Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la 22ème session extraordinaire du comité interparlementaire de l'UEMOA : Des recommandations pertinentes pour un meilleur profit des APE et une bonne sécurisation de l'espace communautaire


uemoaDu 26 au 30 septembre, Niamey, a accueilli la 22ème session extraordinaire du CIP-UEMOA. Les députés membres dudit comité ont planché pendant quatre jours sur les trois thèmes se rapportant essentiellement aux accords de partenariat économique (APE) entre l'Union Européenne et les pays des ACP dont sont membres les pays de l'UEMOA, la résolution des conflits et la question sécuritaire dans l'espace commun. C'est sur une notre de satisfaction que les travaux de la session ont pris fin sous la présidence du vice-président du CIP-UEMOA M. Amadou Diop. Des cinq jours des débats, d'échanges enrichissants et pertinents et de communications des experts consultants, des recommandations, des résolutions et des motions ont été formulées par les participants à la rencontre de Niamey.
Le vice-président du CIP-UEMOA qui clôturait les travaux a manifesté sa satisfaction tant pour le déroulement des travaux que pour les résultats auxquels sont parvenus les parlementaires communautaires. M Amadou Diop a estimé que la session a été un succès à plusieurs égards en ce sens qu'elle a permis de renforcer les capacités et connaissances des membres du comité sur les trois thèmes qui sont, selon lui, des sujets brûlants de l'heure, préoccupant aussi bien les dirigeants que les populations de l'espace UEMOA. S'appesantissant point par point sur les trois thèmes de la 22ème session, le vice-président du CIP-UEMOA a rappelé l'objectif principal des APE qu'est le libre-échange entre l'Afrique de l'Ouest et les pays de l'UE. La session a permis aux élus d'appréhender le contenu des négociations en cours, les dispositions des accords, les opportunités et les retombées attendues par les pays.
En outre, les communications et les débats ont amené les participants à connaitre les défis que les pays membres doivent relever comme la mise à niveau de leurs industries, le renforcement de la compétitivité des produits, les soutiens aux filières porteuses, le développement de la culture de la qualité, l'assainissement de l'environnement des affaires et le relèvement du niveau des exportations. M Diop d'ajouter que ces réformes devraient s'accompagner de la formation et la sensibilisation des opérateurs économiques et des producteurs agricoles sur les exigences des APE. Planchant sur la question sécuritaire dans la sous-région marquée par la recrudescence du grand banditisme et des attaques terroristes, le vice-président du CIP-UEMOA a indiqué que les parlementaires ont pris la mesure des défis à relever pour « assurer la sécurité des citoyens et garantir l'inviolabilité des frontières ».
Tout en reconnaissant que les Etats membres ont consacré d'importantes ressources et moyens militaires, M Amadou Diop a dit que beaucoup reste à faire en matière d'information et de renseignement. Mais le CIP-UEMOA s'est félicité de la création du comité de haut niveau sur la paix et la sécurité au sein de l'UEMOA et des initiatives prises par les autres organisations régionales et internationales. Relativement à la médiation et le règlement pacifique des conflits, un exposé exhaustif a éclairé la lanterne des parlementaires communautaires à comprendre les exigences liées à la mission de médiation, de facilitation ou d'arbitrage notamment la préparation, la connaissance du contexte, les approches. En clair les participants à la 22ème session extraordinaire ont compris la complexité de l'exercice de médiation et de règlement des conflits. M. Diop s'est dit confiant que les connaissances obtenues serviront utilement les élus en général et ceux membres du conseil parlementaire pour la paix. Le vice-président du CIP-UEMOA a réitéré ses remerciements au président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni, avant d'adresser sa reconnaissance aux députés nigériens et faire une mention spéciale à la vice-présidente du CIP-UEMOA, notre compatriote député Mme Fatima Doubou Dogo pour leur disponibilité et leur précieuse contribution à la réussite des travaux de la session.
Les participants à la 22ème session du CIP-UEMOA ont formulé plusieurs recommandations. C'est ainsi qu'ils recommandent à la commission de l'UEMOA de rendre effectifs la facilitation des échanges par l'élimination des entraves au commerce, la conformité des produits aux exigences du marché international, l'amélioration de la compétitivité des entreprises, le développement des exportations, la diversification des produits et filières d'exportation, l'amélioration du cadre règlementaire et l'environnement des affaires et l'accompagnement des entreprises. Les parlementaires ont en outre recommandé à la Commission de mener une vaste campagne d'information et de sensibilisation des opérateurs économiques et producteurs agricoles, de mettre en place un cadre de concertation et un mécanisme de suivi-évaluation de la mise en œuvre des APE et de s'assurer de l'appropriation des APE par les parlements nationaux des pays membres.
Aux Etats membres, le CIP-UEMOA recommande de renforcer les dispositions pour l'élimination des pratiques anormales aux cordons douaniers pour faciliter la libre circulation des biens et personnes dans l'espace. Relativement à la lutte contre l'insécurité, la CIP-UEMOA demande à la commission d'apporter son appui aux Etats membres dans la lutte contre l'insécurité, le grand banditisme et le terrorisme. En plus, il recommande de définir une politique de sécurité et de mettre en place les structures visant à assurer la sécurité dans la zone UEMOA notamment la mutualisation des moyens et des renseignements. Le CIP-UEMOA a adressé une recommandation aux Etats leur demandant de doter les FDS et les services de renseignements des moyens conséquents et de mettre en œuvre les dispositions relatives à la vidéo-surveillance des villes, à la sécurisation des documents d'état civil et des documents officiels et à la généralisation de la carte d'identité biométrique.
Dans la résolution qu'ils ont formulée, le CIP-UEMOA s'est engagé à appuyer les parlements pour les processus de ratification des APE, à mener une réflexion pour réunir les conditions pour une participation efficace du CIP au sein du comité parlementaire conjoint Afrique de l'Ouest-Union Européenne et à mettre en place les modalités pour un suivi permanent de la mise en œuvre des APE et de formuler des recommandations pour tirer profit des APE. Les parlementaires ont adopté deux motions spéciales adressées au Président de la République et au Président de l'Assemblée nationale.

