Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Note de conjoncture économique à la fin du mois d'octobre 2016 au Niger : Baisse annuelle de 14,7% des recettes fiscales par rapport à septembre 2015



cfaLa conjoncture économique internationale, à fin octobre 2016, a été peu favorable au Niger. C'est la principale conclusion de la Note de conjoncture économique à fin octobre 2016, un document publié conjointement par le Ministère du Plan et celui des Finances en novembre 2016. Cette étude souligne en effet que la conjoncture économique n'a pas favorisé la bonne évolution des agrégats macroéconomiques. Ainsi, le niveau de recouvrement des recettes fiscales, à fin septembre 2016, s'est établi à un taux de 59,1% par rapport aux prévisions de la Loi des Finances rectificative (LFR) 2016. En outre, pour tenir compte de ces effets conjoncturels, les prévisions de croissance économique du Niger ont été revues à la baisse pour l'année 2016. En effet la croissance économique s'établirait à 4,6% contre 5,2% antérieurement prévue. Elle serait de 5,5% en 2017 selon le même document.
D'après la Note de conjoncture économique, cette situation s'explique par la fluctuation des cours des matières premières au plan mondiale avec un baril de pétrole en dessous de 50 dollars US et le prix de l'Uranium (principal produit d'exportation du Niger) en chute continue. A cela s'ajoute, le ralentissement en 2016 de la croissance des pays tels que les Etats Unis, la zone Euro et la Chine, situation qui les oblige à baisser leurs demandes extérieures et leurs appuis financiers aux pays en développement. Aux Etats Unis, la croissance économique a été revue à la baisse de 0,6 points en 2016 et 0,3 points en 2017. Mais, l'effet qui a, le plus affecté le Niger, c'est la situation au Nigeria, principal partenaire économique de notre pays. En effet, ce pays a, selon le FMI, enregistré un taux de croissance économique négatif (-1,7% en 2016 et 0,6% pour 2017) avec une dépréciation de la Naira (monnaie du Nigeria), une situation qui impacté les échanges commerciaux entre les deux pays.
Pour ce qui est des matières premières, la Note de conjoncture économique note la hausse progressive du prix du pétrole. Le baril qui était à 44,1 dollars US en juillet a atteint 49,3 dollars en octobre de la même année. L'or a quant à lui enregistré une hausse mensuelle de 4,6% en octobre après une chute modérée entre le 2ème et le 3ème trimestre (-0,75%). Malheureusement, le prix international de l'Uranium poursuit sa tendance baissière (-4,9% entre le 2ème et le 3ème trimestre 2016). Ce même prix a chuté de 14% entre septembre et octobre 2016. Heureusement, les prix à la consommation ont enregistré une baisse mensuelle de 0,5% en octobre après une légère augmentation en septembre. Cette baisse s'explique, selon le Document du ministre du Plan, par les « les effets combinés de la bonne tenue de la production agricole pluviale et du démarrage des cultures de contre-saison qui ont induit la chute des prix de céréales et des produits frais (-0,48%). Les prix des matériaux de construction ont aussi enregistré en fin octobre 2016, une baisse de 2,7% et de 7,96% en glissement annuel par rapport à octobre 2015.
Par contre la situation a été moins reluisante sur le plan des finances publiques. En effet, souligne la note de conjoncture économique, les recettes totales cumulées en fin septembre 2016, s'établissent à 467,4milliards de francs CFA, soit un taux d'exécution de 59,1% par rapport aux prévisions de la LFR. En glissement annuel, ces recettes ont connu une baisse de 14,7% par rapport à fin septembre 2015. « Cette situation s'explique par le repli des recettes de la fiscalité intérieure (-10,7%) en lien avec la morosité économique et celle de la fiscalité de porte (-7,8%) en raison des autres effets des mesures de politiques économiques prises par le Nigeria pour relancer son économique » souligne la Note de conjoncture économique.
De manière générale poursuit la même source, toutes les composantes des recettes de la fiscalité intérieure sont en chute. Il s'agit des impôts sur biens et services (-11%) et des impôts sur le taux revenu (-10,2%). « Ainsi pour atteindre les objectifs, les recettes fiscales doivent être mobilisées en moyenne à hauteur de 103,4milliards de FCFA pour tous les mois du 4ème trimestre 2016 contre 42,9milliards par mois effectivement recouvrés au cours des trois trimestres passés de l'année » précise la même source. Quant aux recettes non fiscales, elles se sont établies à 19milliards de FCFA, à fin septembre 2016, soit une baisse de 47,5% comparativement à la même période de l'année précédente.
Quant aux recettes totales mobilisées, au cours du 3ème trimestre 2016, elles s'élèvent à 151,3milliards de FCFA contre 192,5milliards de FCFA un an plus tôt, soit une baisse de 21,4%. Ces mêmes recettes étaient de 168,2milliards de FCFA au 2ème trimestre 2016, soit une baisse trimestrielle de 16,9milliards de FCFA. Par contre, les dépenses totales et les prêts nets, s'établissent en fin septembre 2016, à 871,6milliards de FCFA, soit un taux d'exécution de 65% par rapport aux prévisions de la LFR, soit une baisse de 7% en glissement annuel. Toutefois, les dépenses courantes totales sont en hausse de 0,9%. « La baisse des recettes totales a été compensée par celle des dépenses totales permettant ainsi au solde global de s'améliorer en s'établissant à -352,1milliards de FCFA contre -361,5milliards de FCFA un an plus tôt, soit une progression de 9,4% » explique la Note de conjoncture économique.
Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Economie

