Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre entre l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et les Opérateurs Economiques du Niger : Echanges directs sur les goulots d'étranglement relatifs à l'utilisation du Port Autonome de Lomé et du Corridor Togo-Niger

Mme-Daoura 4429La communauté portuaire de Lomé et les Opérateurs Economiques de notre pays se sont réunis hier au Siège du syndicat National des Agents de Douane (SNAD), pour échanger sur les prestations du port, les difficultés rencontrées sur le corridor Togo-Niger et les opportunités que la communauté portuaire pourrait offrir. Les commerçants, les douaniers, les chargeurs, les transporteurs, les conducteurs routiers étaient tous présents pour examiner les contraintes et trouver les solutions pour que le slogan''le Port Autonome de Lomé est le port naturel du Niger'' soit une réalité.

«Cette rencontre permettra à nos chargeurs d'exprimer de vive voix, sans intermédiaires, leurs problèmes, leurs préoccupations ainsi que leurs attentes en lien avec l'utilisation du Port Autonome de Lomé et de l'ensemble du corridor. De même cette rencontre est également une occasion donnée à la communauté portuaire de Lomé pour informer nos opérateurs économiques des dispositions prises, des reformes opérées, des infrastructures réalisées ou des mesures envisagées par les différents acteurs portuaires dans le cadre de l'amélioration continue des prestations » a déclaré la Directrice Générale du Conseil National des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadiza Kafougou.
Le Vice président de l'Alliance pour la Promotion du Port de Lomé et également Directeur Général du Port Autonome de Lomé le Contre-Amiral Kodjo Fogar Adegnon a, dans son intervention, mis l'accent sur les atouts importants que présentent le port pour les opérateurs économiques nigériens et les différents services offerts par son institution.
Précisant que le port autonome de Lomé peut accueillir de grands navires de dernière génération et qui répondent aux normes internationales, il a relevé que le trafic en direction du Niger a connu une baisse considérable au niveau des produits alimentaires notamment le riz, le sucre, les huiles végétales. «Nous savons aujourd'hui que beaucoup de nos amis d'hier sont allés vers les autres ports qui n'appliquent pas les mêmes normes communautaires » a-t-il souligné tout en déplorant certains comportements des syndicats des transporteurs ou les humeurs des transitaires qui se donnent le vilain plaisir à bloquer les opérations d'enlèvement.
Dans cette logique, a-t-il annoncé, des cadres de concertation seront mis en place pour débattre des questions qui se posent à l'industrie maritime. « Je me réjouis de la mise sur pied au Niger du comité de suivi du corridor composé de tous les acteurs et constitue une veille économique de transit. Dès lors, il sera dorénavant mentionné que quiconque, par ces faits, cause des dommages à un opérateur économique soit tenu de les réparer ; des poursuites pénales pourraient être engagés en fonction de la gravité des faits», a soutenu le DG du port autonome de Lomé qui a appelé tous les opérateurs économiques nigériens à fréquenter davantage sa société. « Nous voulons établir avec vous des relations humaines vivantes et porteuses d'espérances, nous voulons établir avec vous des relations de confiance, nous voulons que le port de Lomé devienne le bras de mer du Niger donc son port naturel» a-t-il déclaré.
Pour sa part, le 2ème vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger a indiqué que les problèmes du transport constituent une préoccupation permanente pour les pouvoirs publics et les opérateurs économiques nigériens, en raison de l'enclavement de notre pays qui constitue l'une des contraintes entravant de facto son développement en termes d'approvisionnement en produit. « Aussi, au Niger nous sommes résolument engagés dans une dynamique qui vise l'amélioration des conditions de transport et de transit des marchandises à destination ou en provenance du Niger. En dépit de toute cette modernisation du port et des facilités accordées aux pays de l'hinterland, la tendance des opérateurs économiques à se redéployer sur le port autonome de Lomé pour le trafic en direction du Niger au niveau du port a stagné voire même baissée » a dit M. Mounkeila Ousseini.
C'est dire selon le Représentant de la Chambre de Commerce que des goulots d'étranglement subsistent quelque part. Et le comité de suivi des corridors a relevé les contraintes auxquelles font face les opérateurs économiques quant à l'utilisation du Port et du Corridor Togo-Niger. Il s'agit entre autres des coûts de surestaries élevées ce qui rend les prix des marchandises prohibitifs à destination. Cette situation est aggravée par les délais de franchir de surestaries très courts ; les cautions sont très élevées, les délais de rotation sont très courts compte tenu de l'enclavement du Niger (Niamey étant à 1250kg du Port de Lomé). Le Port Autonome de Lomé est une société à vocation commerciale et industrielle. En plus de ses fonctions régaliennes, le port a, en charge, l'exploitation des installations, le pilotage et le remorquage des navires, la garde matérielle et juridique des marchandises. Il possède d'énormes potentialités qui en font un véhicule pôle d'éclatement sur la côte ouest africaine confirmant ainsi sa vocation historique d'outil d'intégration sous régional.
Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)
17/05/17

