Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

Mme-Daoura 4429La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour examiner les contraintes et trouver les solutions pour que le slogan''le Port Autonome de Lomé est le port naturel du Niger'' soit une réalité.

«Cette rencontre permettra à nos chargeurs d'exprimer de vive voix, sans intermédiaires, leurs problèmes, leurs préoccupations ainsi que leurs attentes en lien avec l'utilisation du Port Autonome de Lomé et de l'ensemble du corridor. De même cette rencontre est également une occasion donnée à la communauté portuaire de Lomé pour informer nos opérateurs économiques des dispositions prises, des reformes opérées, des infrastructures réalisées ou des mesures envisagées par les différents acteurs portuaires dans le cadre de l'amélioration continue des prestations » a déclaré la Directrice Générale du Conseil National des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadiza Kafougou.
Le Vice président de l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et également Directeur Général du Port Autonome de Lomé le Contre-Amiral Kodjo Fogar Adegnon a, dans son intervention, mis l'accent sur les atouts importants que présentent le port pour les opérateurs économiques nigériens et les différents services offerts par son institution.
Précisant que le port autonome de Lomé peut accueillir de grands navires de dernière génération et qui répondent aux normes internationales, il a relevé que le trafic en direction du Niger a connu une baisse considérable au niveau des produits alimentaires notamment le riz, le sucre, les huiles végétales. «Nous savons aujourd'hui que beaucoup de nos amis d'hier sont allés vers les autres ports qui n'appliquent pas les mêmes normes communautaires » a-t-il souligné tout en déplorant certains comportements des syndicats des transporteurs ou les humeurs des transitaires qui se donnent le vilain plaisir à bloquer les opérations d'enlèvement.
Dans cette logique, a-t-il annoncé, des cadres de concertation seront mis en place pour débattre des questions qui se posent à l'industrie maritime. « Je me réjouis de la mise sur pied au Niger du comité de suivi du corridor composé de tous les acteurs et constitue une veille économique de transit. Dès lors, il sera dorénavant mentionné que quiconque, par ces faits, cause des dommages à un opérateur économique soit tenu de les réparer ; des poursuites pénales pourraient être engagés en fonction de la gravité des faits», a soutenu le DG du port autonome de Lomé qui a appelé tous les opérateurs économiques nigériens à fréquenter davantage sa société. « Nous voulons établir avec vous des relations humaines vivantes et porteuses d'espérances, nous voulons établir avec vous des relations de confiance, nous voulons que le port de Lomé devienne le bras de mer du Niger donc son port naturel» a-t-il déclaré.
Pour sa part, le 2ème vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger a indiqué que les problèmes du transport constituent une préoccupation permanente pour les pouvoirs publics et les opérateurs économiques nigériens, en raison de l'enclavement de notre pays qui constitue l'une des contraintes entravant de facto son développement en termes d'approvisionnement en produit. « Aussi, au Niger nous sommes résolument engagés dans une dynamique qui vise l'amélioration des conditions de transport et de transit des marchandises à destination ou en provenance du Niger. En dépit de toute cette modernisation du port et des facilités accordées aux pays de l'hinterland, la tendance des opérateurs économiques à se redéployer sur le port autonome de Lomé pour le trafic en direction du Niger au niveau du port a stagné voire même baissée » a dit M. Mounkeila Ousseini.
C'est dire selon le Représentant de la Chambre de Commerce que des goulots d'étranglement subsistent quelque part. Et le comité de suivi des corridors a relevé les contraintes auxquelles font face les opérateurs économiques quant à l'utilisation du Port et du Corridor Togo-Niger. Il s'agit entre autres des coûts de surestaries élevées ce qui rend les prix des marchandises prohibitifs à destination. Cette situation est aggravée par les délais de franchir de surestaries très courts ; les cautions sont très élevées, les délais de rotation sont très courts compte tenu de l'enclavement du Niger (Niamey étant à 1250kg du Port de Lomé). Le Port Autonome de Lomé est une société à vocation commerciale et industrielle. En plus de ses fonctions régaliennes, le port a, en charge, l'exploitation des installations, le pilotage et le remorquage des navires, la garde matérielle et juridique des marchandises. Il possède d'énormes potentialités qui en font un véhicule pôle d'éclatement sur la côte ouest africaine confirmant ainsi sa vocation historique d'outil d'intégration sous régional.
Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)
17/05/17

Economie

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Ni…

Signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger : Un appui appréciable aux efforts entrepris par le gouvernement

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, a présidé, mercredi dernier, la cérémonie de signature de l'avenant au programme d'Appui Budgétaire à la Justice, Sécurité Intérieure et Gestion des Frontières au Niger par l'Union Européenne. C'était en présence de SE. Raul Mateus Paula, Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger et de SE. Marco Prencipe Ambassadeur d'Italie au Niger.En prenant la parole à cette occasion, le ministre des...

