidentielle d'octobre et novembre 1999, la coalition du Mouvement national pour la société du développement (MNSD) et de la Convention démocratique et sociale (CDS) menée par Mamadou Tandja gagne les élections.
Mamadou Tandja est réélu président en décembre 2004 et choisit de nouveau Hama Amadou comme premier ministre. Mahamane Ousmane, à la tête de la CDS, est réélu Président de l'Assemblée nationale par ses pairs. Le 4 août 2009, le président Mamadou Tandja réussit son coup de force lors du référendum constitutionnel décrété illégal par la Cour constitutionnelle et contesté dans tout le pays. Ce qui lui permit d'obtenir une extension exceptionnelle de son mandat de 3 ans. Mais le 18 février 2010, un coup d'État renverse le régime de Mamadou Tandja et un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD) est mis en place, sous la présidence du chef d'escadron Salou Djibo,. Après des élections reconnues libres et transparentes par les différents observateurs, en mars et avril 2011, Issoufou Mahamadou a été élu, et a prêté serment le jeudi 7 avril 2011. Au terme de son premier mandat, le Président Issoufou Mahamadou a été réélu, pour un second mandat à l'issue du 2ème Tour des élections présidentielles du 20 mars 2016.
La situation géographique du Niger fait de lui un carrefour d'échanges entre l'Afrique du Nord et l'Afrique au Sud du Sahara. Situé en Afrique occidentale entre les parallèles 11°37 et 23°33 de latitude nord d'une part, et les méridiens 16° de longitude est et 0°10 de longitude ouest d'autre part, le Niger s'étend sur 1 267 000 km². Il est le plus vaste des pays de l'Afrique occidentale et se classe 6e à l'échelle continentale (après l'Algérie, la République démocratique du Congo, le Soudan, la Libye et le Tchad). La plupart des villes importantes sont concentrées dans le sud du pays, le nord étant aride ou hyper-aride (désert du Sahara).
Le territoire du Niger est constitué à 80 % du Sahara et du Sahel. Seule une bande au sud du pays est verte. L'accès à l'eau est un problème pour une grande partie de la population, même si des châteaux d'eau arrivent petit à petit dans les villes. Le désert progresse de 200 000 hectares chaque année. Les programmes gouvernementaux de reforestation se heurtent aux fréquentes sècheresses et à la demande croissante en bois et en terres agricoles. Depuis 1990, la forêt a perdu un tiers de sa surface et ne couvre plus qu'un pourcent du pays10. 8 % seulement du territoire reçoit plus de 400 millimètres de pluie par an qui autorise une agriculture satisfaisante. En 2015, le pays est en situation de pénurie alimentaire structurelle.
D'autre part, un parc portant le nom de « Parc du W » se trouve sur le territoire de trois pays : le Niger, le Bénin et le Burkina Faso. Dans le fleuve Niger, les hippopotames sont protégés et se multiplient au point de devenir menaçants pour les populations locales. Le dernier troupeau de girafes en liberté de toute l'Afrique de l'Ouest évolue dans les environs du village de Kouré, à 60 km de la capitale Niamey.
Sur le plan démographique, la population du Niger, déjà forte de 3 millions d'habitants en 1960, est estimée à 18 millions d'habitants en 2014. Le pays possède le taux de fécondité le plus élevé au monde avec 6,76 enfants par femme en moyenne. Le taux d'urbanisation de la population est faible (21 % en 2011), mais en progression constante. La densité de la population est peu élevée, 12,4 habitants/km². Elle est marquée par une augmentation du nord au sud liée aux conditions climatiques. La langue officielle du Niger est le français. Les langues nationales sont le haoussa; le zarma-songhaï, le tamajeq, le peul ou fulfuldé ; le kanouri (4,8 %), langue nilo-saharienne ; l'arabe, le gourmantché, le toubou et le boudouma

