Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Visite-commerce 0122Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire général du gouvernorat de Niamey ; du directeur de cabinet du Médiateur de la République et des différents syndicats du secteur, d'aller dans les marchés pour s'assurer d'une part de la disponibilité des produits de première nécessité, cela à quelques jours du début du mois béni de Ramadan et d'autre part, s'informer sur les prix de ces produits qui, connaissent généralement une hausse pendant cette période.
Cette série de visites a conduit le ministre du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privee M. Sadou Seydou au marché de Djamadjé ; aux établissements Houdou Younoussa et Dan takoussa ; au marché des céréales de Katako et au niveau de deux unités industrielles en l'occurrence Niger lait S.A et Oriba. A Djamadjé, le ministre et sa délégation ont échangé avec les bouchers ; les vendeurs de poisson ; de la pomme de terre, de légumes et de condiments notamment la tomate, le poivron, l'oignon. Selon les explications fournies par les commerçants du marché de Djamadje, le kilo de viande de bœuf avec os se vend actuellement à 2200F et celle sans os à 2750F ; le kilo de viande de mouton à 2750F ; la Tia (tasse ou mesure) de tomate à 1000F ; la petite mesure de poivron à 500F ; la grande tasse d'oignon à 4000F.
Le kilo de poisson (capitaine) se vend à 3000F tandis que celui de carpe coûte 2500F. S'agissant des céréales, le sac de 100 kg de mil ; de maïs et de sorgho se vendent respectivement chez les grossistes à 25.000F ; 19.000F et 21.000F. Concernant le carton de sucre ; le bidon d'huile de 25kg ; les pattes alimentaires en carton, ils sont vendus respectivement à 22500F ; 18750F et 6000F. Dans les différents marchés et les unités industrielles visités (Niger- Lait S.A et la société Oriba), les commerçants ont assuré le ministre du Commerce quant à la disponibilité des produits à forte consommation pendant le mois béni de Ramadan.
Tirant la synthèse de ce déplacement, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou a précisé que cette visite s'inscrit dans le cadre de la mission régalienne de son département ministériel. Cette mission consiste à veiller à l'approvisionnement régulier du pays en produits de première nécessité.
« A cette veille du mois béni de ramadan, vous avez constatez comme moi la flambée des prix des céréales. C'est une inquiétude pour le gouvernement. Il fallait aller sur le terrain pour vérifier la disponibilité de ces produits. Cette flambée des prix est due au fait que ces produits sont importés à partir de nos voisins immédiats. Et tant que ces pays ont des problèmes, il va de soi qu'il y ait des répercussions sur l'approvisionnement de notre pays. Nous avons noté que parmi ces denrées de première nécessité, il n'y a que le prix du riz qui est resté plus ou moins stable. Certes, nous avons constaté qu'il y a la flambée des prix, mais des dispositions sont prises par rapport à l'existence du stock. Nous avons l'assurance que le mois de Ramadan sera couvert en toute quiétude » a relevé le ministre du commerce avant de lancer un appel aux commerçants de ne pas profiter du mois de ramadan pour rehausser les prix de ces produits.
En tout état de cause, « nous allons rencontrer les opérateurs économiques, la semaine prochaine, pour discuter de la question et demander leur indulgence pour baisser les prix des produits ou à défaut les maintenir stables. Au niveau de la société
Niger-Lait, nous n'avons pas entendu de problèmes particuliers aussi bien de l'approvisionnement que de l'écoulement. Tandis que la société Oriba rencontre actuellement un sérieux problème lié à la concurrence des produits importés qui ne subissent pas les rigueurs douanières. Si ces produits étaient dédouanés et que les importateurs payaient toutes les taxes qu'il fallait, peut-être la concurrence serait moindre. Malheureusement, cette situation a eu comme effet au niveau de la société Oriba, la fermeture de deux unités sur trois qui fonctionnent. C'est vraiment un danger aussi bien pour la société que pour certains employés qui, à la longue seront au chômage technique. Nous pensons que des mesures doivent être prises, ne serait-ce que pour appliquer la loi en matière des taxes douanières. Tous ces problèmes sont liés aux mesures prises par notre voisin, le Nigeria suite à la crise économique'', a conclu le ministre du commerce.
Hassane Daouda (ONEP)
15/05/17

Economie

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du M…

Signature de convention entre l'Etat du Niger et le groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc : Le groupe BCP du Maroc prend les rennes de la BIA-Niger

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc M. Mohamed Benchaaboun ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey, à une signature de convention à travers laquelle l'Etat du Niger cède ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc. Cette convention va permettr...

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulg…

Niamey/9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Vulgarisation de la culture boursière au Niger

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Pour la vul…

Le directeur de cabinet du ministre des Finances, M. Altiné Amadou, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la journée de promotion des activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Placée cette année sous le thème « L'innovation et le développement des marchés financiers », cette 9ème édition a pour objectif la vulgarisation de la culture boursière au Niger afin de mieux faire co...

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 mill…

Signature hier de convention tripartite de garantie entre le FSA-FIDELIS Finance- COTRADIS Côte d'Ivoire SA : 1.159 millions de FCFA de garantie pour renforcer les capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) M Ahmadou Abdoulaye Diallo a présidé hier après midi la cérémonie de signature d'une convention tripartite de garantie entre le FSA, la société Continental de Transport et de distribution (COTRADIS) Côte d'Ivoire et FIDELIS Finance dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de COTRADIS Côte d'Ivoire SA. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'Admi...

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards…

Signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux Services Electriques Solaires au Niger (NESAP) : 30 milliards de FCFA pour améliorer le taux d'accès à l'électricité au Niger

La ministre du Plan Mme Kané Aichatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko ont procédé hier dans l'après-midi, à Niamey à la signature de l'accord de financement du Projet d'Accès aux services Electriques Solaires au Niger (NESAP). Ce projet de grande envergure a pour objectif global d'accroitre le taux d'accès à l'électricité dans toutes les régions de notre pays grâce à l'énergie solaire...

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

Coopération Niger-Union européenne : Un décaissement de plus de 37 milliards de FCFA effectué au profit du Niger

L'Union Européenne vient d'effectuer un décaissement 57 millions d'euros, soit plus de 37 milliards de FCFA au profit de notre pays, selon un communiqué de presse daté du 26 juin 2017 et publié par la Délégation de l'Union européenne au Niger. Ces fonds sont destinés à soutenir plusieurs secteurs essentiels pour le développement socio-économique du Niger notamment la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de l'agriculture durable ; l'é...

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil …

Situation des marchés céréaliers en Afrique de l'Ouest : Stabilité des prix pour le riz et le maïs ; hausse pour le mil et le sorgho

Le prix du maïs et du riz sont restés stables et les marchés ouest africains sont correctement alimentés au mois de mai ; une situation qui s'explique par les bonnes productions (de riz et de maïs) enregistrées au cours de la présente campagne. Cependant, pour le mil et le sorgho, les stocks baissent de plus en plus et les hausses saisonnières commencent à se faire déjà sentir sur bon nombre de marchés des principaux pays producteurs. C...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.