Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin de la Mission des services du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger : Des recommandations pour accroître les recettes de l'Etat et maîtriser les dépenses


ecoLe ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et les membres de la mission des services du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Cheikh Anta Gueye, ayant séjourné à Niamey du 24 octobre au 7 novembre 2016, ont conjointement animé un point de presse, hier dans l'après-midi, au Ministère des Finances. Cette mission du FMI a, au cours de son séjour, mené des consultations et des discussions sur un programme économique et financier à moyen terme qui pourrait être appuyé par un nouvel accord du FMI au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). Au cours de ce point de presse les membres de cette mission ont fait une déclaration.
Cette déclaration lue par M. Joseph Ntamatungiro, Représentant résident du FMI au Niger, indique que les autorités nigériennes et l'équipe du FMI ont convenu, au niveau des services du FMI, d'un accord sur un programme à moyen terme (2017-2020), susceptible d'être appuyé par une nouvelle FEC. Le nouveau programme reflète les leçons tirées de l'accord FEC actuel. « Même si, en dépit d'une série de chocs exogènes et de difficultés dans la mise en œuvre, le programme appuyé par l'accord FEC sur la période 2012-2016 a permis de maintenir la stabilité macroéconomique, les allocations budgétaires pour les secteurs de l'éducation et de la santé étaient évincées par la prise en charge des besoins prioritaires de sécurité, ce qui a globalement handicapé l'atteinte des objectifs de développement», souligne la mission.

Un nouveau programme pour préserver la stabilité macroéconomique...

Selon les termes de la déclaration, le nouveau programme vise à préserver la stabilité macroéconomique et à atteindre les objectifs de développement définis dans le Document d'Orientations Economiques. Au regard du niveau élevé des besoins de dépenses sécuritaires et la persistance des chocs sur les recettes budgétaires, les politiques du nouveau programme sont d'une part centrées sur la mobilisation des recettes intérieures notamment grâce à l'élargissement de l'assiette fiscale et, de l'autre sur le renforcement de la gestion budgétaire, en vue de fournir l'espace budgétaire et assurer la viabilité de la dette. Le programme contient également un solide agenda de réformes structurelles devant permettre de renforcer la gestion des finances publiques, d'appuyer la diversification de l'économie et renforcer la résilience, tout en tenant compte des capacités de mise en œuvre limitées.

Les résultats macroéconomiques du Niger sont restés satisfaisants en 2016

La déclaration affirme que dans l'ensemble, les résultats macroéconomiques du Niger sont restés satisfaisants en 2016, en dépit des chocs sécuritaires et humanitaires, des prix de matières premières défavorables et de la réduction des échanges avec les pays voisins. La croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) devrait augmenter pour passer de 3,5% en 2015 à 4,5% en 2016, soutenue par une bonne campagne agricole 2016/17 et ce malgré les faiblesses qui subsistent dans les secteurs pétrolier et minier.

La croissance du PIB réel devrait se situer à 5,2% en 2017...

L'inflation serait contenue à 1,6% en 2016. «L'exécution budgétaire a été entravée par un niveau de recouvrement des recettes en deçà des objectifs, reflétant en partie les prix bas des matières premières et les problèmes économiques dans les pays voisins. Cependant, à la fin de juin 2016, la plupart des objectifs budgétaires du programme (hors recettes) ont été atteints. Des progrès ont également été faits dans la mise en œuvre des réformes structurelles, malgré quelques retards enregistrés» ajoute la déclaration.

