Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention au Ministère des Finances : La France accorde à notre pays une aide budgétaire de huit (8) millions d'euros


ecoLe ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat. La convention a été signée devant le directeur de l'Agence Française de Développement (AFD), M. Philippe Renault, en présence de plusieurs cadres centraux du ministère des Finances.
Après avoir signé les documents de la présente convention, le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a précisé que cette aide budgétaire française est le témoignage de la solidité de cette relation entre le Niger et la France. Cette dernière est le premier partenaire du Niger aussi bien à titre direct notamment au niveau de l'aide bilatérale qu'au niveau multilatéral à travers les institutions financières. ''A chaque fois que le Niger a eu besoin d'appui, la France a été présente. Cet accompagnement de la France se manifeste dans tous les domaines. D'abord dans le domaine budgétaire comme aujourd'hui et ensuite dans différents secteurs du développement de notre pays tels que l'eau ; l'agriculture ; la sécurité etc. Grace à la France, nous avons pu sauver l'essentiel notamment au Mali. Sans l'opération Serval, je ne sais pas ce que serait la géopolitique de notre sous-région. Ce qui veut dire que nous sommes reconnaissants à tous égards», a déclaré M. Massoudou Hassoumi.
Par rapport à l'aide budgétaire, objet de la présente
signature de convention, le ministre des Finances a rassuré l'ambassadeur de France, qu'elle sera utilisée aux fins pour lesquelles elle est destinée dans la plus grande transparence en donnant le maximum d'efficacité. « La qualité et l'efficacité des dépenses seront les priorités du gouvernement du Niger», a relevé M. Massoudou Hassoumi. Les fonds de cet appui seront destinés à répondre aux priorités du Niger que sont les dépenses de sécurité après celles de souveraineté bien entendu; l'apurement des arriérés de l'Etat et le secteur du développement rural. « Nous dépenserons essentiellement en fonction de nos priorités. Vous pouvez être sûr que cette opération sera affectée dans ces secteurs et vous serez fiers d'avoir investi et accompagné le Niger en voyant des résultats », a promis le ministre des Finances.
Auparavant, l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, a souligné que cette aide budgétaire constitue une preuve supplémentaire de la coopération et de l'amitié entre la France et le Niger. Cette coopération se traduit par des relations intenses et constantes. Les relations entre le Niger et la France s'appliquent également au domaine budgétaire pour apporter au Niger tout l'appui nécessaire pour faire face aux défis nationaux et régionaux notamment les défis de sécurité et de développement. La France, a dit Marcel Escure, a signé depuis 2011 six (6) accords d'appui budgétaire au Niger pour un total de 103 millions d'euros, soit 67 milliards de FCFA. Sur les 103 millions d'euros, 43 millions d'euros sous forme de don de la France et 60 millions d'euros en prêt. C'est pourquoi l'ambassadeur de France au Niger a attiré l'attention de l'assistance sur le fait que son pays travaille de cette façon avec très peu de pays aujourd'hui. Mais, l'amitié entre les deux pays et les enjeux de l'heure justifient pleinement ces appuis de la France au Niger. Les fonds couverts par cette convention, a précisé Marcel Escure, seront décomposés en deux tranches respectivement de cinq (5) et de trois (3) millions d'euros.
La premier tranche de cinq (5) millions d'euros, soit plus de 3 milliards de FCFA n'a pas d'affection prédéterminée. Il appartient donc au gouvernement du Niger d'allouer ces cinq millions d'euros aux besoins les plus urgents de l'Etat. Quant à la seconde tranche de trois (3) millions d'euros, soit plus d'un milliard de FCFA, elle sera affectée prioritairement à l'apurement des arriérés des factures de consommation d'eau et d'électricité. En effet, la France accompagne le gouvernement du Niger pour le développement et le financement des services publics de qualité. Les difficultés de paiement des factures de consommation dans ce secteur représentent un risque pour la situation financière des operateurs et pour l'équilibre général de ce secteur. Elles pourraient à terme avoir un impact négatif autant sur l'approvisionnement des usagers en eau et en électricité que sur les investissements nécessaires à l'amélioration, à l'entretien et au développement de
réseaux.
C'est dire que l'appui financier de la France au Niger n'aura un effet vertueux que s'il vient en complément de la dotation suffisante de l'Etat du Niger qui seule serait à même de réduire durablement les arriérés en assurant les paiements régulier des factures. C'est dans cette option que la présente convention prévoit que l'utilisation effective des trois millions d'euros, composant la deuxième tranche sera effectuée au fur et à mesure du paiement d'une partie de factures par le budget de l'Etat. Cette aide budgétaire de huit (8) millions d'euros, a assuré Marcel Escure sera décaissée dans le plus bref délai. Ce qui permettra à la partie non affectée d'être immédiatement versée au trésor. Marcel Escure a profité de cette occasion pour annoncer que la troisième et dernière tranche du code de soutien budgétaire pour 2015 pour six (6) millions d'euros est en cours de versement.
Avant de terminer son intervention, l'ambassadeur de France au Niger a indiqué que le Niger est confronté à la fois à des enjeux du développement et à des défis sécuritaires. C'est pourquoi, le France et l'Union Européenne restent aux cotés du Niger et de son peuple pour faire face à ces défis majeurs. «La France sera aussi aux cotés du Niger dans la formulation prochaine d'un programme de développement économique et social couvrant la période 2017-2021», a ajouté Marcel Escure.

