Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Séminaire sur la Coopération Economique Nigéro-Nipponne : Regard sur les contours d'une coopération séculaire, fructueuse et multiforme


jicaUn Séminaire sur la Coopération Economique entre le Japon et la République du Niger, s'est tenu, le 18 août 2016, à l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur. Organisé par l'Ambassade du Japon au Niger avec résidence en Côte d'Ivoire et l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) au Niger, ce séminaire a regroupé les représentants de plusieurs Ministères, structures étatiques et Organisations internationales.
Ce séminaire, dont l'objectif est de renforcer la compréhension de la partie Nigérienne sur la coopération au développement du Japon à l'égard du Niger, est un lieu de partage d'information sur la coopération économique entre les deux pays. Une coopération qui s'inscrit dans le cadre des conclusions de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD V) qui s'est tenue en 2013 à Yokohama au Japon. La TICAD V faut-il le rappeler a été co-organisé par le Japon, la Commission de l'Union Africaine, l'ONU, le PNUD et la Banque Mondiale. Trois axes majeurs ont été dégagés par la TICAD V comme base de la Coopération entre le Japon et l'Afrique à savoir : une Société inclusive et résiliente, une économie robuste et durable et enfin la paix et la stabilité.
Trois allocutions ont marqué le début de ce séminaire. Il s'agit de l'allocution de Monsieur ALI TOURE, Directeur Afrique-Asie au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur ; de l'Allocution du Premier Conseiller à l'Ambassade du Japon au Niger Monsieur Murata Yukuo et celle du Représentant Résident de la JICA au Niger. Dans son allocution, M. Murata a rappelé la visite en juin 2015 de Son Excellence Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger qui a été couronnée par un entretien avec le Premier
Ministre Shinzo Abe.
Suite à cet entretien, le Japon s'est déclaré disponible à accompagner le développement économique et social du Niger. C'est dans ce sens que juste après la visite présidentielle, a-t-il dit, un don hors-projet d'un montant de 200 millions de yens et une aide alimentaire de 490 millions de yens ont été octroyés au Niger par le Japon. Il a ajouté que l'assistance du Japon est exécutée uniquement conformément aux besoins des pays bénéficiaires. Ainsi, pour la mise en œuvre d'une aide au développement plus efficace et plus appropriée, la connaissance par la partie japonaise des besoins du Niger à elle seule ne suffit pas, il est aussi primordial que la partie nigérienne appréhende aussi les principes et les différents mécanismes de la coopération japonaise. M. Murata a enfin adressé ses sincères remerciements et sa profonde gratitude au Ministère des Affaires Etrangères du Niger pour avoir bien voulu mettre à notre disposition l'auditorium Sani Bako et a souhaité que le séminaire contribue à non seulement, renforcer davantage la compréhension à l'égard de l'aide publique au développement du Japon, mais aussi, à rendre plus efficace et plus efficiente la coopération japonaise à l'égard du Niger.
Quant au Représentant Résident de la JICA au Niger, M. Yamagata Shigeo, il a expliqué dans son discours que la JICA est une institution administrative indépendante sous-tutelle du Ministère des Affaires Etrangères du Japon qui a pour Rôle et Mission de « mettre en œuvre les programmes de l'Aide Publique au Développement (APD) bilatérale en faveur des pays en voie de développement ».

