Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Signature, hier, d'un accord de financement additionnel au PAC3 : 12,5 milliards de francs CFA pour une extension des activités du programme


signatureLa ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a présidé hier après midi la cérémonie de signature de l'accord de financement additionnel au Programme d'Actions Communautaires phase 3 (PAC3) d'une valeur de 20,8 millions de dollars US soit 12,5 milliards de FCFA pour une durée de deux(2) ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko et du ministre délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, chargé de l'Elevage M. Mohamed Boucha ainsi que le coordonnateur du PAC3.
En prenant la parole à cette occasion la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a précisé que ce financement permettra au projet de mettre plus l'accent sur l'amélioration de la productivité des cultures agricoles y compris la petite irrigation, d'augmenter les possibilités de générer des revenus, en particulier pour les femmes, et d'améliorer la gestion durable des terres et des eaux. Pour elle, ce financement additionnel représente une possibilité d'extension et d'obtention de résultats supplémentaires performants du projet y compris une productivité agricole particulièrement accrue ainsi que la possibilité de lutter contre la
malnutrition dans les communes les plus affectées par le fléau. L'objectif de développement sera ainsi étendu à « l'amélioration de la productivité agricole et sa diversification en des produits agricoles à haute valeur nutritive », a-t-elle déclaré.
La ministre du Plan a par ailleurs noté que le financement additionnel proposé, entrainera la restructuration du projet initial incluant une extension sur deux(2) ans des activités du projet à partir de la date de clôture du 22 décembre 2017 jusqu'au 20 décembre 2019 ainsi qu'une revue du cadre des résultats. Les dispositions, dit-elle, de mise en œuvre du projet restent inchangées et aucune nouvelle catégorie de sauvegarde environnementale et sociale ne sera déclenchée pour le financement additionnel et les évaluations resteront telles que prévues a déclaré Mme Kané Aïchatou Boulama. Elle a aussi souligné que le financement additionnel continuera à être mis en œuvre au niveau national et dans chacune de huit(8) régions. Il mettra également à l'échelle les activités du projet pour couvrir 121.000 ménages bénéficiaires directs supplémentaires soit environ 847.000 personnes en mettant l'accent sur les petits exploitants agricoles, les petits éleveurs, les jeunes et les femmes.
Se fondant sur le diagnostic systémique Pays de la Banque Mondiale préparé au Niger dans les années 2000, la ministre a souligné que l'amélioration de la productivité dans l'agriculture reste la première priorité pour la réduction de la pauvreté. Les investissements dans le secteur agricole sont donc essentiels notamment par le biais des microprojets. C'est à ce titre que le Programme initial d'Actions Communautaires (PAC) a été préparé et approuvé le 20 mars 2003 par le Conseil d'Administration de l'IDA avec comme objectifs de Développement de « renforcer les capacités de planification et de mise en œuvre du développement local des communautés, y compris la capacité de répondre rapidement et efficacement aux crises ou urgences et à améliorer l'accès des populations cibles aux services socioéconomiques. La ministre du Plan a ajouté qu'en raison de leur pertinence, aucun changement majeur n'a été apporté aux objectifs initiaux du programme tout au long de la mise en œuvre des trois phases. « Le PAC 3 est ainsi sur la bonne voie pour la réalisation de ses Objectifs de Développement. La mise en œuvre des activités du projet a été jugée satisfaisante. La plupart des indicateurs de résultats ont dépassé les objectifs bien avant la date de clôture de la phase» a-t-elle conclu.
Pour sa part, le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko a indiqué que la convention de financement qui a été signée donne une nouvelle dimension à la coopération entre le gouvernement du Niger et la Banque Mondiale. Ce financement va servir à appuyer directement les femmes et les jeunes qui sont la cible privilégiée. Il est également un précurseur à la nouvelle série d'opérations que l'IDA va désormais financer en mettant l'accent sur le citoyen, son développement et sa contribution effective au développement de son pays avec son insertion dans le tissu économique et social. Enfin, il a rappelé de nombreuses actions menées dans le cadre du PAC 3 ayant contribué à améliorer les cadres de vie des populations nigériennes. Dans le cadre de la mise en œuvre du PAC3, ce sont 922 microprojets dont 375 microprojets d'Activités Génératrices de Revenus, 295 microprojets de Gestion des Terres et des Eaux, 252 microprojets d'infrastructures socioéconomiques qui ont été financés et exécutés à cette date.

Laouali Souleymane(onep)

08/08/17

Economie

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvemen…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d'Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l'année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr. À l'issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale e...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'am…

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'ampleur

Pas un carrefour ou une grande place publique de Niamey qui ne soit aujourd'hui envahi par...

vendredi 18 janvier 2019

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées…

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées face à la problématique

La mendicité est traditionnellement reconnue aux personnes vivant avec un handicap, qui ne...

vendredi 18 janvier 2019

"La responsabilité est partagée entre l'Etat …

"La responsabilité est partagée entre l'Etat et la société" selon le sociologue Sani Yahaya Djanjouna

Le concept de la mendicité peut être défini selon le socio-anthropologue Sani Yahaya Djanj...

vendredi 18 janvier 2019

L'air du temps

Gare aux vandales !

Gare aux vandales !

      Trop, c'est trop !... A partir du début du mois de février 2019, d...

vendredi 18 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.