Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Économie verte : Hub Africa engagé pour une présence active du secteur privé africain à la COP22


ecoOrganiser la présence du secteur privé africain à la COP22, est l'un des objectifs que vise Hub Africa, à la COP22 que la ville de Marrakech au Maroc accueillera du 7 au 18 novembre. Hub Africa est une plateforme offrant aux visiteurs et participants la possibilité de bénéficier de l'expertise et des conseils d'experts et d'opérateurs économiques africains et internationaux.
« La problématique de l'économie verte est une opportunité et non une contrainte », déclarait M. Zakaria Fahim, président de Hub Africa, le 9 septembre dernier à Marrackech devant une cinquantaine de journalistes africains en voyage de presse au Maroc en prélude à la COP22. Engagé dans les préparatifs de cette Conférence, Hub Africa s'appuie sur un message fort : « arrêtons les discours, il est temps de passer à l'action et de mettre à l'honneur les meilleures solutions mondiales de la révolution industrielle africaine durable ». Un message qui s'inscrit dans la philosophie de la COP22, qui doit être la conférence de l'action, face à l'urgence climatique. Hub Africa se veut être le porte-drapeau d'un ensemble d'acteurs actifs, et jouer un rôle de « transformateur sur le continent pour aider les jeunes et leur donner plus d'opportunité ».
Pour ce qui est de la COP22 où vont se retrouver l'ensemble des décideurs mondiaux en matière de développement durable, Hub Africa entend faire marquer la présence du secteur privé du continent africain. Pour les animateurs de Hub Africa, « le formidable développement de la green économie (green tech, économie digitale, smart city, smart éducation, smart santé, blue économie...) est une réponse immédiate à des nombreux enjeux pour un développement de l'Afrique durable ». Alliant leur savoir-faire, pour être à la hauteur des enjeux, les concepteurs du Hub Africa et de Planète Entreprise initient une grande première mondiale. En effet ils annoncent une « révolution », qu'ils vont partager avec tous les acteurs présents à la COP22, mais aussi avec le monde, avec environ 80 démonstrateurs.
Le démonstrateur est une zone événementielle innovante co-constuite avec des partenaires afin d'offrir des parcours de visites à des donneurs d'ordre et des décideurs rassemblant les technologies les plus performantes et innovantes. Tout au long de la COP22, les entreprises et les visiteurs bénéficieront d'un parcours de visite 100% sur mesure avec une sélection de démonstrations digitales personnalisée pour leurs réseaux d'affaires, leurs entreprises ou leurs collectivités publiques et toutes parties prenantes. Au programme des démonstrations sur le développement économique durable, l'agriculture verte numérique et durable, l'éducation digitale pour tous, la santé pour tous y compris les populations rurales et/ou excentrées dans les zones sans médecin, le transport et logistique durable pour toute l'Afrique, la mer et le développement durable.
Dans le cadre de la COP22, Hub Africa a initié un appel à projets ou des appels à participation, à consulter sur www.hubafrica.co/cop22. Un jury d'experts va sélectionner les candidats qui bénéficieront d'un accompagnement du groupe « Tech 22 smart Africa For Change » et d'une mise en avant de leurs solutions innovantes lors de la COP22. Les start up, les Petites et Moyennes Entreprises(PME), les entrepreneurs dont le périmètre d'activité couvre les énergies renouvelables, le digital, la green économie, ou même les personnes physiques sont appelés à participer à l'appel à projets. À travers sa démarche, Hub Africa s'inscrit ainsi dans l'action et fait ainsi de la COP de Marrakech celle de l'Afrique.

Souley Moutari, envoyé spécial au Maroc
www.lesahel.org

Economie

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l…

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l'autorité de l'Etat sur la Douane aussi et casser cette organisation de captation des recettes de l'Etat », assure M. Massoudou Ha

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a animé, hier matin, une conférence de presse motivée par la sortie médiatique du Syndicat national des Douanes (SNAD), elle-même consécutive à la nomination du nouveau Directeur général des Douanes.Dans son intervention préliminaire, le ministre des Finances a rappelé que, dans le cadre de l'exercice normal de ces prérogatives, le Gouvernement a décidé de faire des nominations dans les e...

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) milli…

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été ...

Fin de la Mission des services du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger : Des recommandations pour accroître les …

Fin de la Mission des services du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger : Des recommandations pour accroître les recettes de l'Etat et maîtriser les dépenses

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et les membres de la mission des services du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Cheikh Anta Gueye, ayant séjourné à Niamey du 24 octobre au 7 novembre 2016, ont conjointement animé un point de presse, hier dans l'après-midi, au Ministère des Finances. Cette mission du FMI a, au cours de son séjour, mené des consultations et des discussions sur un programme économique et fin...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mise en œuvre de la réforme du guichet unique auto…

Mise en œuvre de la réforme du guichet unique automobile au Niger : En finir avec les faux documents et leur corollaire de pertes énormes des recettes de l'Etat

Dans le cadre de la modernisation de l'administration des douanes afin d'améliorer ses pre...

jeudi 19 janvier 2017

SONILOGA, égalité des citoyens devant le service p…

SONILOGA, égalité des citoyens devant le service public

« Nous sommes des délégataires, et notre mission est de traduire en acte la reforme sur la...

jeudi 19 janvier 2017

Application du système du guichet unique des autom…

Application du système du guichet unique des automobiles : Complaintes des vendeurs des véhicules d'occasion

Le marché des véhicules d'occasion connait ces derniers temps dans notre pays un boulevers...

jeudi 19 janvier 2017

L'air du temps

Ces feux tricolores ''fantômes''

Ces feux tricolores ''fantômes''

Les feux optiques sont conçus pour jouer un rôle essentiel dans le dispositif de la régula...

jeudi 19 janvier 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.