La situation économique du Niger est dominée par de fortes potentialités en ressources du sous-sol. Les plus importantes ressources naturelles du Niger sont l'or, le fer, le charbon, l'uranium et le pétrole. En 2012, le Programme des Nations unies pour le développement a considéré le Niger comme l'un des pays les moins développés au monde dans son rapport annuel, lui attribuant un indice de développement humain de seulement 0,304.
Les exportations vers la France de l'uranium des mines d'Arlit ont longtemps constitué une part importante du revenu extérieur du pays. En janvier 2009, le gouvernement du Niger et la présidente du directoire d'Areva signaient une convention minière stratégique accordant au groupe nucléaire français un permis d'exploitation sur le gisement d'Imouraren, présentée par Areva comme la « mine d'uranium la plus importante de toute l'Afrique et la deuxième du monde » derrière celle de McArthur River au Canada. Quand la mine tournera à plein régime, le Niger deviendra alors le deuxième producteur mondial d'uranium derrière le Canada. Les mines de charbon de la région de Tchirozerine sont exploitées à ciel ouvert.
En plus de l'uranium, des sociétés étrangères ont été autorisées à prospecter d'autres ressources dans le désert, comme le canadien SEMAFO qui exploite une mine d'or. Depuis la fin des années 1990, les « compagnies juniors » canadiennes, qui ont investi dans plus de 8000 propriétés minières, dans plus de 100 pays, pour la plupart encore à l'état de projet multiplient les contrats avec des pays africains.
Le Niger dispose également de quelques réserves de pétrole. Selon l'U.S. Energy Information Administration (EIA), la production a démarré fin 201117. En 2012, la production était de 20 000 barils par jour. En 2014 elle devrait atteindre 80 000 barils par jour.
Par manque d'infrastructures de qualité et de masse, le tourisme est peu développé. Seule la partie nord est un peu ouverte aux touristes recherchant le désert. Le PIB du Niger a connu une augmentation de 2 % en 2009. Il était de 10,45 milliards de dollar US à cette même date. L'agriculture occupait 39 %, le secteur tertiaire 44 % et le secteur industriel 17 % du PIB en 2001. L'agriculture est aussi le secteur économique qui mobilise le plus de population (90 %).
Le PIB par habitant est de 700 dollar US.
Oumarou Moussa(onep)
(Source : Wikipédia)

Economie

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adop…

Première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion des Finances Publiques au titre de l'année 2017 : Adoption du Programme de Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PRGFP IV) pour la période 2017-2020

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou a présidé samedi dernier, dans la salle de réunion de son département ministériel, l'ouverture de la première session du Comité de Pilotage des Réformes de la Gestion desFinances Publiques au titre de l'année 2017. Ce cadre composé des représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, et des représentants des institutions nigé...

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés …

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés par les perspectives de croissance au Niger

En prélude à une importante mission économique des opérateurs privés hollandais qui souhaitent venir investir au Niger, un forum sur les opportunités d'affaires au Niger s'est tenu le 09 février 2017 à Amsterdam, au Pays-Bas. Cette rencontre a été présidée par le directeur général de la NABC, Mme Irène Visser, en étroite collaboration avec l'ambassade du Niger au Pays-Bas représentée par l'attaché commercial, M. Inès Mazou.La NABC, est ...

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Utilisation du gaz domestique : L'entretien des bo…

Utilisation du gaz domestique : L'entretien des bouteilles et la sécurité des équipements

Depuis que le Niger est devenu pays producteur et exportateur de pétrole, les populations ...

jeudi 23 février 2017

Proprété des bouteilles : à qui la faute ?

Proprété des bouteilles : à qui la faute ?

Le Niger a initié, depuis les années 90, un programme national de l'énergie domestique, po...

jeudi 23 février 2017

Des utilisateurs témoignent

Des utilisateurs témoignent

Mme Aïssa ZakariJ'utilise les bouteilles de gaz depuis plusieurs années. Je possède en réa...

jeudi 23 février 2017

L'air du temps

Assainir l'école

Assainir l'école

L'actualité de ces dernières semaines est en train de se cristalliser autour de l'école ni...

jeudi 23 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.