Economie

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afroc…

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme

Pari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.Pendant deux jours, Lagos, la pl...

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo, promoteur de ranch du Sahel, lauréat du TEF entrepreneurship 2017

Alhousseini Tambo Djibo fait partie des 1000 jeunes entrepreneurs selectionnés dans le cadre du programme « TEF entrepreneurship 2017». Au total il y a dix nigériens bénéficiaires de ce programme qui vise à identifier, former, encadrer et financer les 1000 meilleurs entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition.Alhousseini Tambo Djibo travaille dans l'agro business. Il a une entreprise dénommée "Ranch du Sahel", qui fait de la prod...

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

Signature d'accord : Niger-Suisse : La confédération helvétique finance un projet en faveur des organisations paysannes

En mission de travail au Niger, la conseillère fédérale de la confédération helvétique(Suisse) et cheffe du département fédéral de la Justice et de la police de Berne Mme Simoneta Sommagura et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, ont signé, le jeudi 5 octobre dernier, à Niamey un accord d'un montant de 7,5 millions de francs suisses, soit ...

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période…

Signature hier du Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger : 50 millions de dollars US à mobiliser pour la période 2017-2020

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant Résident de la FAO au Niger M. Lassaad Lachal ont signé hier après midi le Document Cadre de Programmation Pays FAO-Niger déterminant les principaux axes d'intervention de la FAO dans notre pays pour la période 2017-2020. Au cours de cette période, la FAO va mobiliser 50 millions de dollars US en faveur du Niger en vue d'accompagner ses actions du développement. La cérémon...

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgéta…

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et...

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africain…

3ème édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) : Aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients

Le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé, hier à Niamey, l'ouverture de la troisième édition de l'atelier de validation de la revue des Perspectives Fiscales Africaines (PFA) relatif au Forum sur l'Administration Fiscale Africaine (ATAF). Ledit forum s'est fixé pour objectif principal, d'aider les pays africains à développer des régimes fiscaux domestiques efficaces et efficients. Ces assises sont organisées en collabo...

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.0…

Cérémonie de signature de deux Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et la République du Niger : 31.812.000 Euros pour soutenir les secteurs de l'élevage et de la santé

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger SE. M. Lieven De la Marche, ont procédé hier matin à Niamey, à la signature de deux (2) Conventions spécifiques entre le Royaume de Belgique et notre pays. Ces Conventions sont relatives au financement du Programme d'appui au développement de l'élevage et ...

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des ac…

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme

La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ...

1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité : Les meilleures entreprises ouest-africaines primées

La 1ère édition du Prix Cedeao de la Qualité a permis à la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), avec l'appui des partenaires et institutions, de décerner des distinctions aux entreprises primées, à des personnalités et aux institutions ayant contribué à la promotion et au développement de la qualité dans l'espace communautaire.La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence des mi...

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en fa…

Conformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.Ce financement soutie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : …

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : Voyage au milieu de nulle part, sur l'Océan indien

Pour aller en Australie, au pays de nulle part perdu en plein milieu des océans, vous avez...

vendredi 20 octobre 2017

Australie, d'une ville à une autre

Australie, d'une ville à une autre

Pour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capita...

vendredi 20 octobre 2017

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les mille et une ruses des brouteurs

Les mille et une ruses des brouteurs

Décidément, les escrocs qui écument le web n'en démordent guère. Chaque jour qui passe, il...

vendredi 20 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.