Zabeirou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Economie

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés …

Forum sur les opportunités d'affaires au Niger, à Amsterdam (Pays-Bas) : Les investisseurs privés hollandais intéressés par les perspectives de croissance au Niger

En prélude à une importante mission économique des opérateurs privés hollandais qui souhaitent venir investir au Niger, un forum sur les opportunités d'affaires au Niger s'est tenu le 09 février 2017 à Amsterdam, au Pays-Bas. Cette rencontre a été présidée par le directeur général de la NABC, Mme Irène Visser, en étroite collaboration avec l'ambassade du Niger au Pays-Bas représentée par l'attaché commercial, M. Inès Mazou.La NABC, est ...

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et …

L'Agence Française de Développement : L'AFD investit au Niger 40 milliards de FCFA destinés à l'insertion des jeunes et au programme Kandadji

L'Agence Française de Développement (AFD) a rendu public un communiqué de presse relativement au soutien qu'elle apporte afin de contribuer au développement socioéconomique de notre pays notamment dans le cadre de l'insertion des jeunes et au programme Kandadji.Selon le communiqué, au cours des dernières années, l'Agence Française de Développement (AFD) a augmenté significativement ses financements au Niger notamment sous forme de dons ...

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique international…

Rétrospective 2016/ Secteur de l'Economie : Des réalisations appréciables malgré la conjoncture économique internationale

L'année 2016 a incontestablement été marquée par le ralentissement de la croissance économique mondiale qui a, à son tour, impacté sur l'économie nationale. Ainsi, la chute des prix des matières premières comme le pétrole et l'uranium, la récession au Nigeria, principal partenaire commercial du Niger, le poids de la lutte contre le terrorisme et de l'assistance humanitaire aux populations victimes des catastrophes naturelles et des conf...

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales…

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015

La conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement de...

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises e…

Remise d'un chèque de 500.000 dollars US à notre pays par l'Algérie : En appui à la lutte contre les effets des crises et catastrophes

Dans le cadre de la fructueuse coopération qui la lie au Niger, la République Algérienne Démocratique et Populaire remis hier une enveloppe de 500.000 dollars US au Gouvernement nigérien en appui à ses efforts de lutte contre les effets néfastes des crises et catastrophes sur la vie des populations nigériennes.C'est l'ambassadeur d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, qui a officiellement remis le chèque lors d'une cérémonie au Ministè...

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public…

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services

26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Bo...

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le fin…

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand Duché de Luxembourg : 43 milliards de francs CFA pour le financement du 3ème Programme Indicatif de Coopération PIC III 2016-2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur et l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg ont signé, mardi dernier à Niamey, la lettre d'entente liant le gouvernement du Niger au le Grand-Duché de Luxembourg. La Cérémonie a eu lieu à l'auditorium Sani Bako en présence des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales. La lett...

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Au ministère en charge des Affaires étrangères

Signature de la lettre d'entente entre le Niger et le Grand-Duché de Luxembourg pour le financement de la 3ème phase du Programme Indicatif de Coopération (PIC III 2016-2020). Au total 67 millions d'euros seront injectés en quatre (4) ans dans le secteur rural.Nous y reviendrons. onep

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique d…

Signature de convention entre le Niger et la BCEAO fixant les modalités de fonctionnement et de tenue de compte unique du Trésor : Un seul compte pour une gestion rationnelle des finances publiques

Depuis un certain temps, le Ministère des Finances a entrepris un certain nombre de reformes au niveau du Trésor, des Impôts et de la Douane. C'est dans ce cadre que le ministre desFinances, M. Massoudou Hassoumi, et le Directeur national de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Mamane Laouane Karim, ont procédé, hier matin, à la signature d'une convention entre la République du Niger et cette institution qui ...

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l…

Conférence de presse du ministre des Finances sur la situation dans l'Administration douanière : «Nous allons rétablir l'autorité de l'Etat sur la Douane aussi et casser cette organisation de captation des recettes de l'Etat », assure M. Massoudou Ha

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a animé, hier matin, une conférence de presse motivée par la sortie médiatique du Syndicat national des Douanes (SNAD), elle-même consécutive à la nomination du nouveau Directeur général des Douanes.Dans son intervention préliminaire, le ministre des Finances a rappelé que, dans le cadre de l'exercice normal de ces prérogatives, le Gouvernement a décidé de faire des nominations dans les e...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Utilisation du gaz domestique : L'entretien des bo…

Utilisation du gaz domestique : L'entretien des bouteilles et la sécurité des équipements

Depuis que le Niger est devenu pays producteur et exportateur de pétrole, les populations ...

jeudi 23 février 2017

Proprété des bouteilles : à qui la faute ?

Proprété des bouteilles : à qui la faute ?

Le Niger a initié, depuis les années 90, un programme national de l'énergie domestique, po...

jeudi 23 février 2017

Des utilisateurs témoignent

Des utilisateurs témoignent

Mme Aïssa ZakariJ'utilise les bouteilles de gaz depuis plusieurs années. Je possède en réa...

jeudi 23 février 2017

L'air du temps

Assainir l'école

Assainir l'école

L'actualité de ces dernières semaines est en train de se cristalliser autour de l'école ni...

jeudi 23 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.