Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Pari gagné !

 

DG onepLes Nigériens, tous les Nigériens sincères et patriotes sont sortis, massivement, sur l'ensemble du territoire national pour soutenir et encourager le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, dans l'œuvre de Renaissance du Niger entamée depuis 2011. Ils sont sortis massivement, bravant le froid et la poussière, car, convaincus que de leur engagement dépend l'avenir de la Nation. Ils sont sortis, sans haine, ni insulte avec comme seul refrain, ''kayi mun gani mun godé, ni té ir di, ir sabu''.
A Niamey, tout comme à l'intérieur du pays, c'est une foule abyssale qui a battu le pavé, en réponse à l'appel à la mobilisation générale de tous nos concitoyens initiée par la majorité présidentielle pour soutenir le Chef de l'Etat, face aux railleries et à la calomnie d'une certaine classe politique en mal d'inspiration. Cette mobilisation ne surprend guère, elle a un sens. Elle signifie honneur et dignité ; patriotisme et détermination pour un Niger Renaissant et débout. Elle en dit surtout long sur la vivacité de la fibre patriotique dans le cœur des Nigériens.
Pour le président Bazoum «votre réponse a été massive parce que vous avez conscience que la démocratie c'est votre bien à vous avant quiconque. Or si nous avons décidé d'organiser cette marche, c'est justement pour défendre la démocratie, car l'histoire nous l'a enseigné depuis longtemps, les fossoyeurs de la démocratie ont toujours eu sur les lèvres ce noble terme, même lorsque précisément ils ont voulu en détruire le projet. Ces derniers temps, nous avons constaté l'utilisation par certaines personnes d'un discours de haine totalement libre et décomplexé, d'autant plus libre que ceux qui y ont recours sont parfois hors du pays et utilisent les réseaux virtuels des nouvelles technologies. Ainsi à partir de l'Amérique et d'autres pays, notamment d'Afrique et d'Europe, des individus incultes se réclamant d'un parti politique bien connu postent sur les réseaux sociaux des messages de haine dont eux et leurs semblables ne se délectent que parce que leurs âmes sont en ruine et leurs esprits dévoyés. Notre marche d'aujourd'hui se veut une protestation contre la banalisation de l'injure et du verbe violent en politique. Elle vise à dire à ces personnes que la démocratie assigne à ceux qui veulent en jouir une certaine éthique fondée sur le respect de l'autre et sur l'impératif de la cohésion au sein de la communauté».
La démocratie a en effet des règles immuables, qui sont entre autres le respect de l'autre et de ses convictions, l'alternance par les urnes, la responsabilité et une élévation du niveau du débat.
A Niamey, justement, tout comme partout ailleurs sur l'ensemble du pays, la foule, aussi gigantesque que compacte était sereine et responsable. Une foule homogène, enthousiaste, mobilisée uniquement derrière son Président qu'elle a triomphalement reconduit et pour la grandeur de son pays. Des Nigériens nobles sortis massivement sur l'ensemble du territoire national, non pas pour injurier ou calomnier x ou y, mais pour démontrer aux fossoyeurs de la démocratie, aux comploteurs, aux usurpateurs qui n'ont qu'intrigues et coups comme programmes à vendre aux Nigériens, que le Niger se porte relativement bien. Ils étaient là pour galvaniser davantage nos dirigeants à continuer davantage cette renaissance entamée. Ils étaient des centaines de milliers à avoir pris part à la marche patriotique pour dire non à la haine ; non à l'obscurantisme ; non et non au mal absolu.
Tous marchaient bras dessus, bras dessous contre la violence verbale aveugle, pour la paix, la sécurité au Niger et la démocratie. C'était un monde bigarré qui regardait et marchait dans la même direction pour afficher son entière satisfaction. En effet, comme l'a rappelé le Président Bazoum, le Président de la République, Issoufou Mahamadou en 5 ans de pouvoir a augmenté les salaires de base de 5, 8 et 10% selon les catégories, a alloué 3 primes à tous les cadres de l'Etat et réduit de 5% l'impôt unitaire sur les traitements et salaires tant du secteur public que privé.
Tous les secteurs socio-économiques ont connu des améliorations significatives. Mieux, notre pays grâce à la perspicacité du Président de la République a su faire face au grand défi du terrorisme. Grâce à Dieu, la sécurité est assurée de façon remarquable sur l'ensemble du territoire national.
Pour couronner le tout, « le Président de la République jouit d'un soutien populaire très fort et solide sur l'ensemble du territoire national. En cela, nous sommes en phase avec la communauté internationale qui tient le Président Issoufou en très haute estime et qui soutient notre pays comme jamais elle ne l'avait fait auparavant. En effet, le leadership du Président Issoufou est sans ambiguïté, comme en témoignent les différentes distinctions prestigieuses qui lui sont décernées par plusieurs acteurs internationaux, en guise de reconnaissance au rôle éminent qu'il joue, notamment en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme. La toute dernière, est venue, dimanche dernier, du Roi d'Arabie Saoudite, Sa Majesté Salman Bin Abdul Aziz Bin Al Saoud qui a décoré le Président Issoufou Mahamadou, de la plus grande distinction du Royaume, à savoir la « Décoration de Sa Majesté Roi Abdel Aziz. ». Cette distinction qui a été très rarement décernée à une personnalité étrangère constitue un motif de fierté et un grand honneur pour notre pays et son peuple.
Cette mobilisation exceptionnelle des citoyens responsables et patriotes, aussi bien à Niamey que dans les chefs-lieux des régions, prouve encore une fois de plus, que la Nation est bien vivante et plus que jamais forte et unie. Aussi, depuis les Lieux Saints de l'Islam, Elhadji Issoufou Mahamadou vous dit simplement, « Naji, na gani, na godé ».

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Economie

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 millions de FCFA de garantie pour renforcer les capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards de FCFA pour améliorer le taux d'accès à l'électricité au Niger

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

L'Union Européenne vient d'effectuer un décaissement 57 millions d'euros, soit plus de 37 milliards de FCFA au profit de notre pays, selon un communiqué de presse daté du 26 juin 2017 et publié par la Délégation de l'Union européenne au Niger. Ces fonds sont destinés à soutenir plusieurs secteurs essentiels pour le développement socio-économique du Niger notamment la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de l'agriculture durable ; l'é...

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil …

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil et le sorgho

Le prix du maïs et du riz sont restés stables et les marchés ouest africains sont correctement alimentés au mois de mai ; une situation qui s'explique par les bonnes productions (de riz et de maïs) enregistrées au cours de la présente campagne. Cependant, pour le mil et le sorgho, les stocks baissent de plus en plus et les hausses saisonnières commencent à se faire déjà sentir sur bon nombre de marchés des principaux pays producteurs. C...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.