Hassane Daouda(onep)
www.lesahel.org

Economie

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 millions de FCFA de garantie pour renforcer les capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards de FCFA pour améliorer le taux d'accès à l'électricité au Niger

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

L'Union Européenne vient d'effectuer un décaissement 57 millions d'euros, soit plus de 37 milliards de FCFA au profit de notre pays, selon un communiqué de presse daté du 26 juin 2017 et publié par la Délégation de l'Union européenne au Niger. Ces fonds sont destinés à soutenir plusieurs secteurs essentiels pour le développement socio-économique du Niger notamment la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de l'agriculture durable ; l'é...

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil …

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil et le sorgho

Le prix du maïs et du riz sont restés stables et les marchés ouest africains sont correctement alimentés au mois de mai ; une situation qui s'explique par les bonnes productions (de riz et de maïs) enregistrées au cours de la présente campagne. Cependant, pour le mil et le sorgho, les stocks baissent de plus en plus et les hausses saisonnières commencent à se faire déjà sentir sur bon nombre de marchés des principaux pays producteurs. C...

Journée Internationale des Micro, Petites et Moyennes Entreprises : « Les PME contribuent à la cohésion sociale, à la cr…

Journée Internationale des Micro, Petites et Moyennes Entreprises : « Les PME contribuent à la cohésion sociale, à la création d'emplois (...) la redistribution des richesses et de revenus» déclare le ministre Sadou Seydou

À l'instar du reste de la communauté internationale, notre pays commémore aujourd'hui 27 juin, la journée Internationale des Micro, Petites et Moyennes Entreprises(MPME). À cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou a livré hier un message à travers lequel il a indiqué que cette journée a été instituée le 6 Avril 2017 par l'Assemblée Générale des Nations Unies suite à l'adoption d'une rés...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Inondations dans certains quartiers de la ville de…

Inondations dans certains quartiers de la ville de Niamey : La menace est réelle !

L'installation définitive de la saison des pluies sur l'ensemble du territoire de notre pa...

vendredi 14 juillet 2017

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'O…

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'Ouest : Les experts tirent sur la sonnette d'alarme bien avant le... déluge

Des pluies abondantes et des inondations sont enregistrées depuis le début de la campagne ...

vendredi 14 juillet 2017

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agricultu…

Dr. Garba Yahaya, Directeur Général de l'Agriculture : «A la date du 10 juillet 2017, 95% des villages agricoles ont semé contre 91% en 2016''

Monsieur le Directeur Général, cette année, la campagne agricole a débuté précocement dans...

vendredi 14 juillet 2017

L'air du temps

Les effets du changement climatique à nos portes

Les effets du changement climatique à nos portes

Depuis des décennies, on en entendait parler, sans trop saisir grand-chose ni de son conte...

vendredi 14 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.