Elle indique que les perspectives économiques à moyen terme sont favorables, mais sont sujettes à des risques intérieurs et extérieurs considérables. La croissance du PIB réel devrait se situer à 5,2% en 2017, tirée par l'agriculture et le relèvement prévu de la production pétrolière. L'inflation devrait être contenue à moins de 2%. La croissance du PIB réel devrait s'établir à 6% en moyenne sur la période 2018-2020, grâce surtout à l'expansion du secteur des industries extractives et à l'augmentation des investissements publics et privés. L'inflation devrait rester en deçà du critère de convergence de 3% de l'UEMOA. Au nombre des principaux risques figurent les retombées négatives des conflits régionaux, la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, ainsi que les difficultés économiques dans la sous-région.
La mission des services du FMI a enfin tenu à remercier les autorités nigériennes pour leur chaleureuse hospitalité ainsi que pour les entretiens riches et constructifs. Intervenant à l'issue de la lecture de cette déclaration, le Chef de la mission, M. Cheikh Anta Gueye a indiqué qu'ils ont eu des discussions constructives avec les autorités nigériennes. Il a ajouté qu'ils ont convenu d'un accord sur un programme dont les objectifs sont l'élargissement de l'assiette fiscale, l'amélioration de la gestion budgétaire, et le contrôle de la dépense. « Nous avons aussi procédé à des discussions sur des réformes structurelles qui permettent de faire avancer le pays vers le progrès social pour le bonheur des populations nigériennes », a conclu le Chef de la mission du FMI.
Quant au ministre des
Finances, M. Massoudou Hassoumi, il s'est réjoui de cette mission qui au bout de deux semaines de travail acharné avec les services de son département ministériel, a abouti à une convergence de points de vue avec les autorités nigériennes. Il a ajouté que l'exercice a consisté entre autres à prendre des mesures pour accroitre les recettes ; les recettes douanières et les recettes fiscales, et élargir l'assiette fiscale. La deuxième action selon le ministre, est la maîtrise des dépenses. « Les reformes auxquelles nous allons nous consacrer et qui seront exécutées avec diligence et avec détermination, nous permettront de créer les conditions de bonnes finances publiques qui permettront à notre pays d'avoir une croissance équilibrée dans l'espoir de créer les conditions du progrès économique et social» a souligné le ministre des Finances.
Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Economie

Ouverture de l'Assemblée Générale ordinaire de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger : Faire une évaluation san…

Ouverture de l'Assemblée Générale ordinaire de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger : Faire une évaluation sans complaisance des activités menées au cours de l'année 2016

L'Assemblée Générale ordinaire de la Chambre du Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN) a tenu ses travaux hier à Niamey. Au cours de ces assises, les participants ont eu, conformément à leurs statuts, à passer en revue les actions réalisées, à les apprécier, les évaluer et, au besoin, à les recadrer afin qu'elles atteignent la satisfaction des défis auxquels ce secteur fait face. C'est le ministre en charge du Commerce et de la Promoti...

Signature de deux conventions au Fonds de Solidarité Africain (FSA) : Une garantie de plus de 3,7 milliards de FCFA au p…

Signature de deux conventions au Fonds de Solidarité Africain (FSA) : Une garantie de plus de 3,7 milliards de FCFA au profit de la société AGRIZED Mali

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a organisé, mardi dernier à son siège, une cérémonie de signature de deux conventions de garantie. La première convention concerné le FSA, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la société AGRIZED Mali SA pour un montant de garantie d'un milliard huit cent soixante-quinze millions (1.875.000.000) FCFA tandis que la seconde a regroupé le FSA, la Banque pour le Commerce et l'Industrie (B...

Signature de convention entre les ministres français et nigérien des Finances : Une aide budgétaire de 6,6 milliards de …

Signature de convention entre les ministres français et nigérien des Finances : Une aide budgétaire de 6,6 milliards de francs CFA au profit du Niger

Du 13 au 14 avril dernier, le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a pris part, à Abidjan en Côte d'ivoire, à la réunion des ministres des Finances de la Zone Franc. En marge de cette réunion, le ministre des Finances Massoudou Hassoumi, son homologue français en charge des Finances M. Michel Sapin, ainsi que le Directeur Afrique de l'Agence française de développement (AFD), ont procédé à la signature d'une convention portant sur...

Réunion du Comité Etat-Partenaires Techniques et Financiers sur le rapport d'évaluation du PDES 2012-2015 : Evaluer les …

Réunion du Comité Etat-Partenaires Techniques et Financiers sur le rapport d'évaluation du PDES 2012-2015 : Evaluer les résultats obtenus pour mieux préparer le PDES 2017-2021

La réunion du comité Etat-Partenaires Techniques et Financiers sur le rapport d'évaluation du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2012-2015, s'est tenue hier matin à Niamey, sous la présidence de la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama. C'était en présence des membres du gouvernement ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers. Il était question au cours de la réunion d'échanger en vue de rel...

