Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du ministre du Commerce au niveau des marches de céréales ; établissements de commerce et unités industrielles à Niamey : S'assurer de la disponibilité des produits de base pendant le mois béni de ramadan

Visite-commerce 0122Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a effectué, vendredi dernier, une série de visites au niveau du marché de Djamadjé ; celui des céréales à Katako ; deux établissements de commerce import et export et deux unités industrielles implantées à Niamey. Il s'est agi pour le ministre du Commerce, accompagné de son staff ; du président de la Chambre de Commerce, et d'Industrie du Niger ; du secrétaire général du gouvernorat de Niamey ; du directeur de cabinet du Médiateur de la République et des différents syndicats du secteur, d'aller dans les marchés pour s'assurer d'une part de la disponibilité des produits de première nécessité, cela à quelques jours du début du mois béni de Ramadan et d'autre part, s'informer sur les prix de ces produits qui, connaissent généralement une hausse pendant cette période.
Cette série de visites a conduit le ministre du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privee M. Sadou Seydou au marché de Djamadjé ; aux établissements Houdou Younoussa et Dan takoussa ; au marché des céréales de Katako et au niveau de deux unités industrielles en l'occurrence Niger lait S.A et Oriba. A Djamadjé, le ministre et sa délégation ont échangé avec les bouchers ; les vendeurs de poisson ; de la pomme de terre, de légumes et de condiments notamment la tomate, le poivron, l'oignon. Selon les explications fournies par les commerçants du marché de Djamadje, le kilo de viande de bœuf avec os se vend actuellement à 2200F et celle sans os à 2750F ; le kilo de viande de mouton à 2750F ; la Tia (tasse ou mesure) de tomate à 1000F ; la petite mesure de poivron à 500F ; la grande tasse d'oignon à 4000F.
Le kilo de poisson (capitaine) se vend à 3000F tandis que celui de carpe coûte 2500F. S'agissant des céréales, le sac de 100 kg de mil ; de maïs et de sorgho se vendent respectivement chez les grossistes à 25.000F ; 19.000F et 21.000F. Concernant le carton de sucre ; le bidon d'huile de 25kg ; les pattes alimentaires en carton, ils sont vendus respectivement à 22500F ; 18750F et 6000F. Dans les différents marchés et les unités industrielles visités (Niger- Lait S.A et la société Oriba), les commerçants ont assuré le ministre du Commerce quant à la disponibilité des produits à forte consommation pendant le mois béni de Ramadan.
Tirant la synthèse de ce déplacement, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou a précisé que cette visite s'inscrit dans le cadre de la mission régalienne de son département ministériel. Cette mission consiste à veiller à l'approvisionnement régulier du pays en produits de première nécessité.
« A cette veille du mois béni de ramadan, vous avez constatez comme moi la flambée des prix des céréales. C'est une inquiétude pour le gouvernement. Il fallait aller sur le terrain pour vérifier la disponibilité de ces produits. Cette flambée des prix est due au fait que ces produits sont importés à partir de nos voisins immédiats. Et tant que ces pays ont des problèmes, il va de soi qu'il y ait des répercussions sur l'approvisionnement de notre pays. Nous avons noté que parmi ces denrées de première nécessité, il n'y a que le prix du riz qui est resté plus ou moins stable. Certes, nous avons constaté qu'il y a la flambée des prix, mais des dispositions sont prises par rapport à l'existence du stock. Nous avons l'assurance que le mois de Ramadan sera couvert en toute quiétude » a relevé le ministre du commerce avant de lancer un appel aux commerçants de ne pas profiter du mois de ramadan pour rehausser les prix de ces produits.
En tout état de cause, « nous allons rencontrer les opérateurs économiques, la semaine prochaine, pour discuter de la question et demander leur indulgence pour baisser les prix des produits ou à défaut les maintenir stables. Au niveau de la société
Niger-Lait, nous n'avons pas entendu de problèmes particuliers aussi bien de l'approvisionnement que de l'écoulement. Tandis que la société Oriba rencontre actuellement un sérieux problème lié à la concurrence des produits importés qui ne subissent pas les rigueurs douanières. Si ces produits étaient dédouanés et que les importateurs payaient toutes les taxes qu'il fallait, peut-être la concurrence serait moindre. Malheureusement, cette situation a eu comme effet au niveau de la société Oriba, la fermeture de deux unités sur trois qui fonctionnent. C'est vraiment un danger aussi bien pour la société que pour certains employés qui, à la longue seront au chômage technique. Nous pensons que des mesures doivent être prises, ne serait-ce que pour appliquer la loi en matière des taxes douanières. Tous ces problèmes sont liés aux mesures prises par notre voisin, le Nigeria suite à la crise économique'', a conclu le ministre du commerce.
Hassane Daouda (ONEP)
15/05/17

Economie

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

Le Premier ministre prend part au 11ème forum international économique des Amériques, à Toronto, au Canada : «Il est tem…

Toronto, la capitale de l'Etat de l'Ontario, au Canada, abrite depuis le 30 octobre dernier le 11ème forum économique international des Amériques. Ayant pour thème "redéfinir ou repenser la globalisation ", cette édition du forum international économique des Amériques regroupe les grandes multinationales ainsi que les porteurs de projets structurant pour les Amériques et le reste du monde.Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. B...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.