Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la 22ème session extraordinaire du comité interparlementaire de l'UEMOA : Des recommandations pertinentes pour un meilleur profit des APE et une bonne sécurisation de l'espace communautaire


uemoaDu 26 au 30 septembre, Niamey, a accueilli la 22ème session extraordinaire du CIP-UEMOA. Les députés membres dudit comité ont planché pendant quatre jours sur les trois thèmes se rapportant essentiellement aux accords de partenariat économique (APE) entre l'Union Européenne et les pays des ACP dont sont membres les pays de l'UEMOA, la résolution des conflits et la question sécuritaire dans l'espace commun. C'est sur une notre de satisfaction que les travaux de la session ont pris fin sous la présidence du vice-président du CIP-UEMOA M. Amadou Diop. Des cinq jours des débats, d'échanges enrichissants et pertinents et de communications des experts consultants, des recommandations, des résolutions et des motions ont été formulées par les participants à la rencontre de Niamey.
Le vice-président du CIP-UEMOA qui clôturait les travaux a manifesté sa satisfaction tant pour le déroulement des travaux que pour les résultats auxquels sont parvenus les parlementaires communautaires. M Amadou Diop a estimé que la session a été un succès à plusieurs égards en ce sens qu'elle a permis de renforcer les capacités et connaissances des membres du comité sur les trois thèmes qui sont, selon lui, des sujets brûlants de l'heure, préoccupant aussi bien les dirigeants que les populations de l'espace UEMOA. S'appesantissant point par point sur les trois thèmes de la 22ème session, le vice-président du CIP-UEMOA a rappelé l'objectif principal des APE qu'est le libre-échange entre l'Afrique de l'Ouest et les pays de l'UE. La session a permis aux élus d'appréhender le contenu des négociations en cours, les dispositions des accords, les opportunités et les retombées attendues par les pays.
En outre, les communications et les débats ont amené les participants à connaitre les défis que les pays membres doivent relever comme la mise à niveau de leurs industries, le renforcement de la compétitivité des produits, les soutiens aux filières porteuses, le développement de la culture de la qualité, l'assainissement de l'environnement des affaires et le relèvement du niveau des exportations. M Diop d'ajouter que ces réformes devraient s'accompagner de la formation et la sensibilisation des opérateurs économiques et des producteurs agricoles sur les exigences des APE. Planchant sur la question sécuritaire dans la sous-région marquée par la recrudescence du grand banditisme et des attaques terroristes, le vice-président du CIP-UEMOA a indiqué que les parlementaires ont pris la mesure des défis à relever pour « assurer la sécurité des citoyens et garantir l'inviolabilité des frontières ».
Tout en reconnaissant que les Etats membres ont consacré d'importantes ressources et moyens militaires, M Amadou Diop a dit que beaucoup reste à faire en matière d'information et de renseignement. Mais le CIP-UEMOA s'est félicité de la création du comité de haut niveau sur la paix et la sécurité au sein de l'UEMOA et des initiatives prises par les autres organisations régionales et internationales. Relativement à la médiation et le règlement pacifique des conflits, un exposé exhaustif a éclairé la lanterne des parlementaires communautaires à comprendre les exigences liées à la mission de médiation, de facilitation ou d'arbitrage notamment la préparation, la connaissance du contexte, les approches. En clair les participants à la 22ème session extraordinaire ont compris la complexité de l'exercice de médiation et de règlement des conflits. M. Diop s'est dit confiant que les connaissances obtenues serviront utilement les élus en général et ceux membres du conseil parlementaire pour la paix. Le vice-président du CIP-UEMOA a réitéré ses remerciements au président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni, avant d'adresser sa reconnaissance aux députés nigériens et faire une mention spéciale à la vice-présidente du CIP-UEMOA, notre compatriote député Mme Fatima Doubou Dogo pour leur disponibilité et leur précieuse contribution à la réussite des travaux de la session.
Les participants à la 22ème session du CIP-UEMOA ont formulé plusieurs recommandations. C'est ainsi qu'ils recommandent à la commission de l'UEMOA de rendre effectifs la facilitation des échanges par l'élimination des entraves au commerce, la conformité des produits aux exigences du marché international, l'amélioration de la compétitivité des entreprises, le développement des exportations, la diversification des produits et filières d'exportation, l'amélioration du cadre règlementaire et l'environnement des affaires et l'accompagnement des entreprises. Les parlementaires ont en outre recommandé à la Commission de mener une vaste campagne d'information et de sensibilisation des opérateurs économiques et producteurs agricoles, de mettre en place un cadre de concertation et un mécanisme de suivi-évaluation de la mise en œuvre des APE et de s'assurer de l'appropriation des APE par les parlements nationaux des pays membres.
Aux Etats membres, le CIP-UEMOA recommande de renforcer les dispositions pour l'élimination des pratiques anormales aux cordons douaniers pour faciliter la libre circulation des biens et personnes dans l'espace. Relativement à la lutte contre l'insécurité, la CIP-UEMOA demande à la commission d'apporter son appui aux Etats membres dans la lutte contre l'insécurité, le grand banditisme et le terrorisme. En plus, il recommande de définir une politique de sécurité et de mettre en place les structures visant à assurer la sécurité dans la zone UEMOA notamment la mutualisation des moyens et des renseignements. Le CIP-UEMOA a adressé une recommandation aux Etats leur demandant de doter les FDS et les services de renseignements des moyens conséquents et de mettre en œuvre les dispositions relatives à la vidéo-surveillance des villes, à la sécurisation des documents d'état civil et des documents officiels et à la généralisation de la carte d'identité biométrique.
Dans la résolution qu'ils ont formulée, le CIP-UEMOA s'est engagé à appuyer les parlements pour les processus de ratification des APE, à mener une réflexion pour réunir les conditions pour une participation efficace du CIP au sein du comité parlementaire conjoint Afrique de l'Ouest-Union Européenne et à mettre en place les modalités pour un suivi permanent de la mise en œuvre des APE et de formuler des recommandations pour tirer profit des APE. Les parlementaires ont adopté deux motions spéciales adressées au Président de la République et au Président de l'Assemblée nationale.

Zabeirou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.