C'est dans ce cadre que la JICA intervient au Niger depuis 1965. Cette intervention de la JICA est focalisée au Niger dans les secteurs de l'Education, de l'Agriculture et de la Sécurité pour la concrétisation d'une société inclusive et résiliente. Ces secteurs, a-t-il dit, occupent une place importante dans le Programme de la Renaissance Acte 2 du Président Issoufou Mahamadou. C'est ainsi que, dans le domaine de l'Education par exemple des projets de coopération technique comme Ecole Pour Tous : Projet d'Appui au Développement de l'Education à travers la Participation Communautaire» (EPT/JICA), le «Projet d'Amélioration de l'Enseignement des Mathématiques et des Sciences au Niger» (SMASSE-Niger), ont été mis en œuvre.
Il faut ajouter à cela les aides financières non remboursables dans le cadre des constructions des classes au primaire et au secondaire. Présentement, dans le cadre de cette Aide Financière Non Remboursable un Projet de construction de classes est en cours au niveau du secondaire dans la Ville de Niamey. Plusieurs autres projets similaires ont été mis en œuvre dans le domaine de l'Agriculture comme le Projet de Valorisation des Retenues d'Eau et d'Autopromotion des Communautés Locales (VRACS). Un autre aspect très important de la coopération technique est la formation des cadres Nigériens au Japon et en Pays Tiers dans divers domaines de la vie socio-économique du pays. Les anciens stagiaires une fois de retour au pays s'activent dans la réalisation d'activités dans le cadre du partage des connaissances acquises au Japon. Un exemple édifiant au Niger est la pratique des 5S-KAIZEN au niveau de l'Hôpital National de Lamordé.
Il a aussi ajouté qu'un aspect du programme de formation initié après la TICAD V est le programme de formation en Master appelé ABE Initiative. Les participants à ce programme recevront non seulement une formation académique en master mais aussi profiteront d'un stage professionnel dans des entreprises commerciales ou industrielles japonaises. Deux jeunes nigériens quitteront bientôt pour le Japon pour participer à ce programme. M. YAMAGATA a rendu un hommage particulier à tous les acteurs du niveau central au niveau déconcentré, dont les multiples engagements et dévouements ont permis d'engranger des acquis indéniables dans la mise en œuvre de nos projets que ça soit dans le cadre de la coopération technique ou de l'aide financière non remboursable durant toutes ces années de coopération tout en ajoutant que la Coopération Japonaise saura compter sur leur soutien pour la mise en œuvre des projets de la JICA dans l'avenir. Il a enfin rassuré de son entière disponibilité à accompagner le Niger dans ses efforts de mise en œuvre du Programme de la Renaissance Acte 2 pour le développement économique et social du Niger tout en remerciant au nom de la JICA, les autorités Nigériennes pour leur soutien aux activités entreprises par la JICA au Niger.
Au cours de ce séminaire, le Conseiller de l'Ambassade du Japon a eu à faire une présentation sur la coopération du Japon au Niger, la TICAD V et ont aussi annoncé la tenue prochaine de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD 6) pour la première fois en Afrique à Nairobi, les 27 et 28 Août 2016. S'en ai suivi la présentation fait par le Bureau de la JICA Niger qui a eu à présenter les activités réalisées par la JICA au Niger qui s'articulent autour de l'Education,
L'agriculture, la paix et la stabilité, puis une autre présentation faite par la Présidente de l'Association Nigérienne des Anciens Stagiaires au Japon (ANASJ) sur les activités que l'association a réalisées grâce à l'appui de la JICA. Ensuite, s'en ai suivi les présentations faites par les organisations Internationales (PNUD, HCR, PAM, UNICEF, CICR.) intervenant au Niger à travers des financements du Japon qui ont donné un aperçu de leurs activités, avant de clore la cérémonie avec une séance de question réponses. Parmi les questions, on note celle de savoir le nombre d'emplois créés ou bénéficiaires à travers les activités de certaines organisations internationales au niveau de Diffa ayant reçu un financement du Japon.
Pour le PNUD, environ 1200 jeunes sont employés dans le cadre des activités HIMO et 300 autres jeunes reçoivent une formation professionnelle. Environ 200.000 personnes ont bénéficié des activités du PAM, 60.000 ont bénéficié des activités du HCR, 10.000 enfants et 1400 jeunes filles ont bénéficiés des activités de l'UNICEF, 160.000 personnes ont bénéficiés de l'assistance en vivres du CICR entre autres. En plus, les intervenants ont ajouté que le rôle des humanitaires est de contribuer à atténuer les souffrances des personnes en situation de crise humanitaire et que le rôle de créer un véritable développement local est une responsabilité de l'Etat du Niger. En réponse à la question de savoir si les espaces créés par l'UNICEF pour les enfants et les jeunes filles répondent à la culture locale, la réponse du Représentant Adjoint de l'UNICEF était oui puisque c'est à travers une concertation avec les parents et la prise en compte de leurs idées que les espaces ont été créés et mieux ce sont les langues locales qui sont utilisées.
Ali Maman(onep)
www.lesahel.org

Economie

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l…

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l'autorité de l'Etat sur la Douane aussi et casser cette organisation de captation des recettes de l'Etat », assure M. Massoudou Ha

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a animé, hier matin, une conférence de presse motivée par la sortie médiatique du Syndicat national des Douanes (SNAD), elle-même consécutive à la nomination du nouveau Directeur général des Douanes.Dans son intervention préliminaire, le ministre des Finances a rappelé que, dans le cadre de l'exercice normal de ces prérogatives, le Gouvernement a décidé de faire des nominations dans les e...

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) milli…

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changemen…

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changement de comportement du citoyen s'impose

La ville de Niamey est salle. On ne le dira jamais assez. Mais le plus inquiétant est que ...

jeudi 16 février 2017

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour as…

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour assurer la propreté de nos villes et campagnes

A voir les monticules et même les montagnes de déchets solides ainsi que les mares et rivi...

jeudi 16 février 2017

Insalubrité urbaine

Insalubrité urbaine

A une heure indue de la nuit, nombreux sont les noctambules qui voient ces braves hommes e...

jeudi 16 février 2017

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mardi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin ou la fête des amoureux. L'occasion é...

jeudi 16 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.