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Ni…

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger : Un appui appréciable aux efforts entrepris par le gouvernement

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a présidé, mercredi dernier, la cérémonie de signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger par l'Union Européenne. C'était en présence de SE. Raul Mateus Paula, Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger et de SE. Marco Prencipe Ambassadeur d'Italie au Niger.En prenant la parole à cette occasion, le ministre des...

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgiq…

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgique : Améliorer les performances des acteurs des secteurs de la santé et de l'élevage

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et le Chef du Bureau diplomatique de l'Ambassade de Belgique, M. Pierre Charlier ont procédé, hier matin, à la signature de la convention spécifique relative au financement de l'intervention «renforcements des capacités » entre la République du Niger et le Royaume de Belgique. La cérémonie de signature d...

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des …

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des Jeunes au Niger

Une réunion technique sur l'entreprenariat des jeunes s'est tenue hier matin dans la salle de réunions du Conseil des Ministres sous la Présidence du Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou. Outre le Premier Ministre, le Président de la République avait à ses côtés plusieurs membres du Gouvernement. A l'ordre du jour : le plan d'actions sur l'Entreprenariat des Jeunes au Niger.Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)20/06/17

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce internationa…

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce international et les aspects connexes de la coopération multilatérale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, Champion pour le processus de mise en place de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) de l'Union Africaine, a présidé hier à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce. Cette réunion se tient après la 6ème réunion du forum de négociation et la réunion de trois jours des experts du commerce.L'objectif est de propulser...

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateur…

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateurs où les produits circulent et s'échangent librement », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République

« Mesdames, Messieurs.Je voudrais avant tout propos souhaiter la bienvenue aux participants à cette troisième réunion des Ministres africains du Commerce sur la zone de libre-échange continentale. Le Niger et son peuple sont fiers et heureux d'abriter cette importante rencontre consacrée à la promotion du développement économique et social et à l'accélération de l'intégration de notre continent.Le Président Kwame Nkrumah, un des pères f...

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour le…

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour les hommes d'affaires des deux pays

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN) M. Moussa Sidi Mohamed a présidé hier matin dans la salle de réunion de l'institution, la 2ème rencontre du conseil d'affaires Niger- Turquie. Cette rencontre se tient à un moment où le partenariat économique entre les deux pays connait un essor sans précédant. La rencontre de Niamey qui s'est déroulée en présence d'une forte délégation turque conduite par le présiden...

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Progra…

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Programme économique et financier du Niger

En visite de travail au Niger, une délégation du FMI, conduite par le nouveau directeur du Département Afrique de l'Institution, M. Abebe Aemro Selassie, a eu une séance de travail avec les membres de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale, samedi dernier, dans les locaux ladite commission sis à l'hémicycle. La délégation était accompagnée pour la circonstance du ministre des Finances, du ministre délégué au Bu...

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de …

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de développement

En visite de travail au Niger, le Directeur du Département Afrique du Fonds monétaire international, M. Abebe Aemro Selassie, le Chef de mission M. Cheikh Gueye et l'administrateur du Niger au FMI M. Daouda Sembene ont eu des échanges à Niamey avec les membres du gouvernement sur les progrès réalisés par le Niger, la mise en oeuvre des réformes et les défis du développement. Accompagnés par le ministre des finances et du représentant ré...

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteu…

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteur bancaire du Niger : A l'écoute des préoccupations des operateurs économiques et du secteur bancaire au Niger

Après avoir été reçue par les autorités nigériennes, la délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par le directeur du Département Afrique de l'institution, M. Abebe Aemro Sélassié, a eu d'autres rencontres d'échanges samedi dernier. C'est ainsi qu'elle a rencontré respectivement les operateurs économiques de notre pays au niveau de la Chambre de Commerce, puis les responsables des différentes banques du Niger dans la sa...

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Une mission de haut niveau de la Banque Mondiale, conduite par M. Alex Van Trotsenburg, vice-président de la Banque Mondiale chargé des finances et de développement,séjourne au Niger pour une visite de travail. La délégation a été d'abord reçue en audience par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, avant de participer à un séminaire gouvernemental portant sur le programme IDA 18 de la banque mondiale.IDA 18 est ce p...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.