Forum économique nigéro-tunisien : Quatre accords conclus et signés pour booster la coopération économique entre les deu…

Forum économique nigéro-tunisien : Quatre accords conclus et signés pour booster la coopération économique entre les deux pays

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a co-présidé hier matin au Palais des congrès de Niamey avec son homologue de la République tunisienne, SE. Youssef Chahed, l'ouverture du forum économique nigéro-tunisien. L'organisation de ce forum traduit la volonté des deux pays de faire des échanges pour renforcer leur relation économique en vue de la création et du développement des projets d'intérêts communs.Procédant à l...

«Nos deux pays ayant des ambitions partagées pour leur meilleur avenir sont appelés à œuvrer en parfaite synergie pour a…

«Nos deux pays ayant des ambitions partagées pour leur meilleur avenir sont appelés à œuvrer en parfaite synergie pour atteindre des résultats plus probants dans le domaine du développement

socioéconomique », déclare SEM. Youssef Chahed, Chef du gouvernement de la République tunisienne« Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement du Niger ;Mesdames et Messieurs les membres du GouvernementChers OpérateursJe dois d'abord exprimer, Monsieur le Premier ministre et cher frère, tout le plaisir que, j'ai à co-présider avec vous l'ouverture du forum économique tuniso-nigérien, qui j'en suis persuadé, contribuera au renforce...

« Je suis persuadé que les rencontres Be to Be qui vont avoir lieu à la suite de la présente cérémonie, déboucheront sur…

« Je suis persuadé que les rencontres Be to Be qui vont avoir lieu à la suite de la présente cérémonie, déboucheront sur des partenariats mutuellement avantageux au profit de nos deux pays », déclare SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouve

« Chers Invités ;Je voudrais, une fois de plus, souhaiter à vous-même, Monsieur le Premier Ministre, et à la délégation qui vous accompagne, la chaleureuse bienvenue au Niger. Je voudrais exprimer ma profonde gratitude à l'endroit des plus Hautes Autorités de la Tunisie et du Niger pour les efforts qu'elles ne cessent de déployer pour la promotion du secteur privé et pour le développement d'un partenariat privilégié entre nos deux pays....

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

Forum d'Affaires Nigéro-Algérien : Redynamiser les relations économiques et commerciales entre nos deux pays

En marge de la première session de la Haute Commission Mixte Nigéro-Algérienne, des organisations patronales de l'Algérie et du Niger s'étaient retrouvées hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, pour échanger sur les opportunités d'affaires. C'était à la faveur du Forum d'Affaires Nigéro-Algérien. C'est le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, et son homologue algérien SE Abdelmalek Sellal, qui ont présidé la cér...

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur …

Signature de quatre (4) conventions de financement au Ministère des Finances : Environ 46,3 milliards de FCFA en faveur de l'Agriculture et la lutte contre la criminalité organisée

Le ministre des Finances et le directeur général de l'Agence Française de Développement ont procédé à la signature de quatre (4) conventions de financement relatives au projet d'appui au développement d'activités rurales et de financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua et au Programme d'Appui à la Justice et à la Sécurité au Niger (AJUSEN). La cérémonie s'est déroulée hier matin dans la salle de réunion du ...

12ème conclave CII-Exim Bank de l'Inde sur le projet de partenariat Inde-Afrique : Le ministre du Commerce expose sur l'…

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d'industrie (CII) et EXIM Bank d'Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l'occasion de cette importante rencontre d'échanges d'expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l'honneur ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de …

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de Liboré : De l'engouement aux questionnements

Or ou pas or dans le village de Tanda-Boundou, dans la Commune rurale de Liboré ? C'est la...

jeudi 27 avril 2017

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère…

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère de Tanda-Boundou

Pour se rendre sur le site de fouille d'or du village de Tanda-Boundou, sis entre Malam Ko...

jeudi 27 avril 2017

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

L'air du temps

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Vers la fin de l'année 2014, ils ont déferlé, en bravant les dunes et les tempêtes de sabl...

jeudi 27 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.