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgiq…

Signature de la convention spécifique relative au financement de renforcements des capacités entre le Niger et la Belgique : Améliorer les performances des acteurs des secteurs de la santé et de l'élevage

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et le Chef du Bureau diplomatique de l'Ambassade de Belgique, M. Pierre Charlier ont procédé, hier matin, à la signature de la convention spécifique relative au financement de l'intervention «renforcements des capacités » entre la République du Niger et le Royaume de Belgique. La cérémonie de signature d...

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des …

Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion relative au Plan d'actions sur l'entreprenariat des Jeunes au Niger

Une réunion technique sur l'entreprenariat des jeunes s'est tenue hier matin dans la salle de réunions du Conseil des Ministres sous la Présidence du Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou. Outre le Premier Ministre, le Président de la République avait à ses côtés plusieurs membres du Gouvernement. A l'ordre du jour : le plan d'actions sur l'Entreprenariat des Jeunes au Niger.Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)20/06/17

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce internationa…

Cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey : Booster le commerce international et les aspects connexes de la coopération multilatérale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, Champion pour le processus de mise en place de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) de l'Union Africaine, a présidé hier à Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 3ème réunion des ministres africains du commerce. Cette réunion se tient après la 6ème réunion du forum de négociation et la réunion de trois jours des experts du commerce.L'objectif est de propulser...

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateur…

«Avec la mise en place de la ZLEC, l'Afrique toute entière, ne sera qu'un marché unique de 1,3 milliards de consommateurs où les produits circulent et s'échangent librement », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République

« Mesdames, Messieurs.Je voudrais avant tout propos souhaiter la bienvenue aux participants à cette troisième réunion des Ministres africains du Commerce sur la zone de libre-échange continentale. Le Niger et son peuple sont fiers et heureux d'abriter cette importante rencontre consacrée à la promotion du développement économique et social et à l'accélération de l'intégration de notre continent.Le Président Kwame Nkrumah, un des pères f...

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour le…

2eme Rencontre du conseil d'affaires Niger-Turquie à Niamey : Examen du potentiel économique et des opportunités pour les hommes d'affaires des deux pays

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN) M. Moussa Sidi Mohamed a présidé hier matin dans la salle de réunion de l'institution, la 2ème rencontre du conseil d'affaires Niger- Turquie. Cette rencontre se tient à un moment où le partenariat économique entre les deux pays connait un essor sans précédant. La rencontre de Niamey qui s'est déroulée en présence d'une forte délégation turque conduite par le présiden...

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Progra…

Séance de travail à la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale : Convergence de vues sur le Programme économique et financier du Niger

En visite de travail au Niger, une délégation du FMI, conduite par le nouveau directeur du Département Afrique de l'Institution, M. Abebe Aemro Selassie, a eu une séance de travail avec les membres de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée nationale, samedi dernier, dans les locaux ladite commission sis à l'hémicycle. La délégation était accompagnée pour la circonstance du ministre des Finances, du ministre délégué au Bu...

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de …

Réunion entre une délégation du FMI et le gouvernement : Echanges sur les progrès réalisés par le Niger et les défis de développement

En visite de travail au Niger, le Directeur du Département Afrique du Fonds monétaire international, M. Abebe Aemro Selassie, le Chef de mission M. Cheikh Gueye et l'administrateur du Niger au FMI M. Daouda Sembene ont eu des échanges à Niamey avec les membres du gouvernement sur les progrès réalisés par le Niger, la mise en oeuvre des réformes et les défis du développement. Accompagnés par le ministre des finances et du représentant ré...

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteu…

Rencontre entre une délégation du Fonds Monétaire International les Operateurs économiques et les responsables du secteur bancaire du Niger : A l'écoute des préoccupations des operateurs économiques et du secteur bancaire au Niger

Après avoir été reçue par les autorités nigériennes, la délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par le directeur du Département Afrique de l'institution, M. Abebe Aemro Sélassié, a eu d'autres rencontres d'échanges samedi dernier. C'est ainsi qu'elle a rencontré respectivement les operateurs économiques de notre pays au niveau de la Chambre de Commerce, puis les responsables des différentes banques du Niger dans la sa...

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Programme IDA 18 : La Banque Mondiale met une enveloppe de 1 milliard 200 millions à la disposition du Niger

Une mission de haut niveau de la Banque Mondiale, conduite par M. Alex Van Trotsenburg, vice-président de la Banque Mondiale chargé des finances et de développement,séjourne au Niger pour une visite de travail. La délégation a été d'abord reçue en audience par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, avant de participer à un séminaire gouvernemental portant sur le programme IDA 18 de la banque mondiale.IDA 18 est ce p...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.