Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature de convention au Ministère du Plan : 21 milliards de francs CFA pour renforcer les capacités du secteur public en prestation de services


siganture26,1 millions de Droits de tirage spéciaux, soit 21 milliards de francs CFA, c'est le montant d'un don accordé par la Banque mondiale à notre pays. L'accord de don a été signé le mardi dernier dans la soirée au ministère du Plan à Niamey. Cet appui est destiné au financement du Projet de renforcement des capacités et de la performance du secteur public pour la prestation de services (PCDS). C'est la ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant Résident de la Banque mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures sur les documents de convention en présence du ministre Délégué au Budget M. Ahmat Jidoud, de la coordonnatrice du PCDS, des cadres des ministères du Plan et des Finances.
D'après le Représentant résident de la Banque mondiale, ce financement fait suite à la restructuration du projet PCDS, un processus d'une rare complexité selon les termes de M. Siaka Bakayoko, mais qui s'est déroulé en un temps record grâce à l'excellente collaboration entre l'Administration nigérienne et les services de la Banque mondiale. En effet, plus 500 personnes, parties prenantes au projet, ont été consultées et des analyses complémentaires ont effectuées par les équipes de la Banque mondiale et de l'Administration. Ce qui a permis de retenir trois composantes complémentaires au PCDS à savoir l'amélioration de la gestion des ressources humaines, le renforcement de la gestion des Finances publiques et la gestion du changement.
«Les activités qui seront réalisées dans le cadre du projet permettront d'appuyer l'administration dans la poursuite de ses réformes dont la mise en œuvre est devenue indispensable pour le pays » a estimé M. Siaka Bakayoko qui s'est félicité de la qualité de la collaboration entre les cadres nigériens et les services de la Banque Mondiale d'une part et de l'implication personnelle des ministres en charge du Plan et des
Finances d'autre part. Un point de vue partagé par la ministre du Plan. « La restructuration du PCDS a été engagée pour refléter la nécessité d'investir de façon significative sur les fondamentaux de la gestion publique en vue de créer les capacités nécessaires de prestation de services» a souligné Mme Kané Aichatou Boulama.
La ministre d'énumérer ensuite les dysfonctionnements qui subsistent dans la gestion des finances publiques et des ressources humaines de l'Etat qui, dit-elle, affectent la performance des services. Ces dysfonctionnement ont pour noms l'obsolescence de procédures de gestion, le manque de données fiables et consolidées sur les ressources de l'Etat ; l'aboutissement de la réforme introduite par la loi organique aux Lois de finances (LOLF) ; la faible consolidation du programme d'investissement ; les pratiques de passation de marchés ; les tensions de trésorerie et surtout la gestion du changement. A cela il faut ajouter selon la ministre, le fait que les fonctionnaires n'ont pas accès à une formation continue de qualité ou à des systèmes modernes d'administration publique leur permettant de travailler efficacement.
En somme, «les insuffisances du système de gestion des finances publiques, telles que reflétées par l'Examen de la gestion des dépenses publiques et de la responsabilité financière (PEFA) réalisé en 2016, limitent considérablement la capacité de l'administration à gérer efficacement les investissements publics et la prestation de services » précise Mme Kané Aichatou Boulama. Aussi malgré les efforts et les reformes engagés par le gouvernement, la capacité d'absorption dans notre pays reste encore un défi à tous les niveaux de l'administration. Les trois composantes du PCDS ainsi restructuré viennent en réponse à cette situation.
L'efficacité des dépenses publiques à travers les questions de planification-budget programme ; la passation des marchés ; la gestion de la trésorerie et la transparence. La composante Efficacité de la gestion des ressources humaines de l'Etat sera réalisée à travers la modernisation des procédures ; l'adéquation poste/emploi ; l'évaluation de la performance et la base de données des effectifs. Enfin, la gestion du changement aborde des aspects relatifs à la mutualisation des
systèmes d'information et l'interconnexion de l'administration publique ; l'opérationnalisation du système national de suivi-évaluation et le leadership pour le changement. « La signature de cet accord de don constitue aujourd'hui, la traduction concrète de l'engagement de la Banque mondiale à accompagner le gouvernement dans ses efforts de renforcement de la prestation des services publics e vue d'une amélioration de la capacité d'absorption de notre économie » a estimé la ministre du Plan.
Le PCDS est rattaché au ministère des Finances et sera mis en œuvre par une unité de gestion, un ensemble de points focaux dont les Ministères en charge des Finances, du Plan, de la Fonction publique, de la Santé, de l'Education ainsi que par une équipe de la Direction générale des impôts (DGI) responsable de la mise en œuvre du volet
Financement axé sur les résultats. Il faut enfin noter que la restructuration de ce projet a été approuvée le 14 novembre 2016 par le Conseil d'administration de la Banque mondiale.

Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Economie

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Ni…

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger : Un appui appréciable aux efforts entrepris par le gouvernement

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a présidé, mercredi dernier, la cérémonie de signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger par l'Union Européenne. C'était en présence de SE. Raul Mateus Paula, Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger et de SE. Marco Prencipe Ambassadeur d'Italie au Niger.En prenant la parole à cette occasion, le ministre des...

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgiq…

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgique : Améliorer les performances des acteurs des secteurs de la santé et de l'élevage

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et le Chef du Bureau diplomatique de l'Ambassade de Belgique, M. Pierre Charlier ont procédé, hier matin, à la signature de la convention spécifique relative au financement de l'intervention «renforcements des capacités » entre la République du Niger et le Royaume de Belgique. La cérémonie de signature d...

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des …

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des Jeunes au Niger

Une réunion technique sur l'entreprenariat des jeunes s'est tenue hier matin dans la salle de réunions du Conseil des Ministres sous la Présidence du Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou. Outre le Premier Ministre, le Président de la République avait à ses côtés plusieurs membres du Gouvernement. A l'ordre du jour : le plan d'actions sur l'Entreprenariat des Jeunes au Niger.Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)20/06/17

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce internationa…

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce international et les aspects connexes de la coopération multilatérale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, Champion pour le processus de mise en place de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) de l'Union Africaine, a présidé hier à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce. Cette réunion se tient après la 6ème réunion du forum de négociation et la réunion de trois jours des experts du commerce.L'objectif est de propulser...

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateur…

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateurs où les produits circulent et s'échangent librement », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République

« Mesdames, Messieurs.Je voudrais avant tout propos souhaiter la bienvenue aux participants à cette troisième réunion des Ministres africains du Commerce sur la zone de libre-échange continentale. Le Niger et son peuple sont fiers et heureux d'abriter cette importante rencontre consacrée à la promotion du développement économique et social et à l'accélération de l'intégration de notre continent.Le Président Kwame Nkrumah, un des pères f...

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour le…

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour les hommes d'affaires des deux pays

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN) M. Moussa Sidi Mohamed a présidé hier matin dans la salle de réunion de l'institution, la 2ème rencontre du conseil d'affaires Niger- Turquie. Cette rencontre se tient à un moment où le partenariat économique entre les deux pays connait un essor sans précédant. La rencontre de Niamey qui s'est déroulée en présence d'une forte délégation turque conduite par le présiden...

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Progra…

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Programme économique et financier du Niger

En visite de travail au Niger, une délégation du FMI, conduite par le nouveau directeur du Département Afrique de l'Institution, M. Abebe Aemro Selassie, a eu une séance de travail avec les membres de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale, samedi dernier, dans les locaux ladite commission sis à l'hémicycle. La délégation était accompagnée pour la circonstance du ministre des Finances, du ministre délégué au Bu...

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de …

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de développement

En visite de travail au Niger, le Directeur du Département Afrique du Fonds monétaire international, M. Abebe Aemro Selassie, le Chef de mission M. Cheikh Gueye et l'administrateur du Niger au FMI M. Daouda Sembene ont eu des échanges à Niamey avec les membres du gouvernement sur les progrès réalisés par le Niger, la mise en oeuvre des réformes et les défis du développement. Accompagnés par le ministre des finances et du représentant ré...

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteu…

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteur bancaire du Niger : A l'écoute des préoccupations des operateurs économiques et du secteur bancaire au Niger

Après avoir été reçue par les autorités nigériennes, la délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par le directeur du Département Afrique de l'institution, M. Abebe Aemro Sélassié, a eu d'autres rencontres d'échanges samedi dernier. C'est ainsi qu'elle a rencontré respectivement les operateurs économiques de notre pays au niveau de la Chambre de Commerce, puis les responsables des différentes banques du Niger dans la sa...

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Une mission de haut niveau de la Banque Mondiale, conduite par M. Alex Van Trotsenburg, vice-président de la Banque Mondiale chargé des finances et de développement,séjourne au Niger pour une visite de travail. La délégation a été d'abord reçue en audience par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, avant de participer à un séminaire gouvernemental portant sur le programme IDA 18 de la banque mondiale.IDA 18 est ce p...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.